Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Pourquoi apprendre les percussions au sein d’un conservatoire de musique ?

De Thomas, publié le 10/07/2018 Blog > Musique > Batterie > Comment Apprendre la Batterie au Conservatoire ?

Si la musique nous est si chère, c’est qu’elle est la parole la plus profonde de l’âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur – Romain Rolland

La batterie est cet instrument de musique qu’on entend beaucoup, mais dont on ne parle probablement pas assez. Et pourtant, elle fait partie intégrante de la plupart des musiques actuelles, et donne un souffle nouveau au tempo, au rythme et à la musicalité contemporaine.

Il existe différentes manières d’appréhender cet instrument, comme le conservatoire de musique, dont le caractère officiel et reconnu n’est plus à prouver.

Toutefois, il peut être intéressant de se pencher davantage sur ce mode de formation, lorsqu’il s’agit d’apprendre la batterie, ou tout simplement d’apprendre un instrument.

Qu’est-ce que le conservatoire de musique ?

Où sont situés les conservatoires ? Le conservatoire, ce lieu si prisé, souvent majestueux, qui accueille les potentiels talents de demain.

Le conservatoire à l’avantage de bénéficier d’une image assez prestigieuse. Il est ce genre de lieux dont on pense qu’il ne laisse entrer (et, de ce fait, sortir) que des grands talents, quelle que soit la discipline enseignée : violoncelle, trompette, solfège, trombone, et toutes pratiques artistiques en soi.

Il est ce lieu, apparenté à une école de musique à rayonnement régional, ou la formation musicale traditionnelle s’accorde avec les musiques actuelles, et où le rythme est assez soutenu. C’est d’ailleurs sa principale caractéristique : il s’agit d’un réel engagement, d’une formation qui délivre un diplôme, et qui demande travail et rigueur à l’apprenant.

Accessible à partir du plus jeune âge, le conservatoire dispense des formations de pratique instrumentale plus ou moins courtes, dont la batterie fait partie. Intégrer un orchestre symphonique, donner un récital de musique de chambre, tout ceci est possible au conservatoire, selon l’instrument de musique que l’on pratique.

En revanche, il est primordial pour un enfant de savoir concilier son temps scolaire et son temps d’apprentissage de la batterie. En effet, si on se penche sur cet instrument, à la lumière d’une formation musicale, apprendre la batterie est très intéressant, mais peut s’avérer chronophage au conservatoire.

Car c’est un point non négligeable de ce type de formations : le conservatoire demande beaucoup de travail, si bien que certains abandonnent en cours de route. Il existe des conservatoires un peu partout en France, surtout dans les grandes villes, où ils sont reconnus de manière nationale pour les instrumentistes et par le ministère de la culture.

Le conservatoire national supérieur est donc ce type de lieu ou le travail rime avec le fruit de son travail, et où la musique classique n’a pas l’apanage de la formation pour l’année, qu’on apprenne la guitare classique, le hautbois, ou le chant lyrique. Une véritable orientation professionnelle sur l’avenir, qu’il faut réfléchir !

C’est donc aussi ça, une formation et un prestige qui font rayonner le métier de batteur, en conciliant arts et métiers. À la lumière de la flûte traversière, de la harpe, ou de la clarinette, la batterie s’inscrit totalement dans une formation indépendante de culture musicale au conservatoire.

Le cursus en batterie au conservatoire

Pour moi, la musique, ça se partage, sinon c’est pas drôle – Maurane

Combien coûte une formation de batterie ? En quelques partitions, la batterie s’apprend et permet de donner tout sons sens à une musique.

Lorsqu’on intègre le conservatoire, quelle que soit la ville dans laquelle il se trouve, il est primordial d’être passionné par son instrument de musique. La batterie ne déroge pas à la règle, et demande d’avoir envie d’apprendre le solfège, le rythme, le tempo, que l’on ait 5 ou 12 ans.

Même s’il est possible d’apprendre l’art dramatique, le chant chorale ou la danse contemporaine, la batterie reste l’instrument qui nous intéresse, au sein du conservatoire nationale. Dans l’auditorium, on passe alors un concours d’entrée, souvent assez sélectif, qui nous assure une place de choix au sein de paysage musical.

La formation se déroule sur plusieurs années, et permet à l’élève d’obtenir un diplôme, qui lui servira à être reconnu par ses pairs, au-delà même d’avoir appris les rudiments (et plus encore !) de la batterie, du solfège rythmique et des percussions. Une véritable éducation artistique, qui ne laisse que peu de place à l’improvisation !

Le jeune musicien est alors baigné dans un univers qui, s’il coûte de l’argent au quotient familial, est un atout non négligeable pour sa scolarité artistique. Ce même univers lui permettra, en sortant du conservatoire à rayonnement régional, de laisser libre court à sa créativité, pour, pourquoi pas, aller jusqu’à fonder un quatuor de rock ! C’est là toute la force du spectacle vivant !

Quel est l'intérêt d'apprendre la batterie au conservatoire ? Quand la batterie s’apprend au conservatoire, ça donne parfois de très belles choses !

Ce type de centre culturel accueille donc un certain niveau d’initiation musicale, et les formations sont dispensés par des professeurs émérites, issus de grandes formations, et de conservatoire national. Cette équipe pédagogique sera celle qui va délivrer la culture et la technique à l’élève pendant une année scolaire, entre cours individuels et projet pédagogique.

Car oui, on a tendance à trop souvent l’oublier, mais le professeur de musique est celui qui va diriger la formation de batterie, le cursus et l’enseignement musical. Il est donc primordial de savoir suivre ses conseils, du dossier d inscription jusqu’aux master classes.

Une saison culturelle, c’est long et court en même temps, et la formation en batterie doit aussi permettre à l’apprenant de s’imprégner de ce que son milieu culturel lui propose, notamment dans sa ville. Le cursus au conservatoire délivre toutes les informations nécessaires, de sorte que l’élève peut aller se cultiver et se perfectionner en cours de formation.

Un éveil musical qui passe donc par tous les canaux, que l’on prenne des cours de saxophone, de contrebasse, de flûtes à bec, d’histoire de la musique, ou même de danse classique. La culture, c’est ce milieu si ouvert qu’il est impossible de ne pas s’y épanouir en milieu scolaire !

Les détails pour apprendre la batterie au conservatoire

La vie est comme la musique, il faut apprendre son solfège pour jouer les notes justes et réaliser les oeuvres complexes – Anna Ostrovskaya

Comment s'inscrire au conservatoire de musique ? Pour donner des concerts, les musiciens passent souvent par des formations, comme le conservatoire !

Faut-il se procurer une batterie par soi-même pour apprendre un instrument ? Puis-je intégrer un conservatoire à 35 ans ? Qui sont mes professeurs exactement ? Autant de questions que l’on pose avant d’entrer au conservatoire, que l’on souhaite prendre des cours de violon, de piano jazz, ou de viole de gambe.

Au-delà de 30 ans, et même avant, intégrer une formation de batterie au sein d’un conservatoire s’avère assez compliqué. Il est alors, dans ces cas-là, nécessaires de demander des dérogations, qui ne seront pas forcément acceptées, notamment si votre niveau n’est pas jugé assez bon pour la pratique des percussions.

Alors que ce type de formation est payant chaque année, selon les cycles, ce dernier dure entre 1 ans et 8 ans pour les plus jeunes et les plus confirmés. Un véritable engagement dans la temps, qui témoigne d’une passion pour la batterie, à partir de l’audition jusqu’à obtenir un épanouissement personnel et artistique de la part de l’élève.

Quoiqu’il en soit, 1er cycle ou pas, selon les places disponibles, l’intérêt est vraiment de se présenter par passion, et de savoir que le travail sera le maître mot de la formation. Qu’il s’agisse de chant choral, de clavecin ou de tuba, cet établissement d enseignement ne pardonnera pas les paresseux et les personnes moins motivées que les autres.

Car il s’agit évidemment aussi d’une petite compétition, qu’il conviendrait plutôt de voir comme une émulation, où tous les élèves essaient de se tirer vers haut, de se faire mutuellement progresser, pour atteindre cet éveil musical dont on parle tant sur le plan local.

Les jeunes musiciens, s’ils sont pris en charge par des professeurs qualifiés, doivent aussi savoir s’adapter à leurs connaissances, et vice versa. Un bon professeur est celui qui sait comprendre les difficultés de son élève, de sorte à le faire progresser. C’est souvent le cas des enseignants du conservatoire, qu’on soit à Lyon ou au conservatoire de Paris.

Car oui, le corps enseignant est le noyau central, le pivot d’une formation en batterie, qui saura nous apprendre à manier les baguettes avec le plus de dextérité possible, à comprendre le sens du tempo dans une musique actuelle, et à nous initier à la sensibilité musicale, et pourquoi pas même théâtrale !

Un véritable cours de musique regroupe tout ceci et bien plus encore, de sorte à rendre une création musicale la plus technique et artistique possible à la sortie, de manière plus professionnelle que les associations culturelles. Une manière amplifiée de voir l’espace public, et l’harmonie des cours collectifs en batterie.

Quoiqu’il en soit, il n’en reste pas moins que la batterie, si elle est enseignée au conservatoire, est un instrument de musique qui a le mérite qu’on s’intéresse à lui pour de bonnes raisons. En effet, c’est souvent lui qui régie le rythme, le tempo, et donne un sens supplémentaire à une musique traditionnelle, en apparence assez neutre.

Enseigner et apprendre la batterie au sein d’un conservatoire, c’est savoir se dire que tous les éléments sont réunis pour, un jour, pourquoi pas, devenir un futur grand batteur professionnel au sein d’un groupe de rock, ou tout simplement pour soi-même !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar