Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Que lit-on devant son café en Allemagne ?

De Alexia, publié le 29/11/2017 Blog > Langues > Allemand > Les Journaux Allemands

La presse écrite allemande continue de garder le vent en poupe.

Journaux et magazines ont toujours une place devant le café matinal de nos voisins, mais aussi tout au long de leur journée et de leur vie.

Quotidiens nationaux, presse magazine, quotidien économique, il y en a pour tous les goûts quand on veut lire en langue allemande.

  • Quelles sont les spécificités d’un journal allemand ?
  • Quels sont les principaux titres de la presse germanique ?
  • La culture allemande ressort-elle de l’étude de sa presse nationale ?

Pour apprendre l’allemand, lire les journaux peut être une bonne solution. Voici pour vous les principaux titres relatant l’actualité allemande.

Comment se porte la presse allemande ?

Quel journal du dimanche allemand lire ? Toute la presse allemande a dû s’adapter à l’arrivée des nouvelles technologies.

Si la presse française fait grise mine, il n’en est pas de même chez nos voisins allemands. Le nombre de quotidiens en Allemagne s’élève à 329 contre 80 en France. Une sacrée différence !

L’organisation de la presse allemande reflète la structure fédérale de l’état : une majorité de journaux sont nationaux mais produits dans différentes grandes villes d’édition (Berlin, Hambourg, Munich).

Quelques grands éditeurs dominent, bien entendu, le marché en termes de diffusion :

  • Burda,
  • Gruner+Jahr,
  • Bauer,
  • Funke,
  • Springer.

La part de marché des cinq plus grands groupes de presse était de 63,2 % l’année dernière. Funke a pris plus de parts de marché en 2014 lors du rachat de plusieurs titres au groupe Springer, qui demeure cependant un très grand groupe.

Concernant les magazines, ils touchent 91,5 % de la population de plus de 14 ans, avec 8,5 titres lus en moyenne. On retrouve des spécificités culturelles liées à l’Allemagne à travers les titres des magazines. Les Allemands s’intéressent beaucoup à leur voiture ou moto, ainsi qu’à l’aménagement de leur maison et leur jardin, des spécificités abordées lors d’un cours d’allemand en ligne.

La presse spécialisée en cuisine allemande. Contrairement aux clichés, les magazines de gastronomie et cuisine ont la part belle (Beef ! ou Der Griller consacré aux barbecues).

Bien sûr, les diffusions ont subi une baisse importante depuis les années 2000 et la plupart des quotidiens ont leur version numérique pour s’adapter à l’évolution des habitudes de consommation des Allemands.

L’Allemagne demeure le plus grand marché de titres de presse en Europe et occupe même la 5ème place mondiale. On compte également 313 journaux régionaux à côté de 8 titres nationaux.

Les Allemands donnent davantage la priorité à l’info de proximité. N’hésitez en tout cas pas à lire ces journaux pour découvrir les mots allemands !

Les différents types de journaux allemands

Est-ce que la liberté d'expression est grande en Rhénanie ? Notre liste des journaux en Allemagne est loin d’être exhaustive vu le nombre de quotidiens !

Vous apprendrez en cours allemand que trois types de journaux sont diffusés en Allemagne :

  • Les journaux locaux : diffusés dans la plupart des villes, ils donnent des infos locales d’une petite zone géographique,
  • Les journaux régionaux : ils ont une plus large zone de diffusion,
  • Les journaux nationaux (dits “überregional”, « suprarégionaux ») : on peut les trouver partout en Allemagne.

On constate un clivage Est/Ouest en Allemagne dans les habitudes du lectorat. Les magazines des grands éditeurs (tous à l’Ouest) ont une diffusion et une audience plus faibles à l’Est. A l’Est, les préférences vont à une presse bon marché et pratique comme l’hebdomadaire Super Illu. Les médias allemands sont encore des médias de l’Ouest et certains proposent des éditions spéciales avec des pages consacrées à l’Est pour essayer de resserrer les liens entre les régions.

Dans tous les cas la presse quotidienne locale et régionale sont les plus lues. Encore une fois, les Allemands donnent la priorité à leur territoire local qu’à leur pays dans son entièreté. C’est dû au fonctionnement fédéral différent de celui de la France où le pouvoir est centralisé.

Les titres sont indépendants de tout parti politique ou du gouvernement allemand. La liberté de la presse est un principe primordial inscrit dans la Loi fondamentale pour la République Fédérale d’Allemagne en ces termes :

« La liberté de la presse et la liberté d’informer par la radio, la télévision et le cinéma sont garanties. Il n’y a pas de censure. (Extrait de l’article 5.1 de la loi fondamental) »

Pour comparaison, l’Allemagne est classée 14ème dans le rang de la liberté de la presse alors que la France se hisse péniblement à la 39ème place (source : Reporters sans frontières)…

Autant de parution qui ont parlé il y a peu de la réforme linguistique de Volkswagen !

Les journaux allemands quotidiens (Tageszeitung)

Quels sont les quotidiens régionaux germaniques les plus accessibles ? La presse d’information a la côte en Allemagne.

La presse quotidienne nationale reste la plus diffusée et la plus lue. On retrouve en presse généraliste le Süddeutsche Zeitung (SZ- München, tendance libérale de gauche) et le Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ – Frankfurt am Main). Ces deux journaux suprarégionaux sont les plus lus.

Le Frankfurter Allgemeine Zeitung est d’ailleurs le quotidien allemand le plus diffusé à travers le monde, un journal indispensable pour apprendre l’allemand débutant.

Viennent ensuite Die Welt (Berlin, tendance conservatrice), Frankfurter Rundschau et Die Tageszeitung (Berlin).

Ces cinq journaux ont une excellente réputation. Ils livrent une information de qualité et influencent généralement l’opinion publique allemande.

En presse spécialisée, on retrouve le Handelsblatt qui propose un journalisme économique. Le titre est très lu en Allemagne : 118 000 exemplaires vendus par jour.

un quotidien allemand publié à Berlin. Le journal alternatif Tageszeitung, ou Taz, est né en 1979 à Berlin-Ouest en réaction au terrorisme de la RAF.

Voilà pour la presse dite « sérieuse ».

A côté de cela, l’Allemagne n’échappe pas à la presse gratuite moins sérieuse mais aussi aux journaux à scandales vendus dans la rue (alors que la presse sérieuse est souvent distribuée en porte à porte), d’où leur nom de « Boulevardzeitungen ».

De ce fait, le quotidien le plus lu (tous types confondus) reste le tabloïd Bild. Journal très critiqué, notamment dans les milieux intellectuels, il n’en reste pas moins le leader du marché de la presse avec plus de 2 millions d’exemplaires vendus par jour.

D’autres journaux quotidiens allemands : 

  • Berliner Zeitung, 
  • Der Tagesspiegel,
  • Die Tageszeitung,
  • Express,
  • Financial Times Deutschland,
  • Junge Welt,
  • Neues Deutschland
  • Pforzheimer Zeitung,
  • Rheinzeitung.

A étudier en cours allemand !

Les journaux allemands hebdomadaires (Wochenzeitung)

Le style journalistique est-il différent en Allemagne ? Les articles de presse du Die Zeit sont hautement intellectuels.

Tous les journaux hebdomadaires ont la même classification que les quotidiens (presse locale, presse régionale, presse suprarégionale). Les sujets traités sont généralement les mêmes que dans les journaux quotidiens mais les informations sont plus détaillées et plus développées. Les journalistes ont en effet 7 jours pour peaufiner leurs recherches et rédiger leurs articles.

Des sujets parfois plus anciens peuvent être traités (reportages, dossiers de presse…) puisque les journalistes ne font pas face à la même urgence et peuvent se permettre de préparer des sujets plus aboutis.

Les opinions politiques y sont souvent plus affirmées que dans les quotidiens.

L’hebdomadaire le plus lu est Die Zeit, journal libéral édité à Hambourg. C’est un hebdomadaire de haut niveau intellectuel, traitant des sujets de société à travers des articles longs. Son lectorat est plutôt masculin, diplômé et soixantenaire.

Mais Die Zeit, c’est aussi un magazine le Zeit Magazin qui vise un lectorat plus jeune, un site internet, des éditions spécifiques centrées sur l’ex-RDA et une édition pour Hambourg afin de concurrencer la presse locale. Le Zeit publie également depuis 2013 The Berlin State of Mind, un best-of en anglais des articles parus dans le Zeit Magazin et disponible dans toutes les grandes métropoles internationales.

A contre-courant de l’évolution générale (le Zeit propose de la presse intellectuelle), ses ventes ont augmenté ses dernières années. L’année 2013 a été la meilleure année de l’hebdomadaire depuis sa création en 1946.

D’autres hebdomadaires allemands : 

  • Der Spiegel : le plus grand hebdomadaire d’investigation créé par Rudolf Augstein en 1946-1947,
  • Der Stern,
  • Focus.

Suivez l’actualité grâce aux cours allemand.

Les journaux allemands du dimanche (Sonntagszeitung)

Comme les journaux en français, outre-Rhin, les journaux du dimanche dépendent généralement d’un journal quotidien de la semaine. En Rhénanie et dans toute l’Allemagne, cette édition permet de revenir sur les sujets de la semaine et de les développer afin d’apporter un complément d’informations.

Par ailleurs, davantage d’espace est dédié à la culture : critiques de livres, de films, musique… Mais bien sûr, la rubrique la plus importante du dimanche, c’est le sport ! Avec notamment un résumé des matchs de la veille.

Voici les plus grands journaux du dimanche : 

  • Bild am Sonntag, 
  • Welt am Sonntag, 
  • Sonntag Aktuell, 
  • Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung.

Quel magazine hebdomadaire germanique acheter ? Les tabloïds déchaînent aussi les passions en Westphalie et dans toute l’Allemagne.

Un mot sur les magazines allemands (Zeitschrift)

Le presse en ligne devient légion comme un peu partout en Europe, mais les Allemands sont tout de même attachés au support papier. Comme pour les journaux, les magazines sont très nombreux et variés. Certains sont très spécialisés et d’autres sont plus généralistes et s’adressent à un public large (“Publikumszeischrift”).

Il peut s’agir des programmes TV, des journaux d’annonces mais aussi de la presse féminine ou d’informations. Le magazine féminin le plus vendu est Brigitte. Il traite de thèmes comme la mode, la culture, la psychologie, l’environnement, la politique… Les éditeurs de féminins essaient de diversifier leur cible et d’élargir l’âge de leur lectorat. Ainsi Brigitte a lancé Brigitte Woman pour les femmes trentenaires et Freudin a lancé Donna.

Les magazines « mindstyle », prônant le ralentissement, ont fait leur apparition : Happinez, Flow ou encore Psychologies importé de France.

Des magazines sont également spécialisés pour les enfants et adolescents même si les ventes sont en baisse. Bravo du groupe Bauer a accompagné des générations d’adolescents mais subit aujourd’hui une refonte pour devenir un « social magzine ». Pour captiver le lectorat plus jeune, Die Zeit a lancé le bimestriel Zeit Leo et Spiegel, son mensuel Dein Spiegel.

Les seniors n’ont pas leur magazine attitré comme en France (Pleine Vie et Notre Temps).

Ils doivent se contenter de la presse gratuite, notamment distribuée en pharmacie et chez les médecins (Senioren Ratgeber).

En synthèse :

  • Même si la presse allemande marche toujours mieux que la presse française, les journaux doivent s’adapter et proposer de nouvelles formules pour endiguer la perte de son lectorat.
  • Les journaux allemands sont soit locaux, soit régionaux, soit suprarégionaux (nationaux). Les Allemands privilégient souvent une information locale et sérieuse.
  • Le Süddeutsche Zeitung et le Frankfurter Allgemeine Zeitung sont les quotidiens les plus lus, tandis que Die Zeit dispose de la plus grande part de marché en termes de presse hebdomadaire.
  • Les magazines occupent encore une place de choix dans les salons allemands, notamment la presse spécialisée (gastronomie, aménagement de la maison, automobile…).
Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
Les plus récents Les plus anciens Les plus populaires
De vriese
Invité
De vriese

Je vous remercie énormément pour cet article très intéressant, qui souligne bien le rôle des journaux allemands et leur influence sur le quotidien des allemands que se soit sur le plan économique, politique,..