"Sourire à la maladie, c'est lui laisser le temps de disparaître." - Sonia Lahsaini

Passer son permis de conduire fait partie des étapes incontournables vers l'indépendance pour tout un chacun.

Les personnes en situation de handicap, en fonction de la nature et de leur degré de handicap peuvent tout à fait conduire une voiture, parfois à l'aide d'aménagements spécifiques.

Cependant, les consignes de sécurité routière préconisent le passage de certains examens médicaux avant et après l'obtention du permis de conduire en guise de suivi.

Ces examens ont pour but de déterminer l'aptitude à conduire un véhicule mais aussi d'effectuer un suivi plus ou moins régulier pour afin de veiller à ce que le handicap ou la maladie n'entrave pas la capacité de chacun à conduire au fil du temps.

Voici quelques explications et précisions sur les contrôles médicaux à effectuer pour pouvoir passer son permis de conduire lorsque l'on est en situation de handicap physique, psychique ou sensoriel.

Les meilleurs professeurs de Conduite disponibles
Ronald
4,9
4,9 (33 avis)
Ronald
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Med
4,9
4,9 (72 avis)
Med
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Stephane
4,9
4,9 (26 avis)
Stephane
38€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Meda
4,9
4,9 (58 avis)
Meda
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Alex
4,8
4,8 (23 avis)
Alex
28€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Florian
4,9
4,9 (40 avis)
Florian
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Fouad
4,9
4,9 (67 avis)
Fouad
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Mhamed
5
5 (53 avis)
Mhamed
45€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Ronald
4,9
4,9 (33 avis)
Ronald
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Med
4,9
4,9 (72 avis)
Med
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Stephane
4,9
4,9 (26 avis)
Stephane
38€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Meda
4,9
4,9 (58 avis)
Meda
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Alex
4,8
4,8 (23 avis)
Alex
28€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Florian
4,9
4,9 (40 avis)
Florian
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Fouad
4,9
4,9 (67 avis)
Fouad
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Mhamed
5
5 (53 avis)
Mhamed
45€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

La visite médicale avant de passer son permis de conduire

Avant de vous inscrire dans une auto-école pour passer votre permis de conduire, vous devez remplir deux conditions :

  • Avoir l'âge légal requis pour conduire (vous pouvez commencer vos leçons de conduite dans votre 17ème année mais vous ne pourrez vous présenter à l'examen du permis qu'à vos 18 ans révolus),
  • Être reconnu apte par un médecin agréé lors d'un contrôle médical.

Ce deuxième point est réservé aux personnes handicapées ou présentant une maladie qui impacte les capacités physiques, cognitives ou sensorielles requises à la conduite d'un véhicule.

Comment passer le permis de conduire quand on est en fauteuil roulant ?
La visite médicale consiste à déterminer votre aptitude à la conduite d'un véhicule.

Voici les cas de figure précis qui requièrent une visite médicale d'évaluation :

  • Vous avez une maladie incompatible avec la délivrance du permis,
  • Vous avez une incapacité physique incompatible avec l'obtention du permis A et B,
  • Vous passez le permis A ou B pour conduire un véhicule aménagé pour un handicap,
  • Vous recevez une pension d'invalidité, civile ou militaire et passez le permis A, A1, A2, B ou B1.

Cette visite est réalisée par un médecin agréé par la préfecture de votre département de résidence, soit au cabinet d’un médecin de ville agréé par le préfet, soit devant la commission médicale du permis de conduire.

Vous devrez vous présenter au cabinet médical muni de votre carte d'identité, votre carte de sécurité sociale et tous les documents médicaux relatifs à votre état de santé actuel.

Le médecin choisi ne doit pas être votre médecin traitant même si ce dernier est agréé par la préfecture.

Le médecin peut prescrire des examens complémentaires et demander l'avis de professionnels de santé qualifiés dans des domaines particuliers si il estime que cela est nécessaire.

Si le médecin vous prescrit un examen psychotechnique, vous devrez le réaliser chez un psychologue déclaré auprès du préfet.

Le médecin peut aussi demander que vous soyez examiné devant la commission médicale départementale.

Vous devrez alors prendre rendez-vous auprès de la commission de votre département, sur le site internet de votre préfecture.

Cette visite coûte 36 € et n'est pas prise en charge par la sécurité sociale sauf pour les personnes dont le taux d’invalidité reconnu par la Commission Départementale d’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH), quelle que soit la nature de son incapacité est égal ou supérieur à 50 %.

Suite à un avis favorable du médecin, vous pouvez entamer vos démarches d'inscription auprès d'une école de conduite, spécialisée ou non en fonction de votre handicap.

En effet, les personnes à mobilité réduite doivent souvent apprendre à conduire sur des véhicules aménagés.

Ce certificat d'aptitude est valable de 6 mois à 5 ans en fonction de votre état de santé.

Le cas échéant, vous pouvez faire un recours en cas de décision défavorable auprès de la commission médicale d'appel.

Comment trouver des cours de conduite ?

Les examens médicaux spécifiques en fonction du handicap

Selon que vous soyez atteint d'un handicap physique sensoriel, mental ou cognitif, des examens complémentaires peuvent s'avérer obligatoires.

Quels sont les examens de santé requis pour une personne malvoyante ?
En cas de handicap visuel, une visite chez un ophtalmologue est obligatoire.

Le handicap visuel

En cas de déficience visuelle, chaque candidat au permis devra réaliser un test afin de déterminer s’il a une vision compatible avec la conduite.

Cet examen analysera plus particulièrement :

  • L'acuité visuelle,
  • Le champ visuel,
  • La vision crépusculaire,
  • La sensibilité à l'éblouissement et aux contrastes,
  • La diplopie.

Si vous disposez d'une mauvaise vision crépusculaire par exemple, votre permis mentionnera le code relatif à la "conduite de nuit interdite".

Si vous portez des lunettes ou des lentilles correctrices cela sera indiqué sur votre permis de conduire, vous serez dans l'obligation de porter votre dispositif de correction avant de prendre  le volant.

Le handicap auditif

A ce jour aucune restriction ou contre-indication n'empêchent les candidats sourds ou malentendants de conduire un véhicule.

Des aménagements sont uniquement prévus lors du passage de l'épreuve théorique du code de la route et de l'épreuve de conduite (aide d'un traducteur en langue des signes, appareil de communication adapté).

Le handicap physique ou moteur

Chaque personne atteinte d'un handicap moteur ou physique devra se soumettre à une évaluation individuelle afin de déterminer les aménagements techniques possibles du poste de conduite.

Aujourd'hui il est possible de conduire avec presque tous les handicaps physiques grâce à des avancées technologiques toujours plus innovantes :

  • Boîte de vitesse automatique,
  • Joystick directionnel,
  • Boule, cercle ou levier frein/accélérateur,
  • Plateforme de transfert du fauteuil roulant, etc.

Ces aménagements bien que coûteux garantissent une autonomie complète à chaque conducteur.

Le handicap mental, cognitif ou psychique

Les personnes souffrant de troubles d'ordres psychiques  ou mentaux devront passer des tests psychotechniques dans le cadre d'une visite médicale spécialisée.

Ces tests révèleront l'aptitude à la conduite ou non de la personne concernée.

Les médecins prennent également en compte les traitements médicaux et les dépendances (alcoolémie, etc.) en cours.

Les personnes souffrant de troubles de l'apprentissage ou de trouble du langage classés sous la forme de personnes dys : dysphasique, dyslexique, dyspraxique, ont quant à eux le droit de conduire un véhicule à moteur.

Leur handicap permet l'aménagement de l'examen théorique du code si ils fournissent un des trois documents suivants :

  • Reconnaissance de qualité de travailleur handicapé (RQTH) ou reconnaissance de handicap obtenue auprès de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) et un diagnostic de dyslexie et/ou de dysphasie et/ou de dyspraxie,
  • Reconnaissance d'aménagements aux épreuves nationales de l'éducation nationale pour troubles de l'apprentissage du langage écrit, du langage oral et/ou écrit et/ou de l'acquisition de la coordination,
  • Certificat médical délivré depuis moins de 6 mois attestant d'un trouble spécifique du langage et/ou de la lecture et/ou de l'acquisition de la coordination et nécessitant un aménagement des conditions de passage de l'épreuve théorique générale.

Pour plus d'informations rendez-vous à la MDPH de votre département qui saura vous fournir les documents Cerfa appropriés ainsi que les contacts médicaux et professionnels adéquats.

Le suivi médical en cas de permis temporaire

En fonction de votre handicap et de sa possible évolutivité, votre permis peut être soumis à périodicité (de 6 mois à 5 ans).

Combien coûte une heure de conduite sur un véhicule adapté ?
La périodicité du permis de conduire implique des visites médicales régulières.

Le renouvellement du permis vous est attribué à la suite de visites médicales qui évalueront si votre handicap vous permet de poursuivre la pratique de la conduite.

La durée de validité de votre permis est relative à ces périodes, pensez à le faire renouveler à partir de 2 mois avant sa date butoir.

Si le handicap est stabilisé et qu'il n’existe aucune contre-indication, un permis permanent peut être délivré.

Comment trouver des cours de code de la route ?

Les restrictions de conduite liées au handicap

Les conducteurs atteints de handicap sont parfois soumis à des restrictions de conduite en lien avec leur pathologie ou affection.

Comment déceler une inaptitude à la conduite ?
L'aménagement de mon véhicule me permet de conduire depuis mon fauteuil roulant !

Le code de la route recense toutes ces restrictions qui sont également notifiées sur le permis de conduire sous forme de code numérique lors de sa délivrance.

En voici un aperçu :

  • 01. Dispositif de correction et/ou de protection de la vision,
  • 02. Prothèse auditive/ aide à la communication,
  • 03. Prothèse (s)/orthèse (s) des membres,
  • 05. Usage restreint (indication du sous-code obligatoire, conduite soumise à restrictions pour raisons médicales) :
    • 05.01. Restreint aux trajets de jour (par exemple : une heure après le lever du soleil et une heure avant le coucher),
    • 05.02. Restreint aux trajets dans un rayon de ...km du lieu de résidence du titulaire, ou uniquement à l'intérieur d'une ville/d'une région,
    • 05.03. Conduite sans passagers,
    • 05.04. Restreint aux trajets à vitesse inférieure ou égale à... km/h,
    • 05.05. Conduite uniquement autorisée accompagnée d'un titulaire de permis de conduire,
    • 05.07. Pas de conduite sur autoroute,
  • 10. Changement de vitesses adapté,
  • 15. Embrayage adapté,
  • 20. Mécanismes de freinage adaptés,
  • 25. Mécanismes d'accélération adaptés,
  • 30. Mécanismes de freinage et d'accélération combinés adaptés,
  • 35. Dispositifs de commande adaptés (commutateurs de feux, essuie-glaces, indicateurs de changement de direction, etc.),
  • 40. Direction adaptée,
  • 42. Rétroviseurs adaptés,
  • 43. Siège du conducteur adapté,
  • 44.01. Frein à commande unique,
  • 44.02. Frein à main adapté (roue avant),
  • 44.03. Frein à pied adapté (roue arrière),
  • 44.04. Poignée d'accélérateur adaptée,
  • 44.05. Changement de vitesses et embrayage adaptés, etc.

Ces restrictions de conduite et ces aménagements techniques sont définis sur avis médical.

Vous devez impérativement respecter ces consignes de conduite. Le cas échéant, votre permis pourrait vous être retiré car vous commettriez une infraction au code de la route.
Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de la préfecture ou de la sous-préfecture de votre département.
>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

1er cours offert

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

5,00 (1 note(s))
Loading...

Caroline

Epicurienne dans l’âme, je suis passionnée par tout ce qui touche à la nutrition (de la gastronomie à la raw food), le bien-être et l’art de vivre sainement. J’aime également nourrir mon esprit d’arts modernes, de musique en tous genres et de voyages à travers le monde !