Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Nos astuces pour remplir son emploi du temps de professeur violoniste !

De Samuel, publié le 24/04/2018 Blog > Musique > Violon > Comment Dénicher des Elèves Pour un Cours de Violon ?

« Qui penserait que pour construire un violon, il faut d’abord tracer deux pentagones dans un cercle ? » Stradivarius (1644-1737)

Ce célèbre luthier n’aurait certainement pas contredit le fait qu’apprendre à jouer du violon requiert un long processus d’apprentissage : une formation musicale de haut niveau pour apprendre le solfège, à lire les notes des partitions, l’harmonie, l’improvisation et enfin la justesse des sonorités.

Des études neurologiques ont prouvé en 2017 les bienfaits de la musique : des scientifiques Japonais de l’université de Tsukuba au Japon ont, en observant un groupe de souris souffrant d’hypertension aux prises avec l’adagio du Divertissement n° 7 en ré majeur de Mozart, constaté que la musique peut aider à réduire l’hypertension artérielle.

Après des études en musicologie et/ou au conservatoire national, vous souhaitez être professeur de musique ?

Voici comment trouver des élèves pour donner des cours de violon.

Faire son annonce de cours de violon : se démarquer de la concurrence !

Un proverbe chinois dit : « les bonnes marchandises se passent de publicité ».

Pourtant, même si l’on est virtuose du violon, professeur expérimenté et pédagogue, il faut préalablement se tisser un réseau dans le tissu économique du cours de musique : se faire connaître.

Les manières fortes pour trouver des élèves ! Un mégaphone pour se vendre en tant que prof de violon ? La méthode est radicale…

Ou alternativement, passer le cap du recrutement au sein d’une entreprise à la recherche d’un professeur de musique sans diplôme.

Il va falloir montrer patte blanche et prouver que notre offre de cours est meilleure que celle des autres.

Il y a certes moins de profs de violon qu’il n’y a de cours de guitare – ce qui est un bon point -, mais il faut convaincre un éventuel futur élève qu’il remplira ses objectifs de pratique instrumentale.

La stratégie numéro une pour se faire connaître est de publier une annonce de cours pour apprendre le violon : sur internet, dans une école de musique, dans les collèges-lycées.

On commencera par présenter son parcours de formation – formation classique, violon jazz, jazz manouche, etc. -, ses diplômes – conservatoire de musique, université, diplôme d’État, haute école de violon, école normale de musique, etc. – en précisant son offre de cours :

  • Cours de solfège,
  • Déchiffrage des notes de musique,
  • Cours de théorie et d’histoire de la musique,
  • Eveil musical,
  • Cours tous styles de musique,
  • Cours d’improvisation,
  • Techniques de jeu du violon (pizzicato, vibrato),
  • Cours pour tous niveaux (niveau débutant, niveau intermédiaire, plus avancé),
  • Initiation musicale pour se mettre au violon,
  • Se diversifier : donner des cours de piano, des cours de violoncelle, d’alto, de contrebasse (quatuor à cordes frottées).

Prof de musique : comment faire sa présentation numérique ? Soigner son annonce est la clé d’un planning bien rempli !

Toutes ces informations doivent figurer dans un chapeau – chapô – introductif relativement concis : on capte l’attention du lecteur.

Ensuite, il faut convertir cette petite attention en irrésistible envie de prendre des cours à domicile, il faut susciter l’envie.

On peut pour ce faire, décrire le contenu d’un cours type.

Par exemple, l’entraînement de solfège en début d’heure : cours et exercices de lecture de partitions, travail rythmique.

Ensuite, l’apprentissage des positions pour cours de violon débutant (main gauche, les doigts de la main sur le manche, archet de la main droite, etc.).

On peut préciser que les cours œuvrent à instiller le plaisir de jouer et le plaisir d’apprendre en travaillant l’interprétation de ses morceaux préférés (Vivaldi, Beethoven, violon tzigane, déchiffrer de nombreux concerts de Florin Niculescu, etc.).

Enfin, la politique tarifaire : tous les professeurs particuliers doivent s’y coller quelle que soit leur discipline. Il s’agit de proposer un tarif horaire de violon ni trop haut ni trop bas, un prix relatif « de marché ».

On ne propose pas des cours à 200 € l’heure ni à 2 € de l’heure : pour augmenter l’affluence d’enfants, d’adolescents et adultes à ses cours, il faut s’indexer sur la demande potentielle.

Or le tarif moyen en France des cours particuliers avoisine 25 € de l’heure. Pour se démarquer de la concurrence, on pourra proposer un tarif plus bas ou proposer la gratuité du premier cours et des tarifs dégressifs selon le nombre d’heures commandées.

Enfin, terminer son annonce par une petite note d’humour, un jeu de mots, une salutation courtoise.

En dernier lieu, on pourra poster son annonce sur internet – les sites Leboncoin, Vivastreet, Apprentus, Musico Presto, Zikinf, etc. – et disséminer son annonce dans les commerces du quartier, les associations, les mairies, les Maison Pour Tous.

Trouver des élèves grâce à nos cours particuliers de violon : Superprof

D’accord, j’ai mon annonce, mais où trouver mes élèves ? On pense évidemment à la plateforme de cours particuliers Superprof !

Nous recensons un total de 1 041 de nos professeurs inscrits sur la plateforme pour enseigner les instruments de musique à cordes frottées, dans la plupart des grandes villes de France.

Apprendre le violon doit se faire au propre ! Si l’on fait venir ses élèves dans un salon insalubre, aucun d’entre-eux ne reviendra !

Faire de la musique décuple la créativité de chaque apprenant, qui grâce aux cours de solfège et d’improvisation, accroît sa compréhension et son expression corporelle. Cela lui permet notamment d’aborder d’autres instruments à cordes tels que le violoncelle ou la guitare.

Un prof de violon peut même se proposer en tant que professeur de piano, pour apprendre à jouer du piano plus rapidement à un effectif d’élèves plus large.

Sur Superprof, les élèves ont la possibilité de payer bien moins cher qu’en prenant des cours en école de piano ou d’autres instruments.

Aussi, alors que les organismes de soutien scolaire facturent jusqu’à 35 € l’heure pour un cours de maths – notamment chez Acadomia ou Complétude -, nos cours oscilleront entre 20 € – parfois moins – et 30 € (parfois un peu plus).

La plupart de nos enseignants s’adressent à des profils tous niveaux et se proposent d’enseigner tous styles de musique : de quoi progresser en s’amusant.

Pour gonfler votre emploi du temps de professeur, nous avons réfléchi aux qualités maîtresses requises et aux choses à faire avec chaque élève.

En aparté, un élève satisfait peut être un bon apporteur d’affaires dans le sens où il parlera de son professeur particulier à ses contacts, et ceux-ci l’appelleront peut-être à leur tour pour des cours de violon !

Voici un comportement à adopter en cours particuliers à domicile de violon :

  • Être souriant et sympathique,
  • Arriver à l’heure,
  • Avoir une bonne présentation et une bonne hygiène corporelle,
  • Ne jamais dévaloriser ou critiquer son élève,
  • Toujours encourager, au contraire,
  • Souligner les progrès réalisés,
  • Montrer comment jouer un morceau au tempo ralenti, puis laisser faire l’élève,
  • Inciter à jouer avec un métronome,
  • Diversifier les morceaux pour étendre la culture musicale de l’apprenant (jazz manouche, flamenco, tzigane, classique, jazz swing, musique traditionnelle irlandaise, etc.).

Le violon, cet instrument dépourvu de frettes et de repères visuels, requiert une grande rigueur dans l’enseignement : il faut donc impliquer son apprenant dans l’apprentissage en le félicitant.

Il faudra savoir s’adapter à tous les profils : un lycéen qui souhaite progresser pour faire connaître son groupe de musique ne demandera pas le même type de cours qu’un adulte prenant des cours intensifs de violon sur Superprof en vue de la préparation aux concours d’entrée au Conservatoire de Paris.

Il est aussi important de penser au statut : que l’on soit professeur salarié à domicile – rémunéré en chèque emploi service universel (CESU) – ou professeur autoentrepreneur indépendant – rémunéré sur factures -, certaines démarches pourraient faire fuir des clients.

En effet, certaines personnes peuvent être réticentes à s’inscrire auprès de l’URSSAF en tant que particulier-employeur, ou pourraient oublie;r de déclarer les heures commandées. Un laxisme qui peut retarder le versement du salaire net, situation préjudiciable au professeur de violon.

Il y a peu de retombées malgré tous vos efforts ? D’autres solutions existent encore…

Démarcher les établissements scolaires et les professionnels

La France est parsemée de villes universitaires où se concentre un vivier potentiel d’élèves à attirer : Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Nice, Nantes, Montpellier, Lille, Bordeaux, Strasbourg, Rennes, Clermont-Ferrand, etc…

Etendre son carnet de commande en démarchant aussi les professionnels ! Alex, ingénieur chez Veolia : les leçons de violon pour salariés, ça me repose !

Du nord au sud et d’est en ouest, un prof de violon peut étendre sa clientèle en démarchant les collèges, les lycées, les universités et aussi – on n’y pense peu – les entreprises.

Dans les établissements scolaires, il est conseillé de se présenter au bureau de la vie scolaire avant de placarder son annonce. Mieux-vaut demander l’autorisation aux assistants d’éducation et au conseiller prioritaire d’éducation (CPE) pour s’assurer qu’elle restera au mur.

Parfois, les lycées ont même un réfectoire avec salle de musique : demandez si l’on peut donner des cours aux élèves internes le soir après les cours.

Et pourquoi ne pas apprendre la musique aux salariés sur leur lieu de travail ?

En tant qu’activité de loisir et pratique culturelle de premier plan, la musique a un effet reposant et ressourçant : les cours de musique en entreprise se développent de plus en plus, pour donner accès à un enseignement musical et convivial, renforcer la cohésion sociale des équipes au sein d’un organisme.

Les employeurs font de plus en plus le pas d’instaurer des cours de musique dans leurs locaux, conscients que ceux-ci peuvent accroître la productivité de leurs employés.

C’est le cas de l’Institut de Culture Musicale (ICM) ou de Meloteam, des écoles de musique qui déploient des cours pour tous les personnels d’entreprises.

Selon une étude de l’université d’Harvard publiée en 2012, impliquer ses salariés dans un apprentissage créatif rend ces derniers plus épanouis, or 32% des employés satisfaits seraient plus engagés dans leur entreprise que leurs pairs.

De quoi remplir son agenda et faire de son activité de professeur un vrai travail à temps plein !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar