Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Apprendre la théorie musicale à la gratte

De Alexia, publié le 19/11/2018 Blog > Musique > Guitare > Qu’est-ce Qu’une Gamme Mineure à la Guitare ?

« I’m only myself when I have a guitar in my hands. » George Harrison

Si pour vous aussi, tenir une guitare vous fait vous sentir entier, totalement vous-même, il faudra travailler dur pour acquérir la technique nécessaire et vous définir comme guitariste.

85 % des Français déclarent d’ailleurs que la musique leur donne de l’énergie selon Ipsos.

Et de l’énergie, il en faut quand on se lance le défi d’apprendre la guitare.

Gamme pentatonique, gamme majeure, accords de base, différents modes (mixolydien, dorien, phrygien…), il y a énormément de choses à apprendre.

Intéressons-nous ici à la gamme mineure.

Qu’est-ce que la gamme mineure ?

Comment apprendre les gammes à la guitare ? En parfait accord avec son instrument !

La gamme mineure est avec la gamme de Do majeur, la deuxième principale du système tonal.

Elle est un mode de la gamme majeure. Un mode est défini par les intervalles séparant la note fondamentale (la dernière) de ses différents degrés.

Pour rappel, un intervalle est la distance qui sépare deux notes : un ton ou un demi-ton. Sur le manche de guitare, un ton correspond à deux cases (ou deux frettes) et un demi-ton à une case.

Faire une gamme, c’est appliquer un mode.

La gamme mineure relative est construite sur le 6ème degré de la gamme majeure. Le 6ème degré de la gamme majeure de Do est un La.

Mais pour reconnaître une gamme mineure, il faut s’intéresser à l’intervalle entre la tonique (la première) et la tierce (la troisième).

Dans la gamme majeure, il y a deux tons alors que dans la gamme mineure, il y a seulement 1,5 tons.

Cette tierce mineure donne une tonalité mélancolique à la gamme mineure.

Parler de la gamme mineure est un abus de langage. Il existe plusieurs modes mineurs qui donnent des gammes mineures.

Toutes les gammes mineures ont une tierce altérée (-1/2 ton). Les autres notes altérées seront la sixte et la septième.

Chaque gamme majeure possède une gamme mineure relative : les notes entre la gamme majeure et sa relative mineure sont les mêmes. La différence demeure dans l’ordre des notes et dans la tierce mineure.

Comment reconnaître une gamme mineure relative ?

Pour reconnaître une gamme mineure, il suffit de regarder si elle possède un ton et demi entre la tonique et la tierce. Quand la tierce est mineure, il s’agit bien souvent d’une gamme mineure.

Attention, cette structure s’applique à toutes les gammes mineures relatives.

Mais il existe trois gammes mineures qui possèdent leur propre structure : la naturelle, l’harmonique et la mélodique que nous allons voir de manière plus approfondie.

Les trois gammes mineures sont très similaires. Il n’y a que quelques différences entre chacune d’entre elles.

Elles servent évidemment à l’improvisation, la composition, mais également à faire une harmonisation pour créer des accords.

La gamme mineure naturelle à la guitare

Comment devenir un meilleur guitariste ? Travaillez votre jeu à la guitare partout ! (source : Coub)

Aussi appelée gamme mélodique descendante ou mode aéolien (éolien), la gamme mineure naturelle est la plus courante. C’est donc la première à apprendre.

Comme la gamme majeure, la gamme mineure naturelle est constituée de 7 notes. Elle possède 6 tons entre la première note et la dernière.

Chaque note est espacée au maximum d’un ton (soit un ton, soit un demi-ton).

Voici la structure de la gamme mineure naturelle :

  • I à II : 1 ton,
  • II à III : 1/2 ton,
  • III à IV : 1 ton,
  • IV à V : 1 ton,
  • V à VI : 1/2 ton,
  • VI à VII : 1 ton,
  • VII à I : 1 ton.

Vous pouvez la retenir de deux manières différentes :

  • 1T – 0,5T – 1T – 1T – 0,5T – 1T – 1T,
  • 2 – 1 – 2 – 2 – 1 – 2 – 2.

La deuxième formulation correspond à la fois aux tons et demi-tons entre les notes mais aussi au nombre de cases entre les notes.

Si vous retenez la structure, vous pourrez commencer sur n’importe quelle tonalité. Il faudra simplement altérer une note par un bémol ou un dièse parfois pour respecter l’intervalle.

Par exemple, la gamme de La mineure est la suivante : La Si Do Ré Mi Fa Sol La.

Ce sont les mêmes notes que la gamme de Do majeur.

Comment s’entraîner à la gamme mineure naturelle ?

Si vous êtes débutant, concentrez-vous plutôt sur les doigtés de la gamme pentatonique, l’apprentissage du rythme, les accords de base et les accords barrés. Revenez aux gammes mineures après deux ou trois ans de cours de guitare. Ce sera plus simple !

Commencez par apprendre la formule de la gamme mineure naturelle.

Puis essayez de jouer la gamme en partant de n’importe quelle note sur votre manche, d’abord sur une seule corde, puis sur deux, puis sur trois, jusqu’à la jouer sur les six cordes.

C’est un excellent exercice pour travailler la position du mediator à la main droite et le délié des doigts à la main gauche (l’inverse pour les gauchers).

Pour vous aider, voici la gamme mineure naturelle de Do, en appliquant la formule quasi mathématique 1T – 0,5T – 1T – 1T – 0,5T – 1T – 1T : Do Ré Mib Fa Sol Lab Sib Do.

Ce ne sera pas un Ré# dans la gamme car on ne peut pas avoir un Ré et un Ré# dans la même gamme guitare, voilà pourquoi on suit avec un Mi bémol.

Essayez de faire l’exercice en partant de la tonique Fa (réponse en fin d’article).

La gamme mineure harmonique à la guitare

Quelles sont les gammes mineurs à la guitare ? Il faudra travailler un peu pour faire ses gammes !

C’est la deuxième gamme la plus courante. Vous la rencontrerez forcément selon le style de musique que vous voulez jouer et pour apprendre à composer et improviser, elle est tout aussi utile que la gamme mineure naturelle.

La gamme mineure harmonique est à construire en partant sur la gamme mineure naturelle.

On comptera bien un ton et demi entre la tonique et la tierce mais la différence se fera au niveau de la septième note qui sera altérée d’un demi-ton (+1/2 ton).

En repartant de la gamme de La mineur, c’est donc le Sol qui sera altéré : La Si Do Ré Mi Fa Sol# La.

Cela change la structure de la gamme :

  • I à II : 1 ton,
  • II à III : 1/2 ton,
  • III à IV : 1 ton,
  • IV à V : 1 ton,
  • V à VI : 1/2 ton,
  • VI à VII : 1,5 ton,
  • VII à I : 1/2 ton.

Pour mieux retenir, voici les deux moyens mnémotechniques précédents :

  • 1T – 0,5T – 1T – 1T – 0,5T – 1,5T – 0,5T,
  • 2 – 1 – 2 – 2 – 1 – 3 – 1.

Elle est un peu plus compliquée à retenir, c’est pour cette raison qu’il vaut mieux la mettre en parallèle de la gamme mineure naturelle : c’est la même avec la 7ème note réhaussée d’un demi-ton.

Comment s’entraîner à la gamme mineure harmonique ?

Le principe est le même que pour la gamme mineure naturelle. Il faudra répéter encore et encore en veillant à commencer à un tempo très lent et à travailler au métronome.

Votre cerveau doit prendre le temps d’assimiler le placement de vos doigts pour pouvoir le faire naturellement par la suite.

En repartant de la gamme mineure naturelle de Do, voici la gamme mineure harmonique de Do en augmentant d’un demi-ton la 7ème note : Do Ré Mib Fa Sol Lab Si Do.

Essayez de faire l’exercice avec la note Fa (réponse en fin d’article).

La gamme mineure mélodique à la guitare

Pourquoi connaître les différentes gammes à la guitare ? La gamme mineure mélodique peut servir dans le blues.

Aussi appelée gamme mineure mélodique ascendante, la gamme mineure mélodique est plus rare en pop et en guitare rock mais elle deviendra rapidement indispensable en metal, en guitare jazz, en shred et même souvent en guitare blues.

Pour obtenir la gamme mineure mélodique, il faut partir de la gamme mineure harmonique et augmenter la sixième note d’un demi-ton.

En repartant de la gamme mineure harmonique de La : La Si Do Ré Mi Fa# Sol# La.

La structure change évidemment de nouveau :

  • I à II : 1 ton,
  • II à III : 1/2 ton,
  • III à IV : 1 ton,
  • IV à V : 1 ton,
  • V à VI : 1 ton,
  • VI à VII : 1 ton,
  • VII à I : 1/2 ton.

Les moyens mnémotechniques :

  • 1T – 0,5T – 1T – 1T – 1T – 1T – 0,5T,
  • 2 – 1 – 2 – 2 – 2 – 2 – 1.

Par rapport à la gamme mineure naturelle, la gamme mineure mélodique a sa sixième et sa septième note augmentées d’un demi-ton.

Il est donc plus facile de retenir la gamme mineure naturelle et de se rappeler comment la transformer en gamme mineure harmonique et mélodique.

Comment s’entraîner à la gamme mineure mélodique ?

La gamme mineure mélodique se rapproche énormément de la gamme majeure.

Comparez plutôt la gamme majeure de La (La Si Do# Ré Mi Fa# Sol# La) et la gamme mineure mélodique de La (La Si Do Ré Mi Fa# Sol# La).

C’est la même chose ! Seule la tierce est altérée et perd un demi-ton dans la gamme mineure mélodique.

Il est donc possible de travailler la gamme mineure mélodique en parallèle de la gamme majeure.

Pour la gamme mineure mélodique de Do, on part de la gamme mineure harmonique de Do et on augmente la sixième note d’un demi-ton. On obtient donc : Do Ré Mib Fa Sol La Si Do.

Essayez de faire l’exercice avec la note Fa (réponse en fin d’article).

Entraînez-vous pour apprendre la transposition des gammes en partant de n’importe quelle tonalité.

Puis travaillez régulièrement pour ne pas oublier et continuer de progresser.

Je compte sur vous pour devenir un as de la guitare et maîtriser les gammes mineures sur le bout des doigts !

Réponse de l’exercice en partant de la tonique Fa : 

  • Gamme mineure naturelle de Fa : Fa Sol Lab Sib Do Réb Mib Fa,
  • Gamme mineure harmonique de Fa : Fa Sol Lab Sib Do Réb Mi Fa,
  • Gamme mineure mélodique de Fa : Fa Sol Lab Sib Do Ré Mi Fa.

Vous aviez juste ? 

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar