Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quelles sont les règles de la représentation technique ?

De Julie, publié le 07/12/2017 Blog > Art et Loisirs > Dessin > Qu’est-ce que le Dessin Industriel ?

Le dessin technique, aussi appelé dessin industriel, n’a pas une connotation artistique, mais requiert des compétences graphiques pointues.

Les dessinateurs techniques sont indispensables aux secteurs liés à l’ingénierie.

  • Quelles sont leurs missions ?
  • Leurs qualités et les compétences requises ?
  • Quelles sont les spécificités et les normes du dessin technique ?

Découvrez les multiples facettes de ce métier visant à représenter sur le papier les projets imaginés par un concepteur.

Selon les chiffres de la Direction Générale des Entreprises, en 2014, on comptait 3 900 dessinateurs techniques exerçant en profession libérale !

Une profession majoritairement masculine puisqu’on ne dénombre que 23 % de dessinatrices.

Découvrez de ce pas cette branche méconnue des différentes formes de dessin

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Dessin industriel ou dessin technique : qu’est-ce que c’est ?

Précisons tout d’abord ce qu’est le dessin technique.

Comment apprendre à dessiner des plans ? Découvrez la définition officielle du dessin technique d’industrie !

Il consiste à représenter des éléments, des produits, des bâtiments, des pièces industrielles, des plans, de manière précise, selon leurs différentes vues.

Une discipline très éloignée du dessin de presse donc, par exemple !

Si auparavant il était réalisé manuellement sur une table à dessin, aujourd’hui le dessinateur a délaissé l’équerre et le compas. Il travaille avant tout sur ordinateur grâce à des logiciels de CAO (Conception Assistée par Ordinateur) et de DAO (Logiciel de Dessin Assisté par Ordinateur).

Le dessin technique revêt plusieurs intérêts :

  • La représentation formelle et descriptive d’un concept, permettant de s’assurer qu’il est bien conforme à ce que le concepteur a imaginé,
  • La communication technique des données aux corps de métiers impliqués dans la réalisation du projet (plans, principe de fonctionnement, dessin d’ensemble…).

Le dessin technique ou dessin industriel peut être utilisé dans le génie mécanique, le génie civil, le génie électrique, mais également l’électronique. Il est indispensable pour la réalisation d’un prototype par les équipes d’ingénieurs chargés de création.

Le dessin industriel prend en compte tous les éléments du cahier des charges remis au dessinateur. Les informations ainsi transmises concernent les dimensions des éléments, leur forme ou encore les matériaux utilisés. En réalisant les croquis et schémas, le dessinateur participe également à la vérification de la fiabilité du projet, à l’analyse des risques, mais aussi des coûts de production.

Que ce soit pour la création d’un produit industriel ou la réalisation d’un projet architectural, le dessin technique est la première étape qui annonce la concrétisation d’un concept. Il est utilisé dans des secteurs d’activité variés :

  • Automobile,
  • Aéronautique,
  • Construction mécanique,
  • Ameublement,
  • High-tech,
  • Dessin de bâtiment…

Le dessinateur technique est au centre du processus de conception d’un produit. Ses dessins permettent de faire le lien entre le concepteur et le fabricant. Il est amené à travailler en équipe avec les ingénieurs en charge du projet.

L’histoire et les évolutions du dessin industriel

Pour savoir d’où vient le dessin technique, il faut remonter au 15ème siècle !

C’est notamment le grand artiste Léonard de Vinci qui a, le premier, commencé à combiner l’intérêt scientifique avec les compétences artistiques : les arts visuels devinrent des plateformes pour représenter la science et l’innovation.

Il faudra cependant attendre la période de la Renaissance pour que la perspective en trois dimensions fasse son apparition. Les artistes de l’époque remarquèrent que les objets paraissaient de plus en plus petits à mesure que la distance avec l’observateur augmentait. Le peintre hollandais Jan Van Eyck se mit à utiliser la réflexion de la lumière pour produire des dessins de plus en plus réalistes.

Durant l’époque de la révolution industrielle, tout s’accéléra pour le dessin technique !

Les inventions industrielles et agriculturelles se multiplièrent à un rythme effréné, ce qui fît naître le besoin de produire des dessins bien plus précis et complexes des machines. On voit pour la première fois apparaître le terme « dessin industriel », cette technique étant utilisée dans la majeure partie des industries mécaniques.

Au fur et à mesure des années, le dessin sur papier laissa place au dessin via des logiciels sophistiqués, comme LibreCad, CAO DAO ou Micôsystème. L’intérêt principal de ce type de logiciel libre est de permettre au dessinateur de faire tourner leurs modèles sur n’importe quel axe avec seulement sa souris !

Les différents types de dessins industriels

Le dessinateur industriel va avoir pour mission de réaliser différents types de dessin.

Comment apprendre les techniques du dessin industriel ? Il existe de nombreuses catégories de dessin technique : le tout est de trouver celle qui vous passionne réellement !

On peut les classer en grandes catégories :

  • Le croquis : c’est la première esquisse d’un projet. Généralement réalisé à main levé, il reste approximatif mais donne une première idée globale du concept. Il est utile pendant la phase de conception. On retrouve évidemment la croquis dans d’autres disciplines, comme le dessin d’observation. Mais jamais dans le dessin caricature.
  • Le schéma : c’est un dessin normalisé, réalisé à partir de symboles qui permettent de représenter rapidement les fonctions et caractéristiques d’un produit, de manière simplifiée,
  • Le dessin d’ensemble : c’est un dessin à l’échelle qui représente le projet dans sa globalité, sous une forme non schématisée. Il est utilisé dans la phase de conception et met en avant les solutions choisies,
  • Le dessin de définition : il présente de façon complète le produit. Y figurent tous ses composants et leurs fonctions. C’est un document utile quand le concepteur présente un projet à un fabricant,
  • Le dessin de fabrication : réalisés à partir des dessins de définition, le dessin de fabrication donne les indications utiles pour la fabrication des éléments composant le produit final,
  • Le dessin de détail : ce sont des zooms sur une partie du projet. En détaillant un élément précis de l’ensemble, le dessinateur peut, avec ces détails, éclaircir un point particulier. Le dessin de détail est souvent complémentaire du dessin de fabrication pour la mise en production.

Quels sont les standards du dessin industriel ?

Le dessin industriel répond à des normes spécifiques. Il doit être clair pour tous et facilement compréhensible. Le dessinateur technique respecte donc des standards normalisés. En France, c’est l’AFNOR qui détermine les normes de présentation des dessins techniques.

C’est une profession où la rigueur sur la forme est indispensable. Parmi les normes qui régissent le dessin industriel, on trouve plusieurs points importants.

Les échelles et formats

Selon l’objet du dessin technique, il n’est pas toujours possible de le représenter en taille réelle. On utilise donc des échelles pour réduire ou agrandir le modèle pour le représenter sur une feuille.

Les formats sont également normalisés. Il existe 5 formats :

  1. A 4 : 210 x 297 mm
  2. A 3 : 420 x 297 mm
  3. A 2 : 420 x 594 mm
  4. A 1 : 840 x 594 mm
  5. A 0 : 840 x 1188 mm

Le pliage ne laisse rien au hasard non plus. Les feuilles doivent toujours être pliées pour tenir dans une pochette de format A4.

Lors du pliage, le cartouche apparaîtra toujours de manière à être visible sans déplier la feuille.

Ainsi, il est plus facile d’archiver les documents.

Le cartouche

C’est un cadre qui regroupe un certain nombre d’informations obligatoires concernant le dessin. Parmi les éléments qui y sont renseignés, on trouve :

  • Le nom de la pièce,
  • L’échelle appliquée,
  • Le nom du dessinateur et de la société,
  • Le mode de projection (européen ou américain),
  • La date,
  • Le format du dessin.

Les dimensions du cartouche sont également clairement définies, tout comme sa position sur la feuille. Traditionnellement, on le trouve en bas à droite du dessin. Selon les méthodes de classement, cette position peut varier. L’objectif du cartouche est en effet de pouvoir identifier le contenu d’un dessin sans avoir à le déplier.

Les traits des dessins industriels répondent aussi à des standards précis définis par la norme NF E 04-520 ISO 128. On trouve ainsi :

  • Des traits épais,
  • Des trais fins,
  • Des traits très fins,
  • Des traits interrompus,
  • Des traits pleins,
  • Des traits mixtes.

Cette variété de traits permet au dessinateur de donner des informations spécifiques concernant les éléments représentés. Les traits interrompus représentent par exemple les éléments cachés et les traits fins seront repris pour la cotation.

Les vues

Comment dessiner un objet de manière complète ?

Les vues sont au centre du travail du dessinateur technique. Le dessinateur-projeteur représente ainsi l’objet grâce à différentes vues, permettant une présentation complète de l’objet sous tous les angles.

Le dessin peut ainsi représenter 6 vues distinctes : vue de face, d’arrière, de gauche, de droite, de dessus et de dessous.

Leur disposition est également définie précisément. Il existe deux conventions : américaine et européenne.

Selon la convention européenne, les vues sont positionnées en tenant compte du système de projection des vues. Concrètement, on considère que lorsque l’on se place face au côté droit d’un objet, la vue qu’on en a est projetée à gauche. On représentera donc la vue de droite sur la gauche du dessin. Sur un dessin technique, on trouvera donc :

  • La vue de dessus représentée sous la vue de face,
  • La vue de gauche représentée à droite de la vue de face,
  • La vue de dessous représentée au-dessus de la vue de face,
  • La vue arrière placée à l’extrême droite du dessin, à côté de la vue de gauche…

Les dessinateurs en cours de dessin sont également amenés à réaliser des représentations en 3D, des perspectives cavalières et des plans de coupe en fonction des besoins.

Quel matériel pour apprendre le dessin industriel ?

Pour souhaitez réaliser un dessin 2D, des objets 3D ou une modélisation 3D mais vous ne savez pas par où commencer ? Superprof vous explique comment acquérir votre premier matériel de dessinateur pro !

Comment choisir son matériel de dessinateur industriel ? Sur tablette numérique ou sur ordinateur, devenez un dessinateur technique confirmé !

Rappelons qu’il existe deux façons de produire un dessin technique : via un support papier ou via un support numérique. Pour réaliser une maquette numérique ou des plans d’exécution sur papier, il faudra donc vous fournir d’un matériel de dessinateur ou de dessinatrice différent.

Pour le dessin technique sur papier, le dessinateur doit acquérir :

  • Des outils de mesure, des outils de traçage, des outils de géométrie et des outils de coupe,
  • Une table à dessin inclinable,
  • Des feutres calibrés ou des crayons graphites,
  • Du papier dessin de bonne qualité,
  • Une règle à rouleau,
  • Une règle de coupe,
  • Une plaque à dessin technique,
  • Une pince à papier, etc.

Sachez qu’il existe de nombreux kits de débutants pour dessinateurs, très pratiques pour retrouver tout le matériel nécessaire pour réaliser son premier dessin technique !

En ce qui concerne le dessin numérique, la tâche n’est pas la même. Tout d’abord, veillez à acquérir un ordinateur de qualité possédant une bonne mémoire vive pour pouvoir travailler rapidement et de façon efficace. Il est également possible d’acquérir certaines tablettes numériques, comme celles de la marque Apple, qui sont idéales pour dessiner depuis chez soi.

Le dessinateur devra ensuite faire un choix entre installer un logiciel de dessin industriel gratuit ou un logiciel de dessin industriel payant. Les versions gratuites sont, en toute logique, bien moins perfectionnées que leurs consœurs. Certains logiciels payants, comme le logiciel de CAO DAO, sont vus comme des références pour modéliser et élaborer un dessin 3D à trois dimensions.

Avec de bons outils informatiques, vous serez assuré de pouvoir remplir votre mission d’emploi dessinateur !

Dessin industriel : quelles filières pour devenir dessinateur industriel ?

Vous souhaitez faire de la conception mécanique et du design industriel votre métier à plein temps ? Et si vous rejoigniez une filière adaptée pour poursuivre une carrière brillante ?

Sachez tout d’abord que le milieu du dessin industriel est en plein développement. Tandis qu’autrefois il n’était pas forcément nécessaire de faire de longues études pour devenir dessinateur industriel, les entreprises ont tendance à désormais recruter des candidats ayant au moins le niveau Bac.

Bien évidemment, les études classiques de dessinateur restent relativement courtes comparées à d’autres secteurs, mais quelques diplômes et certifications en plus vous permettront de décrocher à coup sûr une place dans une entreprise dès votre sortie d’études !

Découvrez quelles sont les formations à suivre pour entrer dans le secteur du dessin technique :

  • CAP industriel ou dans le secteur de la mécanique, de la métallurgie ou de l’électricité,
  • BEP industriel ou dans le secteur de la mécanique, de la métallurgie ou de l’électricité,
  • Bac professionnel Etude et définition des produits industriels,
  • Diplôme MC dessinateur en construction mécanique,
  • BTS conception de produits industriels,
  • DUT génie mécanique,
  • Licence professionnelle en génie des systèmes industriels,
  • Licence professionnelle en spécialisation technico-designer.

En plus de devoir être rigoureux, technique et observateur, l’étudiant en filière dessinateur industriel devra faire preuve d’un esprit scientifique affûté, et surtout d’une grande aisance en informatique. Pour compléter votre formation, vous pouvez donc passer une certification informatique, comme la certification MCSA, afin de booster votre CV professionnel !

Enfin, sachez que la quasi totalité des filières dans le secteur du dessin nécessitent un stage en entreprise. Veillez donc à obtenir la note maximale à votre rapport de stage : en plus d’aider à décrocher son diplôme, une moyenne générale correcte vous garantira peut-être une place définitive dans votre entreprise de stage.

Qu’attendez-vous pour vous inscrire dès aujourd’hui dans la filière de votre choix ?

Apprendre le dessin industriel avec un professeur particulier

Et si vous appreniez le dessin industriel de la façon la plus rapide qui soit : via les cours particuliers avec un dessinateur professionnel !

Possédant de nombreuses vertus plébiscitées par les élèves, le cours particulier de dessin est avant tout basé sur la pédagogie et l’écoute entre le professeur de dessin et son élève. Ce dernier pourra profiter d’un accompagnement personnalisé et d’un suivi régulier au fur et à mesure de son apprentissage.

Le cours particulier peut être une fin en soi ou un complément à une formation professionnelle d’études techniques en sciences et technologies. Lors de cours du soir ou de cours durant les vacances scolaires, l’apprenant découvrira tout ce qu’il faut savoir sur plans d’exécution, les machines spéciales ou les pièces mécaniques.

Pour dénicher un professeur de dessin industriel, l’élève peut passer par :

  • Les petites annonces dans les journaux régionaux,
  • Les petites annonces dans les écoles d’électrotechnique,
  • Les petites annonces dans les écoles d’art, comme les Beaux Arts,
  • Les petites annonces en ligne,
  • Les bureaux d’études de dessinateurs indépendants,
  • Les agences privées de cours particuliers à domicile.

Sur Superprof, le tarif moyen d’une heure de cours de dessin industriel est de 21,41€ !

Ici, c’est bel et bien l’élève qui choisit lui-même son futur enseignant privé, en se basant sur des critères aussi variés que l’expérience de dessinateur, les diplômes, l’éloignement géographique ou le prix moyen du cours.

Avant de prendre votre premier cours de dessin industriel à domicile, veillez à bien définir vos objectifs finaux. Que ce soit pour découvrir une nouvelle passion, pour intégrer une école de dessinateur ou pour compléter ses techniques de dessin, le professeur établira lui-même un programme sur-mesure afin que l’élève puisse atteindre son but rapidement.

Pourquoi ne pas prendre un premier cours d’essai avec un spécialiste du dessin technique et industriel ?

Les cours de dessin industriel en ligne

Apprenez le dessin industriel et technique sans même sortir de chez vous grâce aux cours de dessin en ligne !

Comment réaliser un dessin de géométrie en ligne ? Et si vous appreniez à dessiner de façon technique grâce à l’enseignement prodigué par un professionnel du dessin ?

Sachant que le dessin de production industrielle reste une activité solitaire, travailler en toute autonomie via les leçons de dessin industriel sur le web est un excellent moyen de s’entraîner d’une façon quotidienne.

Souvent gratuits, les cours de dessin en ligne sont accessibles depuis n’importe quelle plateforme numérique et vous permettront de réviser la théorie et la pratique du dessin en toute sérénité, le tout étant de choisir le meilleur site selon votre spécialité.

En ligne, le dessinateur peut faire quelques exercices supplémentaires de dessin via :

  • Les sites d’apprentissage du dessin technique,
  • Les applications gratuites de cours de dessin,
  • Les vidéos d’apprentissage du dessin industriel, sur des plateformes comme Youtube,
  • Les cours MOOC de dessin, ouverts à tous,
  • Les plaquettes d’enseignement du dessin, disponibles sur le site de certaines universités,
  • Les groupes de discussion sur le dessin,
  • Les fichiers PDF gratuits sur l’initiation au dessin technique.

Vous pensiez qu’il était impossible de dénicher un professeur de dessin directement en ligne ? Détrompez-vous !

Sur Superprof, des milliers d’enseignants de dessin acceptent de donner des leçons via webcam. Sur sa tablette numérique ou son ordinateur, le futur dessinateur technique pourra partager son écran et corriger ses erreurs tout en étant encadré par un professeur qui a fait ses preuves. Qui plus est, le cours de dessin via Skype est souvent moins cher que le cours traditionnel.

Allumez votre ordinateur : c’est parti pour votre première leçon de dessin technique en ligne !

A quels métiers mène le dessin technique ?

Comme cela a été vu précédemment, le dessin technique est utilisé dans de nombreux secteurs d’activités.

Les métiers liés au dessin technique sont également nombreux.

Vous souhaitez faire carrière dans ce domaine ? Voici quelques pistes…

Le dessin industriel ou technique regroupe plusieurs métiers. Généralement, les postes sont proposés en bureau d’études ou au sein d’entreprises industrielles. Le dessinateur technique peut également exercer en libéral. Selon le niveau d’expérience et la formation initiale suivie, on peut ainsi devenir :

  • Dessinateur d’exécution : le métier consiste à reproduire ou réaliser des dessins définitifs,
  • Dessinateur technique : après environ 5 ans d’expérience, en devenant dessinateur technique, on est amené à réaliser des dessins détaillés de pièces,
  • Dessinateur projeteur : 10 ans d’expériences sont nécessaires pour devenir dessinateur projeteur. Ce métier consiste à gérer une équipée de dessinateurs et intervenir pour gérer les problèmes posés lors de la conception et de la réalisation d’un projet.

Un dessinateur technique doit savoir travailler en équipe. Il dit impérativement faire preuve de rigueur et de précision dans son travail. Il est également important d’avoir un esprit scientifique pour apprendre les techniques de dessin.

Les formations en dessin technique sont nombreuses.

Le bac pro Etude et définition de produits industriels est le niveau minimum requis, mais les recruteurs apprécient les étudiants ayant obtenu un BTS (Conception de produits industriels, Conception et réalisation de systèmes automatiques…) ou un DUT Génie mécanique et productique par exemple. Il est également possible de poursuivre après le bac + 2 pour obtenir une licence pour se spécialiser, dans l’industrie automobile par exemple.

Le dessin technique n’est pas un métier artistique, mais c’est une forme de dessin incontournable qui a connu un fort développement depuis le début de l’industrialisation. L’avantage de ce métier ? Il permet de travailler dans des secteurs d’activités très variés.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz