Les jésuites et les jansénistes sont des congrégations qui appartiennent au catholicisme.(des branches du catholicisme). Il s’agit de deux interprétations radicalement opposées du catholicisme.

Les Jésuites

Contexte

Le terme « jésuite » est dans un premier sens une insulte, « se dit d’une personne qui manifeste un peu trop qu’il est un bon chrétien ». Le terme a ensuite pris le sens de « membre de la Compagnie de Jésus ». Ignace de Loyola est le fondateur de la Compagnie de Jésus. Cette congrégation est reconnue par le Pape Paul III en 1540. Les jésuites prirent une grande importance lors de la querelle entre les catholiques et les protestants aux XVIe et XVIIe siècles. (guerres de religions). Les jésuites s’opposent au protestantisme.

Préceptes

Toute décision humaine est le lieu d’une rencontre avec le seigneur. Les jésuites mettent l’accent sur le discernement, le libre arbitre que le Seigneur a donné à chacun. Obéissance au Pape Etre jésuite suppose une grande rigueur. La gloire de Dieu passe avant tout et surtout avant soi-même. Dévotion totale, abandon de soi, obéissance au seigneur au-delà de la mort, « pour la plus grande gloire de Dieu » (devise jésuite).

L’enseignement jésuite

Les principaux préceptes D’Ignace de Loyola ont été mis en oeuvre dans les collèges jésuites de la capitale et de la province. Les jésuites ont formé les jeunes esprits à la discipline, tant dans leur esprit que dans leur discours stylisé (rhétorique). Les jésuites sont donc réputés pour leur rigueur et leur maîtrise de la rhétorique. Voltaire a étudié au collège jésuite Louis le grand. L’écrivain s’oppose au fanatisme tel qu’il le perçoit dans la gestion de l’église en France et raille l’artifice du discours stylisé.

Les Jansénistes

Contexte

Les jansénistes ont repris les théories de St Augustin tel que Jansen les a comprises. Au collège de Port Royal, où étudiaient Racine et Pascal, la doctrine de Jansen est appliquée.

Préceptes

L’homme déchu : A cause du péché originel, l’homme tend vers le mal naturellement. La Grâce : Seule la Grâce de Dieu peut pousser l’homme vers le bien. Il faut avoir la foi pour recevoir la Grâce de Dieu. L’homme doit faire pénitence pour trouver la rédemption. Dieu choisi ensuite de sauver les hommes les plus méritants de ce point de vue. Les jansénistes appellent cette étape l’élection. La prédestination : Dieu choisi les élus parmi les hommes. Il envoie des signes dans l’esprit et par l’esprit. C’est le plan de Dieu que chaque janséniste se doit de respecter. Il faut que les hommes adoptent une attitude propice à la réception divine, qu’ils se purifient et restent humbles.

L'opposition principale

La liberté personnelle dans toute décision : jésuites Tout est écrit à l’avance (prédestination, le plan de Dieu) : jansénistes

Les Jésuites et la philosophie des Lumières

Raison éclairée de l’être humain, liberté d’esprit. Le progrès humain : Juger avec rigueur intellectuelle et sensibilité. Les philosophes des lumières s’engagent contre les oppressions morales, religieuses et politiques. Idéal encyclopédique : sortir le peuple de l’ignorance en diffusant le savoir. Porter le peuple à la lumière du savoir. La religion idéale selon Voltaire : « Servir son prochain pour l’amour de Dieu au lieu de le persécuter, de l’égorger au nom de Dieu, [une religion] qui tolèrerait toutes les autres et qui mériterait la bienveillance de toutes, serait capables de faire du genre humain un peuple de frères. »

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (4,41/ 5 pour 22 votes)
Loading...

Agathe

Professeur de langues dans le secondaire, je partage avec vous mes cours de linguistique !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide