Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Cours de soutien : les réponses à vos questions

De Philippe, publié le 12/12/2016 Blog > Cours particuliers > Soutien Scolaire > Comment Donner des Cours de Soutien Scolaire ?

Vous souhaitez vous lancer dans la grande aventure des cours particuliers en passant par la petite porte du soutien scolaire ?

Super ! Bienvenue parmi nous !

Mais il n’est pas toujours évident de commencer et d’avoir confiance en soi…

Ce désir d’enseigner étant probablement encore à l’état de simple projet, il vous restera un certain nombre de doutes à dissiper.

Vous trouverez ici une réponse aux six principaux problèmes qui peuvent tarauder votre esprit, ce qui vous facilitera la vie côté aide aux devoirs !

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Pourquoi donner des cours de soutien scolaire ?

La première chose sur laquelle faire le point : ses motivations personnelles pour donner des cours de soutien.

Qu’est-ce qui m’attire dans le tutorat ?

Il y a bien entendu une composante matérielle, financière. La rémunération liée aux cours à domicile peut être alléchante et constituer en soi un intérêt.

Mais cela ne suffit pas : le mercenaire qui n’agirait que pour son porte-monnaie serait vite démasqué, n’obtiendrait que peu de résultats probants avec ses élèves, et – surtout – se lasserait bien vite d’une activité professionnelle éloignée de sa personnalité…

Non : l’accompagnement scolaire, c’est avant tout une expérience humaine à part entière.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle de jeunes gens partent chaque année, gratuitement, par générosité, en mission humanitaire dans des pays d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique du Sud pour y aider des enfants.

Votre comité d'entreprise peut aussi vous aider à acquérir des avantages via l'aide à la personne. Combien ça coûte ? | Pensez à parler du CESU et de la déduction fiscale ou réduction d’impôts | source : stocksnap.io

Pour réussir dans cette voie, il est donc nécessaire de s’affermir sur ces deux pieds : le goût des relations pédagogiques humaines ; la recherche d’une juste rémunération, afin de garder les pieds sur terre et d’exercer une profession viable.

C’est la clef de l’épanouissement individuel, lequel rejaillira spontanément sur les collégiens et lycéens accompagnés.

Quelles qualités sont nécessaires pour faire du soutien scolaire ?

Nous ne voudrions pas vous décourager… mais la sincérité nous oblige à vous annoncer d’emblée la couleur : les compétences exigées pour être tuteur privé sont particulièrement nombreuses.

Il y a bien entendu des facultés académiques incontournables pour n’importe quel professeur. Une bonne connaissance de sa matière (ou de ses matières dans l’enseignement primaire) et de toutes ses subtilités.

À cela doit s’ajouter une authentique fibre pédagogique, pour transmettre au mieux des savoirs (le sens du partage), avec le don inné d’expliquer avec clarté jusqu’aux notions les plus ardues. Mission impossible sans la vertu de patience !

La ponctualité et l’organisation méthodique sont les deux mamelles d’un travail sérieux et productif. Sans cela, le moindre retard ou oubli vous coûtera un client !

Contrairement à un maître de conférences ou à un agrégé, on demande encore au spécialiste en cours de soutien (qui risque d’être moins bien rétribué !) d’éminentes qualités humaines.

L’écoute est à la base des révisions en tête à tête. Une grande adaptabilité doit lui être associée. Le savoir-faire ne pourra s’exprimer qu’en compagnie d’un savoir-vivre relationnel à toute épreuve.

Après, il ne faut pas se leurrer : parfois le courant ne passe pas entre tel enseignant et tel ado. C’est ainsi, et il faut s’y résigner : nous avons chacun nos préférences !

Quelle formation pour faire du soutien scolaire ?

La carrière professorale a toujours été honorable et honorée.

Quelle belle vocation que de transmettre aux générations futures les connaissances accumulées au fil des siècles !

Le professeur particulier occupe un créneau spécifique dans cet univers. Si l’on sait que le prof certifié a dû passer par le crible du master 2 et du CAPES, le parcours d’un prof particulier peut être infiniment plus original.

Son premier besoin est de se faire un nom et, par notoriété, de trouver de nouveaux élèves.

Être bilingue est obligatoire pour dispenser des cours d'anglais ou des cours d'allemand. Coaching personnalisé | Sachez vous démarquer des autres ! | source : gratisography.com

L’essentiel est de s’avérer excellent et incollable dans la matière que l’on enseigne ou que l’on souhaite enseigner.

Impossible de donner des cours à plus fort que soi-même ! Vous imaginez un peu la situation dans laquelle vous vous trouveriez ?

En soi, aucune formation particulière n’est obligatoire : il suffit d’avoir 14 ans au moins, l’âge minimum légal pour commencer à travailler un tant soit peu.

Pour étoffer son profil, il sera toujours bon de mettre en avant des certifications et des expériences appelées à emporter l’adhésion des familles.

Dans la même veine, nous ne pouvons que vous conseiller, avant de vous lancer, de vous mettre à bonne école en demandant des conseils à un professionnel déjà établi (ou un organisme privé spécialisé façon Acadomia), histoire de ne pas passer à côté de techniques pédagogiques fondamentales…

Les enseignants de l’EN seront quant à eux déjà bien rodés !

Un diplôme est-il nécessaire pour faire du soutien scolaire ?

Cette question s’inscrit dans la continuité de la précédente.

Logiquement, si aucune formation n’existe pour devenir prof de soutien, il en est de même en ce qui concerne les diplômes.

Mais ces considérations ne sont que d’ordre légal et juridique. Il ne faut pas se contenter du minimum !

Un CV sans aucune qualification repoussera tout parent responsable.

« Qui peut le plus peut le moins » : faites ressortir vos capacités par des attestations connues et reconnues.

Baccalauréat, licence, maîtrise, master, doctorat, diplôme de langue… Tout est bon à prendre, comme dans le cochon !

Sachez en outre que la plupart des entreprises dédiées aux enseignements à domicile exigent de leurs salariés un niveau bac+3 minimum.

Une expérimentation de l’aide aux devoirs pourra faire naître en vous une véritable vocation enseignante.

Et là, pour passer le CRPE (instit) ou le CAPES (second degré), il faudra avoir une licence universitaire pour s’inscrire dans une ESPE, accéder au sésame du bac+5 et se présenter au concours tant désiré…

Quelles sont les différentes formes de soutien scolaire ?

Nous parlons des cours de soutien depuis plusieurs minutes, mais nous ne les avons pas assez bien définis !

Le soutien scolaire un petit monde multiforme, en fonction de l’enfant et du niveau considérés.

La forme la plus classique, c’est le soutien scolaire avec un professeur particulier. L’élève en difficulté fait des progrès au fur et à mesure que passent les semaines, grâce à un labeur régulier.

Ce peut aller de l’aide aux devoirs toute simple à la reprise de points du programme ou à la révision d’examens.

En ce qui concerne l’aide aux devoirs, le ministère de l’Éducation nationale a lancé ce que l’on appelle l’« accompagnement scolaire » dans les écoles primaires et les collèges du public.

Cet accompagnement officiel, pris en charge par le contribuable, peut aller jusqu’à deux heures par jour, quatre fois la semaine !

Le brevet des collèges est la première grande marche à franchir, avant le bac français et, éventuellement, la prépa. Efficacité des leçons de pédagogie | La remise à niveau, clef de la réussite future ! | source : unsplash.com

Il existe également des cours collectifs, pour adultes comme pour jeunes gens, par définition moins personnalisables, la plupart du temps moins onéreux pour la bourse des familles. Les effectifs restent raisonnables, n’excédant pas dix personnes.

Les stages intensifs, pris d’assaut dès qu’il y a concours, s’inscrivent dans la lignée de ces cours collectifs.

Là, comme pour passer son permis de conduire en vitesse, on potasse des heures durant, pendant des jours et des jours…

Quand il s’agit d’une langue vivante, des séjours linguistiques se déroulent à l’étranger pour permettre une immersion totale des apprenants.

Une grande nouveauté a été introduite avec l’essor des nouvelles technologies. C’est l’e-learning, ou encore – pour ne point choquer par des anglicismes nos verts Immortels qui veillent à l’Académie ! – l’annonce soutien scolaire en ligne.

Des sites Internet offrent gratuitement des supports de cours, avec pour seule faiblesse le caractère non individualisé de ceux-ci. La machine ne remplacera jamais une présence humaine !

Comment trouver des élèves pour du soutien scolaire ?

C’est peut-être le plus dur, et la préoccupation immédiate de quiconque veut se lancer : trouver des élèves pour donner des cours particuliers

Le démarchage n’est pas le même pour un enseignant et pour un vendeur de dindes de Noël !

La première étape, c’est de cibler son public. Pour cela, il faut objectivement reconnaître son niveau de compétences et ses limites.

Là-dessus, vous n’aurez qu’à publier votre offre de cours de manière à ce qu’elle soit intelligible.

S’adresse-t-elle aux collégiens, aux lycéens, etc. ? Pour quelle matière ? Dans quelle perspective (apprentissage ou perfectionnement d’une LV, aide aux devoirs, révisions, aller au-delà des programmes scolaires…) ? Et quel prix ?

Afin de donner un maximum de visibilité à votre annonce, utilisez à fond les nouveaux moyens de communication et votre réseau (famille, amis, connaissances…).

Impossible de ne pas échapper au couperet : c’est la qualité des cours dispensés qui fera la différence. Si elle n’est pas au rendez-vous, le premier client vous congédiera et vous peinerez à en trouver d’autres.

À l’inverse, des parents satisfaits parleront de vous autour d’eux, et un cercle vertueux se mettra en place. D’où l’importance de bien se préparer et de ne pas envisager à la légère ses premières passes d’armes !

Les cours d'anglais et les cours d'espagnol, les cours de langue en général, sont très demandés. Donner des cours particuliers | Maths, physique, chimie, SVT, histoire, géographie, langues étrangères… Que de disciplines possibles ! | source : visualhunt.com

*

Voilà, nous avons fait le tour !

J’espère que vous aurez les idées un peu plus claires sur ce dans quoi vous vous apprêtez à sauter à pieds joints !

En répondant par vous-même, dans l’ordre, à ces questions successives, en tenant compte de votre situation personnelle, vous aurez toutes les chances de réussir.

Comme il s’agit d’une activité économique, n’hésitez pas à vous renseigner sur votre marché local et les tarifs pratiqués… Bien se situer sur son terrain est un atout !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz