Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Les compétences nécessaires pour devenir professeur de mandarin

De Julie, publié le 01/03/2017 Blog > Langues > Chinois > Les Qualités pour Devenir Prof de Chinois

Vous envisagez de devenir professeur de chinois ?

Que ce soit en tant que professeur en collège ou lycée, professeur particulier, ou formateur en milieu professionnel, certaines qualités sont indispensables !

La langue chinoise ouvre de multiples perspectives : 1ère langue parlée au monde, elle est aussi devenue LA langue des affaires. L’enseignement du chinois en France connait d’ailleurs un boom sans précédent depuis 15 ans.

Devenir professeur de chinois ne s’improvise pas.

Confucius lui-même disait : 

“L’ouvrier qui veut bien faire son travail doit commencer par aiguiser ses instruments.”

 

C’est parti pour un panorama complet des connaissances, savoir-être et savoir-faire nécessaires pour devenir un bon professeur de chinois.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Devenir prof de chinois, c’est connaître le paysage linguistique de la Chine !

Il est simple de dire « je veux apprendre à parler chinois », mais en réalité, la langue chinoise recouvre une diversité impressionnante. En tant que futur prof, il est impératif de connaitre l’histoire de la langue et ses dérivés…

L’empreinte de la civilisation, ou plutôt des civilisations chinoises, à travers les siècles (pour ne pas dire les millénaires) est d’une richesse incroyable.

Par exemple :

  • Il n’existe pas une langue chinoise, mais 81 langues et dialectes recensés en Chine,
  • Beaucoup de langues en Chine portent le nom des peuples qui les parlent,
  • La langue officielle de la République Populaire de Chine est le mandarin standard, mais il existe une autre forme de mandarin, le mandarin traditionnel,
  • Le Wu est parlé par 77 millions de locuteurs et se place donc devant le cantonais, et ses 71 millions de locuteurs,
  • Les langues chinoises ne sont pas parlées uniquement en Chine. Le mandarin standard est aussi la langue officielle de Taïwan et de Singapour. Le cantonais est quant à lui parlé à Macao et le Wu à Shangaï notamment,
  • Le mandarin était à l’origine le langage du nord et du nord-est du pays. C’est aujourd’hui la langue chinoise ayant le plus de locuteurs au monde avec un chiffre impressionnant de 850 millions.

Un ensemble de connaissance à assimiler durant votre parcours scolaire de prof de chinois par exemple !

L’idée n’est pas ici de vous faire un cours sur la langue chinoise dans toute sa diversité, mais plutôt de mettre en évidence la complexité du paysage linguistique en Chine.

En toute logique, en devenant professeur de chinois, vous serez amené à approfondir ces thématiques pour comprendre l’évolution de la langue, les similitudes et différences entre les différentes langues chinoises.

Connaître pour enseigner l’histoire de la Chine et son influence en Asie

La civilisation chinoise est une des plus anciennes au monde. L’armée de terre cuite, montait la garde dans le Mausolée de l’empereur Qin, une histoire de plus à raconter à vos élèves en cours de chinois!

La Chine est une des civilisations les plus anciennes.

Son histoire directe remonte à plus de 4000 ans. Les dynasties se sont succédées pendant des siècles, mettant en place une continuité dans le système administratif, les coutumes et traditions. Entre expansion de l’Empire du Milieu et invasions, notamment des Mongols, la Chine possède une histoire riche.

Même lorsque les Mongols ont pris le pouvoir, les coutumes, lois, traditions, religions et croyances n’ont pas été modifiées.

La culture chinoise est fortement ancrée. Marquée par de nombreuses philosophies, dont on a tous entendu parler (Confucianisme, taoïsme, bouddhisme…), la Chine se caractérise également par des valeurs partagées, totalement différentes des cultures occidentales.

Pour appréhender le langage mandarin et donner des cours chinois paris, mais aussi la Chine actuelle, sa population, son mode de vie, son organisation… Il est indispensable de découvrir ce qui fait l’identité chinoise. Après des siècles de dynasties, la Chine s’ouvre au monde depuis quelques dizaines d’années, à travers la mondialisation notamment.

Si la Chine commence à intégrer certains aspects de la culture occidentale, cela reste une société profondément marquée par son héritage et notamment Confucius.

Bien sûr la Chine ne se résume pas qu’à ces quelques exemples. C’est beaucoup plus complexe que ça, mais c’est aussi à ça que sert l’étude de l’histoire des civilisations : à mieux comprendre la culture moderne, qui au final en est l’héritage. En tant que futur prof, vous n’y échapperez pas !

Et ceci, vous pourrez notamment l’étudier vous-même, en licence LEA anglais-chinois ou en LLCER chinois à l’université, lors de vos études post-bac. Après un master MEEF (pour les candidats à l’enseignement dans l’Education Nationale bien sûr), vous apprendrez les rudiments des métiers de l’éducation.

Une formation professionnelle complète donc, pour le futur professeur de chinois que vous êtes !

Découvrez également comment devenir prof de chinois sans diplômes

Connaître la Chine : avoir voyagé, travaillé ou étudié sur place

Vos cours de civilisation chinoise vous plongeront au cœur de la Chine des grands empereurs, mais tout cela ne reste que théorique. Cela ne peut rester théorique. En tant que prof de chinois, il vous faut avoir touché tout cela du doigt.

Les livres et les manuels ne suffisent pas pour enseigner la langue chinoise, le mandarin et la culture chinoise à des élèves en cours particuliers !

Connaître un pays nécessite de s’y immerger pleinement.

Alors, voyagez en Chine, travaillez en Chine, étudiez en Chine ! C’est le meilleur moyen pour apprendre et vous forger une expérience personnelle, un vécu, au contact avec la population, hors des sentiers battus.

Découvrir la culture et l'histoire chinoise grâce au voyage. Sortez des itinéraires touristiques pour plonger au cœur de la Chine !

On ne peut dire qu’on connait un pays parce qu’on y a passé 15 jours, fait un circuit touristique, découvert quelques curiosités patrimoniales et quelques repas locaux. Dans ce cas, vous n’aurez en fait vu qu’une facette de la Chine, et encore, tellement réductrice.

Vous avez également la possibilité de partir étudier ou travailler en Chine. Une expérience qui vous apportera une connaissance beaucoup plus approfondie de la Chine et des chinois. Vos collègues ou amis étudiants locaux vous feront découvrir leur Chine.

Connaître les caractères chinois pour les transmettre à des élèves

On peut commencer à enseigner sans être totalement bilingue. C’est le cas des étudiants qui donnent des cours particuliers à des collégiens par exemple. Car oui, il existe toutes sortes de profils de profs de langue chinoise !

Toutefois, si vous vous destinez à devenir professeur de chinois et à en faire votre carrière professionnelle, vous devrez connaitre un nombre impressionnant de caractères chinois.

Pour vous donner un ordre d’idée, on doit en connaître entre 400 et 800 pour passer le bac chinois, selon que l’on ait choisit le chinois comme LV1, LV2 ou LV3, mais il en existe plusieurs dizaines de milliers parmi lesquels beaucoup de variantes d’un même caractère.

Dites-vous qu’en devenant enseignant de chinois, il y a toujours matière à apprendre de nouveaux caractères chinois.

Les caractères chinois sont répartis en plusieurs grandes catégories :

  • Les idéogrammes, qui représentent une idée,
  • Les pictogrammes, qui représentent un objet,
  • Les idéophonogrammes, qui représentent simultanément le son et la signification.

L’écriture chinoise a beaucoup évolué au cours des siècles. Le mot sinogramme, est utilisé pour désigner les caractères de chinois simplifié, utilisés pour écrire en mandarin (langue officielle chinoise), mais aussi en cantonais ou à Singapour. D’autres pays utilisent les sinogrammes traditionnels. C’est le cas à Macao, Hong-Kong ou Taïwan.

Pour parler le chinois courant, on estime qu’il est nécessaire de connaître entre 3 000 et 5 000 caractères, mais aussi leurs combinaisons. En effet, la grande majorité des caractères chinois sont composés de plusieurs caractères.

L'écriture chinoise est un apprentissage difficile.. 56 traits sont nécessaires pour tracer Biàng, ce sinogramme.

Certains caractères sont particulièrement compliqués. Il est clair que pour avoir une connaissance poussée de l’écriture chinoise, cela prend du temps !

Avoir des qualités pour l’enseignement

Etre bilingue est un bon point de départ pour enseigner le chinois mandarin, mais ce n’est pas la seule compétence utile. Il vous faut aussi travailler sur votre savoir-être et votre savoir-faire.

La pédagogie

Par où commencer pour initier un débutant à la langue ?

Comment expliquer clairement des choses qui pour vous sont devenues évidentes avec le temps ?

Les compétences pédagogiques sont au cœur de la démarche du professeur qui doit trouver une méthode adaptée pour transmettre vos connaissances en fonction de votre public (enfants, adultes, débutants ou non…). Quand on souhaite enseigner une langue étrangère, il est important de se familiariser avec des méthodes pédagogiques efficaces basées sur :

  • Des supports variés,
  • Des approches complémentaires,
  • L’implication des élèves,
  • L’alternance entre apprentissage oral et écrit.

Une formation aux métiers de l’enseignement est très utile pour débuter (d’où l’intérêt de passer par le Master MEEF…). Par la suite, les professeurs peuvent aussi développer leur propre méthode d’enseignement, basée sur leur expérience, leur caractère, mais aussi les besoins de leurs élèves.

Etre prof de langue chinoise, c'est aussi savoir faire preuve de patience. Pour faire preuve de patience et garder votre calme, remémorez-vous la quiétude d’un paysage chinois.

La passion

On a beau avoir les supports pédagogiques et les connaissances, le cours de langue peut pourtant décevoir les élèves. La force d’un enseignant est d’intéresser les élèves et leur donner envie d’en savoir plus. Susciter leur curiosité et leur intérêt… Tout un art !

Sans aller jusqu’à parler de vocation, pour y parvenir il est indispensable d’être passionné et impliqué. L’envie de partager et de transmettre, mais aussi l’état d’esprit du professeur de chinois font la différence. Enseigner c’est aussi créer un lien de confiance avec ses élèves et développer une complicité constructive.

La patience

Enfin, dernier ingrédient secret pour que l’alchimie opère dans vos cour de chinois : la Patience (oui, avec un grand P). Il vous en faudra une bonne dose. Gardez votre calme (et votre sourire) en toutes circonstances. Enseigner, c’est aussi expliquer, reformuler, répéter, réexpliquer… Encore et encore !

Si vous avez un caractère impulsif, que vous êtes ultra dynamique et aimez que les choses avancent vite, il vous faudra prendre du recul et vous adapter au rythme et aux possibilités des élèves. Inspirez-vous de la sagesse des grands philosophes chinois !

… Mais au final, quel plaisir quand vous constaterez l’intérêt des élèves pour vos cours et surtout les progrès réalisés ! Le résultat en vaut la peine.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz