Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment se découpe la ville des cariocas ?

De Alexia, publié le 12/06/2019 Blog > Langues > Portugais > Quels Sont les Différents Quartiers de Rio de Janeiro ?

« Si tu vas à Rio, n’oublie pas de monter là-haut ! » Dario Moreno

Rio de Janeiro et ses plus de 6 millions d’habitants intra-muros est la deuxième plus grande ville du Brésil derrière Sao Paulo. Elle est mondialement connue pour ses plages, son carnaval et la statue du Christ Rédempteur situé au sommet du Corcovado, mais aussi pour ses favelas.

Le centre historique, le front de mer, le pain de sucre, le jardin botanique… Les sites touristiques à visiter ne manquent pas à Rio.

Découvrez dans cet article les différents quartiers de Rio de Janeiro en vue de votre futur voyage au Brésil pour vous imprégner de la culture brésilienne durant le carnaval brésilien (ou pas).

Bidonvilles de Rio : la zone nord

Comment se découpe la deuxième ville du Brésil ? Les hauteurs de la ville abritent les populations les plus pauvres.

C’est indéniable, le Brésil est l’un des pays les plus inégalitaires au monde. Il arrive à la 11ème place selon l’indice de Gini qui calcule les inégalités de revenus au sein du pays. Plus la valeur est proche de 0, plus le pays est égalitaire, plus la valeur se rapproche de 100, moins le pays est égalitaire.

En 2015, le Brésil avait un score de 51,3 contre 63 pour l’Afrique du Sud (premier pays). Tous les pays avant le Brésil sont des pays africains.

La ville de Rio est un bon exemple des inégalités qui règnent au Brésil. Les plus riches côtoient les plus pauvres et les favelas peuvent se trouver au détour de n’importe quelle rue. Cependant, les plus riches peuplent les plages et les côtes tandis que les plus pauvres sont relégués sur les hauteurs de la ville.

En zone nord de Rio, les populations les plus modestes y logent. Elles n’ont pas les moyens de s’installer dans d’autres quartiers de la ville où le prix de l’immobilier est prohibitif. Les favelas, ces quartiers insalubres, véritables bidonvilles, croissent encore et toujours.

On y retrouve les favelas Sumaré, Central do Brasil, Mangueira, Complexo do Alemão, Penha, Portela, et leurs célèbres écoles de samba.

District de Rio de Janeiro : le Centro

C’est le centre d’affaires et administratif de Rio, mélangeant les grands buildings des sièges d’entreprise et l’héritage colonial. La rue Rio Branco, très agitée la semaine, se vide de sa population le week-end et le soir.

A la fois zone commerciale et zone touristique, le Centro possède aussi quelques résidences occupées par les classes moyennes. Le Centro est la zone le plus proche de l’aéroport international et se concentre près de la côte.

C’est aussi au sein de cette zone qu’ont été prises de grandes décisions historiques lorsque Rio de Janeiro était le siège administratif de la colonie portugaise et avant que Brasilia ne devienne la capitale du pays en 1960.

Le Centro, c’est un mélange d’ancien et de moderne, de patrimoine historique avec les maisons coloniales et de bâtiments très modernes conçus par Le Corbusier, Oscar Niemeyer ou Lucio Costa. Le district abrite également les plus grands campus universitaires du pays, notamment la Faculté de Droit et l’Institut de Philosophie et des Sciences Sociales.

Au sein de la zone centrale, trois quartiers peuvent être mis en avant.

Quoi visiter à Rio de Janeiro ? Les arches du Centro, au coeur de Lapa.

Cinelândia

Cinelândia est le nom d’une place du Centro. Son nom officiel est Praça Floriano Peixoto, du même nom que le deuxième président du Brésil. C’est le coeur du quartier d’affaires, donnant sur l’avenida Rio Branco, autrefois appelée simplement l’avenue centrale.

Jusqu’en 1970, c’était aussi le lieu où se trouvait le Sénat, dans le Palace Monroe, qui a été détruit depuis. De nombreux bâtiments construits dans le style des Beaux-Arts français sont encore sur place et ouverts aux visites touristiques : le théâtre municipal, la bibliothèque nationale, le musée des beaux-arts…

Le quartier tire son nom des nombreux cinémas, réputés les meilleurs, qui ont été érigés par Francisco Serrador. Cinelândia signifie terre du cinéma ou pays du cinéma, un peu comme un parc d’attractions (Disneyland).

Lapa

A l’arrière du coeur de la zone Centro se trouve le quartier Lapa, réputé pour ses soirées festives. Il est reconnaissable par ses arches permettant de traverser la ville en tramway depuis la reconversion de l’aqueduc.

La place jouxtant les arches est le théâtre des soirées dansantes et est très prisée des touristes pour écouter de la samba, du forro et d’autres musiques brésiliennes. C’est l’endroit incontournable de la vie nocturne !

La journée, vous pourrez aussi y observer le célèbre escalier Selaron menant au quartier Santa Teresa.

Santa Teresa

Situé sur les hauteurs de la zone Centro, Santa Teresa tire son nom du couvent des Carmélites. Il est associé au tramway bonde elétrico passant sur les arches de l’aqueduc, au-dessus du quartier Lapa. Le quartier a un intérêt culturel fort même s’il a perdu de sa noblesse.

Vous y trouverez de nombreux ateliers d’artistes, des restaurants, des bars et des musées (Chácara do Céu par exemple), donnant des allures bohèmes au quartier.

Secteur de la ville des cariocas : la zone sud

Comment se rendre au sommet du Corcovado de Rio ? Prenez le téléphérique pour observer la ville d’en haut !

C’est dans la zone sud que se concentrent les populations des classes supérieures. Vous y trouverez de grands complexes hôteliers et un réseau de transport plus efficace que dans le reste de la ville. C’est aussi sur les hauteurs de la zone sud que se trouve la favela de Cantagalo, entre les quartiers Ipanema et Copacabana.

Le quartier Flamengo

Le quartier Flamengo est situé proche de la plage et principalement habité par les classes aisées. La plage est peu fréquentée par les touristes en comparaison à celles d’Ipanema et de Copacabana.

Le quartier tire son nom de l’explorateur hollandais Olivier Van Noort que les gens pensaient flamand. Il était surnommé Le Blonde et naviguait sur un bateau appelé Urca, donnant son nom à deux autres quartiers : Leblon et Urca.

Flamengo est aussi reconnu pour son équipe de football. Vous y trouverez les plus grands espaces verts de la ville, parfaits pour s’aérer dans une ville très urbanisée.

Urca

Le quartier Urca, au pied du Pain de Sucre, permet de prendre le téléphérique depuis la place rouge pour se rendre auprès du Cristo et profiter de la vue sur la ville en hauteur. C’est le quartier considéré comme le plus sûr de la ville.

Plus étonnant, vous trouverez une statue de Chopin, faisant face à la mer. Elle a été offerte à la ville par ses habitants polonais.

Laranjeiras

Laranjeiras est l’un des plus anciens quartiers résidentiels de la ville, construit au pied du Corcovado. C’est encore aujourd’hui le siège du gouvernement fédéral de l’état de Rio de Janeiro.

Copacabana

Célèbre pour sa plage de 4,5 kilomètres de long, le quartier de Copacabana est animé et vous y trouverez nombre de restaurants, de bars et de cinémas.

C’est un endroit incontournable si vous passez à Rio. Impossible de ne pas vous balader sur l’avenue Atlântica, longeant la plage. Si vous y êtes le soir du réveillon du premier de l’an, vous pourrez assister au feu d’artifice et au jeter de fleurs dans l’océan à minuit, comme le veut la tradition.

Pourquoi visiter le Brésil ? Voici le découpage de la ville de Rio. (source : Tout Rio de Janeiro)

Ipanema

Les deux derniers quartiers présents dans la zone sud sont sans conteste les plus chics et les plus branchés de Rio. La plage d’Ipanema a surpassé celle de Copacabana en popularité. Longue de 2,6 kilomètres, mieux vaut être prudent lorsque vous vous baignez, les courants y sont forts comme les vagues.

Vous pourrez préférer vous baigner dans la Lagoa (lagune), ce lac salinisé par la percée de la mer pour éviter la prolifération des moustiques. Le quartier Ipanema est aussi le berceau de la musique bossa nova.

Leblon

Autre quartier très chic, Leblon est plus familial la journée que le quartier Ipanema. Mais en période du carnaval de Rio, des soirées privées y sont organisées jusqu’au bout de la nuit.

Le culte du corps est très présent à Rio et aussi bien à Ipanema qu’à Leblon, les centres de chirurgie esthétique ont pignon sur rue et les salles de musculation poussent comme des champignons.

Quartier de Rio de Janeiro : la zone ouest

Pourquoi aller à Rio de Janeiro ? Profitez de la plage jusqu’au coucher du soleil à Rio.

Comme souvent à Rio, la zone ouest est divisée en deux parties : les riches et les pauvres.

Barra da Tijuca

Situé proche de l’Océan, le quartier Barra de Tijuca, souvent simplement appelé Barra, possède 18 kilomètres de plage et abrite 3 lacs. Si vous êtes amateur de sports de glisse, c’est de ce côté-là qu’il faudra poser votre planche.

C’est ce quartier qui a abrité les installations pour les Jeux Olympiques. Les constructions suivent davantage le modèle américain des villes de Miami, Las Vegas et Los Angeles que le modèle européen de la zone centrale et sud de la ville au grand dam de certains.

Jacarepagua

C’est le 9ème quartier le plus habité de Rio et les inégalités y sont très présentes. D’un côté, une population très aisée y a élu domicile, de l’autre, des bidonvilles sont encore installés.

Recreio dos Bandeirantes

Relativement neuf, c’est un quartier résidentiel, à l’écart de l’afflux touristique de la ville. Les classes moyennes et aisées y ont élu domicile. Les bâtiments construits y sont moins hauts que dans le quartier voisin Barra da Tijuca.

Les plages de Recreio ont accueilli des épreuves durant les Jeux Olympiques.

Alors, quel quartier de la ville de Rio de Janeiro vous fait de l’oeil ? 

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar