Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment savoir échanger en langue latine ?

De Alexia, publié le 23/02/2018 Blog > Soutien scolaire > Latin > Tips pour Apprendre à Parler Latin

Quidquid latine dictum sit, altum sonatur.
Quoiqu’on dise en latin, ça sonne profond. 

Si vous avez encore besoin de bonnes raisons de commencer le latin outre celle de frimer en société, en voici quelques-unes :

  • La langue latine développe les capacités cognitives : l’apprentissage du latin fait fonctionner les deux hémisphères du cerveau et permet de développer l’esprit d’analyse et de synthèse,
  • Traduire un texte latin, c’est quand même ludique : il faut remettre les mots dans l’ordre, un vrai Kamoulox 😉
  • Apprendre le latin permet de comprendre les locutions latines utilisées dans la langue française,
  • L’étude du latin donne accès à la lecture de textes classiques, fondements culturels de notre civilisation.

Et puis, quitte à apprendre les déclinaisons latines, le vocabulaire latin et sa grammaire, autant parler la langue des Romains, vous ne pensez pas ?

Le latin, une langue morte ?

Aujourd’hui, le latin est uniquement enseigné comme une matière optionnelle et de plus en plus délaissé par les élèves. C’est une langue qu’on a déclaré langue morte et la question du latin s’est posée dès le XVIIIe siècle.

Mais pourquoi continuer d’enseigner une langue morte ?

Jetons un oeil du côté de l’histoire du latin. Il y a environ 2 000 ans, on se trouve à l’âge d’or de la littérature latine qui correspond à l’apogée de l’Empire Romain.

Depuis bien longtemps, le latin est parlé dans toute l’Italie et il s’est étendu petit à petit à tout l’Empire, éteignant par la même occasion les autres dialectes régionaux. La langue est codifiée et apprise à l’école. On remarque donc deux points essentiels à l’expansion d’une langue :

  • La nécessité d’un tuteur politique et administratif : l’Empire Romain,
  • Le soutien d’un appareil scolaire efficace.

Mais alors pourquoi le latin est-il mort et quand ?

A la fin de l’Empire Romain, au Ve siècle, il reste en place mais privé de son tuteur administratif et politique, il perd en rigueur et des barbarismes commencent à émerger.

Par ailleurs, l’Eglise Catholique Romaine joue un rôle important dans la conservation du latin comme langue commune via la christianisation et l’enseignement du latin aux gens instruits. Même la Grande-Bretagne, l’Afrique du Nord et l’Espagne emploient le latin jusqu’au VIIe siècle.

Mais finalement, c’est en Gaule que le latin subit le plus de transformations. Déjà au VIIe siècle, il n’existe plus que deux cas et la langue romane devient la norme même chez les hommes d’Eglise.

Comment la langue romaine s'est étendue à tout l'Empire ? Bien après la Rome antique, c’est Charlemagne qui a remis la langue latine au goût du jour.

C’est Charlemagne qui redonnera ses lettres de noblesse au latin au VIIIe siècle. Il est connu pour avoir inventé l’école, en réalité, il a plutôt remis l’école en place en légiférant :

  • Récréer une structure scolaire digne de ce nom,
  • Utiliser l’école des maîtres passés,
  • Se servir de l’école des maîtres les plus savants de l’époque.

Le latin restauré est la langue officielle de l’empire carolingien. La latinité ne faiblit pas et atteint son apogée au XIIe siècle. C’est grâce à cette latinité que l’Europe occidentale d’aujourd’hui doit son unité intellectuelle.

Il faut attendre le XIVe siècle pour voir la littérature française émerger et faire concurrence au latin. Le latin devient peu à peu un outil destiné aux plus raffinés de la société.

  • Au XVIe siècle, le français s’applique dans les universités,
  • Un siècle plus tard, ce sont les domaines scientifiques qui utiliseront le français au lieu du latin. En revanche, Newton a écrit les Principia en latin,
  • Au XVIIIe siècle, le français prétend au statut de langue universelle et concurrence le latin utilisé jusque-là,
  • Au XIXe siècle, alors qu’en France on a renoncé à l’enseignement en latin, en Allemagne et en Belgique, il se poursuit dans les universités,
  • Au XXe siècle, il est encore employé dans les universités de médecine en Pologne et en Hollande.

Le latin permet une unité de l’Europe. Apprendre le latin nous rapproche ainsi de nos compatriotes européens à condition de l’apprendre comme une langue vivante, une langue de communication courante et non pas une langue élitiste centrée sur l’étude des textes savants.

Le latin est toujours utilisé aujourd’hui par les scientifiques à travers des taxinomies botaniques, anatomiques, médicales, zoologiques ou chimiques.

Prendre des cours à la Schola Latína Európæa & Úniversális

Il existe différentes façons de progresser en langue latine. Un professeur de latin sans bouger de chez soi pour apprendre à parler latin !

Cette école présente le latin comme un patrimoine vivant du genre humain. Cela fait 15 ans que chaque année, une promotion d’élèves apprend le latin via la Schola Latína Európæa & Úniversális. La méthode d’enseignement est dite naturelle : c’est une méthodologie didactique active basée sur l’usage, l’écoute et la parole comme pour apprendre l’anglais, apprendre l’espagnol, apprendre le portugais ou encore apprendre l’italien.

Ainsi, la langue « morte » est enseignée comme une langue vivante et c’est bien plus motivant pour les élèves. Le latin est enseigné via la Lingua Latina sine molestia, dans la série Assimil en deux années de manière progressive ou en un an de manière plus intensive.

Le but est de s’immerger totalement dans la culture latine pour améliorer ses compétences linguistiques et perfectionner ses connaissances en latin. La Schola Latína Európæa & Úniversális est une véritable école de langue où les cours sont entièrement gratuits.

Au début, les cours de langue sont donnés en anglais ou en espagnol pour passer progressivement au latin et à l’apprentissage de l’écriture latine pendant la totalité du cours.

Il est nécessaire d’avoir des connaissances dans ces deux langues en plus du français pour être certain de suivre les cours correctement, d’assimiler les notions et de mémoriser les leçons données.

Cette école dispense des cours donnant un niveau A1 à A2 en latin selon le Cadre Européen de Référence des Langues mais aucun diplôme n’est délivré à la fin du cycle.

« Je ne peux dire à quel point ce cours a dépassé merveilleusement toutes mes attentes. C’était un cours excellent et tellement instructif ! En particulier, j’y ai appris davantage sur l’usage actif du latin que pendant toute ma carrière scolaire. Les parties concernant la prononciation et les néologismes créés tout au long de l’histoire de la langue latine m’ont paru particulièrement utiles et intéressantes. » D. Griffinus, professeur de latin, cours 2010-2011.

Pour s’inscrire, rendez-vous sur le site de la Schola Latína Európæa & Úniversális : tout se fait en ligne via un MOOC. Les cours commencent en septembre 2018.

Suivre un séminaire de la Latinitati Vivae Provehendae Associatio e.V.

Pourquoi apprendre le romain comme une langue vivante ? Je vous conseille un appareil plus récent pour suivre les actualités en latin !

Si vous souhaitez apprendre le latin, mieux vaut approfondir votre compréhension orale avant de vous lancer dans la discussion avec vos pairs. C’est là que la LVPA entre en jeu. Vous trouverez via ce site de nombreux séminaires partout dans le monde, où la langue d’échange entre les participants est uniquement le latin.

Le site est entièrement en latin, un bon moyen de vous exercer à la compréhension écrite également. N’hésitez pas à consulter la rubrique Nuntii (actualités) pour connaître le prochains lieux des séminaires.

Pour parler latin comme Cicéron, écouter le latin est possible également via internet. Ainsi, le site Nuntii Latini donne l’actualité en latin à l’écrit mais aussi à l’oral via la radio. L’occasion d’apprendre nouveaux mots latins et d’entendre le latin parlé quotidiennement pour une immersion totale.

Intégrer la Societas Circulorum Latinum

Non, ce n’est pas une secte, je vous rassure. C’est une association qui met en relation les individus souhaitant parler latin entre eux. Chacun peut rejoindre son groupe local ou en créer un s’il n’existe pas près de chez lui. Tous les niveaux sont acceptés et c’est un très bon moyen de progresser en grammaire latine et d’apprendre des mots latins qu’on ne connaissait pas auparavant.

C’est une fédération mondiale, vous en trouverez beaucoup en Europe mais aussi de l’autre côté de l’Océan Atlantique. En France, c’est à Paris, ancienne Lutèce, dans le quartier latin que le Cercle Latin se réunit pour lire en latin les propos d’une assemblée savante qui ne se prend pas au sérieux !

Allez y faire un tour, c’est la meilleure occasion de parler latin avec des latinistes confirmés et de gagner ainsi en connaissance de la civilisation romaine et pourquoi pas devenir bilingue en latin ?

En plus de pouvoir lire les textes anciens en version originale, vous pourrez dialoguer en latin. C’est quand même un peu fou, non ? Pas plus que d’apprendre une langue qui n’existe pas comme le Quenya ou le Dothraki 😉

Pourquoi connaître la langue des Romains ? Au moins la langue latine a vraiment existé 😉

Suivre un cours de latin au sein de la fondation Mélissa

Si vous habitez le nord de la France ou la Belgique, nous vous conseillons les cours de la fondation Mélissa. Dispensés à Bruxelles, tous les mardis en cours du soir, les cours utilisent la méthode Orberg « Lingua Latina per se illustrata ». C’est une méthode vivante qui a fait ses preuves, entièrement rédigée en latin, même pour les précis grammaticaux.

Les textes proposés sont accessibles à tous dès le début de l’apprentissage et sont ancrés dans l’Antiquité romaine. L’accent tonique est marqué dans les textes, ainsi que les syllabes longues, rendant ainsi plus aisé la compréhension de la prononciation latine.

Des exercices d’écriture en latin sont également proposés pour favoriser la mémorisation. L’expression orale est enseignée comme pour n’importe quelle langue vivante. Les règles de grammaire s’apprennent au fur et à mesure, sans par coeur rébarbatif.

L’enseignement des langues mortes est quand même plus sympa lorsqu’elles sont traitées comme des langues vivantes. Alors prêts à devenir un véritable orateur romain ?

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar