Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quels sont les piliers pour adopter une alimentation yogique ?

De Thomas, publié le 07/11/2018 Blog > Sport > Yoga > En quoi Consiste le Régime Yoga ?

La santé par l’alimentation, c’est l’enjeu des années à venir – Joël Robuchon

Le yoga est une discipline que l’on connaît tous, et que l’on maîtrise tous plus ou moins à notre niveau. Car oui, des exercices de respiration, en passant par les étirements, la méditation ou encore le renforcement musculaire, c’est tout un tas de facultés que développent les postures de yoga, quel que soit notre niveau. Un enchaînement d’exercices permettra alors que nous remettre en forme simplement, c’est pourquoi le yoga a tant de succès.

Car oui, on estime qu’en France, on compte actuellement plus de deux millions de pratiquants du yoga, et ce chiffre ne cesse d’augmenter chaque année. Alors que la journée nationale du yoga est le 21 juin, on prend alors conscience qu’il s’agit bien là d’une activité sportive à part entière, qui allie corps, esprit et mental avec ardeur. C’est pourquoi adopter une alimentation « yogique » semble primordial, notamment lorsqu’il s’agit d’être en accord avec soi même.

Mais qu’est-ce qu’un régime yogique ? Y’en existe-t-il vraiment un ? En quoi cela consiste ? Pas de panique, on vous explique tout dans cet article, c’est parti !

L’importance de lier yoga et alimentation

Les yogis sont-ils végétariens ? C’est un fait, lorsqu’on fait du yoga, on se dépense car il s’agit là d’un véritable sport. C’est la raison pour laquelle on peut songer à s’alimenter de manière plus réfléchie.

En se demandant sans cesse ce qu’il faut manger pour perdre du poids, comment avoir un bon apport calorique pour en atteignant la satiété, si une alimentation saine est possible de nos jours, comment éviter les produits laitiers et les acides gras chaque jour, on perd peu à peu la notion d’alimentation. L’équilibre alimentaire ne passe pas uniquement par la réflexion, même si le plaisir n’est pas un moteur non plus.

Il s’agit tout simplement de savoir reconsidérer l’acte de se nourrir, et de remettre en perspective les choses. Nous mangeons plus ou moins tous trois fois par jours, il s’agit de l’activité la plus universelle du monde, il convient de savoir « bien » manger, selon notre personne. Si le corps, le mental et l’esprit se trouvent dans la même optique devant une assiette, il y a fort à parier pour que le pari soit réussi.

Le yoga est alors cette discipline qui va nous permettre de nous ouvrir, quitte à s’appuyer sur certains piliers que l’on va pouvoir utiliser en mangeant. Je ne vais évidemment pas tout vous dévoiler maintenant, mais ce type de discipline, alliant le physique, le renforcement musculaire, et la notion de spiritualité, presque parfois de méditation, n’est pas sans nous faire voir l’alimentation comme une démarche en soi.

Eh oui, certains mangent pour vivre, d’autres vivent pour manger, mais le yoga philosophe sur tout ceci, et nous donne à voir une vision des lipides, des féculents, des glucides, des matières grasses et des besoins nutritionnels plus axée sur sa pratique et son esprit global. Mais alors quels sont les piliers du régime yoga, si tant est qu’il existe ? C’est ce qu’on va voir tout de suite !

Le régime yoga, ou la pleine conscience dans l’assiette

Qui put pratiquer le régime yoga ? Être pleinement conscient de ce que l’on va manger est une étape primordiale dans la conception du régime yoga, c’est la raison pour laquelle on va en parler aujourd’hui !

Voici un élément très important du régime yoga, qui, comme on l’aura compris, inclue la volonté d’être le plus en accord avec son assiette. Qu’il s’agisse de légumes, de légumineuses, de protéines végétales, de collation, tout acte alimentaire est important, et donne à voir une vision de la vie beaucoup plus spirituelle et élevée que la plupart du temps lorsque l’on mange.

Prendre conscience de ce qu’on a dans son assiette, bien mastiquer pour ressentir les textures et les saveurs, choisir ses aliments en fonction de ce que l’on souhaite ingérer, tels sont les pensées qui peuvent découler du régime yoga. Car bien évidemment, pas « régime », on n’entendra pas « perte de poids » ou autre remise en forme physique, de sorte à être plus tonique. On parlera bien ici de remise en forme globale et saine de l’organisme.

Voici donc l’un des fondements principaux de l’alimentation yogique, qui ne va pas sans mener, au préalable, une réflexion censée et construite sur la place de l’alimentation dans la vie quotidienne. Car manger, c’est tout un art, et ça n’est pas seulement un acte anodin, qui ne demande pas un minimum d’approche constructive. C’est bien connu, on le dit souvent : on est ce qu’on mange !

Le végétarisme, lier alimentation et yoga

Comment s'inspirer du yoga pour mieux manger ? Quand manger est synonyme de bonne santé, il est important voire primordial de savoir ce que l’on va mettre dans notre assiette. Le végétarisme prend part à cette réflexion.

Qu’on se le dise avant toute chose, il n’y a pas un régime yogique unique, mais on en trouve autant qu’il y a de pratiquants : végétarisme, crudivorisme, autant de modes de pensées qu’on retrouve dans une assiette. Toutefois, certains grands piliers comme le végétarisme se retrouvent dans bon nombre de régimes yoga. Il va sans dire que savoir profiter des légumes et des productions naturelles est un véritable atout, et une véritable chance !

L’idée principale ici est de prôner la non violence, et, plus globalement, la non souffrance. Cela passe donc par la non souffrance animale, que va venir rendre palpable le petit yogi, par l’absence de viande dans son assiette. Tout ceci sera alors remplacé par des protéines végétales, des légumineuses, de sorte à, bien évidemment, ne pas se retrouver en carences des plus totales.

Ce principe a même un nom dans le domaine du yoga, il ‘agit de ahimsa. Pour éliminer la viande et le poisson de son alimentation, il faut bien évidemment procéder par étape, par pallier, si toutefois on souhaite le faire. On peut aussi tout simplement réduire sa consommation, de sorte à se sentir mieux dans son corps et dans sa tête, tout en gardant la notion de plaisir que représente une entrecôte ou une planche de charcuterie pour nous !

Car oui, le régime yoga, c’est aussi ça : ne pas se priver, ne pas se frustrer, de sorte à se sentir le mieux possible dans son corps, son mental et son esprit. Lier les trois pôles est primordial pour être le plus équilibré possible, comme une posture de yoga finalement !

Le crudivosme et le yoga, un duo qui fonctionne

Comment allier sport, yoga, et alimentation ? Quand on pratique le yoga, on est souvent tenté de passer par la case alimentation saine, et c’est une bonne chose ! Reste à savoir laquelle nous correspond le plus.

Lorsqu’on pense au crudivorisme, on est souvent tenté d’y associer un mode de vie monotone, peu savoureux et plein d’ennui. Et pourtant, lié au yoga, il s’agit là d’une alimentation pleine de saveurs, de couleurs, qui redonne aux aliments tout leur goût, en plus d’en préserver les bons nutriments. De ce fait, la digestion de ces derniers sera plus simple, plus agréable et surtout, plus efficace. De quoi être en meilleure forme finalement !

Comme pour le végétarisme, il n’est pas nécessaire de changer son mode de vie et son alimentation du tout au tout. Par ailleurs, manger est compatible avec la viande et le poisson, vous connaissez sans doute l’existence du tartare ou du carpaccio de poisson ! Quoiqu’il en soit, quel que soit la manière dont on se nourrit, on respectera la saisonnalité des fruits, des légumes, qu’il s’agisse de végétarisme, de locavorisme, ou de crudivorisme.

Car le yoga, c’est aussi savoir écouter la planète, au-delà même de son corps et de son esprit. Les valeurs que prône cette discipline sportive sont celles d’une liaison, parfois même d’une fusion, avec le monde dans lequel on vit, et cela passe par ce que l’on consomme, de manière logique.

Lier le yoga et le régime « Paléo »

Le régime Paléo peut totalement s’inscrire dans une démarche yogique. Mais le régime Paléo, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit tout simplement de revenir à l’alimentation « paléolithique ». Oui, mais encore ? Dans l’idée, un pratiquant de ce régime mangera uniquement ce dont il a besoin, d’un point de vue nutritionnel majoritairement. On sortira donc de nos assiettes les sucres raffinés, certaines céréales, ou beaucoup de produits laitiers.

Eh oui, le régime Paléo et le régime yoga, c’est donc un retour aux sources, et une association détonante entre le sport, l’activité mentale et une alimentation la plus vivante possible. Le yoga est donc compatible avec cette alimentation, qui s’apparente presque davantage à un mode de vie qu’à un simple régime.

Ainsi, on le comprend aisément, la pratique du yoga se combine avec bon nombre de pratiques, et s’il n’existe pas un véritable « régime » yoga, ce dernier peut exister en fonction de chaque personnes, selon ses envies, sa religion, son tempérament, etc. Ne pas manger de poisson, manger uniquement des aliments crus, biologiques, de nombreuses alternatives existent, pour faire exister et cohabiter son corps et son esprit dans une harmonie parfaite. 

Car oui, la pratique du yoga est tellement liée au travail de l’esprit que ce dernier peut influencer sur l’alimentation. Alimentation qui, rappelons le, est tout de même la base de notre forme et de notre santé globale. Alors, prêt à changer de mode de vie ?

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar