Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Deux outils pour éviter les douleurs dans le jeu du quatuor à cordes !

De Samuel, publié le 20/08/2018 Blog > Musique > Violon > Comment Utiliser la Mentonnière et le Coussin de Violon ?

« La musique fait danser les consciences. » Enzo Cormann (né en 1953).

Le violon, plus petit des instruments à cordes frottées, implique une position corporelle qui est loin d’être naturelle et jouer du violon de façon intense – concerto, orchestre symphonique, etc. – peut donc amener les instrumentistes à contracter des douleurs.

Pour éviter cela et conserver le plaisir de jouer, on applique souvent deux accessoires violon très utiles : la mentonnière et le coussin de violon.

Selon une note statistique du ministère de la communication et de la culture délivrée relative au cours de musique au conservatoire (2003), 137 écoles dispensaient des cours pour apprendre le violon à 10 557 élèves.

Cet effectif était deux fois plus élevé que pour le cours de guitare.

Voici comment utiliser deux accessoires de musique très utiles au violon : la mentonnière et le coussin de violon.

Mentonnière et coussin de violon : quel intérêt ?

J’ai demandé un coussin de violon dans un magasin de musique, et on m’a proposé une épaulière.

Notons tout d’abord que le vocabulaire diffère selon les fabricants, les vendeurs et les musiciens mais les vocables évoquent un produit ayant la même finalité, celle de prémunir la clavicule de douleurs éventuelles.

L'épaulière, un accessoire de confort et de son pour protéger la clavicule ! Mettre un coussin de canapé sous le violon : ce n’est pas pratique !

En effet, le violon repose sur la clavicule du violoniste.

Et le bois de lutherie peut être d’une finition et d’une qualité professionnelles, il n’en reste pas moins que les frottements ou le contact prolongé du violon sur l’os – notamment lors d’un concert – peuvent être inconfortables, voire douloureux.

Puisque le violon est en bois, un matériau par nature très dur, celui-ci risque de rendre le jeu plutôt désagréable. C’est ainsi que le violoniste peut insérer un coussin, ou une épaulière entre sa clavicule et le bouton de son instrument.

Un bon coussin de violon s’installera donc sur la clavicule gauche du violoniste afin de réceptionner le violon et manier l’archet – de la main droite, conventionnellement – avec aisance.

L’épaulière, ou coussin de violon se présente sous la forme d’une barre ondulée et rigide, molletonnée et traversant tout le dos du violon, qui vient épouser la forme de la clavicule du violoniste.

Il faut savoir que le port d’une épaulière ajoute de la difficulté à maintenir l’instrument et à jouer avec justesse puisque l’accès aux cordes avec les doigts de la main gauche est rendu plus complexe.

Sans épaulière, l’intensité sonore du violon se trouve enrichie, plus profonde et plus naturelle.

Certains apprenants de niveau débutant peuvent être soumis à un choix cornélien : se passer de l’épaulière et embellir leurs sonorités mais contracter des douleurs ou s’adapter au coussin de violon au détriment de leur sonorisation des notes.

En ajoutant une épaulière sur le fond du violon, on ajoute une tension supplémentaire qui vient compliquer la vibration des cordes violon puisque celles-ci sont moins accessibles.

Qu’en est-il de la mentonnière ?

Autrement appelée « saillie du menton », la mentonnière se situe tout en bas du corps de l’instrument, au niveau du bouton.

Elle a pour fonction de protéger le joueur de douleurs désagréables, de permettre au musicien de jouer confortablement en posant son menton dessus mais elle sert également à protéger le bois de la transpiration et de toute abrasion.

A noter que cette pièce de l’anatomie d’un violon n’est devenue incontournable qu’au début du 19ème siècle, après 300 ans d’évolution au cours de laquelle la mentonnière était vivement critiquée parmi les violonistes.

Besoin de cours de violon débutant ?

Comment choisir sa mentonnière de violon ?

La mentonnière est devenue au cours de l’histoire du violon une des pièces maîtresses de l’instrument, à un tel point qu’elle accompagne toujours la vente d’instruments de musique du quatuor à cordes.

C’est un accessoire de confort, permettant de jouer sans douleur et du moins, limitant la gêne occasionnée par le contact de la peau avec le bois du violon.

Elle prémunit également l’instrument contre la saleté, la transpiration ou l’abrasion et permet de ne pas pencher la tête en jouant.

Il est donc important d’ajuster l’accessoire afin de bien remplir l’espace entre l’épaule gauche relâchée et l’angle de la mâchoire.

Peut-être mieux vaut-il privilégier le bois d’ébène au synthétique pour son violon. Pour éviter de contribuer à l’extermination des abeilles, on évitera le plastique…

Quels sont les critères de choix d’une bonne mentonnière violon ?

Qu’il s’agisse de jouer du violon tzigane, du jazz manouche, de la musique de chambre ou de la musique classique, se mettre au violon nécessite le choix d’une mentonnière adaptée à sa morphologie.

De fait, cet outil doit être choisi en fonction de la taille de son menton : il doit donc être égal à la surface du menton.

Les mentonnières sont fabriquées dans différents matériaux : le plastique, le bois d’ébène et le palissandre.

Le matériau de fabrication choisi va donc impacter sur le jeu du soliste. On comprend aisément que si l’on n’aime pas le toucher du plastique, une baisse dans la qualité de jeu se fera sensiblement sentir !

Le choix d’un bon matériel de musique est en effet presque autant important que l’instrument lui-même !

Comment réaliser un bon vibrato ou un pizzicato parfait si on ressent une sensation désagréable sitôt que l’on tient le violon dans son menton ?

Autre critère de choix non négligeable d’une bonne mentonnière : les vis de fixation.

Pour résumer, voici les critères à retenir pour choisir sa mentonnière :

  • La forme de la mentonnière : centrée ou sur le côté,
  • La matière : en matière synthétique ou plastique, (Dresden, ou Wittner),
  • La teinte pour celles en bois : ébène, palissandre ou buis,
  • Le système de serrage.

On en trouvera chez les vendeurs en ligne tels que La maison de la Corde, Thomann, Woodbrass ou Violon.com.

Côté prix, on en trouve dès 5 € pour une très basse qualité d’entrée de gamme, et les tarifs grimpent jusqu’à plus de 150 € pour une finition professionnelle.

Comment choisir son coussin de violon ?

Il est un autre critère majoritaire à prendre en considération en allant acheter un violon : les accessoires.

Outre le métronome, l’accordeur, la colophane, le choix du crin de l’archet de violon, un jeu de cordes pour violon de rechange, éventuellement un diapason, il va falloir choisir un bon coussin violon afin d’éviter tous les problèmes liés à une posture inconfortable et inadaptée.

Quels critères de choix de son épaulière ? Comment éviter la dureté de l’épicéa ou de l’ébène ?

Afin de limiter les points de pression au niveau du cou et du menton, il faut indubitablement que l’épaulière – ou coussin de violon – soit confortable.

Il est fondamental de noter qu’un coussin de violon trop serré va comprimer les éclisses du violon et en impacter le son.

Il est logique de choisir une épaulière confortable, qui s’adapte à la forme de votre clavicule mais il faut également veiller à ce que le son produit ne soit pas trop dénaturé par cette première.

On conseille donc de bien essayer l’instrument avec et sans épaulière dans un magasin de musique afin de discerner la différence, et jauger ce que l’on préfère.

On en trouve à différentes marques, matériaux et coloris. Certaines barres sont en métal, en bois, ou encore en carbone et de nombreuses marques se partagent le marché des coussins de violon de qualité : Kun, Wolf, Wittner, Playonair…

Autre critère non négligeable à retenir : la taille du violon.

Ce serait presque le critère le plus important : qui prendrait un coussin violon 1/4 à installer sur un violon 1/2 ou un violon 4/4 ?

Il faut bien évidemment choisir un coussin de violon correspondant à la largeur de son instrument.

Côté prix, on en trouve à partir de 10 € pour du très bas de gamme, et jusqu’à plus de 100 € pour des épaulières de très haute qualité.

Enfin, noter que l’on trouve également des coussins pliants et compacts, que l’on peut ranger dans l’étui violon.

Comment régler la mentonnière et le coussin de violon ?

De bons réglages sont constitutifs du confort et du plaisir de jouer. Pourtant, cette question est souvent mise de côté.

S'équiper d'outils pour jouer du violon confortablement. Heureusement, le réglage de sa mentonnière sera plus facile que faire du bricolage.

Inutile de se prendre pour un virtuose ou un maestro si on a mal au cou dès que l’on frotte deux cordes…

Voici quelques conseils pour bien régler ses accessoires violon.

D’abord, régler la hauteur de l’épaulière. Celle-ci doit correspondre à la distance nécessaire pour permettre à la mentonnière d’arriver au niveau de la mâchoire inférieure.

Simplement posé, le violon doit pouvoir tenir tout seul. Dans le cas contraire, c’est que la mentonnière et le coussin violon sont mal réglés.

Ensuite, le coussin violon doit être réglable en largeur pour s’adapter au violon. Celui-ci étant amovible et ajustable, il faudra choisir l’endroit le plus confortable où on le met sur le violon.

Enfin, dernier point de réglage : l’inclinaison.

En posant la mâchoire sur la mentonnière, la violon doit pouvoir pivoter quelque peu pour se maintenir à l’horizontale, et tenir tout seul. De fait, le coussin violon doit être inclinable pour permettre l’ajustement de l’instrument dans cet axe (quasiment perpendiculaire à la tête).

Vous jouez en appartement ou à proximité d’un voisinage peu mélomane ? Optez pour la sourdine et le violon électrique et prenez des cours de violon avec nos professeurs particuliers pour progresser !

Vous en saurez davantage sur l’accordage, deviendrez un as du solfège et peut-être même, de l’improvisation !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar