Introduction

Dans L'Assommoir, septième roman de la saga des Rougon Macquart, paru en 1877, Zola a « voulu peindre la déchéance fatale d'une famille ouvrière dans la milieu empesté de nos faubourgs » ( préface ). Le chapitre 1 entre directement dans l'histoire « in medias res », en montrant Gervaise en proie aux difficultés. Elle attend son amant qui découché, dans une chambre misérable où dorment ses deux enfants. En même temps, Zola met en place le cadre du roman. Dès les premières pages, il indique les limites du quartier de son héroïne. C'est un passage de description réaliste. Mais en même temps, il est révélateur de la personnalité de Gervaise et possède un caractère symbolique.

[ Autre plan possible : Le passage présente les lieux de façon à la fois réaliste et symbolique. Il fait de Gervaise à la fois la spectatrice et l'objet d'une étude. ]

Plan

  1. Ce texte se présente comme un passage de description réaliste. Il évoque le cadre de l'action à travers les yeux du personnage principal.
  2. Cela permet de suggérer ainsi une sorte de portrait rapide du personnage qui va devenir le personnage principal. Et de ce fait, le spectacle qu'elle découvre comporte une symbolique.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (3,00/ 5 pour 4 votes)
Loading...

Clément M

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide