Les pectoraux se décomposent en différents faisceaux essentiels aux mouvements de bras et de rotation des mains. En outre, ils assurent également un certain équilibre esthétique du torse, tant pour les hommes que pour les femmes en remontant la poitrine. Découvrez comment les muscler efficacement.

Quelle est la composition des pecs ? Schéma du grand et petit pectoral

Insertions

Grand pectoral

Le grand pectoral se décompose en trois chefs, ses insertions sont donc multiples.

Tout d’abord, le haut du pectoral ou portion claviculaire s’attache sur la clavicule (bord antérieur).

La partie moyenne ou sterno-costale prend, quant à elle, ses origines du sternum (membrane) et des six premiers cartilages costaux.

Enfin, la partie basse ou abdominale, comme son nom l’indique, prend ses origines sur l’aponévrose des muscles grands droits (abdominaux).

Ces trois faisceaux se terminent en “torsion” (le faisceau inférieur finissant plus haut que le faisceau claviculaire) sur la crête du tubercule majeur de l’humérus.

Petit pectoral

Le petit pectoral est un muscle se trouvant sous le grand pectoral. Il s’insère sur les côtes (trois, quatre et cinq) et se termine sur l’omoplate (processus coracoïde).

Actions des pectoraux

L'impact du grand pectoral

Il est avant tout adducteur du bras. Simplement, il ramène les coudes près du corps comme lors d’un développé couché. Il est aussi rotateur interne, il tourne les mains en dedans. Le faisceau claviculaire participe à l’antépulsion de l’épaule. Il élève le bras en avant comme lors des élévations frontales conjointement avec d’autres muscles.

Ce sont ces mêmes fonctions que le coraco-brachial exerce. Les faisceaux moyen et inférieur du grand pectoral servent, en plus, à abaisser les bras à partir de l’antépulsion comme au pull over debout à la poulie haute. Enfin, ce muscle peut jouer un rôle accessoire dans l’inspiration (respiration).

L'impact du petit pectoral

Lui se charge d’attirer l’omoplate en avant vers le bas. Il peut être responsable du décollement de la tête lorsque l’on descend la barre lors de mouvement de développé lorsqu’il est trop raccourci, d’où la nécessité des étirements. Il participe aussi accessoirement à l’inspiration.

Exercices

Dips

Comment bosser les pecs avec des barres ? Travail des pectoraux et des triceps en suspension

Pompes

Comment bosser les pecs sans matériel ? Travail des pectoraux en poids de corps

Pompes surélevées

Comment améliorer les pompes ? Travail des pectoraux en élévation et poids de corps

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (4,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Sophie

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide