Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment devenir professeur de violon à domicile ?

De Samuel, publié le 24/04/2018 Blog > Musique > Violon > Comment Donner des Cours Particuliers de Violon ?

« Je tiens le flot de la rivière comme un violon. » Paul Éluard (1895-1952)

Trouver un professeur pour prendre des cours de musique n’est, à priori pas ce qu’il y a de plus difficile : sur internet, on trouve pléthore d’annonces de cours particuliers à domicile ou en école de musique. En tant que professeur de musique, il va falloir initier ou faire progresser sans décourager chaque élève.

Parmi nos professeurs, 1 041 d’entre-eux sont inscrits sur Superprof pour donner des cours particuliers à domicile de cet instrument à cordes frottées. Mais le « marché » du cours de violon ne se limite pas à nos cours : Leboncoin, Facebook, Vivastreet, Zikinf, Allegro Musique, Apprentus, etc.

Un cours à domicile se paye en moyenne 20 € nets de l’heure en France. Est-ce le cas pour enseigner le violon ?

Voici comment donner des cours à domicile de cet instrument du quatuor à cordes.

Niveau et diplôme : obligatoires pour devenir professeur de violon ?

Quand on pense professeur de musique instrumentale – le violon -, on pense souvent au concours du CAPES pour devenir professeur certifié de l’Éducation Nationale. Mais un poste de professeur de musique au collège ou au lycée n’ouvre pas à l’enseignement privé de violon en cours individuels.

Pour donner des cours particuliers, il n’y a en soi pas véritablement besoin de diplôme car le métier n’est pas une profession réglementée : quiconque peut, dès l’âge de 16 ans, s’autoproclamer professeur.

Être professeur de violon : un métier non réglementé. Yeahh ! Je suis admise en fin de cycle d’études musicales !

Cependant, il faut avoir acquis un certain niveau pour pouvoir apprendre le violon à un élève de niveau débutant. C’est la raison pour laquelle on reconnaît qu’un professeur doit avoir au moins trois années de savoir-faire dans les mains (et dans la tête) de plus que son apprenant.

Or trois années d’expérience sont-elles suffisantes ? Peut-on se dire violoniste-professeur au bout de trois ans ? Assurément, non.

Personnellement, je joue de la musique depuis l’âge de 8 ans. J’ai pris des cours de piano, des cours de batterie et je joue du jazz manouche à la guitare. Pourtant, ces vingt-cinq ans de pratique instrumentale ne font pas de moi un professeur de musique, loin de là !

Enseigner le violon n’est pas savoir jouer du violon, mais savoir comment apprendre la musique en s’adaptant au niveau de l’apprenant. Et cela, croyez-moi, c’est bien plus difficile que la pratique en elle-même.

L’autre voie royale pour donner des cours de violon est d’obtenir un diplôme d’État de professeur de musique.

Alternativement, suivre un cursus de musicologie à la fac ou un cycle d’études musicales au sein d’un conservatoire de musique en violon – conservatoire national de Paris, conservatoire à rayonnement régional – conférera un niveau d’études supérieure, ce qui est suffisant pour enseigner le violon et les aptitudes connexes qui y sont afférentes :

  • Cours de solfège,
  • Harmonie,
  • Improvisation,
  • Apprendre à lire une partition,
  • Instiller le plaisir de jouer,
  • Explorer les styles musicaux (violon jazz, musique classique, violon tzigane), etc.

Pour donner des cours privés de violon à domicile, il faut donc être pédagogue avant toute chose : savoir se mettre au niveau de l’élève est plus important que la validation d’un tel ou tel diplôme d’études supérieures.

Néanmoins, nonobstant des perspectives d’élèves supplémentaires, il est fondamental d’avoir une très bonne culture musicale : comment, sinon, apprendre le solfège dans des termes simples à un élève en violon débutant ?

Comment expliquer simplement la théorie musicale, l’Histoire de la musique, comment transmettre les clés d’une bonne interprétation musicale harmonique, douce, haute en nuances (le fameux « feeling » et le « swing ») si l’élève a un meilleur niveau que son professeur ?

Besoin de violon cours ?

Comment faire son annonce pour enseigner le violon ?

Quelle que soit votre formation musicale, c’est décidé : on va se lancer dans la meilleure aventure de vie qui soit, la voie enseignante !

Comment rédiger son annonce ?

Dans ce monde où l’initiative privée est survalorisée, nombreuses sont les activités professionnelles où il faut savoir se vendre pour remplir son emploi du temps.

Soigner son texte de présentation pour être crédible. Toujours faire un brouillon : « prof donne cours pour adultes »… Hum non, « prof violon pour tous »… et hop, une rature.

Apprendre à jouer du violon n’y échappe plus : pour donner des cours d’instruments à cordes – tels que violon, violoncelle, alto, contrebasse -, il faut sortir du lot parmi une concurrence féroce soumise au caractère impitoyable des « lois du marché ».

On est souvent essoufflé dans une course au moins cher, dans une quête du meilleur rapport qualité-prix après comparaison et négociation rationnelles des biens et services.

Pour donner des cours particuliers de violon, on va donc soigner la rédaction de son annonce.

Préciser d’emblée l’objectif : « professeur de grande expérience, donne cours de violon à domicile », et ajouter le cursus de formation musicale (conservatoire national ou régional, haute école de musique, université, expérience de soliste ou concertiste dans un groupe de musique, un orchestre symphonique, etc.).

En outre, il faut dévoiler son programme pédagogique. Par exemple, décrire le contenu d’un cours type en précisant que l’on donne des cours pour tous niveaux :

  • Solfège et rythmique,
  • Cours d’éveil musical,
  • Cours de violon et autres instruments (cours de violoncelle, flûte, guitare électrique, piano, percussions, alto, accordéon, saxophone, trompette, trombone à coulisses, etc.),
  • Technique de jeu (doigtés, main gauche et droite, placement de l’archet, vibrato, pizzicato),
  • Travail sur la justesse des sonorités et la musicalité,
  • Cours tous styles de musique, perfectionnement et initiation musicale,
  • Préparation aux examens, etc.

C’est véritablement la description de l’organigramme des cours qui donnera envie à un lecteur de prendre des cours.

On pourra aussi préciser la gratuité d’un premier cours d’essai et inclure la mention « je me déplace à domicile » pour apporter une valeur ajoutée à son texte.

Où déposer son annonce ?

En se lançant comme professeur indépendant, il va falloir se faire connaître en tant que prof particulier sur internet et dans la vie réelle : dans le quartier, auprès de ses proches, devenir l’ambassadeur musical de sa propre activité.

Se faire connaître en tant que professeur de violon : du journal au web ! Les journaux papiers demeurent un bon support de communication !

La rémunération se fera en chèque emploi service universel (CESU) ou sur factures si l’on a préféré ouvrir un numéro de SIRET auprès de l’URSSAF.

Les lieux où poster une annonce sont nombreux : site d’annonces de particuliers – Leboncoin, Facebook, Vivastreet, Zikinf, etc. -, plateformes de mise en relation – dont notamment Superprof – ainsi que les joies du bouche-à-oreilles.

Parler à ses amis, sa famille, dans les commerces de proximité, parler à son coiffeur, son médecin, son plombier, sa femme de ménage, sa nounou, etc. : on peut donner une carte de visite ou une annonce à tous les interlocuteurs privés de la vie courante.

Nombreuses sont les solutions, peu sont celles qui marcheront mais il faut tout-de-même toutes les essayer.

On peut déposer une annonce dans les établissements scolaires – écoles, collèges, lycées – et les universités pour trouver un maximum d’élèves, et candidater pour un poste de professeur salarié dans une école de musique ou une entreprise de services à la personne.

Donner des cours particuliers de violon avec Supeprof

Envie d’enseigner le violon auprès de nos élèves ? La plateforme Superprof n’attend plus que ses futurs profs ! Nous recensons 1 041 professeurs de violon dans les plus grandes villes de France.

Apprendre tout seul et pratiquer en autodidacte la musique n’est pas incompatible avec l’enseignement : pourquoi ne pas transmettre lorsque l’on sait faire ?

Si comme moi vous avez le plaisir d’apprendre ce que vous savez aux autres, faites-vous un profil bien optimisé et attendez vos élèves, à l’instar du pêcheur qui lance sa canne en attendant de ferrer !

La pratique du violon a cela de facile que contrairement à une batterie ou une contrebasse, l’instrument est facile à transporter : un étui rigide et c’est parti !

Acheter un violon et apprendre le solfège

Il va falloir demander à son élève d’acheter un violon ainsi qu’un métronome. Pour débuter, inutile d’avoir un Stradivarius ou un instrument de haute qualité, mais un instrument en milieu de gamme suffira.

Et pourquoi pas d’entrée de gamme ?

Prendre le premier prix donnera l’impression d’avoir un piètre objet de décoration et risque de démotiver l’élève si le violon sonne mal.

La lecture des partitions : un exercice fastidieux ! Lire les notes au bon tempo : pour apprendre à jouer du violon ou dégoûter les élèves ?

Un cours peut commencer – tout dépend de la pédagogie du prof de violon – par des exercices de solfège pour savoir interpréter un morceau de musique sur une méthode de violon :

  • Les partitions,
  • Le respect du tempo,
  • Connaître clé de sol et clé de fa,
  • Travailler les gammes (gamme mineure, gamme majeure),
  • Lire les notes (comment reconnaître dièse, bémol et bécarre),
  • Comprendre les intervalles (tons et demi-tons),
  • La rythmique, etc.

Ensuite, le travail pourra porter sur l’exploration de tous styles musicaux : classique, musique traditionnelle irlandaise, jazz, tzigane, klezmer, etc.

Les qualités d’un bon prof particulier

Quels que soient le niveau et l’objectif de l’élève, il faudra toujours :

  • Être souriant et propre sur soi,
  • Arriver à l’heure au domicile de l’élève,
  • Encourager l’apprenant sur les réussites,
  • S’interdire de juger l’élève,
  • Se montrer sympathique : un cours n’est pas l’Inquisition,
  • Respecter l’élève et la famille,
  • Enseigner de façon dynamique pour donner le plaisir de jouer,
  • Répéter avec l’élève et prendre son temps (ralentir le tempo quand nécessaire),
  • Alterner entre accompagnement et autonomie sur l’instrument.

C’est là la difficulté du savoir-transmettre en cours particuliers : on compose avec plusieurs tempéraments, mais il faut jauger entre le cours magistral et l’accompagnement personnalisé. En cours de violon, on montre comment faire, on laisse faire et puis on guide.

Être professeur à domicile, ça fait encore envie ? Vous avez suivi nos conseils ? Alors vous avez fait la majeure partie du travail déjà !

Quel tarif pour enseigner le violon ?

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar