La chose la plus difficile, quand on a commencé d'écrire, c'est d'être sincère

André Gide

Du manuscrit au statut d'écrivain, l'envie d écrire est une envie massivement partagée, qui comporte bon nombre d'étapes. Mais parmi les formes d'écritures existantes, construire un roman est peut-être l'envie qui attire autant qu'elle effraie les apprentis écrivains.

Un long parcours qui consiste d'abord à prendre le temps d écrire, jusqu'à présenter son projet à un éditeur pour être publié. L'écriture d un roman est donc un vrai chemin, qui nécessite parfois quelques conseils pour écrire des histoires.

En France, on compte pas moins de

 756.360

références de livres imprimés (source : Écoute Écrit)

Et si publier est un vrai rêve d'enfant pour bon nombre de personnes, cela ne se fait pas en un claquement de doigts. Écrire un livre, c'est tout un art, et de la création de ses personnages jusqu'aux manuscrits garantis sans faute, faire son premier roman requiert parfois une certaine expérience, certaines méthodes d écriture.

Ca vous intéresse ? Voici toutes nos astuces pour commencer à écrire un roman !

Les meilleurs professeurs de Français disponibles
Cristèle
4,9
4,9 (66 avis)
Cristèle
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Julie
5
5 (84 avis)
Julie
75€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Albane
4,9
4,9 (110 avis)
Albane
65€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Koffi felicien
4,9
4,9 (54 avis)
Koffi felicien
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Valentine
5
5 (37 avis)
Valentine
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Jérémy
5
5 (69 avis)
Jérémy
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Chrys & chris
5
5 (159 avis)
Chrys & chris
98€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Julien
4,9
4,9 (50 avis)
Julien
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Cristèle
4,9
4,9 (66 avis)
Cristèle
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Julie
5
5 (84 avis)
Julie
75€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Albane
4,9
4,9 (110 avis)
Albane
65€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Koffi felicien
4,9
4,9 (54 avis)
Koffi felicien
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Valentine
5
5 (37 avis)
Valentine
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Jérémy
5
5 (69 avis)
Jérémy
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Chrys & chris
5
5 (159 avis)
Chrys & chris
98€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Julien
4,9
4,9 (50 avis)
Julien
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Comment trouver son style d'écriture ?

Comment écrire un premier roman ?
Écrire personnellement, c'est faire appel à ses habitudes d écriture comme à ses inspirations. Et si chaque livre est difficile à rédiger, il n'en reste pas moins que le talent d écrivain, ça se travaille !

Lorsqu'on se demande comment écrire un roman, la question du style s'impose de façon primordiale. En effet, de l'intrigue à la manière dont on se joue des mots, la qualité littéraire d'un texte romanesque possède des codes, des rouages, que tous ceux et toutes celles qui s'engage dans la rédaction d un roman ne maîtrise pas toujours, malgré le fait que l'espace de liberté est total.

Parmi ces codes, on ne parvient pas toujours à imaginer qu'un roman écrit, c'est un roman qui est parfois destiné à être lu. Il est donc capital de déterminer sa cible, afin de ne pas se perdre dans l'écriture : est-ce un roman destiné à la jeunesse ? Est-ce un roman de science-fiction ? Historique ?

Mettre les choses au clair garantit d'écrire une histoire digne d'un véritable romancier, dont la lecture et la relecture ne feront aucun doute quant au style et à la cohérence. La relecture est, par ailleurs, une étape indispensable pour faire un roman qui se tient. C'est cette étape qui vous permettra, après l'écriture, de mieux saisir votre empreinte, et de voir si cette dernière se tient ou non.

Pour trouver son style d'écriture, certaines personnes qui sont des grandes lectrices peuvent s'inspirer des autres auteurs. Attention toutefois, la barrière entre inspiration et plagiat est parfois mince, faites-y bien attention pour la trame du livre comme pour sa forme.

L'effort fait également partie des moyens clés pour écrire une nouvelle histoire où le style se reconnaît. En travaillant, le talent pour écrire se forge, et de l'intrigue aux tournure de phrase, un manuscrit se fait plus solide.

En parlant de tournures de phrase, il va sans dire qu'un style irréprochable, c'est un style (sauf si la volonté y est) sans fautes de français. Quoi de pire que de lire un ebook bourré de tournures de phrases maladroites et d'erreurs de conjugaison ?

Nul besoin d'écrire une méthode pour cette technique d écriture, quiconque souhaite écrire un ouvrage mettra la langue de Molière au coeur de son travail.

À l'inverse, développer un style littéraire, c'est aussi savoir laisser place à l'improvisation, à l'absence de véritables règles, afin de se donner toutes les chances de produire un livre original et qui nous ressemble. Pour envelopper tout ça, il est possible de prendre des cours d'écriture, au sein d'ateliers d écriture, d'écoles d'écriture, ou, plus simplement, avec Superprof !

Nos professeurs sont là pour vous aiguiller sur comment écrire un roman !

Comment publier son roman ?

Mais écrire une histoire ne suffit parfois pas à tout le monde : certains souhaitent devenir écrivain. De l'auto-édition à la maison d édition, le statut de romancier implique d'être publié, et ouvre ses portes aux meilleurs manuscrits, qui se battent tant sur la trame de livre que sur le style global.

Vous avez le talent d écriture ? Peut-être que le moment de tenter votre chance pour sortir un livre est venu !

En premier lieu, savoir comment publier un roman, c'est aussi savoir à quels codes et à quelles questions répond son manuscrit : est-ce un livre de fantasy ? Une biographie ? Autant d'éléments qui vous permettront de cibler les éditeurs à qui vous souhaitez adresser votre livre.

Car oui, la question de la maison d édition est capitale pour être publié correctement et mettre toutes les chances de son côté. Toutes les maisons ne se ressemblent pas, et connaître au mieux leur ligne éditoriale permet de s'adresser aux bonnes personnes et de ne faire perdre de temps à personne.

Le mieux ? Lire quelques ouvrages de la maison que l'on cible, afin d'être sûr que son manuscrit coche toutes les cases pour figurer au programme. Car il va sans dire qu'une maison qui publie des polars aura peu de chances d'accepter une histoire d'amour !

Comment écrire rapidement un roman ?
Consacrer à l écriture une bonne partie de son temps permet de se faire éditer avec la sensation du travail bien fait. Qu'il s'agisse de l'écriture d une nouvelle ou l'écriture d un ouvrage de fiction.

De plus, personnaliser chaque envoi de manuscrit semble être une bonne idée, notamment dans la lettre d'accompagnement. Préciser quels sont les auteurs de la maison qui ont inspiré votre envoi, donner envie de lire votre manuscrit en écho à un livre déjà présent au programme, etc.

N'oublions pas que tous les moyens sont nécessaires pour écrire et rendre un manuscrit intéressant, mais toujours dans la mesure. N'oubliez également pas que les descriptions de livres fleurissent chez les éditeurs.

Ces derniers reçoivent des dizaines de manuscrits chaque jour, et vous ne serez pas le premier à écrire un roman que vous jugez publiable. Du titre du livre à la réception, être écrivain ne répond, en réalité, à aucune recette universelle !

Mais pour qu'un manuscrit soit lu, les fautes sont également primordiales. Un manuscrit sans fautes sera reçu avec plus de sérieux et d'intérêt qu'un manuscrit illisible du point de vue de la langue. Enfin, du premier jet à la relecture, certaines personnes n'hésitent pas à écrire un nouveau livre et à le publier en auto-édition.

Car si écrire une histoire est une belle chose, parfois, on n'est jamais mieux servi que par soi-même pour la rendre publique. Désormais, il existe bon nombre de plateformes en ligne, de Librinova à Amazon, en passant par TheBookEdition, qui permettent de publier un livre en format papier, sans passer par un éditeur classique.

L'écriture du livre est terminée ? Il ne reste plus qu'à passer à l'action !

Comment créer un personnage de roman ?

De quelle manière devenir écrivain ?
En autoédition ou non, un bon personnage, c'est un personnage qui permet de commencer un livre en se disant qu'on emmènera loin, très loin pour publier son livre !

Écrire des romans est une chose aussi belle qu'inspirante. Il n'y a pas toujours besoin de faire publier ses écrits pour que ces derniers soient reconnus à ses yeux comme de bons synopsis. Et cela est parfois (voire souvent) dû à la qualité des personnages, du premier livre au trentième manuscrit.

Créer un personnage de roman permet à n'importe quel passionné d écriture de se glisser entre les étapes d écriture pour en dévoiler toute l'âme.

Écrire une fiction dans laquelle les personnages sont bons revient à les dissocier de sa propre personne. Un écrivain débutant aura parfois envie d'écrire un chapitre en prenant sa propre voix. Or, s'il s'agit d'une fiction, l'écriture de son livre revient à emprunter la voix des autres pour construire le livre-papier. Une sorte d'écriture créative, qui implique une vraie ouverture.

De plus, il faut bien se rappeler que lorsqu'on écrit un roman, chaque personnage, même secondaire, a un rôle à jouer dans le synopsis. Bien évidemment, on retrouve certains protagonistes de façon plus poussée que d'autres, mais tous doivent avoir un intérêt, un symbole, un rôle, afin que le roman ne se range pas au rang de brouillon.

Et si chaque personnage porte en lui un rôle littéraire, ce dernier se doit de ne pas être un cliché ambulant. Sauf si cela est volontaire, chaque personnage ne représente pas un archétype, mais bel et bien un ensemble de complexité, qui rend précisément la lecture intéressante pour le lecteur.

Et si un roman peut être intéressant, c'est aussi parce que les personnages renvoient des choses plus ou moins puissantes au lecteur. Le personnage peut évidemment nous ressembler, mais peut également être aux antipodes de ce que l'on est, de ce que l'on pense.

En cela, un protagoniste romanesque peut être très bon, et faire réfléchir quiconque rend son personnage principal intriguant ou très riche. On peut tout à fait aimer le personnage d'un bandit voleur et sans coeur, et ne pas l'être soi-même. L'important est que tout se tienne : la crédibilité avant tout !

create

Parler de soi ne sert pas toujours le roman

Dans mon premier roman, Les Chiens de faïence, Christophe, le personnage principal, a souvent été comparé à moi par mes lecteurs et mes lectrices. Or, si je nous trouve certains points communs, il est évident qu'il ne me ressemble en (presque) aucun point, et que l'histoire aurait été bien moins solide et crédible si j'avais pris ma propre voix. Un personnage permet de créer du relief !

Enfin, pour qu'un personnage soit le plus crédible possible, il est capital de lui construire une langue, une manière d écrire l histoire qu'il représente. Cela se rapproche plus ou moins du style, mais il ne faut pas oublier que chaque personnage est une entité à part entière.

Cela doit donc se refléter sur la langue qui, elle-même, donnera au roman une certaine complexité, ou plutôt : une vraie richesse linguistique. Eh oui, rédiger un ouvrage, c'est réussir à écrire un objet qui se tient et qui parle au plus grand nombre. Les personnages en sont les vecteurs les plus directs !

Mais l'histoire est pourtant au centre de tout cela !

Comment créer une histoire pour son roman ?

Comment publier son premier roman ?
Rédiger un livre demande du temps, et parfois une aide pour écrire une histoire qui tienne la route. C'est aussi pour cela que la passion pour l écriture seule ne suffit pas : les libraires, les proches, et le compte d éditeur peuvent être utiles à écrire sa propre histoire.

Il est beau d'écrire parce que cela réunit les deux joies : parler seul et parler à une foule

Cesare Pavese

Créer une histoire pour son roman est évidemment l'une des bases nécessaires pour que ce dernier soit viable et agréable à lire. Car oui, bien souvent, on ne lit pas que des phrases, on lit avant toute chose un univers, un monde qui correspond à la structure du livre en question.

Lorsqu'on souhaite terminer l écriture de son roman le coeur léger, et, pourquoi pas, le faire publier, le syndrome de la page blanche n'existe pas.

Un livre peut ainsi se construire autour d'une vraie inspiration, que l'on peut bâtir en lisant d'autres livres, en discutant avec des proches pour écrire sur un thème précis, ou tout simplement en se documentant sur son sujet. Ce côté informatif, documentaire ne doit en aucun cas mettre de côté la viabilité de l'histoire.

Eh oui, écrire un chapitre, c'est bien beau, mais si ce dernier ne fait écho à rien d'autre dans le livre, s'il ne capte pas le lecteur par sa mise en contexte, il sera rapidement mis de côté.

C'est aussi la raison pour laquelle certains écrivains mettent en place un plan, afin de donner de la structure à l'histoire, et de voir où ils en sont. Faire un plan est la garantie d'avoir une colonne vertébrale à suivre, mais d'autres auteurs privilégient l'inspiration sur le moment. Ne reste qu'à donner une vraie place à la relecture et à la réécriture pour que tout se tienne.

chrome_reader_mode

Plan ou pas plan ?

Pour écrire Les Chiens de faïence, j'avais un plan de base que je comptais bien suivre du début à la fin. Mais le moment de l'écriture reste un moment imprévisible par excellence, et mon plan, s'il m'a servi comme base, n'a finalement pas du tout été suivi. En témoigne la fin, que je n'avais pas du tout écrite comme elle est aujourd'hui.

La cohérence répond également à la question du point de vue narratif. Il est important que ce dernier ne change pas en cours de route : si vous avez décidé de faire parler votre protagoniste à la première personne, le changement de point de vue doit apparaître de façon claire pour le lecteur. Dans le cas contraire, il vaut mieux ne pas en changer, afin de ne pas perturber la lecture.

Les personnages sont par ailleurs des figures capitales qu'il est important de soigner pour rendre l'histoire la plus attractive et crédible possible. De leur tempérament à leurs actions, en passant par le contexte socio-culturel, tout doit être soigné à la perfection. Car le personnage, c'est un pan de l'histoire !

C'est lui qui permettra d'éviter d écrire des choses hors de propos, et, qui sait, de forger un futur best-seller. S'exercer à écrire des personnages peut être une bonne idée, en plus de faire des fiches récapitulatives sur leurs vies. Combien de pages ? Peu importe, l'idée est que lorsque vous commencer à écrire, vous sachiez quel personnage a quel rôle, et que rédiger une histoire soit le plus fluide possible pour vous.

Et si réussir à écrire et publier n'est pas donné à tout le monde, retrouver son livre dans les librairies implique également d'être lu dès les premières pages par n'importe qui. L'incipit est donc primordial pour donner envie (ou non) de poursuivre sa lecture.

Rédiger un ouvrage attractif, c'est un vrai travail. Il n'en reste pas moins qu'en se basant sur les premières pages de l'histoire, un potentiel lecteur pourra acheter votre roman… ou le reposer !

import_contacts

Les premières pages, une présentation ?

J'ai beaucoup relu et travaillé l'incipit des Chiens de faïence, car je voulais qu'il pose les bases de l'histoire dès le départ. C'est la raison pour laquelle j'ai rédigé un prologue à la manière d'un conte, qui sème quelques graines de la trame à venir, et donne (je l'espère !) envie de lire la suite !

C'est aussi pour cette raison que lorsqu'on se demande comment écrire un livre, avec stylo ou ordinateur, cela revient à se demander comment bien éditer et relire son propre ouvrage.

On peut avoir les meilleures habitudes d écriture du monde, de la mise en page aux intrigues, en passant par le titre de livre, tout doit être passé au crible pour que l'histoire soit la plus solide possible. On n'évoque pas un flocon de neige en plein été (sauf dans un contexte, bien sûr, la fiction est là pour ça !), et on ne place par sa narration dans une mauvaise époque si le personnage a un téléphone !

Des questions de logique, qui sont toutefois pas toujours évidentes lorsqu'on est impliqué personnellement dans la rédaction de son livre. Et pourquoi ne pas le faire relire par des proches en qui l'on a confiance ? Écrire son histoire, c'est aussi apprendre à la faire lire, pour achever l écriture de la plus belle des manières.

On l'aura compris, écrire des livres, trouver des maisons d édition, rédiger une nouvelle, c'est prendre les conseils d écriture que l'on nous donne et qui nous ont poussé à écrire.

Écrire le premier mot semble simple, mais au moyen de quelques techniques d écriture et de travail, le processus pour écrire des livres est aussi long que stimulant. Inutile d écrire partout, votre manuscrit suffira pour écrire librement. À présent, c'est à vous de jouer !

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

1er cours offert

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

5,00 (1 note(s))
Loading...

Thomas

J'ai récemment publié mon premier roman, "Les Chiens de faïence", aux Éditions de la Martinière. Un rien m'intrigue et tout m'intéresse !