"Que serait la vie sans l'imparfait du subjonctif... ?", Alexandre Vialatte

Que ce soit pour exprimer un doute ou bien faire une bonne concordance des temps, le subjonctif est un mode incontournable en espagnol. Il a les mêmes fonctions qu'en français, mais se conjugue de manière un peu différente, surtout si l'on connaît un peu plus les verbes irréguliers...

Alors, comment s'emploie le subjonctif en langue espagnole ? Quelles sont ses spécificités ? Exite-t-il plusieurs types de subjonctifs ? Réponses à vos questions dans notre article !

À quoi correspond le subjonctif ?

Comment apprendre le subjonctif en espagnol ? Apprendre le subjonctif et les temps espagnols, ça nécessite du temps !

Tout comme dans la langue française, le subjonctif en espagnol s'utilise dans certains contextes, notamment pour :

  • Un point de vue,
  • Une émotion,
  • Un opinion, une hypothèse,
  • Un désaccord,
  • Une négation,
  • Un ordre,
  • Une possibilité,
  • Quelque chose d'irréel.

Par conséquent, le subjonctif est un mode qui ne relève pas du concret, mais bien de l'inaccompli. 

À savoir : en français, on tend à utiliser de moins en moins le subjonctif pour le remplacer par le présent de l'indicatif, mais en espagnol, c'est toujours très utilisé, notamment pour la concordance des temps

Ainsi, pour être un peu plus précis, on retrouve le subjonctif espagnol après certaines constructions grammaticales, comme :

  • Après un verbe de volonté, comme "querer que" (vouloir que), "desear que" (désirer que), "esperar que" (attendre/espérer que),
  • Après la forme négative d'expression d'une opinion, notamment "no creer que" ou "ne pensar" que (ne pas penser que),
  • Après les expressions d'obligations comme "hace falta que" (il faut que) ou "es necesario que" (il est nécessaire que),
  • Après des expressions pour le doute, comme "quizas" (peut-être),
  • Après un ordre/impératif négatif,
  • Après "cuando que" (quand), pour remplacer le futur,
  • Après les verbes d'ordre, d'interdiction, de demande ou de conseil, comme "proponer que" (proposer que), "prohibir que" (interdire de), "ordenar que" (ordonner de), "aconsejar que" (conseiller de), "pedir que" (demander que),
  • Après d'autres expressions comme "para que" (pour que, ce qui exprime le but), "es mejor que" (c'est mieux que), "mas vale que" (mieux vaut que), "es posible que" (c'est possible que) ou "puede que" (il se peut que).

À noter : après les formes affirmatives "creer que" et "pensar que", on utilise bien la forme indicative, mais subjonctive lorsque c'est négatif

Comment traduire le subjonctif espagnol ? Prêt à traduire la langue espagnol ? Faîtes attention aux subtilités entre les deux langues. quant au subjectif.

Côté traduction, il existe cependant bien des subtilités à connaître entre l'espagnol et le français. La première d'entre elles est la traduction de l'impératif ou de l'ordre. Par exemple, pour la phrase "te pido que salgas", on traduirait littéralement par "je te demande que tu sortes". Mais en français, on va plutôt utiliser la formule de+infinitif pour traduire cette idée d'ordre, ce qui donne : je te demande de sortir.

Autre subtilité, après l'expression "decir que", dire que :

  • S'il est exprimé dans une logique d'ordre, alors il est suivi du subjonctif (et traduit par dire de + infinitif en français),
  • Dans les autres cas, il est suivi de l'indicatif (et traduit par "dire que" en français).

Par exemple : "te digo que vengas" sera traduit par "je te dis de venir", car il implique ici un ordre. En revanche, la phrase "te digo que hace calor" se traduira par "je te dis qu'il fait chaud".

Le subjonctif espagnol, du fait de la concordance des temps, peut se présenter sous quatre formes temporelles :

  • Le subjonctif présent,
  • Le subjonctif imparfait,
  • Le subjonctif passé,
  • Le subjonctif plus-que-parfait.

À noter : le choix du subjonctif dépend uniquement du temps du verbe dans la proposition principale

Voici quelques exemples pour que vous compreniez les différences :

  • Me alegro de que vengas => Je suis content que tu viennes (subjonctif présent),
  • Me alegro de que hayas venido => Je suis content que tu sois venu (subjonctif passé),
  • Me alegraba de que vinieras => J'étais content que tu viennes (subjonctif imparfait),
  • Me habría alegrado si hubieras venido => J'aurais été content que tu viennes (subjonctif plus-que-parfait).

Cela vous semble plus clair ? Alors, partons découvrir plus avant les différents emplois du subjonctifs en langue espagnole !

L'emploi du subjonctif présent en espagnol

Quels sont les modes du subjonctif en langue espagnole ? Pour utiliser le subjonctif espagnol, il faut bien connaître tous les orthographes de chaque mot

Le présent du subjonctif se forme de manière très simple mais différemment selon la catégorie des verbes, s'ils sont en -AR, -ER ou -IR. Il existe aussi de nombreux verbes irréguliers, parmi les catégories suivantes :

  • Les verbes à diphtongue,
  • Les verbes à affaiblissement,
  • Les verbes en -ACER, -UCIR, -OCER, -ECER,
  • Les autres verbes irréguliers.

D'une manière générale, on retrouve les mêmes irrégularités au présent du subjonctif qu'au présent de l'indicatif à la première personne du singulier. Ainsi, on a des formes avec une diphtongue aux mêmes personnes que le présent de l'indicatif (comme pour les verbes ACERTAR ou PEDIR), ou bien on retrouve des modifications du radical par rapport à l'indicatif sur l'ensemble des personnes, comme avec NACER ou TENER.

Voici les conjugaisons du subjonctif présent pour les verbes en -AR :

PersonneTerminaisons du subjonctif présent Exemple avec ESCUCHAR
Yo-eescuche
-esescuches
Él/ella-eescuche
Nosotros-emosescuchemos
Vosotros-éisescuchéis
Ellos/ellas-enescuchen

Et pour les verbes en -ER et -IR :

PersonneTerminaisons du subjonctif présentExemple avec COMER / VIVIR
Yo-acoma / viva
-ascomas / vivas
Él/ella-acoma / viva
Nosotros-amoscomamos / vivamos
Vosotros-áiscomáis / viváis
Ellos/ellas-ancoman / vivan

Le subjonctif irrégulier n’est pas très compliqué à former. Il faut utiliser la première personne du singulier du verbe au présent et changer la dernière lettre. Cette forme irrégulière est applicable pour toutes les personnes. Il suffit simplement d’y accoler la terminaison qui convient.

Voici quelques exemples de verbes irréguliers au subjonctif présent :

  • Poder : puedo (présent simple indicatif) => pueda (subjonctif)
  • Tener : tengo (présent simple indicatif) => tenga (subjonctif)
  • Volver : vuelvo (présent simple indicatif) => vuelva (subjonctif)
  • Pedir : pido (présent simple indicatif) => Pida (subjonctif)
  • Salir : salgo (présent simple indicatif) => salga (subjonctif)
  • Caber : quepo (présent simple indicatif ) => quepa (subjonctif)
  • Caer : caigo (présent simple indicatif ) => caiga (subjonctif)
  • Dormir --> duermo (présent simple indicatif ) => duerma (subjonctif)
PronomTerminaison
que (yo)salga
que (tú)salgas
que (él)
salga
que (nosotros)salgamos
que (vosotros)salgáis
que (ellos)salgan

En revanche, certains verbes irréguliers ne suivent pas cette règle. Les voici :

  • Ir : vaya, vayas, vaya, vayamos, vayáis, vayan.
  • Dar : dé, des, dé, demos, deis, den
  • Saber : sepa, sepas, sepa, sepamos, sepáis, sepan.

Aucune solution si ce n’est de les apprendre par cœur !

Il est possible de retrouver plusieurs de nos astuces pour se souvenir des formules au subjonctif présent espagnol dans un autre article détaillé.

