Les Italiens sont des Français de bonne humeur - Jean Cocteau

Apprendre une langue étrangère est toujours synonyme d'ouverture, de mémorisation, de partage et, bien évidemment, de culture. Les Français ne sont d'ailleurs pas les meilleurs en la matière ! En effet, selon Speaking Agency, 75 % des parents interrogés pensent que leurs enfants auront un meilleur niveau qu'eux-mêmes. Et pour couronner le tout, 60 % affirment que cette lacune en langues étrangères les a pénalisés au cours de leur carrière professionnelle.

Ces chiffres témoignent d'une nette amélioration de la perception entre langue et culture, mais aussi de l'envie qu'a tout un chacun d'apprendre à parler un autre langage que le simple français. L'italien s'impose alors comme une langue simple, riche, et proche de ce que nous connaissons linguistiquement. Des certificats tels que le CILS ou le CELI nous permettent alors d'apprendre la langue italienne simplement et efficacement.

Mais comment se déroulent ces petits diplômes exactement ? Et comment apprendre l'italien grâce à eux ? C'est ce que l'on va voir tout de suite ! Avanti !

Valeria
Valeria
Prof de Italien
5.00 5.00 (6) 30€/h
1er cours offert !
Solange
Solange
Prof de Italien
4.93 4.93 (15) 35€/h
1er cours offert !
Roberta
Roberta
Prof de Italien
5.00 5.00 (9) 30€/h
1er cours offert !
Federica
Federica
Prof de Italien
5.00 5.00 (9) 25€/h
1er cours offert !
Andrea
Andrea
Prof de Italien
4.69 4.69 (13) 35€/h
1er cours offert !
Federica
Federica
Prof de Italien
5.00 5.00 (11) 30€/h
1er cours offert !
Ilaria
Ilaria
Prof de Italien
4.88 4.88 (10) 25€/h
1er cours offert !
Teresa
Teresa
Prof de Italien
5.00 5.00 (14) 30€/h
1er cours offert !

Qu'est-ce que le CILS en italien ?

Combien coûte le CILS ?
L'Italie, sa culture, sa gastronomie, sa langue, tout ceci fait rêver, et un certificat sera la clé d'accès à bon nombre d'opportunités !

Le CILS, également connu sous le nom Certificazione di Italiano come Lingua Straniera, ou Certification d'italien comme langue étrangère, est un test de langue international en italien, qui se termine par la délivrance d'un certificat.

Ce certificat, reconnu par l'État italien et par le Ministère des Affaires Étrangères, prends le pouls de la connaissance en langue italienne dont dispose chacun d'entre nous, et évalue le niveau de compétences, notamment en grammaire italienne ou en expression écrite, pour tous ceux dont elle n'est pas la langue maternelle.

Né au XVIème siècle, le Certificazione di Italiano come Lingua Straniera a été créé lorsque le grand Duc de Toscane (Ferdinand Ier de Médicis) décida de créer une école, dont l'objectif serait d'enseigner l'italien toscan à des étudiants allemands. Peu à peu, le principe s'est démocratisé, jusqu'à obtenir le CILS, que l'on connaît aujourd'hui, et qui permet de s'intégrer davantage dans le monde professionnel et universitaire.

Car oui, ce type de certificat, s'il est reconnu par l'état, l'est également par les universités et les employeurs, et s'avérera même parfois une porte d'entrée décisive pour étudier en Italie. De manière plus concrète, l'Université pour étrangers de Sienne se charge de rédiger et de corriger les sujets du CILS, en prenant pour base et pour référence les textes officiels de l'Union Européenne, fixant alors les niveaux du "cadre commun de référence en langue".

Le CILS possède donc quatre niveaux, qui représentent un niveau de langue atteint par l'apprenant, de la maîtrise de l'alphabet italien, à une compréhension orale parfaite :

  • CILS Uno : Le niveau B1 du cadre européen commun de référence pour les langues, qui correspond à une utilisation de la langue italienne de manière autonome mais basique,
  • CILS Due : Le niveau B2, où les étudiants parlent la langue de manière à se faire comprendre dans bon nombre de situations du quotidien,
  • CILS Tre : Le niveau C1, qui atteste que l'on peut communiquer au quotidien, mais aussi dans des rapports et des circonstances plus formels, mais aussi professionnels,
  • CILS Quattro : Le niveau C2, qui garantit des usages linguistiques avancés, et permet de dialoguer dans la plupart des situations de la vie, qu'il s'agisse du travail, des voyages, ou des amis.

Pour fini, il pourrait être utile de préciser que les épreuves du CILS se déroulent en plusieurs étapes : Un test de compréhension oral, une utilisation de la langue italienne, un test écrit, et un test oral. De quoi se mettre en immersion totalement et réussir à atteindre un perfectionnement idéal.

Qu'est-ce que le CELI en italien ?

Comment devenir bilingue en italien ?
En quelques temps, il est possible de passer un diplôme d'italien validé par l'État, de sorte à pouvoir mener des conversations en toute détente !

Le CELI est, quant à lui, également un certificat de connaissance de l'italien, dont l'acronyme est, en italien, Certificato di conoscenza della Lingua Italiana. Délivré par l'Université pour étrangers de Perugio, et reconnu par le Ministère des Affaires Étrangères, ce diplôme s'article sensiblement de la même manière que le CILS, autour de six niveaux.

Ces six niveaux, développés par le Cadre Européen commun de Référence pour les Langues (CECRL), vont de l'A1 au C2, et peuvent être menés en amont grâce à un stage intensif d'italien, les stages Reggio Lingua. De cette façon, l'étudiant sera préparé au mieux au CELI, et pourra mener de front une conversation sur le cinéma italien, ou progresser de manière significative en expression orale.

Au cours de ces stages préparatoires, l'enseignant va se baser sur les examens des années précédentes, et développer les compétences linguistiques de la manière la plus complète qui soit. En prenant pour base l'écoute, la lecture, la production écrite, la parole, ou la connaissance des structures de la langue, l'élève va ainsi améliorer sa prononciation, aussi bien que son vocabulaire italien.

À noter que le CELI 3 est le niveau qui permet de s'inscrire dans une faculté italienne, sans avoir à passer l'épreuve d'admission pour les étrangers, que propose la faculté. Un certificat de qualité donc !

Retrouvez ici tous nos cours italien.

Le déroulé des diplômes du CILS et du CELI en italien

Peut-on passer le CILS lorsqu'on est retraité ?
Le CILS et le CELI sont deux certificats d'italien connus et reconnus, dont le seul but est de nous simplifier la vie, de nous rendre plus performant en langues vivantes, et, pourquoi pas, de nous faire changer de voie !

Tout certificat se prépare, et implique un ou plusieurs cours de langue, et l'italien ne déroge pas à la règle. Ces cours de langue peuvent d'ailleurs être mené de manière autonome, notamment pour le CILS. Pour ce diplôme, l'angoisse ne sera pas de mise, puisque échouer à l'examen une année implique de ne repasser que les épreuves non réussies l'année d'après. Une pression qui, si elle ne la souhaite à personne, est donc atténuée selon notre niveau.

Pour s'inscrire au CILS ou au CELI, il faut donc passer par un centre certifié et payer une taxe d'examen. À titre d'exemple, le prix d'inscription au CILS oscille entre 105€ et 175€, selon le niveau du candidat, mais aussi selon le lieu de passage. Certains centres d'examen permettent également de suivre des cours de préparation, plutôt utile non ?

Les centres d'examens sont assez nombreux, mais restent assez ciblés. Le CILS, par exemple, peut être passé en France, dans les instituts de culture italienne, ou d'autres centres agréés, à raison de deux fois par an (en juin et en décembre). Le CELI se passe, quant à lui, trois fois dans l'année, à la même date, dans le monde entier, un peu comme le baccalauréat finalement !

On l'aura donc compris, qu'il s'agisse du CILS ou du CELI, les deux certificats sont de très belles occasions de progresser en langue étrangère, voire de devenir bilingue en italien ! En quelques temps, il nous suffira de mélanger quelques ingrédients comme la motivation, la volonté, l'envie d'apprendre, le souhait de partager, et la qualité d'écoute, et il nous sera possible de réussir les épreuves haut la main !

Retrouvez ici, les cours d'italien Superprof.

Pourquoi passer le CILS et le CELI en italien ?

Peut-on partir vivre en Italie avec le CELI ?
L'avantage du CILS et du CELI, au delà même de nous apporter des connaissances supplémentaires en italien, est bel et bien de nous donner plus de crédibilité face aux situations linguistiques de la vie courante !

Le CILS et le CELI sont des certificats on ne peut plus utiles pour beaucoup de raisons. Tout d'abord, et cela semble logique, ils nous permettent de maîtriser au mieux la langue italienne, et de progresser à notre rythme, dans un cadre libre et reconnu par le monde linguistique en général.

Cette reconnaissance implique donc parfois un caractère nécessaire, dans certains domaine. L'inscription dans les Universités italiennes requiert alors l'obtention du CILS, tandis que ce diplôme sera très utile à tous ceux qui souhaitent s'insérer de manière simple et efficace dans le monde du travail, mais aussi dans celui de l'enseignement de la langue italienne, etc.

Bon nombre d'entreprises et de marques italiennes reconnaissent le CILS ou le CELI comme un atout nécessaire pour développer de bons rapports professionnels. Certaines entreprises étrangères sont également de cet avis, contribuant alors à l'apprentissage de l'italien !

Le CELI, à l'instar du CILS, est un passeport pour l'avenir, et peut également convenir aux étudiant hors de l'Union Européenne, qui souhaitent s'inscrire auprès d'universités italiennes. Il convient également aux personnes désireuses de jauger leurs connaissances et leurs compétences en langues vivantes, comme à celles qui souhaitent s'insérer efficacement dans le monde professionnel.

On pourra également noter l'existence du CIC (Certificato dell’italiano commerciale, ou Certificat d'Italien Commercial) et du PLIDA (Progetto Lingua Italiana Dante Alighieri, ou Projet de Langue Italienne Dante Alighieri), qui seront d'excellents supports et compléments à ces certificats. En effet, là aussi, il s'agit bien de certifications en italien, qui participent à appuyer un dossier ou des compétences, tout simplement !

Tous deux reconnus par l'État, ils sont aussi une preuve que la langue italienne est bel et bien maîtrisée par l'élève, et fonctionnent sensiblement de la même manière que le CELI ou que le CILS. Différents niveaux, une certification finale, et le tour est joué !

Il n'en reste pas moins que les certificats d'italien sont une véritable porte ouverte à toutes nos envies, tous nos projets et toutes nos ambitions, en partant du principe que celles ci correspondent à la langue italienne, bien sûr ! Qu'il s'agisse de travailler, d'engager une conversation en italien, de voyager, ou tout simplement de vivre en Italie, le CILS et le CELI s'avèrent être de très belles opportunités, et des outils efficaces pour parvenir à nos fins !

Alors, prêt à plonger dans le grand bain avec des cours d'italien ?

Besoin d'un professeur d'Italien ?

Vous avez aimé l'article ?

3,00/5, 2 votes
Loading...

Thomas

Parisien, je suis passionné d'écriture. Curieux dans l'âme, un rien m'intrigue et tout m'intéresse !