"Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends." Benjamin Franklin

En moyenne, un cours particulier coûte 21,60 €. Cette moyenne a cependant peu de sens puisqu'un tarif dépend de nombreux critères.

Ça y est, vous vous êtes décidé, vous allez donner des cours de russe.

Mais vous vous posez beaucoup de questions avant de vous lancer dans l'élaboration de vos cours de langue russe.

Et l'une d'elle, c'est : quel tarif appliquer ?

Vous ne voulez pas paraître vous survendre mais vous devez quand même pouvoir manger à la fin du mois.

Rassurez-vous, voici quelques conseils pour vous aider à fixer vos prix de cours de russe à Paris ou ailleurs.

Comment se déroule un cours particulier de russe ?

Comment connaître le russe ?
La rédaction fait partie de vos principaux apprentissages en langue russe ! (Source : Youtube)

Avant de penser à fixer son tarif pour un cours de russe, encore faut-il expliquer ce que va contenir votre cours. Pourquoi ? Tout simplement parce que les exigences ne sont pas les mêmes pour un étudiant de niveau débutant, A1 ou A2, et un élève de niveau autonome C2. Dans le premier cas, l'accompagnement est beaucoup plus important que le premier, ce qui impacte aussi la rémunération.

Un cours de russe se compose généralement de quatre grands temps :

  • Une partie compréhension écrite, où il faut faire de la lecture,
  • Une partie compréhension orale, où l'on écoute des supports audios,
  • Une partie expression orale, où il faut s'exprimer et faire des phrases en russe,
  • Une partie expression écrite, où il faut rédiger en langue russe.

95% des cours de russe ont ces 4 composantes pendant l'heure ou l'heure et demi de formation

Cependant, l'accent pourra être mis sur telle ou telle partie en fonction du but recherché. Par exemple, un prof particulier de russe peut être spécialisé dans l'enseignement de la littérature russe : l'expression écrite et orale seront alors prédominantes.

Il est important d'utiliser des supports pédagogiques faciles d'accès et de compréhension, notamment lorsqu'il s'agit de cours débutants. En général, jusqu'au niveau B1, le cours se composera aussi d'une partie "récitation" : vocabulaire, poème, chanson, tous les moyens sont bons pour retenir les mots du language courant en russe !

Votre cours particulier de russe peut aussi bien se dérouler par webcam, chez l'élève ou à votre propre domicile : il n'y a aucune règle ! Généralement, l'indemnité est plus faible pour les cours à distance que les cours en présentiel (en moyenne, de 20%).

Ainsi, plus un cours vous demande de la préparation, plus votre facturation à l'heure peut être élevée. Même chose si vous faites appel à une expertise particulière, comme la connaissance du secteur de l'économie ou des sciences.

Voici quelques indications pour bien déterminer votre prix, en vous basant sur des critères objectifs ! 

Claire
Claire
Prof de Russe
4.96 4.96 (23) 30€/h
1er cours offert !
Ekaterina
Ekaterina
Prof de Russe
5.00 5.00 (12) 32€/h
1er cours offert !
Geneviève
Geneviève
Prof de Russe
5.00 5.00 (12) 40€/h
1er cours offert !
Olga
Olga
Prof de Russe
4.97 4.97 (34) 40€/h
1er cours offert !
Clara
Clara
Prof de Russe
5.00 5.00 (5) 30€/h
1er cours offert !
Marina
Marina
Prof de Russe
4.94 4.94 (16) 26€/h
1er cours offert !
Véronika
Véronika
Prof de Russe
5.00 5.00 (18) 23€/h
1er cours offert !
Aline
Aline
Prof de Russe
5.00 5.00 (12) 27€/h
1er cours offert !

Donner des cours de russe : déterminer son niveau pour fixer son tarif

Comment fixer le coût d'une séance dans la langue de Tolstoï ?
Regardez les tarifs de vos voisins et concurrents ! (source : Les Inrocks)

Le premier facteur qui entre en compte dans l'établissement de votre tarif, c'est vous-même. Et plus précisément votre niveau de russe et votre expérience dans l'enseignement des langues.

Quel est votre niveau de russe ?

A part si c'est votre langue maternelle, vous avez appris le russe au collège, au lycée et/ou à l'université à travers l'apprentissage de l'alphabet cyrillique, de la grammaire russe et de la culture russe.

Vous devez connaître votre niveau en langue russe en termes de CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues). Pour rappel :

  • Le niveau A1 correspond à un niveau débutant, introductif ou de découverte,
  • Le niveau A2 est un niveau élémentaire dit de survie,
  • Le niveau B1 est un niveau intermédiaire,
  • Le niveau B2 est un niveau indépendant,
  • Le niveau C1 est un niveau avancé ou autonome,
  • Le niveau C2 est apparenté à un niveau bilingue.

Avec un niveau B2, il est tout à fait possible d'envisager de faire apprendre la langue russe à des débutants.

Plus votre niveau est proche du bilinguisme, plus vous pouvez prétendre à des tarifs élevés. De plus, mettez-vous à la place d'un élève : la qualité sera toujours privilégiée, et donc, les professeurs russes natifs seront toujours plébiscités que les non-natifs.

Quelle est votre expérience ?

Evidemment, le mieux est d'avoir déjà enseigné et de pouvoir justifier de témoignages positifs de votre pédagogie et de vos méthodes d'enseignement. Mais si vous débutez, n'hésitez pas à mettre en avant vos diplômes.

Vos diplômes jouent un rôle dans la définition de votre tarif et dans la justification de ceux-ci.

Si vous avez une licence de russe ou que vous avez effectué un long voyage en Russie et des stages linguistiques à Moscou ou Saint Pétersbourg, vous devez le mettre en avant dans votre profil. C'est un moyen de justifier votre tarif et votre capacité à enseigner la langue.

Vous pouvez aussi avoir suivi un master métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation ou tout autre formation lié à l'apprentissage du métier de professeur (Master MEEF par exemple).

Un professeur expérimenté pourra demander un prix plus élevé à l'heure. Mais si vous êtes étudiant ou professeur de russe débutant, ce n'est pas forcément un désavantage : vous trouverez des élèves cherchant des tarifs plus abordables. Ensuite, c'est le bouche à oreille qui fera le reste...

Gardez en tête que vous ne pourrez pas fixer des prix aussi élevés que les professeurs particuliers agrégés à la retraite.

Pour vous démarquer, vous pouvez aussi monter votre propre "business" autour de la langue russe, en montant par exemple une chaîne Youtube ou un compte Instagram pour gagner en visibilité 

Quel est le prix de vos concurrents ?

A même niveau de russe que vous, combien coûte un cours de russe ?

C'est à vous de chercher sur internet, sur les sites de petites annonces comme Le Bon Coin ou sur les plateformes de mise en relation de prof et d'élève comme Superprof.

Mieux vaut se calquer sur les tarifs de son voisin.

Un tarif trop bas est suspicieux, un tarif trop élevé pour votre niveau ne vous amènera pas de clients.

Il est donc important de trouver le bon équilibre entre ces deux extrêmes, en pratiquant un prix juste, tout en restant à l'écoute de votre client. Par exemple, n'hésitez pas à proposer des "packages" de longue durée, qui permettent de fidéliser vos clients : un lot de 10 cours à utiliser sur un an, un cours offert au bout de 10 réservés... Voilà autant d'idées pour rivaliser et vous démarquer de la concurrence !

Quelles sont les options d'enseignement des cours de russe ?

Quelle option d'apprentissage russe choisir ?
Apprenez le russe depuis chez vous, ou pendant un stage intensif à Saint Pétersbourg !

En tant qu'enseignant, vous n'êtes pas tenu de donner des cours particuliers traditionnels en langue russe : vous êtes libre de déterminer le contenu et le format de vos cours ! On citera, entre autres, les formats suivants :

  • Les cours particuliers collectifs,
  • Les cours particuliers individuels,
  • Les stages intensifs,
  • Les préparations aux examens de langue (notamment le TRKI),
  • Les cours thématiques,
  • Les cours en format original, comme un cours de théâtre ou un atelier culinaire.

Et oui, comme quoi, on peut faire preuve d'originalité, même si on enseigne la langue russe ! N'hésitez pas à proposer des formules adaptées, en journée, soirée et/ou pendant les week-ends, afin de développer votre clientèle.

Exercer comme professeur en auto-entreprise permet d'avoir une totale liberté dans l'organisation des cours de russe, contrairement aux professeurs qui exercent dans un organisme de formation 

Dans 90% des cas, les professeurs particuliers de russe proposent des cours particuliers collectifs ou individuels. Mais les stages intensifs ou les préparations aux examens gagnent de plus en plus de terrain, maintenant que le russe est une langue plébiscitée.

Concernant les cours intensifs ou les stages de langue, il est possible de les organiser de plusieurs manières :

  • Au sein d'une université partenaire ou acceptant les professeurs particuliers, en Russie,
  • Auprès d'organismes publics comme le Pouchkine Institute,
  • Avec des contacts privés ou personnels, qui peuvent vous prêter une salle de cours.

Il est important de penser au fait que, si un stage intensif en Russie ou en Ukraine est beaucoup plus attrayant, cela nécessite aussi beaucoup plus de travail et de préparation en amont ! À voir de voir ce qui est le plus rentable 

Ainsi, la rémunération du professeur particulier de russe sera différente selon ces options d'enseignement, la plus rémunératrice étant sans doute la préparation aux concours, plus exigeante et souvent avec des délais très serrés, ce qui explique une hausse des tarifs. En moyenne, un prof de russe facture 35 euros de l'heure un tel cours.

Prof de russe : prendre en compte le profil des élèves

Comment décider du tarif de son cours de russe ?
Chaque apprenant est différent et il faudra s'adapter à chacun.

Après avoir défini votre niveau, il est temps de prendre en compte celui de vos élèves.

La définition d'un professeur particulier pédagogue est l'adaptation à chaque apprenant.

Selon votre niveau, vous ne pourrez pas atteindre tous les profils d'élèves.

Par exemple, si vous n'avez qu'un niveau B2, mieux vaudra s'orienter vers des élèves débutants et laisser de côté les étudiants en préparation aux examens de licence.

Les élèves peuvent être de différents niveaux mais ils peuvent aussi avoir des demandes particulières : mieux connaître la littérature russe, parler russe comme des locuteurs natifs, réussir leur bac russe, traduire un texte français russe...

En fonction de leurs demandes, le tarif ne sera pas le même.

Selon le niveau de l'élève et sa demande, le temps de préparation du cours ne sera pas le même. Il vous faut l'estimer en amont, en fonction des recherches à fournir et de la préparation d'exercices, pour proposer le tarif le plus approprié.

Quel est le tarif d'un cours de russe selon votre localisation ?

Apprendre le russe à Paris ne coûte pas le même prix qu'apprendre le russe en ligne via Skype ou se perfectionner dans une ville de Province.

Encore une fois, il s'agit de regarder les prix pratiqués par la concurrence pour vous faire une idée du tarif moyen à l'heure dans votre ville.

Si vous ne le faites pas, vous prenez le risque d'être plus cher qu'une école de langue ou que les autres professeurs de russe donnant des cours à domicile.

N'hésitez pas à regarder les tarifs des écoles de langue et des associations autour de chez vous pour estimer le juste prix. Un prof particulier prend généralement moins cher qu'une école de langue.

Pour vous aider, voici les prix moyens pratiqués sur Superprof dans les dix plus grandes villes de France pour un cours de russe :

  • Paris : 24 € de l'heure,
  • Lyon : 19 € de l'heure,
  • Marseille : 20 € de l'heure,
  • Lille : 21 € de l'heure,
  • Toulouse : 19 € de l'heure,
  • Nice : 24 € de l'heure,
  • Bordeaux : 18 € de l'heure,
  • Nantes : 18 € de l'heure,
  • Strasbourg : 16 € de l'heure,
  • Rennes : 17 € de l'heure.

Le prix dans les plus petites villes n'est pas forcément moins élevé puisqu'il faut y ajouter les coûts de déplacement, souvent plus importants en campagne.

Combien touche un prof russophone ?
Le temps, c'est de l'argent en tant que professeur indépendant !

Cours de russe : à chaque formule son tarif

Ce n'est pas parce que vous avez le titre de professeur particulier de russe que vous ne devez proposer que des cours individuels.

Il est tout à fait possible d'offrir différentes formules à des prix variables :

  • Cours collectifs,
  • Cours intensifs,
  • Cours privés,
  • Cours de remise à niveau,
  • Cours de conversation,
  • Cours en ligne,
  • Cours d'été...

Les cours collectifs ne sont pas forcément plus simples à donner. Il faut pouvoir s'adapter à tous les profils d'étudiants à la fois.

Si vous ne voulez ou ne pouvez pas vous déplacer, il est possible de proposer des cours de russe en ligne, grâce à Skype. Le tarif sera généralement moins élevé qu'un face à face.

Le professeur peut aussi offrir un tarif dégressif en fonction du nombre de cours effectués. Par exemple, pour 12h de cours, la treizième est offerte ou le carnet de 10h de cours offre une réduction de 15 % sur la globalité.

Prendre en compte les charges dans la définition de son tarif de prof de russe

Être prof de russe, ce n'est pas seulement enseigner les mots russes, la phonétique et l'expression orale. C'est aussi être un véritable entrepreneur, devant prospecter, faire sa comptabilité, gérer sa réputation...

Si vous choisissez le statut d'auto-entrepreneur, sachez que les charges sont assez élevées.

Vous pouvez bénéficier d'un échelonnement de vos charges en demandant l'ACCRE mais à terme, c'est 22 % de votre chiffre d'affaires qu'il faudra reverser à l'URSSAF.

Mieux vaut choisir d'être rémunéré en CESU. La famille devient alors votre employeur et c'est elle qui paie les charges. Vous bénéficiez alors d'un statut d'employé et cotisez à la retraite et au chômage.

Dans tous les cas, vous devez vous fixer une limite seuil sous laquelle ne pas descendre au risque de ne pas pouvoir vivre de votre activité.

N'oubliez pas de prendre en compte les déplacements et l'achat potentiel de matériel dans vos coûts, comme des nouveaux supports pédagogiques.

L'avantage de l'ère Internet, c'est que vous pouvez trouver de nombreuses ressources en ligne pour le russe, et gratuitement, afin d'aider vos étudiants dans leur apprentissage ! 

Soigner la présentation de son profil de prof de russe

Comment trouver des élèves de russe facilement ?
Soignez l'apparence de votre annonce pour mieux vous vendre ! (source : Odissey)

En tant que professeur indépendant, vous serez aussi amené à faire de la communication. Il faudra soigner la présentation de votre annonce sur les sites. En effet, une présentation négligée, trop courte, avec des fautes d'orthographe et/ou sans photo de profil ne donne pas confiance aux futurs étudiants en russe.

Une annonce doit être claire et précise :

  • Une partie dédiée à votre méthodologie,
  • Une partie consacrée à votre parcours, vos expériences,
  • Une partie axée sur vos tarifs.

N'oubliez pas la photo de profil où vous êtes souriant et avenant, sur fond clair de préférence. Vous pouvez même ajouter une vidéo de présentation.

Dans la partie méthodologie, mettez l'accent sur votre manière d'enseigner et sur les objectifs que les élèves peuvent atteindre avec vos méthodes. Précisez éventuellement les ressources que vous utilisez, les ouvrages, le type de bouquins nécessaires (livre de grammaire, de vocabulaire, de lecture).

Votre annonce ne doit ni être trop courte, ni trop longue pour donner envie de vous contacter. Trop longue, elle dissuadera de lire, trop courte, elle ne fera pas professionnelle.

N'hésitez pas à mettre en avant des témoignages d'anciens élèves ou à parler de leur progression chiffrée (si ce sont des scolaires) dans votre présentation. Par exemple, précisez que 100% de vos élèves ont obtenu leurs examens de russe : c'est toujours un vrai plus qui fait pencher la balance dans la décision !

En somme, privilégiez l'honnêteté, la transparence et l'ouverture d'esprit : ce n'est que comme ça que vous deviendrez une véritable référence de l'enseignement du russe, quel que soit votre tarif à l'heure !

Mettez toutes les chances de votre côté pour définir au mieux vos tarifs et enseigner le russe à de nombreux élèves !

Où enseigner le russe comme professeur particulier ?

Comment faire une annonce de cours particuliers russes ?
Trouver des élèves n'est pas toujours chose aisée ! (Source: President of Russia)

C'est la réelle question casse-tête de tous les professeurs russophones : où enseigner le russe à des étudiants ou des élèves, quel que soit leur âge ? Votre premier réflexe doit être de chercher sur des plateformes spécialisées, comme les sites académiques. Vérifiez également les annonces des universités de votre région disposant d'un laboratoire de langues slaves.

Des sites, comme les réseaux sociaux, et notamment Facebook, sont également un bon moyen de détecter et identifier des opportunités dans votre région. Vous pouvez également faire une publication et demander aux gens de la relayer, et qui sait, un élève potentiel la verra peut-être ?

Dans tous les cas, il est essentiel pour un professeur de russe d'avoir un CV en ligne, que ce soit sous le format :

  • D'un site web que l'on peut parcourir,
  • D'un profil sur un réseau professionnel comme LinkedIn,
  • D'une page de présentation sur le site d'un institut ou d'un organisme de formation.

Cela permet aux étudiants intéressés de mieux cerner votre personnalité et ce que vous pouvez leur apporter.

On reste ici dans la dimension freelance de l'enseignement du russe, mais qu'en est-il des professeurs salariés ou en exercice ? 

Si être professeur de russe est votre métier de base, alors, vous avez bien des endroits où chercher un métier ! Entre autres, vous pouvez frapper aux portes :

  • Des écoles de langues,
  • Des instituts de formation linguistique,
  • Des organismes de formation continue,
  • Des universités,
  • Des associations étudiantes,
  • Des organisations non-gouvernementales.

Toute expérience en lien avec la langue que vous souhaitez enseigner doit figurer dans votre présentation, qu'il s'agisse de traduction bénévole, d'interprétariat lors de grands évènements... Et sinon, comment organiser votre activité de professeur de russe ?

Vos ressources pour vos démarches en tant que prof particulier de russe

Comment se faire connaître comme prof de russe ?
Notre plateforme est idéale pour trouver des étudiants en langue russe

Si devenir professeur de russe à son compte n'est pas nécessairement difficile, vivre de ce métier peut vite s'avérer complexe, surtout si vous n'avez pas les bons outils à disposition. C'est pourquoi vous devez avoir les éléments suivants :

  • Des ressources professionnelles, pour vous accompagner dans vos démarches comptables ou financières,
  • Des ressources pédagogiques, pour améliorer et adapter en permanence le contenu de vos cours,
  • Des ressources académiques, pour trouver les bons étudiants et des personnes qui vous correspondent,
  • Des ressources humaines, avec qui vous pouvez partager vos expériences, vos déboires comme vos réussites.

Notre plateforme permet de vous mettre en contact très facilement avec des élèves du primaire au Master désireux de se perfectionner en langue russe ! 

Vous-même, vous êtes une importante ressource pour enseigner et fixer vos tarifs correctement ! En travaillant sans relâche à vous perfectionner en tant qu'enseignant, vous pouvez ajuster à tout moment vos tarifs. N'oubliez pas qu'une bonne communication est toujours plus efficace, et que les prix transparents sont généralement mieux appréciés : évitez de faire trop de "cas par cas".

Aussi, pensez à bien détailler dans vos annonces le prix du matériel complémentaire nécessaire pour vos cours. S'il faut investir 40 euros dans des livres ou des cahiers, mieux vaut que le client soit prévenu... Ou alors, déduisez ces achats de vos charges. Dans les deux cas, pensez-y, car tout ne peut pas toujours se faire en ligne.

Alors, quel sera votre tarif pour un cours de russe ? 

Besoin d'un professeur de Russe ?

Vous avez aimé l'article ?

0,00/5, 0 votes
Loading...

Alexia

Passionnée de danse, de musique et de voyages, je suis curieuse et j'aime apprendre et découvrir sans cesse de nouvelles choses.