<!--

-->

<!--

-->

<!--

-->

<!--

-->

I/ Mouvement d'un solide

  • Lorsqu’un solide est soumis à des actions extérieures qui se compensent on dit qu’il est pseudo-isolé. Un solide qui ne subirait aucune action extérieure serait dit isolé, ce serait approximativement le cas d’un solide perdu, très très loin de toute étoile ou planète, dans l’espace interstellaire.
  • Centre d’inertie :Quelle que soit l’histoire antérieure du système, s’il est pseudo isolé, un et un seul de ses points est toujours en mouvement rectiligne et uniforme : c’est son centre d’inertie.
    C’est par exemple au centre d’inertie d’un solide que s’exerce le poids du système.
ajouter
une annotation

A) Le référentiel galiléen


Dans un référentiel galiléen le centre d’inertie d’un système isolé ou pseudo-isolé est soit au repos, soit animé d’un mouvement rectiligne et uniforme.
ajouter
une annotation

B) Les forces extérieurs

Un système est pseudo-isolé si la somme vectorielle des forces extérieures qui s’exercent sur lui est égale au vecteur nul.

se lit " somme des forces extérieures et symbolise la somme vectorielle de toutes les forces extérieures s’exerçant sur le système.

En conséquence, le vecteur vitesse du centre d’inertie est, soit le vecteur nul, soit un vecteur constant.
Lorsqu’une voiture est lancée sur une route verglacée il n’y a presque aucun frottements la réaction du sol compense alors le poids P et le centre d’inertie de la voiture glisse en mouvement rectiligne et uniforme (c’est pour ça quelle est incontrôlable et qu’on ne peut pas prendre un virage).

ajouter
une annotation

Dans ce cas, la somme vectorielle des forces extérieures s’exerçant sur le système n’est pas égale au vecteur nulle.

En conséquence le vecteur vitesse du centre d’inertie ne peut ni être le vecteur nul, ni être un vecteur constant.

L’une au moins de ses caractéristiques varie.

Le centre d’inertie est animé d’un mouvement qui n’est pas rectiligne et uniforme.

Même si le système est pseudo-isolé, le principe de l’inetrtie permet de connaître le mouvement de son centre d’inertie mais pas de tous ses autres points qui sont animés de mouvements quelconques.

ajouter
une annotation

II/ La chute libre

On appelle chute libre le mouvement que prend un objet sous la seule action de son poids.
Un tel mouvement ne peut avoir lieu que dans le vide.
On peut admettre que dans l’air, la chute est " libre " si l’on peut négliger :

  • les frottements
  • la poussée d’Archimède (il faut que la masse volumique de l’objet soit grande devant celle de l’air).

On a donc.Il y a donc variation du vecteur vitesse du centre d’inertie G de la bille : la valeur de la vitesse varie, la direction reste constante.

On peut monter que pour une hauteur de chute h ( en partant sans vitesse initiale), on a les deux relations suivantes ou v représente la vitesse :

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (1,00/ 5 pour 3 votes)
Loading...

Joy

Freelancer et étudiante en Sciences de la Vie et de la Terre, je suis un peu une grande sœur qui épaule et aide les autres pour observer et comprendre le monde qui nous entoure et ses curieux secrets !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide