Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment réviser les mathématiques avec son smartphone ?

De Isaline, publié le 12/02/2019 Blog > Soutien scolaire > Maths > Quelles Sont les Meilleures Applis de Maths ?

« Développe une passion pour l’apprentissage ; si tu le fais, tu ne cesseras jamais de grandir. » Anthony J. d’Angelo.

Les cours de mathématiques sont une pierre d’achoppement des élèves dès le niveau collège. Pourtant, il est aisé de refaire ses cours et exercices de maths en ligne pour réviser, en téléchargeant des applications pour mieux comprendre les maths.

Selon une étude de Que Choisir, la durée moyenne de temps passé sur un smartphone pour les Français est de 1h16.

En deux ans, le temps moyen passé sur un smartphone a progressé de 10 minutes, soit une hausse de 15 % !

Voilà de quoi consacrer quelques minutes à l’apprentissage des mathématiques.

Jeux, quizz, cours et exercices, voici les meilleures applications de maths et comment les utiliser.

Pourquoi utiliser les applications pour apprendre les maths ?

Manuels scolaires, fiches de révisions, cour de math, l’apprentissage des mathématiques n’est pas toujours très sexy.

Comment apprendre les mathématiques ? Éducatifs et ludiques, les jeux sont de véritables supports pédagogiques.

Les élèves, qu’ils soient au collège ou lycée, reculent souvent devant les devoirs de mathématiques et bloquent devant les devoirs surveillés.

Algèbre, démonstration de théorème, résolution d’équation, géométrie, probabilité, trigonométrie, calcul algorithmique, fonction affine, limites de fonctions, etc. : on ne sait pas toujours comment rattacher le programme de mathématiques dans la vie réelle et dans le concret.

Pourtant, il existe un bon moyen d’intéresser les élèves aux mathématiques : les applications.

Que l’on soit en terminale S ou en train d’apprendre à compter ou apprendre les tables de multiplication en cours de maths CP, faire des maths par une application peut véritablement créer un déclic, et pousser certains élèves vers davantage de réussite scolaire.

Les applications sont souvent programmées sous forme de jeux de maths tels que les quiz, exercices corrigés ou autres.

Dorénavant très utilisées par les jeunes, elles permettent de faire travailler les utilisateurs sans qu’ils ne se rendent vraiment compte qu’ils travaillent.

Beaucoup d’applications existent pour toutes sortes de matières (apprendre l’anglais, cours d’espagnol, parler japonais, réviser les sciences physiques, découvrir les cours de svt, etc).

Et les mathématiques ne dérogent pas à la pratique dans un monde interconnecté : le nombre de nouvelles applications développées ne cesse de croître.

Les applications de maths proposent des cours mais aussi, et surtout, des exercices. Ces derniers permettent de résoudre des problèmes en utilisant des fractions, de la géométrie, ou toute autre leçon de maths.

Ces dernières permettent aux élèves de progresser tout au long de l’année.

En effet, les élèves aiment s’occuper durant leur temps libre avec des jeux sur leur smartphone. Les mathématiques deviennent alors un jeu comme un autre où il faut passer les niveaux et gagner des points.

L’apprentissage ludique est à la mode, de même que le divertissement : de plus en plus, s’il faut faire un effort, on abandonne. Les applications pallient cet écueil de l’apprentissage.

Mais malheureusement, les points accumulés ne peuvent réellement se transformer en points en plus sur la moyenne scolaire.

Pourtant, si l’on ne peut les répercuter sur le bulletin de notes, si chaque élève maîtrise mieux les maths, il aura indubitablement une meilleure moyenne trimestrielle.

Les applications peuvent servir à réviser avant un contrôle pour être sûr de maîtriser le chapitre à revoir. Quelques exercices peuvent permettre de comprendre ou de se remémorer des notions parfois oubliées.

Cela peut être vraiment utile également pour réviser le bac.

Les supports numériques : pour réviser et vérifier ses résultats ! Faire des mathématiques sur téléphone, quel intérêt ? Et bien, apprendre de ses erreurs !

Les révisions bac sont souvent assez lourdes et conséquentes. D’autant plus qu’il ne faut pas seulement réviser les maths mais aussi l’histoire géographie, le physique chimie, la philosophie, et cela en juin alors qu’il se met à faire chaud.

Une petite pause détente avec une application aère le cerveau et divertit quelques minutes avant de s’y remettre.

L’un des plus gros avantages des applications de maths est qu’elles font aimer la matière.

Vous devez certainement vous souvenir de ces jeux pour apprendre en s’amusant quand les ordinateurs commençaient à se répandre, sous forme de CD ?

Il s’agissait alors de jouer avant tout. Pourtant le jeu nous apprenait de nombreuses connaissances. Les applications ont désormais le même rôle.

Vous pouvez aussi progresser en mathématiques grâce à des cahiers d’activité.

Qu’est-ce qu’une bonne application de mathématiques ?

Les applications pour smartphone représentent aujourd’hui une grande part du marché de la téléphonie et des jeux. De nombreuses entreprises, associations, communes utilisent ce moyen pour communiquer.

En effet, les applications sont jugées plus efficaces que les sites web.

Voici ce que l’on peut lire sur l’usage des objets connectés en 2017 : « l’utilisation des smartphones et autres appareils mobiles (tablettes) représente 66 % du temps passé sur un outil multimédia (contre 34 % pour un ordinateur).

De plus, 87 % du temps passé sur un smartphone s’effectue sur des applications mobiles. »

Mais comment reconnaître une bonne application pour apprendre les mathématiques ?

Les applications de matières scolaires doivent avant tout être amusantes et attirer les joueurs.

Pour cela, les créateurs utilisent souvent le système de compétition. Les utilisateurs gagnent des points en fonction des bonnes réponses ou peuvent se mesurer à d’autres joueur pour des duels.

Comment choisir son application ? Les chiffres n’ont jamais été aussi amusants que sur smartphone !

Le fait de pouvoir gagner des points, passer des niveaux et faire partie du classement permet aux utilisateurs d’avoir envie de continuer à jouer pour progresser et gagner. Il suffit de regarder le succès, bien qu’éphémère, qu’a eu l’application Pokemon Go.

Mais les applications de maths doivent aussi être pédagogiques pour être utiles. La pédagogie est le fait d’expliquer une leçon ou des notions de façons claires et simples pour que les élèves puissent comprendre.

L’apprentissage doit être facile. L’application doit donc être simple d’utilisation.

Des cours de math 3eme, les rappels de cours de première S ou les exercices pour le niveau seconde, viennent renforcer les connaissances des utilisateurs qui sont alors prêts pour passer à la phase des exercices.

Algèbre, algorithmes, théorèmes, équations différentielles, calcul mental, nombres décimaux, tables de multiplication, fractions, proportionnalité, géométrie, tangente, cosinus, logarithme, etc. : les chapitres doivent être complets et nombreux pour être sûrs de convenir à n’importe quel utilisateur.

De plus, les niveaux doivent être clairement identifiés. Première S, collégien, seconde générale, à chaque niveau sa difficulté.

Les applications sont souvent développées avec l’aide de mathématiciens, enseignants chercheurs, et professeurs de maths.

Le nombre e et le nombre i ne sont-ils d’ailleurs pas utilisés pour l’informatique ?

Voilà de quoi être sûr de la qualité de l’application.

Histoire des mathématiques, exercices de maths, validation des acquis, la diversité du contenu de l’application en fait aussi la réussite. Il faut pouvoir utiliser l’application pour toutes sortes de révisions.

Didactique et interactif, l’enseignement par application devrait faire progresser même les plus réfractaires.

Avez-vous déjà pensé à regarder des films sur les maths pour vous améliorer ?

Comment utiliser les applications de maths ?

Comment faire pour que les applications soient réellement efficaces et ne servent pas que de détente entre deux cours ?

Les applications sont utiles sans que l’on s’en rende compte. Les utilisateurs ouvrent l’application quand ils en ont envie, ce qui veut dire que l’appli doit être assez attractive pour que l’on ait envie d’y retourner.

C’est en utilisant régulièrement l’application que celle-ci devient réellement efficace.

Quand apprendre les maths ? Utilisez les applis quand vous voulez !

Profitez des transports en commun pour vous en servir ou bien lorsque vous êtes en salle d’attente. Ces applications font passer le temps.

En y jouant un peu tous les jours, les élèves gardent en mémoire les notions de mathématiques (Pythagore, Thalès, tables de multiplication, inéquations, trigonométrie, etc).

Mais attention !

Les applications ne remplacent absolument pas un cours de maths seconde avec un professeur de collège, de lycée ou un prof particulier. Même si l’appli donne quelques conseils, celle-ci n’est pas forcément adaptée à chaque profil et ne remplace pas un travail personnel régulier.

Les applis de maths viennent en complément afin de pousser les révisions et étudier d’une manière différente pour ne pas rendre le travail trop monotone.

Vous pouvez utiliser les graphiques pour voir votre évolution au fil de votre utilisation.

Les utilisateurs peuvent également parfois se comparer aux autres joueurs afin de voir le niveau. Cependant, il n’est pas forcément utile de se comparer. Chaque utilisateur a ses objectifs.

Votre évolution personnelle peut en revanche vous aider à vous rendre compte si vous êtes sur la bonne voie ou non, et si vous avez compris les cours et exercices.

Cm1, 6ème, CE2, Première L, tous les niveaux sont accessibles.

Et pourquoi ne pas chanter des chansons sur les maths pour mieux apprendre ?

Le top 5 des applications de maths

iTooch mathématiques 6ème

Disponible sur l’Apple Store, l’application retrace les quatre grands thèmes du programme de maths en 6ème : organisation et gestion de données, nombres et calculs, géométrie, grandeurs et mesures.

Où utiliser son smartphone ? Même dans un champ, il est possible de réviser.

Chaque chapitre se compose de rappels de cours explicités avec des activités variées.

L’objectif ? Pouvoir consolider ses acquis de façon ludique et autonome.

Cette application fonctionne bien pour votre enfant ? Vous l’avez sans doute déjà vu : elle se décline en maths, français, anglais, physique chimie pour chaque niveau du collège et est téléchargeable dès l’école primaire à partir du niveau CP.

Elle compte pas moins de 20 000 exercices pour des niveaux allant de la 6ème à la 3ème. Ce jeu de soutien scolaire propose des programmes en mathématiques, français, anglais et physique-chimie.

Enseignants, pédagogues et professionnels du jeu vidéo se sont regroupés pour créer un contenu conforme aux programmes scolaires officiels. Plus de 4 millions de personnes utilisent cette dans 146 pays.

Le point fort de cette application est la possibilité d’utiliser un mode déconnecté pour l’utiliser sans connexion internet.

Photomath

Disponible dans l’Apple Store et Google Play, l’application Photomath est décrite comme une calculatrice d’appareil photo, d‘une grande utilité pour ceux qui éprouvent des difficultés de compréhension de leurs problèmes de maths.

Il suffit de prendre en photo l’exercice et l’application vous donne immédiatement la réponse et le développement.

Grâce à une calculatrice, un appareil photo et la reconnaissance de l’écriture, il est désormais impossible de rester coincé.

Cela servira surtout à vérifier ses résultats après avoir fait tous les exercices de maths ! Car il ne faut jamais obtenir la réponse avant de l’avoir soi-même cherchée.

Voici ce qu’on peut lire sur Google Play à propos de l’application : elle prend en charge les domaines suivants :

  • L’arithmétique,
  • Les nombres entiers relatifs,
  • Les fractions,
  • Les nombres décimaux,
  • Les racines,
  • Les expressions algébriques,
  • Les équations linéaires et non linéaires,
  • Les équations et les inéquations du second degré,
  • Les équations et les inéquations de valeur absolue,
  • Les systèmes d’équations,
  • Les logarithmes,
  • La trigonométrie,
  • Les fonctions exponentielles,
  • Les fonctions logarithmiques,
  • Les dérivées,
  • Le calcul intégral.

Ainsi, elle couvre donc une part importante du programme de mathématiques au lycée.

Roi des maths

L’application Roi des maths st un jeu dans lequel l’utilisateur commence comme fermier ou fermière et fait progresser son personnage au fur et a mesure qu’il résout des problèmes ou répond à des questions.

Être le roi en maths : quelle appli ? Et si on jouait au poker plutôt que de réviser le bac ?

Vous voulez progresser en arithmétique ? Cette application invite à progresser en calcul mental.

Des calculs et des énigmes seront soumis à l’écran, avec des propositions de réponses à l’appui. L’utilisateur a droit à dix questions par niveaux et a trois chances pour passer un niveau.

Avec dix niveaux, le joueur collectionne les étoiles pour entrer dans le classement.

Le niveau est plutôt adapté aux collégiens avec les notions de multiplication, division, géométrie, fractions, puissances, statistiques et équations.

Une version gratuite est disponible mais il faut acheter l’application pour accéder au jeu complet.

Disponible sur Google Play ou Apple Store.

Besoin de cours de maths terminale s ?

SnapSchool

Pourquoi ne pas se servir des réseaux sociaux pour progresser en mathématiques ?

C’est l’idée de l’application SnapSchool.

SnapSchool, c’est l’aide aux devoirs en version 2.0.

Celle-ci consiste à prendre en photo un devoir. Si celui-ci a déjà été posté sur l’application vous accéderez aux réponses. Dans le cas contraire, les utilisateurs pourront vous aider à résoudre votre problème.

L’application fonctionne avec un système de jetons. Publier un devoir coûte un jeton et répondre à un utilisateur rapporte aussi un jeton.

Vous souvenez-vous des devoirs de maths rendus en retard – avec pénalités ou punitions – parce que vous ne parveniez pas à résoudre des problèmes, trouver l’erreur sur une division euclidienne, résoudre des inéquations, etc. ?

Avec SnapSchool, les devoirs sont toujours rendus à l’heure.

L’application est disponible sur Apple Store et Google Store.

Besoin de cours de maths en ligne ?

Par contre, on aime moins le fait qu’un élève puisse obtenir une réponse comme cela, sans avoir la garantie qu’il ait cherché à comprendre et à trouver lui-même la solution.

Les maths ne se font pas en trouvant la solution : la recevoir sans se creuser les méninges empêche de comprendre les maths.

Digischool

Disponible sur Apple Store et Google Play, Digischool est avant tout un site internet qui permet de réviser toutes sortes de matières pour le bac ou autres examens.

Réalisée par 120 professeurs, l’application « Bac » permet de réviser tout le programme de l’Education Nationale en fonction de la filière (L, ES, S).

Les utilisateurs peuvent alors réviser toutes les matières de la philosophie à l’histoire géographie en passant par les mathématiques.

Fiches de révisions, quiz, vidéos d’enseignants, tout y est pour devenir un véritable matheux et réussir son baccalauréat en tout sérénité.

Des applications pour enfants pour progresser en maths !

Il existe de nombreuses applications pour apprendre les maths aux enfants, et en quelque sorte, prendre le problème des difficultés scolaires à la racine : dès l’école primaire.

Voici notre sélection de quelques supports à montrer aux enfants.

Notez toutefois que l’on ne recommande pas de mettre un enfant trop jeune devant un écran…

DragonBox Numbers

Sortie le 3 novembre 2015, l’application permet de jouer avec les nombres pour apprendre la numération aux plus petits.

Susciter le goût et la soif d'apprentissage chez les jeunes : le ludique et le jeu sont les meilleurs outils ! Si je vois mon fils pleurer de rire devant un exercice de mathématiques, c’est que l’application a bien fonctionné !

Intuitive et pédagogique, ergonomique et simple d’utilisation, elle permet une initiation aux maths : comprendre les chiffres, comparer les valeurs (plus grand ou plus petit que), et apprendre à soustraire et à additionner.

L’enfant apprend à jongler avec les chiffres sur une interface colorée : il peut empiler, imbriquer, séparer, jouer au puzzle avec les nombres.

Il existe plusieurs tailles de petits personnages, appelés « Nooms ».

A chaque taille correspond une couleur et un personnage différents. Un Nooms de 2 unités peut-être séparé en 2 Nooms de chacun 1 unité ou peut-être agrandi : cela devrait poser les premiers jalons des tables d’additions.

L’appli dispose de 4 types de jeux différents :

  • Jeu libre :pour expliquer des notions de maths,
  • Puzzle : l’enfant réalise des opérations simples,
  • Echelle : pour comprendre comment se forment les plus grands nombres,
  • Course : l’enfant guide un nooms dans une course dans laquelle il doit attraper des étoiles et des pièces en faisant des calculs mentaux rapides.

Voilà de quoi entrer dans le monde des maths par la petite porte…

MyBlee Maths

Cette application se destine aux 5-12 ans. Elle permet d’apprendre le calcul, la géométrie, stimule la logique, initie aux mesures, aux tables de multiplication, à la numération et à la résolution de problèmes.

MyBlee s’emploi pour compléter une leçon apprise, pour s’entraîner et réviser, à travers plus de 160 modules regroupés par thèmes :

  • Additions et soustractions,
  • Apprendre à compter,
  • Graphe et repères,
  • Calcul mental,
  • Les nombres (nombres décimaux, nombres entiers, nombres relatifs).

Le niveau de difficulté est croissant, ce qui permet un apprentissage progressif.

Que l’on aime ou pas les médias dominants, l’appli a été élue « meilleure application éducative pour les 6-12 ans » par Le Figaro Madame, Le Point, Le Journal du Net, M6, France Culture et Le Parisien.

Multiplications avec Matt Mathews

Et si jouer à des jeux de pirates en faisant des maths pouvait intéresser votre enfant ?

Cette appli est hélas payante – 2,69 € sur Android, 2,99 € sur iPhone et iPad -, mais elle permet de réviser les tables de multiplication de façon ludique et simple.

C’est un pirate transformé en poulpe qui tient à jour son journal de bord : le joueur doit accumuler les bijoux pour lever le maléfice ayant transformé le pirate M. Mathews.

Le jeu va apprendre à compter en incitant à le faire de plus en plus vite, mais le game play offre tout-de-même plusieurs choix de réponses.

Par exemple, l’opération 7×8 est proposée, avec pour réponse 16, 5, 9 ou 56.

Applications pour réussir les maths au lycée

Même à quelques jours du baccalauréat, jouer sur une application peut servir aux révisions. Bon d’accord, à 17 ans quand on révise pour réussir son bac, il ne s’agit plus véritablement de jeu.

Réviser ses cours avec le téléphone : faut-il s'assurer de l'assiduité des élèves et les surveiller ? Mon fils ne « pige » rien en maths malgré ses efforts : comment progresser en ligne ?

Néanmoins, les applications pour lycéens peuvent compléter les apports d’un prof de maths.

Mathway

C’est le cas de Mathway, une application qui remplace le professeur de mathématiques durant les révisions à domicile.

L’application vise à aider à résoudre par étape les problèmes de maths sur lesquels on risque de tomber le jour de l’examen : algèbre, trigonométrie, statistiques, calcul de fonctions, logarithmes, etc.

Mathway se présente comme une calculatrice en ligne, si complète qu’elle est capable en un clic, de réaliser des mathématiques de base, de l’algèbre, de la trigonométrie, de l’analyse intégrale, des statistiques, etc.

Pour résoudre des équations à trois inconnues par exemple, l’intelligence artificielle de l’application procède par étapes et affiche les chemins de la démonstration.

On tape une équation à l’écran comme on écrit un SMS et on envoie dans la fenêtre de conversation.

C’est l’idéal, surtout pour vérifier ses résultats !

Boss ‘T’ Maths

Boss ‘T’ Maths propose de lutter contre l’échec scolaire et le décrochage scolaire.

Il s’agit d’une collection d’une dizaine d’applications pédagogiques, développées par un professeur de mathématiques, et couvrant les années charnières du collège : les niveaux 4ème et 3ème.

L’élève peut ainsi revoir le cours passé sous une forme plus ludique, plus fun, en testant ses connaissances par le truchement d’exercices interactifs sur le théorème de Pythagore, les racines carrées, les identités remarquables, la factorisation et le développement, etc.

Vous « patinez dans la semoule » en maths ? N’hésitez pas à tester l’une de ces applications mobile !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 3,33 sur 5 pour 3 votes)
Loading...

1
Commentez cet article

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Justine Recent comment authors
Les plus récents Les plus anciens Les plus populaires
Justine
Invité
Justine

Est ce que vous pouvez m’aider à ranger mes nombre par ordre croissant il y a 25,7 25,07 25,25 25,4 25,72 25,69 25,005
Merci de bien vouloir m’aider