Le subjonctif imparfait dans la langue espagnole

Comment se conjugue le subjonctif en langue espagnole ? Même au passé, il faut apprendre à écrire le subjonctif imparfait

Avec le subjonctif présent, le subjonctif imparfait est la forme la plus employée au subjonctif, puisqu'il s'utilise dans la proposition subordonnée lorsque le verbe de la principale est au passé. Sinon, le subjonctif imparfait s'emploie pour les mêmes raisons que le présent, pour exprimer un doute, un but, un souhait ou une opinion.

Plus particulièrement, on l'utilise après certaines expressions, comme :

  • L'expression "como si" (comme si) : se rie como si fuera divertido => il rit comme si c'était amusant,
  • L'expression "ojalá que", pour exprimer un souhait ou un regret : ojalá que hiciera calor en invierno => si seulement il faisait chaud en hiver,
  • Après la préposition "sí", pour exprimer la condition : si tuviera dinero, me compraria un coche => si j'avais de l'argent, je m'achèterais une voiture.

Il existe une petite spécificité au subjonctif imparfait : la terminaison peut se présenter sous la forme -RA ou -SE, mais exprime la même chose 

En effet, contrairement au subjonctif présent où les terminaisons sont différentes selon la catégorie du verbe, les terminaisons à l'imparfait sont les mêmes pour tous ! La seule différence, c'est que vous pouvez employer deux types de terminaisons, qui expriment la même chose. 

La construction du subjonctif imparfait est la suivante : verbe à la 3ème personne du pluriel du passé simple - la terminaison "RON" + terminaison au subjonctif imparfait. Pour le verbe ESCRIBIR à la 1ère personne du pluriel, ça donne par exemple : ESCRIBIERON - RON + RAMOS/SEMOS, soit ESCRIBIERAMOS/ESCRIBIESEMOS.

Cela vous semble compliqué ? Voyez plutôt ce tableau récapitulatif des terminaisons :

PersonneTerminaisons du subjonctif imparfaitExemple avec HABLAR / COMER / VIVIR
Yo-ra / - sehablara / comiera / viviera OU hablase / comiese / viviese
- ras / - seshablaras / comieras / vivieras OU hablases / comieses / vivieses
Él/ella-ra / - sehablara / comiera / viviera OU hablase / comiese / viviese
Nosotros-ramos / - semoshabláramos / comiéramos / viviéramos OU hablásemos / comiésemos / viviésemos
Vosotros- ráis / - séishablaráis / comieráis / vivieráis OU hablaséis / comieséis / vivieséis
Ellos/ellas- ran / - senhablaran / comieran / vivieran OU hablasen / comiesen / viviesen

À noter : attention à bien accentuer l'avant-dernière syllabe pour la 1ère et 2ème personne du pluriel

Quelques exemples pour illustrer ces propos :

  • Dudaba que viniera => je doutais qu'il vienne,
  • Le dije que lavara los platos => je lui ai dit de laver les assiettes,
  • Los niños querían que su padre les comprase un perro => les enfants voulaient que leur père leur achète un chien,
  • Me alegraba de que te casases => je me réjouissais que tu te maries.

Vous remarquerez que la proposition principale comporte un verbe au passé simple, à l'imparfait ou au conditionnel.

Enfin, existe-il d'autres formes du subjonctif ? Découvrons-la tout de suite ! 

Des cas complémentaires : le subjonctif passé et plus-que-parfait

Pour des apprenants français, le cas des subjonctif passé et plus-que-parfait peut sembler très complexe, mais c'est en réalité très simple : il suffit d'employer l'auxiliaire HABER en plus, conjugué au bon temps. Très peu utilisés dans la langue française, ils vont avoir un intérêt pour :

  • Faire référence à une action qui s'est produite avant l'action principale si elle est au présent, passé composé ou futur, d'où l'usage du HABER + participe passé (subjonctif passé),
  • Même chose lorsqu'elle est à l'imparfait ou au passé simple (subjonctif plus-que-parfait).

Commençons avec le subjonctif passé, qui s'emploie lorsque :

  • Le verbe principal est au futur, présent, passé composé ou impératif,
  • Le verbe de la subordonnée fait référence à une action ayant déjà eu lieu.

Il se construit très simplement, en se basant sur le subjonctif présent de l'auxiliaire HABER + le participe passé du verbe concerné. Voici un tableau récapitulatif pour donner un exemple :

PersonneSubjonctif présent de HABERParticipe passé du verbe (exemple avec ESTUDIAR)Traduction
Yohayaestudiadoque j'aie étudié
hayasestudiadoque tu aies étudié
Él/ellahayaestudiadoqu'il/elle ait étudié
Nosotroshayamosestudiadoque nous ayons étudié
Vosotroshayáisestudiadoque vous ayez étudié
Ellos/ellashayanestudiadoqu'ils/elles aient étudié

Pour le subjonctif plus-que-parfait, deux choses vont différer :

  • On l'emploie quand le verbe principal est au passé simple, imparfait ou conditionnel,
  • L'auxiliaire HABER est conjugué au subjonctif imparfait (et c'est là que ça vous sert de les apprendre !).

Cela donne, pour récapituler :

PersonneSubjonctif imparfait de HABER+ Participe passé (ESTUDIAR)
Yohubiera / hubieseestudiado
hubieras / hubiesesestudiado
Él/ellahubiera / hubieseestudiado
Nosotroshubiéramos / hubiésemosestudiado
Vosotroshubieráis / hubieséisestudiado
Ellos/ellashubieran / hubiesenestudiado

Il est à noter que HABER est un verbe irrégulier, à connaître par coeur 

Maintenant que le subjonctif sous toutes ses formes n'a plus de secrets pour vous, lancez-vous dans des conversations espagnoles où vous pratiquerez la concordance des temps !

Quand utiliser le subjonctif en espagnol ?

Comme expliqué ci-dessus, le subjonctif sert à exprimer des situations comme le doute, une hypothèse, une possibilité, etc. Mais la première erreur des élèves en classe d’espagnol est de penser que le subjonctif espagnol s’emploie toujours de la même façon qu’en français.

Voici donc les différences d’utilisation entre le français et l'espagnol pour ne pas vous tromper.

Comment utiliser le subjonctif espagnol ? La différence entre chaque langue implique quelques difficultés pour passer de l'une à l'autre et bien utiliser la concordance des temps.

L’interdiction en espagnol

Quand on interdit une action en français, on utilise toujours l’impératif (Ne fais pas ça !). Mais en espagnol, il faut alors utiliser le subjonctif.

No te pongas asi ! Ne te mets pas dans cet état !

Il est nécessaire d’utiliser la forme « no + subjonctif ».

Exprimer le regret

Le sentiment de regret se réfère à des actions non réalisées, il faut donc employer le subjonctif pour des situations qui, en français, nécessitent l’emploi de l’indicatif.

¡Quién! + subjonctif imparfait => pour la première personne. Ou ¡Ojalá! + subjonctif imparfait ou plus-que-parfait => pour toutes les personnes.

Voici des exemples :

  • ¡Quién fuera Francesa !
    Si seulement j'étais Française !
  • ¡Ojalá tengas un trabajo !
    J'espère que tu as un travail !

Le souhait en espagnol

Comme pour le regret, le souhait s’exprime avec le subjonctif présent ou imparfait en fonction de la situation. En français, nous utilisons l’indicatif.

  • ¡Que te vaya bien ! Bonne chance !
  • ¡Que aproveches de tu dia ! Profite de ta journée !
  • ¡Ojalá coma ! J'espère que tu manges !
  • ¡Ojalá aprobaras el concurso ! Ah ! si tu réussissais le concours !

Dans cette dernière phrase, la réalisation de l’action est moins sûre que les précédente, c’est pourquoi le subjonctif imparfait est utilisé plutôt que le subjonctif présent.

Exprimer la restriction

La restriction n’est pas toujours facile à comprendre en cours d’espagnol. Si l’action est sûre, il faudra employer l’indicatif. Si l’action n’est pas sûre, c’est alors le subjonctif qu’il faut utiliser.

Exemple du subjonctif :

  • Aunque no aprueba el examen, pienso tomar vacaciones.
    Même si je ne réussis pas l'examen, je prévois de prendre des vacances.

Exemple de l’indicatif :

  • Aunque le gusta ir a la playa, no puede hoy.
    Bien qu'il aime aller à la plage, il ne peut pas aujourd'hui.

Le futur rendu par le subjonctif présent

Cette forme du futur n’est pas toujours facile à comprendre mais est souvent employé dans la vie quotidienne. Le subjonctif présent remplace alors le futur en français. Et comme des exemples valent plus que des mots, en voici quelques-uns :

  • Cuando sea mayor, haré un trabajo que me gusta.
    Quand je serai grand, je ferai un travail que j'aime bien.
  • Espérame mientras vaya a la panaderia.
    Attends-moi pendant que je vais à la boulangerie.
  • Amarás todas las verduras a medida que pase el tiempo.
    Tu aimeras tous les légumes à mesure que le temps passera.
  • Haz como quieras.
    Fais comme tu voudras.
  • Hará lo que yo le muestra.
    Il fera ce que je lui montrerai.

Pourquoi réviser le subjonctif en langue espagnole ? Préparez-vous pour bien vous faire comprendre lors d'un voyage en Espagne.

Le subjonctif espagnol pour une demande

Dans l’expression d’un ordre ou une demande, le français utilise l’infinitif quand l’espagnol a besoin de subjonctif. Attention à ne pas s’emmêler les pinceaux.

  • Te pido que no me contestes asi !
    Je te demande de ne pas me répondre comme ça !

Le doute et la probabilité en espagnol

Même si le subjonctif est aussi utilisé en français pour exprimer le doute, il ne s’utilise pas tout à fait de la même façon en espagnol et cela serait une erreur de traduire littéralement la structure de phrase.

Ainsi, en espagnol, l’emploi du subjonctif varie selon le degré de probabilité de l’action.

Exemples :

  • Quizà no pueda llegar a casa hoy.
    Il ne pourra peut-être pas rentrer à la maison aujourd’hui. Dans cet exemple, la probabilité est peu élevée. On emploi donc le subjonctif.
  • Tal vez no escuchas lo que digo.
    Peut-être que tu n'écoutes pas ce que je dis. Ici, la probabilité est plus importante.

Pour être sûr de vous y retrouver, voici l’essentiel à retenir :

Le subjonctif présent (fait non réalisé) est utilisé pour :

  • La défense,
  • Une restriction,
  • Le futur dans la subordonnée,
  • Après des verbes d'ordre, de prière, de conseil, de recommandation (si la phrase est au présent),
  • Le doute après quizás, tal vez, acaso.

Le subjonctif imparfait (fait non réalisable) est utilisé pour : 

  • Le regret,
  • Dans une subordonnée conditionnelle introduite par si,
  • Dans une subordonnée introduite par como si.

Exercices de subjonctif

Quels exercices faire pour apprendre l'espagnol ? Entraînez-vous le plus possible afin d'éviter les pièges de base lors de vos rédactions.

Pour être sûr de bien maîtriser le subjonctif, voici quelques exercices afin de vous entraîner.

Conjuguer ces verbes au subjonctif :

Ojalá mi madre (entender) lo que le dijé.
Yo quiero que mis amigos (comer) mi cocina.
La familia quiere que el hijo (vivir) con ellos.
Dudas de que tus abuelos te (visitar) este mes.
Luisa no acepta que su novio (jugar) con el ordenador.

Passez ces phrases de l’indicatif au subjonctif :

Pienso que Luisa se alegra.
Creo que Luis tendrá el libro.
Creo que mi amigo llegó el lunes.
Creo que Enrique siempre llegaba tarde.
Pensé que Ana llegaría esta tarde.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 2 votes)
Loading...

Hélène

Linguiste de formation initiale en anglais et espagnol, mes voyages et mes intérêts personnels m’ont incitée à découvrir l’Espagne mais aussi l’Amérique latine. Cette langue est si passionnante, si chantante ! No vamos a buscar tres pies al gato : aprendamos juntos !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide