Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quel est le salaire d’un prof particulier russophone ?

De Alexia, publié le 11/01/2019 Blog > Langues > Russe > Comment Fixer son Tarif de Cours de Russe ?

« Tu me dis, j’oublie. Tu m’enseignes, je me souviens. Tu m’impliques, j’apprend. » Benjamin Franklin

En moyenne, un cours particulier coûte 21,60 €. Cette moyenne a cependant peu de sens puisqu’un tarif dépend de nombreux critères.

Ça y est, vous vous êtes décidé, vous allez donner des cours de russe.

Mais vous vous posez beaucoup de questions avant de vous lancer dans l’élaboration de vos cours de langue russe.

Et l’une d’elle, c’est : quel tarif appliquer ?

Vous ne voulez pas paraître vous survendre mais vous devez quand même pouvoir manger à la fin du mois.

Rassurez-vous, voici quelques conseils pour vous aider à fixer vos prix de cours de russe à Paris ou ailleurs.

Donner des cours de russe : déterminer son niveau pour fixer son tarif

Comment fixer le coût d'une séance dans la langue de Tolstoï ? Regardez les tarifs de vos voisins et concurrents ! (source : Les Inrocks)

Le premier facteur qui entre en compte dans l’établissement de votre tarif, c’est vous-même. Et plus précisément votre niveau de russe et votre expérience dans l’enseignement des langues.

Quel est votre niveau de russe ?

A part si c’est votre langue maternelle, vous avez appris le russe au collège, au lycée et/ou à l’université à travers l’apprentissage de l’alphabet cyrillique, de la grammaire russe et de la culture russe.

Vous devez connaître votre niveau en langue russe en termes de CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues). Pour rappel :

  • Le niveau A1 correspond à un niveau débutant, introductif ou de découverte,
  • Le niveau A2 est un niveau élémentaire dit de survie,
  • Le niveau B1 est un niveau intermédiaire,
  • Le niveau B2 est un niveau indépendant,
  • Le niveau C1 est un niveau avancé ou autonome,
  • Le niveau C2 est apparenté à un niveau bilingue.

Avec un niveau B2, il est tout à fait possible d’envisager de faire apprendre la langue russe à des débutants.

Plus votre niveau est proche du bilinguisme, plus vous pouvez prétendre à des tarifs élevés.

Quelle est votre expérience ?

Evidemment, le mieux est d’avoir déjà enseigné et de pouvoir justifier de témoignages positifs de votre pédagogie et de vos méthodes d’enseignement. Mais si vous débutez, n’hésitez pas à mettre en avant vos diplômes.

Vos diplômes jouent un rôle dans la définition de votre tarif et dans la justification de ceux-ci.

Si vous avez une licence de russe ou que vous avez effectué un long voyage en Russie et des stages linguistiques à Moscou ou Saint Pétersbourg, vous devez le mettre en avant dans votre profil. C’est un moyen de justifier votre tarif et votre capacité à enseigner la langue.

Vous pouvez aussi avoir suivi un master métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation ou tout autre formation lié à l’apprentissage du métier de professeur.

Un professeur expérimenté pourra demander un prix plus élevé à l’heure. Mais si vous êtes étudiant ou professeur de russe débutant, ce n’est pas forcément un désavantage : vous trouverez des élèves cherchant des tarifs plus abordables.

Gardez en tête que vous ne pourrez pas fixer des prix aussi élevés que les professeurs particuliers agrégés à la retraite.

Quel est le prix de vos concurrents ?

A même niveau de russe que vous, combien coûte un cours de russe ?

C’est à vous de chercher sur internet, sur les sites de petites annonces comme Le Bon Coin ou sur les plateformes de mise en relation de prof et d’élève comme Superprof.

Mieux vaut se calquer sur les tarifs de son voisin.

Un tarif trop bas est suspicieux, un tarif trop élevé pour votre niveau ne vous amènera pas de clients.

Prof de russe : prendre en compte le profil des élèves

Comment décider du tarif de son cours de russe ? Chaque apprenant est différent et il faudra s’adapter à chacun.

Après avoir défini votre niveau, il est temps de prendre en compte celui de vos élèves.

La définition d’un professeur particulier pédagogue est l’adaptation à chaque apprenant.

Selon votre niveau, vous ne pourrez pas atteindre tous les profils d’élèves.

Par exemple, si vous n’avez qu’un niveau B2, mieux vaudra s’orienter vers des élèves débutants et laisser de côté les étudiants en préparation aux examens de licence.

Les élèves peuvent être de différents niveaux mais ils peuvent aussi avoir des demandes particulières : mieux connaître la littérature russe, parler russe comme des locuteurs natifs, réussir leur bac russe, traduire un texte français russe…

En fonction de leurs demandes, le tarif ne sera pas le même.

Selon le niveau de l’élève et sa demande, le temps de préparation du cours ne sera pas le même. Il vous faut l’estimer en amont, en fonction des recherches à fournir et de la préparation d’exercices, pour proposer le tarif le plus approprié.

Quel est le tarif d’un cours de russe selon votre localisation ?

Apprendre le russe à Paris ne coûte pas le même prix qu’apprendre le russe en ligne via Skype ou se perfectionner dans une ville de Province.

Encore une fois, il s’agit de regarder les prix pratiqués par la concurrence pour vous faire une idée du tarif moyen à l’heure dans votre ville.

Si vous ne le faites pas, vous prenez le risque d’être plus cher qu’une école de langue ou que les autres professeurs de russe donnant des cours à domicile.

N’hésitez pas à regarder les tarifs des écoles de langue et des associations autour de chez vous pour estimer le juste prix. Un prof particulier prend généralement moins cher qu’une école de langue.

Pour vous aider, voici les prix moyens pratiqués sur Superprof dans les dix plus grandes villes de France pour un cours de russe :

  • Paris : 24 € de l’heure,
  • Lyon : 19 € de l’heure,
  • Marseille : 20 € de l’heure,
  • Lille : 21 € de l’heure,
  • Toulouse : 19 € de l’heure,
  • Nice : 24 € de l’heure,
  • Bordeaux : 18 € de l’heure,
  • Nantes : 18 € de l’heure,
  • Strasbourg : 16 € de l’heure,
  • Rennes : 17 € de l’heure.

Le prix dans les plus petites villes n’est pas forcément moins élevé puisqu’il faut y ajouter les coûts de déplacement, souvent plus importants en campagne.

Combien touche un prof russophone ? Le temps, c’est de l’argent en tant que professeur indépendant !

Cours de russe : à chaque formule son tarif

Ce n’est pas parce que vous avez le titre de professeur particulier de russe que vous ne devez proposer que des cours individuels.

Il est tout à fait possible d’offrir différentes formules à des prix variables :

  • Cours collectifs,
  • Cours intensifs,
  • Cours privés,
  • Cours de remise à niveau,
  • Cours de conversation,
  • Cours en ligne,
  • Cours d’été…

Les cours collectifs ne sont pas forcément plus simples à donner. Il faut pouvoir s’adapter à tous les profils d’étudiants à la fois.

Si vous ne voulez ou ne pouvez pas vous déplacer, il est possible de proposer des cours de russe en ligne, grâce à Skype. Le tarif sera généralement moins élevé qu’un face à face.

Le professeur peut aussi offrir un tarif dégressif en fonction du nombre de cours effectués. Par exemple, pour 12h de cours, la treizième est offerte ou le carnet de 10h de cours offre une réduction de 15 % sur la globalité.

Prendre en compte les charges dans la définition de son tarif de prof de russe

Être prof de russe, ce n’est pas seulement enseigner les mots russes, la phonétique et l’expression orale. C’est aussi être un véritable entrepreneur, devant prospecter, faire sa comptabilité, gérer sa réputation…

Si vous choisissez le statut d’auto-entrepreneur, sachez que les charges sont assez élevées.

Vous pouvez bénéficier d’un échelonnement de vos charges en demandant l’ACCRE mais à terme, c’est 22 % de votre chiffre d’affaires qu’il faudra reverser à l’URSSAF.

Mieux vaut choisir d’être rémunéré en CESU.

La famille devient alors votre employeur et c’est elle qui paie les charges. Vous bénéficiez alors d’un statut d’employé et cotisez à la retraite et au chômage.

Dans tous les cas, vous devez vous fixer une limite seuil sous laquelle ne pas descendre au risque de ne pas pouvoir vivre de votre activité.

N’oubliez pas de prendre en compte les déplacements et l’achat potentiel de matériel dans vos coûts.

Soigner la présentation de son profil de prof de russe

Comment trouver des élèves de russe facilement ? Soignez l’apparence de votre annonce pour mieux vous vendre ! (source : Odissey)

En tant que professeur indépendant, vous serez aussi amené à faire de la communication. Il faudra soigner la présentation de votre annonce sur les sites.

En effet, une présentation négligée, trop courte, avec des fautes d’orthographe et/ou sans photo de profil ne donne pas confiance aux futurs étudiants en russe.

Une annonce doit être claire et précise :

  • Une partie dédiée à votre méthodologie,
  • Une partie consacrée à votre parcours, vos expériences,
  • Une partie axée sur vos tarifs.

N’oubliez pas la photo de profil où vous êtes souriant et avenant, sur fond clair de préférence. Vous pouvez même ajouter une vidéo de présentation.

Dans la partie méthodologie, mettez l’accent sur votre manière d’enseigner et sur les objectifs que les élèves peuvent atteindre avec vos méthodes.

Votre annonce ne doit ni être trop courte, ni trop longue pour donner envie de vous contacter.

N’hésitez pas à mettre en avant des témoignages d’anciens élèves ou à parler de leur progression chiffrée (si ce sont des scolaires) dans votre présentation.

Mettez toutes les chances de votre côté pour définir au mieux vos tarifs et enseigner le russe à de nombreux élèves !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar