Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Dans quel établissement italien s’inscrire lorsqu’on est étudiant ?

De Thomas, publié le 13/02/2019 Blog > Langues > Italien > Comment Choisir son Université en Italie ?

Le chou-fleur n’est pas autre chose qu’un chou qui est passé par l’université – Mark Twain

Bon nombre d’étudiants étrangers rêvent de passer, une fois dans leur vie, une année universitaire dans un autre pays. Pour les étudiants français, l’Italie s’impose alors souvent comme une destination idéale pour poursuivre leurs études. Entre dolce vita et beaux monuments, tout fait rêver !

Selon une enquête menée par Opinion Way, 75 % des 18-30 ans rêvent de partir à l’étranger pour une période longue. Par « période longue », on entendra alors plus de trois mois. Étudier à l’étranger, et notamment en Italie, semble donc être une expérience stimulante, au-delà même d’être un challenge pour l’étudiant.

Mais pour aller étudier en Italie comme partout, il nous faut déterminer quel établissement d’enseignement supérieur choisir, et ce même choix est souvent vaste. Voici donc quelques conseils pour réussir à se décider quant à son Université, et passer un séjour en Italie le plus agréable possible !

Le système universitaire italien en quelques mots

Quelles sont les meilleures universités italiennes ? Vous souhaitez partir étudier en Italie ? Bravo, c’est une très belle idée, le système éducatif est très compétent ! Mais il vous faut quelques éléments pour faire votre choix d’université !

Le système scolaire italien est souvent considéré comme semblable au système français, à quelques exceptions près. En Italie, il existe 60 universités publiques (università a degli studià), trois universités publiques technologiques (politecnici), 16 universités privées (liberte università), mais aussi des écoles supérieures.

Tout comme en France, le choix s’impose donc comme vaste, lorsqu’on décide de faire un séjour à l’étranger pour les études. Toutefois, il subsiste certaines différences, qui vous dépayseront à coup sûr ! Par exemple, sachez que dans la plupart des universités italiennes, la présence en cours est facultative.

De quoi donner envie aux moins assidus de rester chez eux, c’est là que votre travail personnel et votre motivation vont entrer en jeu, dans la réussite de votre année ou de votre cursus universitaire.

Ce même cursus, connu en France sous le terme « LMD » (licence-master-doctorat) est appelé « 3+1 » en Italie. Il s’agit sensiblement de la même chose, et on retrouvera alors la licence (laurea), le master (laurea magistrale) et le doctorat (dottorato di ricerca), en trois, cinq, et huit ans.

En Italie, les examens des études universitaires se déroulent de manière un peu différente également. En effet, d’un point de vue académique, il s’agit là davantage d’oraux que d’écrits. Les plus réservés d’entre vous seront alors lésés au profit des plus volubiles, mais pas de panique, il est parfois possible de les repasser si la qualité était trop médiocre.

Plutôt sympa les italiens ! Avec ces clés en main, vous voici donc paré à choisir au mieux votre Université d’accueil, qu’il s’agisse d’un diplôme universitaire, ou que vous souhaitiez faire un stage en Italie. Toutefois, certaines solutions plus simples subsistent pour choisir son établissement, qui s’avèrent aussi parfois contraignantes.

Partir en Italie avec Erasmus pour choisir son université

Comment savoir quelle université choisir en Italie ? Erasmus est une expérience à part dans la vie d’un étudiant, et permet de procéder à un choix d’université particulier en Italie !

La plupart du temps, lorsqu’on est étudiant étranger, et que l’on souhaite effectuer un stage ou un tout autre cursus universitaire en Italie, le plus simple reste de passer par le programme Erasmus. En plus de parfois vous offrir une bourse d’études, ce système met tout en place pour vous trouver une Université d’accueil.

La limite ici réside dans le fait que vous ne choisissez pas vraiment votre fac. En effet, il s’agit bien là d’un programme d’échange, qui laisse place aux relations internationales. Votre Université potentielle sera donc une université italienne partenaire. Le programme Erasmsus s’avère donc idéal pour ceux qui n’ont pas de réelles attentes au sujet de la ville.

Le principe d’Erasmus réside dans quelques piliers simples. Vous partez étudier un semestre ou deux dans le pays que vous avez choisi (sous réserve d’acceptation de votre dossier de candidature et votre niveau de langue, bien entendu), et votre Université français vous trouve un établissement dans votre pays d’accueil.

Si toutefois vous ne souhaitez pas avoir de mauvaise surprise, sachez qu’il est possible de vous procurer la liste des établissements partenaires en Italie, auprès du service des relations internationales de votre fac. Et oui, un an de scolarité, ça se prépare ! Comptez entre six mois et un an pour entamer les démarches au préalable.

Partir seul pour choisir son université en Italie

Qui peut s'inscrire en université italienne ? Lorsque le choix est trop restreint, il nous reste la solution de se débrouiller par nos propres moyens. De ce fait, le choix de l’université italienne sera bien plus large !

Il est possible que vous décidiez de choisir vous-même votre Université, et pour cela, partir seul peut être une solution de repli. Parfois un peu plus compliquée à mettre en oeuvre, elle s’avère être la porte ouverte à toutes vos envies potentielles. Car oui, en Italie, s’inscrire à la fac est assez simple, même en mobilité internationale.

En évinçant les grandes écoles ou polytechnique, il vous suffira alors de déposer un dossier après le bac, à l’établissement où vous souhaitez partir. Ce diploma di istruzione secondaria di secondo grado devra être appuyé par une lettre de motivation traduite, au même titre que votre diplôme français.

Il s’agit donc là d’une première solution pour bien choisir son université italienne. Mais si vous souhaitez partir au cours de vos études, c’est également possible ! En effet, le système de crédits européens ECTS facilite la mobilité entre la France et l’Italie. Tout comme la formation post bac, les mêmes pièces vous seront demandées.

Il vous suffira alors d’y ajouter certaines lettres de recommandations de vos professeurs et/ou de vos anciens employeurs français, vantant vos mérites et la pertinence de votre décision. À noter que pour certaines formations, un numerus clausus est souvent appliqué, de sorte à ne pas laisser entrer tout le monde.

C’est particulièrement le cas pour les grandes formations reconnues, telles que la médecine ou encore l’architecture. Dans ce cas, des épreuves subsidiaires seront alors menées. Et oui, l’aide à la mobilité européenne a ses limites !

Quel que soit l’établissement sélectionné, si vous obtenez une réponse positive, tout d’abord félicitations ! En second lieu, il vous faudra alors prouver que vous parlez bien italien, via un test de langue, organisé par votre université d’accueil, soit en attestant de votre niveau grâce à un certificat reconnu, comme le CILS ou le CELI.

Choisir son Université italienne en fonction de sa réputation

Combien coûte une université italienne ? Diplomante ou non, la formation universitaire en Italie est tout aussi qualitative que les autres, et donne à voir une profusion d’établissements qu’il faudra choisir !

Certains d’entre nous sont moins intéressés par les études en soi que par la réputation de leur université d’accueil. C’est une raison tout aussi valable qu’une autre, mais il faut toutefois savoir comment repérer les formations reconnues. Pour cela, divers classements existent, tels que le classement de Shaghai, ou le Times Higher Education. 

Voici donc un bref résumé des meilleures universités italiennes, en fonction de différents classements de 2018, encore et toujours supplantés par les universités anglo-saxonnes :

Times Higher EducationQS Top UniversitiesShanghai (ARWU)
Scuola Superiore Sant’Anna 155ePolitecnico di Milano 170eSapienza - U. di Roma 151-200e
Scuola Normale Superiore di Pisa 180eU. di Bologna 188eUniversity of Padua 151-200e
U. di Bologna 201-250eScuola Normale Superiore di Pisa 192ePolitecnico di Milano 201-300e
Vita-Salute San Raffaele University 201-250eScuola Superiore Sant’Anna 192eU. di Bologna 201-300e
U. degli studi di Trento 201-250eU. Sapienza University of Rome 215eU. di Florence 301-400e

Ainsi, vous l’aurez compris, la réputation des formations italiennes n’est plus à prouver, et la qualité de leur pédagogie est une raison supplémentaire de nous dire qu’étudier en France, c’est bien, mais en profitant du mode de vie italien, c’est encore mieux !

Car oui, comme dans tous les pays du monde, il existe des formations et des universités plus reconnues et plus qualifiantes que d’autres. Il n’en reste pas moins que les cours de langue italiens sont, dans leur globalité, d’une qualité sans pareil.

Choisir son université italienne en fonction de la ville

Enfin, un dernier critère – et pas des moindres – sera de choisir votre parcours universitaire en fonction de la ville. Comble du luxe, cet élément vous permettra alors de bénéficier d’un enseignement de qualité, tout en découvrant la ville de vos rêves ! Parmi les villes les plus prisées en Italie, on note :

  • Rome, la capitale, riche de culture, bien évidemment,
  • Milan, pour sa douceur de vivre,
  • Bologne, pour sa qualité de vie exceptionnelle,
  • Florence, pour lier beauté architecturale et enseignement supérieur,
  • Et bien d’autres encore !

Rome

Rome n’est pas en reste pour proposer des universités de qualité. La capitale italienne possède en effet un établissement mondialement connu, sous le surnom de Spaienza (la sagesse, le savoir). Son est tiré de celui l’église Sant’Ivo alla Sapienza qui fut construite en tant que chapelle de l’université.

Il s’agit de l’une des plus anciennes universités au monde, créée en 13030, mais aussi l’une des plus grands d’Europe. Vous n’aurez donc pas de mal à vous faufiler parmi les 150 000 étudiants inscrits !

Milan

La capitale de la mode compte deux campus principaux, et réputésBocconi, qui s’installe comme l’un des meilleurs pour l’italien commercial, et Politecnico, pour l’ingénierie. Milan se classe par ailleurs à la 38ème place des meilleures universités mondiales, une bonne raison pour venir y séjourner quelques mois !

Bologne

L’Universita di Bologna est la reine de la langue italienne. En effet, depuis 2015, alors qu’un département de langue latine a vu le jour, Bologne se place comme une ville parfaite pour les étudiants étrangers, où apprendre l’italien devient un véritable challenge. Créée en 1088, on y compte près de 86000 étudiants.

Ainsi, qu’il s’agisse d’une bourse Erasmus ou d’un départ seul via un quelconque autre programme, choisir son Université en Italie dépend de bon nombre de critères. Alors que la réputation peut également en faire partie, il convient de se dire que lier voyage et études, c’est possible, et c’est encore mieux quand on peut choisir !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar