Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Les différents moyens de signer une convention pour faire un stage

De Isaline, publié le 15/04/2019 Blog > Développement Professionnel > Comment Obtenir une Convention de Stage ?

« La connaissance ne s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information. » Albert Einstein

Chaque année, plus d’un million de stagiaires sillonnent les entreprises. Chacun d’entre eux a dû passer par la case convention avant de pouvoir effectuer un stage.Véritable contrat tripartite, la convention de stage permet d’écrire noire sur blanc, tous les droits et devoirs pour les étudiants comme pour les entreprises ou l’établissement d’enseignement.

Période de stage, stage rémunéré ou non rémunéré, couverture sociale, tuteur, maître de stage, lieu de stage, plage horaire, tout y est décrit.

Mais bien que trouver un stage ne soit pas simple, obtenir une convention de stage l’est parfois moins. Stage à l’étranger, année de césure, réorientation, jeunes diplômés, stage obligatoire, insertion professionnelle, chaque situation a pourtant sa solution.

Pour vous aider dans votre scolarité et votre expérience professionnelle, voici quelques pistes afin de savoir comment trouver le précieux sésame.

Pourquoi demander une convention de stage ?

Bien que certains puissent prétendre que la convention de stage n’est pas toujours obligatoire, la législation est claire : sans convention, impossible de réaliser un stage en entreprise pour découvrir le monde professionnel.

Que la demande de stage soit obligatoire ou non au sein de votre formation ou de votre cursus, il est essentiel d’obtenir cette fameuse convention de stage pour être dans les règles.

Comment obtenir un contrat de stagiaire ? La convention est obligatoire quelle que soit votre situation.

En effet, la convention de stage est un document qui remplace le contrat de travail dans un emploi normal. Il permet donc d’assurer un cadre légal pour les stagiaires qui ne peuvent pas être considérés comme des salariés de l’entreprise. Ces derniers sont ainsi tout de même inscrits dans les fichiers de l’entreprise.

Une entreprise entre dans l’illégalité en acceptant de prendre un stagiaire sans convention. C’est pourquoi la plupart des entreprises précisent bien sur les offres de stage la formule « stage conventionné » afin de rappeler aux candidats la nécessité de pouvoir en obtenir une. Une réalité valable uniquement pour un stage en France.

Comment se présente une convention de stage ?

La convention de stage est généralement un long document (de plusieurs pages) énumérant toutes les caractéristiques et infos légales du stage. Cela va de la durée du stage aux différentes missions que va réaliser le stagiaire, etc. Cette convention est signée entre trois parties qui sont l’étudiant, la structure d’accueil et l’établissement dont dépend le stagiaire (établissement scolaire ou autre).

Il permet de protéger l’entreprise mais aussi le stagiaire. Les heures de travail doivent y être inscrites, les types de tâches à réaliser pendant la durée du stage, la gratification que va recevoir le stagiaire, mais aussi les assurances et avantages proposés au stagiaire. Cela peut être l’aide au logement, un service de restauration gratuit ou des chèques restaurants, des aides pour le transport, etc.

Aussi, la convention de stage doit préciser si le stagiaire devra être présent à des horaires décalés ou bien sur certains week-ends. Tout doit être écrit !

Pas de panique ! Ce n’est pas au stagiaire de rédiger tout cela. La plupart du temps, l’établissement auquel est rattaché le stagiaire propose des modèles de conventions déjà prêts. Il ne reste plus qu’à modifier les derniers détails , puis faire signer par les différents acteurs.

Obtenir une convention de stage en formation

La manière la plus commune, et sûrement la plus simple, d’obtenir une convention de stage, est de réaliser un stage lors de sa formation. L’organisme de formation (université, grandes écoles, etc) peut ainsi vous délivrer une ou des conventions de stage durant vos années d’étudiants, à condition de ne pas dépasser 6 mois. Cette réglementation a été mise en place afin que les stages ne se transforment pas en emplois précaires.

Qu'est-ce qu'une convention de stage ? La convention doit être signée par trois structures ou personnes distinctes.

Une fois que vous avez trouvé votre stage en entreprise, vous devez vous rendre dans le bureau de votre école dédié aux stages de formation. Certaines écoles sont très strictes quand au fait que le stage doit être en rapport avec votre formation, d’autres un peu moins.

L’école vous délivre alors les fameuses conventions que vous devez envoyer à votre structure d’accueil puis signer à votre tour. Les trois exemplaires signés doivent ensuite être distribués aux trois acteurs du stage. Toutes ces démarches administratives doivent être faites impérativement avant que le stage commence.

La recherche de stage doit donc commencer le plus tôt possible afin d’obtenir la convention de stage dans les délais. Il est également nécessaire de récolter les informations de base comme la mission de stage et la durée afin que tout soit validé par l’école.

Pour être sûr d’être dans les temps, il faut bien compter environ trois semaines de démarches administratives. Mais cela reste la façon la plus simple de trouver une convention de stage.

Obtenir une convention de stage avec la mission locale

De nombreuses personnes souhaitent réaliser un stage mais ne sont pas forcément étudiantes. Une situation qui complique les choses pour faire le stage dans les règles de l’art.

L’une des solutions consiste à faire appel à la mission locale. La mission locale accompagne les jeunes dans toutes leurs démarches de recherche d’emplois, création de CV et lettre de motivation, recherche de stage, etc. La mission locale est donc en mesure de vous délivrer une convention de stage, mais seulement pour les personnes entre 16 ans et 25 ans.

Les seules restrictions sont donc l’âge mais aussi le fait que le stage ne puisse pas dépasser les deux mois.

Pour obtenir la convention de stage, rendez-vous à la mission locale la plus proche et demandez un rendez-vous en expliquant bien les raisons de votre démarche. Tous les profils peuvent profiter de cette aide, avec ou sans diplômes. Le plus dur étant peut-être de trouver où faire son stage.

Partir à l’étranger pour faire un stage en entreprise

La convention de stage est une réalité bien française. Pour les personnes n’ayant pas d’école ou de structure de formation, partir à l’étranger peut donc être une solution.

Pourquoi étudier à l'étranger ? Faire un stage à l’étranger ne nécessite pas de convention.

Mais attention !

Sans convention de stage, vous serez considéré comme un simple travailleur et devrez donc souscrire à une assurance santé et cotiser dans le pays d’accueil. Néanmoins, cette alternative peut débloquer de nombreuses situations et apporter un réel plus sur votre CV.

En plus d’apprendre de nouvelles compétences techniques, vous apprendrez aussi une nouvelle langue et découvrirez une nouvelle culture. Partir étudier à l’étranger pour une année universitaire ou autre est donc toujours une bonne expérience !

Soyez tout de même prudent à la rémunération. Si en France, il est impossible de dépasser les deux moins sans indemnisations de stage, ce n’est pas le cas à l’étranger. Ainsi, il est possible de réaliser des stages d’une durée de plus de six mois sans jamais être rémunéré.

Partir à l’étranger pour un stage sans convention doit donc être mûrement réfléchi avant la recherche de stages.

Réaliser un stage grâce à Pôle emploi ?

Obtenir une convention de stage avec Pôle emploi, mythe ou réalité ? Un peu des deux à la fois.

Pôle emploi ne vous délivrera pas une convention de stage à proprement parlé mais vous fera bénéficier de son programme de « Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel » (PMSMP). Il s’agit alors d’aider les demandeurs d’emploi à réaliser une immersion professionnelle afin de découvrir un métier, un secteur d’activité, confirmer un projet professionnel ou obtenir une petite expérience en plus.

Je dis bien « petite » car le stage est très souvent d’une durée d’une ou deux semaines. Cela peut exceptionnellement être d’un mois mais cette dernière situation est plutôt rare.

Pour bénéficier de ce soutien, selon le site de Pôle emploi, vous devez répondre à l’un de ces critères :

  • Bénéficier d’un accompagnement social ou professionnel personnalisé,
  • Être demandeur d’emploi (inscrit ou non à Pôle emploi),
  • Être adhérent à un Contrat de sécurisation professionnelle (CSP),
  • Être suivi dans le cadre d’un CIVIS ou de la Garantie jeunes,
  • Être allocataire du RSA,
  • Être salarié en contrat aidé (Contrat Unique d’Insertion y compris en emploi d’avenir).

Après un entretien auprès de Pôle emploi, et si vous avez déjà trouvé votre entreprise d’accueil, une convention sera alors éditée entre les trois parties.

S’inscrire à une formation pour la convention

Si vous êtes un cas désespéré et que vous ne trouvez pas de moyen d’obtenir de convention de stage, vous pouvez vous inscrire à une formation pour en obtenir une. Voici les options qui se présentent à vous.

S’inscrire à la fac

S’inscrire à la fac est parfois très simple. Cette solution est donc envisagée par quelques personnes qui souhaitent uniquement profiter de l’année scolaire pour réaliser des stages en entreprise. L’avantage est bien sûr que vous pourrez réaliser le stage de la durée que vous souhaitez (toujours sans dépasser les six mois). L’inconvénient est que si vous n’êtes pas boursier, vous devrez vous acquitter des frais d’inscription à l’Université qui peuvent monter aux alentours de 400€. Cela reviendrait donc à payer pour faire un stage.

L’université de Nice propose notamment un diplôme universitaire intitulé « Développement des carrières et des Activités Professionnelles » permettant donc à ses étudiants de réaliser le stage qu’ils souhaitent et dans le domaine choisi. Il faut cependant avoir moins de 28 ans et avoir quitté la formation supérieure depuis moins de deux ans.

Comment faire pour trouver une attestation pour le stage ?

S’inscrire dans un organisme de formation en ligne

Les formations en ligne peuvent s’avérer être de bonnes alternatives. Vous pouvez par exemple bénéficier d’une formation via le CNED et ainsi obtenir une convention de stage. Attention tout de même aux délais. Si votre stage doit débuter dans la semaine qui suit, il y a de fortes possibilités pour que votre inscription et les démarches pour la convention prennent trop de temps.

Le CNED n’est pas la seule formation en ligne à délivrer des conventions. Seulement, les autres formations ne sont pas forcément reconnues par l’État et coûtent parfois très chères.

Passer par un organisme pour obtenir une convention : bonne ou mauvaise idée ?

Ces dernières années, de nombreux organismes ont vu le jour afin de proposer des conventions de stage en échange d’argent. Ce système en débloque plus d’un, mais soyez prudent quant au sérieux de l’organisme par lequel vous passez. Même si cela peut parfois être la seule solution pour gagner en expérience, ce moyen doit être utilisé comme dernier recours et avec beaucoup de précaution.

En outre, de plus en plus d’entreprises se méfient et refusent les conventions de ces organismes. Soyez donc sûr que l’entreprise qui vous accueille accepte que vous passiez par ce type d’organisme avant de vous lancer. Mieux vaut être prudent !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar