Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Laisser parler son inventivité derrière les fûts

De Alexia, publié le 06/08/2018 Blog > Musique > Batterie > Apprendre la Batterie pour Développer sa Créativité !

« Un excellent potage prouve plus de créativité qu’une mauvaise peinture. » Abraham H. Maslow

Jouer de la batterie ou de n’importe quel autre instrument (guitare électrique, guitare basse, saxophone, contrebasse…) est un excellent moyen de développer sa créativité.

La musique est un fort vecteur de plasticité cérébrale qui est à la base de l’apprentissage musical. Ainsi, la pratique et l’écoute d’un instrument activent et modifient différentes zones du cerveau.

La musique est une compétence cognitive universellement partagée, à l’exception des 5 % de cas de dysfonctionnement appelé amusie. Ainsi, on peut ne pas parler la même langue mais quand même se comprendre et être synchronisé en écoutant la même mélodie.

Devenir batteur permet donc de développer sa créativité sans même y penser !

Comment allier technique et créativité à la batterie ?

Comment améliorer son inventivité en tant que batteur ? La créativité se travaille tout comme la technique (source : Out of the Box).

Les instruments de musique, ça se travaille ! Ne devient pas un as de la caisse claire et de la grosse caisse qui veut.

Quand on débute l’apprentissage d’un instrument, il est important d’acquérir une certaine technique avant de pouvoir se lancer dans l’improvisation et laisser aller sa créativité.

En revanche, dès l’apprentissage des rudiments, il est possible de travailler son inventivité.

Par exemple, dans le travail des moulins, la première étape va bien sûr être de gagner en endurance, en rapidité et en dextérité. On travaille la synchronisation main droite main gauche.

Cependant, il est possible d’aller plus loin et de travailler l’indépendance et la créativité.

Ainsi, quand on travaille les moulins avec les mains, il est important de travailler avec les pieds en ajoutant une cellule de rythme. L’intérêt est de développer son indépendance mains pieds et ce n’est pas évident !

Mais cela permet d’aboutir à la dernière étape qui vise la créativité. On peut par la suite créer ses propres exercices pour travailler les nuances. Pour y parvenir, mieux vaut avoir un morceau de papier sous la main, le but étant d’analyser le rythme que l’on crée pour parfaitement le maîtriser.

Rassurez-vous, pas besoin de savoir lire une partition batterie pour pouvoir noter ses exercices.

Quels exos travailler à la batterie ? Avec les moulins, la grosse caisse et le charleston au pied.

Il existe une multitude de possibilités :

  • Le moulin binaire basique fait sur la caisse claire : D G D D G D G G D G D D G D G G (D étant la main droite, G étant la main gauche),
  • Mais il est possible d’ajouter un coup de grosse caisse sur le premier temps de la première et de la troisième mesure, ainsi qu’un coup de charleston sur le 1 de la deuxième et de la quatrième mesure,
  • Par la suite, il est aussi envisageable de remplacer la main droite par le pied droit,
  • Puis vous pouvez ajouter des coups de cymbales comme la ride ou la cymbale crash avec la main droite (vu qu’elle ne fait plus rien)…

Commencez par travailler à tempo lent puis accélérez-le au métronome quand vous maîtrisez bien l’exercice créé.

Vous l’aurez compris sky is the limit dans votre imagination mais apprendre la batterie demande beaucoup de travail ! Batteries acoustiques ou pad de batteries électroniques, amusez-vous avec les différents rythmes pour inventer les vôtres !

Quels sont les traits de caractère des créatifs ?

Comment travailler sa créativité de musicien ? N’hésitez pas à penser différemment !

Ecrivains, peintres ou musiciens, les créatifs nous entourent et ils ont des traits communs :

  • La persévérance : même si l’artiste échoue, il recommencera. Les échecs font progresser et c’est en se trompant qu’on apprend le mieux,
  • L’ouverture à l’expérience : la curiosité favorise l’innovation et l’originalité. Un artiste gardera son esprit ouvert à tout pour pouvoir évoluer et proposer de nouvelles choses. L’observation est faite pour nourrir la créativité,
  • La confiance en soi : grâce à laquelle on ne se laisse pas abattre lorsque l’échec survient. La confiance en soi permet de ne pas inhiber la créativité,
  • La pensée divergente : un artiste aura des pensées originales, nombreuses et qui ne se limiteront pas à son domaine de prédilection. Un artiste, au vu de son ouverture d’esprit, pourra avoir des pensées sur divers sujets,
  • La capacité à synthétiser leurs expériences : afin de créer quelque chose de nouveau et d’utile.

« La créativité, c’est simplement établir des connexions entre les choses. Quand vous demandez aux personnes créatives comment elles ont réalisé telle ou telle chose, elles se sentent un peu coupables parce qu’elles ne l’ont pas vraiment réalisé, elles ont juste vu quelque chose. Cela leur a sauté aux yeux, tout simplement parce qu’elles sont capables de faire le lien entre les différentes expériences qu’elles ont eu et de synthétiser les nouvelles choses. » Steve Jobs

La pensée divergente est en soi une technique de créativité, souvent utilisée par les musiciens sans qu’ils en aient conscience. Violoncelle, clarinette, tambourin ou flûte traversière, tous les instruments peuvent être utilisés de manière créative.

La batterie permet, encore plus qu’un autre instrument, de développer les deux hémisphères du cerveau car l’indépendance des mains et des pieds est plus forte à la batterie et chaque côté du corps est géré par un hémisphère propre.

Par ailleurs, une étude de Charles Limb, coordonnée par l’Université de San Francisco a mis en avant le fait que la créativité amène une implication du système émotionnel. Certaines émotions favoriseraient ainsi la créativité.

En effet, le cortex préfrontal dorso-latéral se met en veille lors de l’improvisation. Cette zone du cerveau est en charge de la planification et du contrôle du comportement.

Les conseils pour améliorer votre créativité à la batterie

Quelque soit votre style de musique de prédilection, que vous preniez des cours de batterie ou non, l’instrument de percussion vous apportera une certaine créativité qu’il faut entretenir.

Voici quelques conseils pour développer sa fantaisie musicale !

Comment améliorer son imagination de batteur ? Les enfants n’ont pas de barrière créative !

Quelques conseils généraux

Tout le monde peut développer sa créativité que l’on joue du trombone, de la guitare folk, de l’harmonica ou que l’on ne joue pas du tout.

La créativité est, semble-t-il, la compétence du 21ème siècle. Autant la développer par tous les moyens.

Pour cela, plusieurs conseils :

  • Ouvrir son esprit : la curiosité encore et toujours !
  • Discuter des idées en débattant sur des thèmes variés : forcez-vous à participer à des débats de société pour développer vos arguments et faire appel à votre créativité pour cela,
  • Côtoyer des enfants : ils n’ont aucune barrière à leur fantaisie et on devrait tous rester enfant dans notre tête rien que pour l’imagination débordante qu’ils ont !
  • Méditer : laisser aller ses pensées permet d’aborder sa vie de manière plus sereine. Même 5 minutes par jour permettent d’obtenir des résultats,
  • Lire et apprécier l’art sous toutes ses formes : parce que l’inspiration ne vient pas seulement de la musique ou de l’instrument que l’on pratique,
  • Faire de l’exercice : au même titre que la méditation, faire de l’exercice permet de se libérer de pensées négatives et de développer son imaginaire,
  • Procrastiner : ne rien faire peut vous aider à augmenter votre inventivité. Essayez donc si vous n’êtes pas convaincu !

« Nous avons découvert que même les activités les plus banales peuvent nourrir la découverte de nouvelles intuitions, de nouvelles connaissances et de nouveaux moyens d’exprimer des idées de toutes sortes de façons. Le potentiel est infini. » John Rink, professeur d’études en performance musicale à l’Université de Cambridge

Des conseils spécifiques à la batterie

L’expression créative se réalise à travers quatre postures : la liberté, la flexibilité, le sentiment d’être dans l’instant présent et le don de la musique à un public (même si celui-ci est fictif).

De là, découle des conseils pour ceux qui souhaitent débuter dans l’univers créatif de la batterie :

  • Soyez disponible et concentré : on éteint télévision, portable, internet… La créativité a besoin d’espace pour grandir. Concentrez-vous sur tout ce que vous entendez et ce que vous faites. Et si vous vous réveillez avec un air inconnu dans la tête, notez-le ou enregistrez-le. Il se pourrait que ce soit un début de morceau à vous !
  • Ecoutez d’autres styles musicaux : votre muse a besoin d’être nourrie de différentes influences musicales. En vous éloignant de votre sonorisation habituelle, vous développerez votre imagination,
  • Suivez votre intuition : parfois vous serez amené à faire quelque chose qui vous semblera étrange, peu mélodieux. Suivez votre intuition jusqu’au bout et travaillez cet instant d’inspiration. Si jamais vous n’êtes pas devant votre instrument à ce moment-là, notez vos pensées et vos idées.

Comment créer son propre morceau de batterie ? Pas besoin d’avoir fait du solfège musical pour prendre des notes !

Un exercice à la batterie pour améliorer son inventivité

La batterie percussion demande de l’engagement de la part du drummer. Et pour développer son imagination, il y a un exercice simple à réaliser qui peut ouvrir les portes de nouvelles idées créatives.

Il s’agit de l’arbre généalogique de vos influences.

Choisissez un batteur qui vous inspire, que vous trouvez hors du commun ou à qui vous aimeriez ressembler. A partir de ce batteur, cherchez trois batteurs qui l’ont influencé et ainsi de suite.

Servez-vous de Wikipedia mais aussi des interviews de batteurs pour des magazines. Wikidrummers est un bon site pour cette recherche mais aussi les forums comme La Drummerie ou La Toile des Batteurs.

En découvrant les héros de vos héros, vous développerez votre culture musicale et votre créativité.

Mais il ne s’agit pas simplement de connaître le nom des artistes qui ont influencé vos modèles. Il faut pouvoir en retirer quelque chose.

Ecoutez l’oeuvre la plus significative du batteur influenceur en vous posant quelques questions : que retrouve-t-on de similaire chez ce batteur et mon modèle, pourquoi a-t-il influencé mon batteur de référence…

Travaillez ensuite le groove d’un batteur que vous aimez (Jeff Porcaro), le jeu reggae d’un autre (Stewart Copeland), l’explosivité et la frappe puissante de tel ou tel batteur (Keith Moon)…

Par exemple, Stewart Copeland a été influencé par Mitch Mitchell, Ginger Baker ou encore Frank Zappa.

A vos baguettes batterie pour améliorer votre créativité !

Définitions « bienfaits de la batterie »

Qu’est-ce que la pensée divergente ?

C’est une méthode de pensée utilisée pour produire de multiples idées créatives en imaginant une multitude de solutions possibles.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar