Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Par quelles étapes commencer pour emménager au Portugal ?

De Thomas, publié le 12/06/2019 Blog > Langues > Portugais > Quelles Démarches suivre pour Partir Vivre au Portugal ?

L’administration a ses raisons que la raison ne connait pas – Anonyme

Une expatriation est toujours un moment capital dans une vie, puisque c’est celui qui va conditionner notre nouveau quotidien et notre façon de penser le monde. Le choix du pays n’est donc pas à prendre à la légère, c’est la raison pour laquelle des destinations comme le Portugal sont privilégiées par les Français.

Selon l’Ambassade de France, pour la deuxième année de suite, le nombre de français au Portugal a augmenté de plus de 35%. Une chiffre parlant, qui n’est pas sans nous faire prendre conscience des démarches administratives à mener pour devenir résident portugais à part entière.

Vous vous reconnaissez dans ce cas-là ? Ca tombe bien, nous avons des conseils pour réussir vos démarches de déménagement au Portugal. C’est parti !

Les démarches d’arrivée au Portugal

Combien coûte un déménagement au Portugal ? Les ressortissants français se retrouvent parfois un peu perdu lors de leur installation au Portugal. Et pourtant, il suffit de quelques démarches, et le tour est joué !

Car oui, vivre à l étranger, ça n’est pas seulement prendre un billet d’avion et s’installer, et, au Portugal, des règles administratives sont imposées pour pouvoir y résider simplement, et légalement.

Les expatriés français subissent donc le même traitement que les autres, et doivent remplir certaines conditions pour pouvoir travailler, prendre un appartement, bref, pour vivre !

Par exemple, sachez qu’un emploi vous permet, au sein de l’administration fiscale, d’être moins imposables que d’autres ! Une situation que les non résidents ne peuvent pas comprendre, et qui profite à bon nombre de retraités français.

Il faut aussi savoir qu’il existe des agences de relocalisation, dont l’objectif est de nous aider à mener chaque démarche administrative lors d’une installation hors de France.

Toutefois, certaines choses peuvent être menées par vos propres moyens, et parmi les bases administratives à connaître pour vivre au Portugal, le Numéro d’Identification Fiscal (NIF) et le statut de Résident Non Habituel (RNH) sont à obtenir dès l’arrivée.

Le Numéro d’Identification Fiscal au Portugal

Le NIF est un élément indispensable lorsqu’on déménage au Portugal, puisque chaque démarche entreprise dans le pays nécessite de disposer de ce numéro. Qu’il s’agisse de louer un appartement, d’ouvrir un compte bancaire ou d’avoir une activité professionnelle, il vous le faudra, pensez-y !

Comment l’obtenir ? Tout simplement en vous rendant (si possible avant votre installation définitive) auprès d’un centre administratif agréé, nommé « Loja do citadão » avec les pièces justificatives, qui sont :

  • Une pièce d’identité,
  • Une preuve de résidence, même à l’étranger.

Vous pouvez également faire appel à un avocat, qui sera plus à même d’effectuer les démarches administratives pour vous.

Le statut de Résident Non Habituel au Portugal

C’est là qu’intervient ce statut si particulier, qui vous permettra de vivre au Portugal en toute légalité. Plutôt bon à savoir donc ! Pour obtenir le statut RNH, fiscalement avantageux, vous pouvez également faire appel à un avocat. Si tel n’est pas votre but, certaines conditions sont exigées :

  • Ne pas avoir vécu au Portugal au cours des cinq années précédentes,
  • Être retraité ou exercer une profession dite « à haute valeur ajoutée ».

Vous ne vous retrouvez pas dans ces critères ? Aucun problème, il vous faudra tout simplement un permis de séjour, complété d’un certificat d’enregistrement. Ce dernier est renouvelable, est valable pendant cinq années !

Enfin, si vous souhaitez rapatrier des choses via un container, l’attestation de citoyen européen, « certificado de registo de Citadão da União Europeia », concrétise votre résidence au Portugal pour les autorités. Pour l’obtenir, il vous suffit d’une pièce d’identité et de certains documents, selon votre situation de vie.

À noter que si le Portugal vous convient, et que vous y restez plus de cinq ans, un droit de séjour permanent est nécessaire (« certificado de residencia permanente »).

Ouvrir un compte en banque au Portugal

Comment inscrire un enfant français à l'école portugaise ? Pour profiter pleinement du niveau de vie portugais sans taxation outrancière, ouvrir un compte en banque s’impose comme la base !

Le compte en banque est la base pour tous les expatriés, puisqu’il va constituer le socle des dépenses, du changement d adresse, ou encore des formalités administratives. Il existe bon nombre de banques au Portugal et, comme en France, choisir peut être difficile pour un étranger?

Sachez que la banque franco-portugaise, la BCP, permet d’ouvrir un compte bancaire au Portugal depuis la France. Si vous souhaitez avancer dans vos démarches au préalable, cette banque est pour vous ! Si non, la banque nationale du Portugal est la Caiwa Geral dos Despositos, à noter !

Ouvrir un compte bancaire au Portugal est relativement simple, mais, comme chaque démarche administrative dans ce pays, il vous faudra absolument votre NIF, votre numéro fiscal. Vous l’avez ? Parfait ! À présent, il vous faudra aussi :

  • Une pièce d’identité,
  • Un justificatif de domicile,
  • Une attestation de résidence (« attestado de residência »),
  • Un justificatif de revenus.

Des pièces simples, qui ne le seront pas forcément pour un expatrié !

Faire immatriculer son véhicule au Portugal

Avoir une voiture est une chance pour beaucoup, mais au Portugal, cette démarche peut rapidement se transformer en calvaire. Et pour cause, de nombreuses formalités sont liées à l’immatriculation de sa voiture !

Tout d’abord, si vous êtes résident(e) au Portugal et que vous disposez encore d’un permis de conduire rose, il va falloir échanger ce dernier contre un permis portugais au bout de deux ans.

Ensuite, votre voiture doit être immatriculée au Portugal au cours de l’année suivant l’obtention de votre certificat de résidence. Mais alors vous allez me dire que c’est bien beau tout ça, mais comment faire venir sa voiture de France pour l’enregistrer auprès des autorités ? Et vous avez raison !

Pour importer son véhicule au Portugal, il faut :

  • Une carte grise, une facture d’achat et un certificat de conformité du véhicule,
  • Le formulaire Modelo 9 IMTT, accessible en contactant « l’instituto de mobilidade e dos transportes »,
  • Le formulaire Modelo 112 (disponible auprès du centre d’inspection) ainsi qu’un contrôle technique,
  • Remplir tous ces formulaires et déclarer la voiture auprès de la douane (vous payerez d’ailleurs un impôt sur les véhicules dès à présent !),
  • Obtenir un certificat d’immatriculation auprès de l’IMTT,
  • Faire enregistrer son véhicule auprès d’une Conservatoria do Registo Automovel,
  • Et c’est (enfin) tout !

Vous l’aurez compris, il vaut mieux s’accrocher lorsqu’on souhaite vivre dans un pays étranger comme le Portugal. Certaines démarches sont plus compliquées que d’autres, et celle-ci en fait partie !

Trouver un appartement au Portugal

Comment trouver un logement au Portugal ? Pour avoir l’occasion de danser sans pression, trouver un domicile fiscal est l’une des premières démarches à effectuer en arrivant au Portugal !

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, louer ou acheter un logement au Portugal est relativement simple, en tout cas similaire au système français. Il faut savoir qu’en tant que citoyen européen, trois mois de résidence à Lisbonne sont « libres », sans document nécessaire de votre part.

Puis au-delà de cette durée, un document sera votre clé d’accès à tous les services du pays : le CRUE. Le « Certificado do Registo de Cidadão da União Europeia » est un certificat à demander au maximum 30 jours après la fin des 3 mois en question.

Une fois que ce document est acquis, tout est possible, en tant que citoyen portugais mais aussi français de l étranger !

Les prix moyens de l’immobilier au Portugal ont augmenté ces dernières années, notamment en raison du nombre de liaisons low-cost qui se sont créént.

Dans des grandes villes comme Lisbonne, par exemple, le m2 est entre 7000€ et 10000€ pour un bien neuf ou rénové. L’ancien, quant à lui, se situe entre 5000€ et 6000€. À noter pour un investissement immobilier futur !

Si vous souhaitez louer, au Portugal, les détenteurs de bien immobiliers (les propriétaires, donc) sont souvent très réticents à signer un bail de moins d’un an, pour la simple raison que contrairement à la France, ce sont eux qui paient les frais d’agence.

Légalement, au portugal, vous êtes alors obligé(e) de rester dans votre appartement un tiers de la durée du bail minimum, plus quatre mois de préavis. À noter !

Quoiqu’il en soit, qu’il s’agisse d’une location ou d’un achat, les mêmes garanties vous seront demandées qu’en France, en toute logique quoi !

Prendre soin de sa santé au Portugal

Comme de partout, les soins de santé sont primordiaux lors d’une expatriation. Pour les premiers jours, l’assurance basique de la sécurité sociale français vous permet d’être couvert(e) grâce à la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM). Si vous en l’avez pas, demandez-la à votre caisse d’assurance maladie en France !

Une démarche administrative bonne à effectuer avant le déménagement est de signaler ce dernier auprès de votre caisse d’assurance maladie, grâce au document E121/S1, nommé « inscription en vue de bénéficier de la couverture de l’assurance maladie ». Il vous permettra d’effectuer vos démarches plus simplement !

Pour être à jour au sein du système de santé portugais, il faut ensuite s’inscrire au Service National de Santé SNS. C’est là l’équivalent de l’assurance maladie en France, qui gère notamment les centres de santé (les « Centro de Saude »). Pour s’y inscrire, il suffit donc :

  • De se rendre dans le centre de santé de notre résidence portugaise,
  • De venir avec une pièce d’identité, votre certificat de résident et votre carte de sécurité sociale portugaise,
  • Et on vous attribuera un médecin traitant et une carte de bénéficiaire !

À noter qu’au Portugal, une consultation chez un médecin généraliste public coûte environ 4,50€ !

Les démarches à effectuer avec des enfants au Portugal

Quelle école choisir pour son enfant au Portugal ? Imposition, bien immobilier, régime fiscal, plus values, tous ces termes, les enfants ne les connaissent pas, et ont juste besoin d’être scolarisé au Portugal !

Concrètement, de manière citoyenne, un enfant fonctionne plus ou moins comme un adulte. Mais lorsque l’on déménage au Portugal, le point le plus important va bien sûr être l’école ! Où inscrire son fils ou sa fille ? Dans une école française ? Une école portugaise ? Une école internationale.

À partir de 6 ans, l’école est obligatoire au Portugal, et lorsqu’on est expatrié, plusieurs choix s’offrent à nous :

  • Les écoles portugaises (publique ou privée), les plus nombreuses,
  • Les école françaises (privées),
  • Les écoles internationales (privées).

L’école portugaise, si elle est publique, assurera un service d’enseignement gratuit, hormis les livres (payants dès le CM2 français (« la cinco ano » en portugais) pour 250€, et 1,50€ de cantine par jour.

Pour les écoles portugaises privées, c’est en moyenne 400€ par mois qu’il faudra compter pour y inscrire son enfant, sans compter les frais d’inscription.

Les écoles françaises, quant à elles, sont privées, mais aussi beaucoup plus chères que les écoles portugaises au niveau des frais de scolarité. C’est le prix à payer pour que votre enfant ne soit pas totalement déboussolé ! Entre 4500 et 5500€ par mois vous seront alors nécessaires pour faire partie des heureux élus !

Parmi les écoles françaises dont l’enseignement se fait de la maternelle jusqu’au lycée, on retrouve le Lycée français Charles Lepierre à Lisbonne et le Lycée français Marius Latour à Porto.

Enfin, les écoles internationales qui, à l’avenir, préparent à de beaux concours, sont un peu moins chères que les écoles françaises, puisqu’il faut compter entre 500€ et 1500€ par mois.

Parmi les plus célèbres, on retrouve le CLIP – Colégio Luso Internacional do Porto (au nord du Portugal), Carlucci American International School of Lisbon (au centre), ou encore Vale Verde International School (au sud du pays).

Quant à l’inscription, quel que soit le type d’école que vous choisissez, il s’agira probablement d’une étape parmi les plus simples de votre séjour !

Allez, un dernier petit conseil pour la route ? Si vous avez un animal de compagnie, et que ce dernier vous accompagne dans votre pays d accueil, veillez à vous renseigner auprès du Consulat du Portugal pour l’identifier grâce à une puce électronique.

Pour ça, il vous faudra son carnet de vaccination et son passeport communautaire. Et oui, un départ à l étranger, ça se prépare !

De plus, pas si loin de nos habituels modes de vie, le Portugal est une contrée avantageuse pour bon nombre de points : coût de la vie, exonération d’impôts, avantages fiscaux, bien immobiliers plus accessibles, on enviendrait presque à rêver d’un studio au centre de Lisbonne ou d’une maison au Portugal avec vue mer.

À votre tour, prêt à entamer quelques petites démarches et à avoir une résidence principale à Albufeira ou sur les côtes de l’Algarve ? À vous de jouer !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar