La langue française n'est pas facile à écrire. Entre la syntaxe, la grammaire, la conjugaison, les lettres muettes et les exceptions, les occasions de se tromper sont nombreuses. Les erreurs de conjugaison sont assez fréquentes. Pourtant, elles peuvent modifier complètement le sens de la phrase. C'est le cas de l'emploi de je serai ou je serais.

Je serai ou je serais ?

Comment ne plus faire de faute d'orthographes ?
Les confusions sont fréquentes entre le conditionnel et le futur du verbe être.

Confondre les deux formes du verbe être atteste d'une méconnaissance de la conjugaison.

Il y a bien souvent une confusion entre le futur je serai et le conditionnel je serais à la première personne du singulier.

Je serais doit être utilisé pour émettre une hypothèse. Il faut donc utiliser le conditionnel et mettre un -s en terminaison.

Pour ne pas vous tromper, vous pouvez remplacer je serais par j'aimerais. Si le remplacement peut s'effectuer sans que le sens de la phrase ne change totalement alors il faudra utiliser je serais.

Ex : Je serais heureux de partir en vacances mais je dois travailler. => J'aimerais partir en vacances mais...

Je serai correspond au futur du verbe être en cours de français.

Ex : Je serai là demain. Je serai en vacances dans trois jours. 

Conjugaison du verbe être au conditionnel présent

Pronom personnelForme
Jeserais
Tu serais
Il/Elleserait
Nousserions
Vousseriez
Ils/Ellesseraient

Conjugaison du verbe être au futur de l'indicatif

Pronom personnelForme
Jeserai
Tu seras
Il/Ellesera
Nousserons
Vousserez
Ils/Ellesseront

Prononciation de serai et serais

A l'oral, si nous prononcions correctement les deux formes, la confusion serait moins fréquente :

  • Je serai se prononce é,
  • Je serais se prononce è.

Mais dans tous les cas, à l'oral, on ne peut pas vraiment savoir si vous pensez à mettre un -s au conditionnel et à ne pas le mettre au futur, donc cela a moins d'importance.

The best Français tutors available
1er cours offert !
Julie
5
5 (79 reviews)
Julie
75€
/h
1er cours offert !
Albane
4,9
4,9 (93 reviews)
Albane
60€
/h
1er cours offert !
Koffi felicien
4,9
4,9 (40 reviews)
Koffi felicien
19€
/h
1er cours offert !
Julien
4,9
4,9 (46 reviews)
Julien
60€
/h
1er cours offert !
Jérémy
5
5 (49 reviews)
Jérémy
25€
/h
1er cours offert !
Cristèle
5
5 (50 reviews)
Cristèle
45€
/h
1er cours offert !
Patrick
5
5 (50 reviews)
Patrick
65€
/h
1er cours offert !
Faustine
4,9
4,9 (44 reviews)
Faustine
50€
/h
1er cours offert !
Julie
5
5 (79 reviews)
Julie
75€
/h
1er cours offert !
Albane
4,9
4,9 (93 reviews)
Albane
60€
/h
1er cours offert !
Koffi felicien
4,9
4,9 (40 reviews)
Koffi felicien
19€
/h
1er cours offert !
Julien
4,9
4,9 (46 reviews)
Julien
60€
/h
1er cours offert !
Jérémy
5
5 (49 reviews)
Jérémy
25€
/h
1er cours offert !
Cristèle
5
5 (50 reviews)
Cristèle
45€
/h
1er cours offert !
Patrick
5
5 (50 reviews)
Patrick
65€
/h
1er cours offert !
Faustine
4,9
4,9 (44 reviews)
Faustine
50€
/h
First Lesson Free>

Les règles pour ne plus faire la confusion entre je serai et je serais

Je serai ou je serais ?
Même dans la vie courante, il y a des erreurs : il faudrait écrire "je serai toujours là pour toi". (source : La Plume à Poil)

Si cette faute est courante, il existe pourtant plusieurs techniques pour ne pas vous tromper.

Règle n°1 : la certitude

Si l'action est planifiée dans le temps, il faudra utiliser le futur et se contenter de la terminaison en -ai. Ex : Demain, je serai absent. 

Règle n°2 : le souhait

Si l'action n'est pas certaine ou que vous voulez exprimer un désir, il faudra utiliser le conditionnel. Ex : Je serais si heureux si tu venais à ma fête !  Remarque : cette nuance ne s'applique pas qu'au verbe être. La confusion peut s'étendre aux autres verbes comme hésiter, acheter, souhaiter ou venir. Ex : Je voudrais un smartphone pour mon anniversaire (souhait = conditionnel). / Avec l'argent de mon anniversaire, j'achèterai un ordinateur (action planifiée = futur)

Règle n°3 : la proposition subordonnée

Avec la présence d'une proposition subordonnée, il est facile de savoir s'il faut mettre une terminaison en -ai ou en -ais (cours de français). Si le verbe de la proposition subordonnée est conjugué au présent de l'indicatif alors le verbe de la proposition principale sera conjugué au futur de l'indicatif. Ex : Si Thomas arrive en retard, je serai contraint d'annuler.  Si le verbe de la proposition subordonnée est conjugué à l'imparfait de l'indicatif alors le verbe de la proposition principale sera au conditionnel présent. Ex : Si Thomas arrivait en retard, je serais contraint d'annuler.  Le verbe de la subordonnée ne sera jamais conjugué au futur ou au conditionnel (si Thomas arrivera ou si Thomas arriverait sont grammaticalement incorrects). La nuance vaut aussi pour d'autres verbes comme prendre ou venir. Ex : Si je pouvais, je prendrais des vacances. / S'il peut, il viendra en avance. 

L'astuce pronominale pour ne pas confondre je serai et je serais

Comment savoir conjuguer le verbe être ?
Pas besoin de se torturer l'esprit, juste de retenir une astuce toute simple !

En remplaçant la première personne du singulier par la deuxième personne du singulier ou la première personne du pluriel, vous pouvez facilement vérifier que votre raisonnement est juste.

tu seras/nous serons (futur)          →             je serai

tu serais/nous serions  (conditionnel)    →    je serais

Exemples : 

  • Je serais ravi de vous rencontrer devient nous serions ravis de vous rencontrer => c'est bien du conditionnel,
  • Demain, je serai absent devient demain, nous serons absents => c'est bien du futur.

Attention aux fautes !

Faites attention aux fautes, surtout dans vos écrits professionnels. 82 % des recruteurs disent être attentifs aux fautes d'orthographe des candidats. Or l'emploi du verbe être au conditionnel et au futur est relativement fréquent dans une lettre de motivation. Il ne faut pas abuser du conditionnel au risque de paraître hésitant ou manquant d'engagement. Au lieu d'écrire "je serais à la hauteur de la tâche", n'hésitez pas à écrire "je serai à la hauteur de la tâche". Cela montre votre certitude, donc votre confiance en vous et capacité à vous projeter au sein de l'entreprise. Si vous écrivez "je serai à l'heure au rendez-vous" à votre patron ou à un client, vous êtes sûr de ne pas être en retard. C'est un engagement. Si au contraire, vous ajoutez un -s à la terminaison, vous employez le conditionnel et sous-entendez, "si je le pouvais, je serais à l'heure", donc que vous serez en retard (cours de français en ligne). De même, si vous dites à un proche "je serais toujours là pour toi", il peut vous demander "sous quelles conditions ?".

Je vous saurais gré.

Par ailleurs, il faut écrire "je vous saurais gré" et pas "je vous saurai gré" ou même "je vous serais gré". Il s'agit du verbe savoir conjugué au conditionnel et non pas du verbe être. Attention à la confusion du fait de la phonétique proche. C'est un conditionnel de politesse qui correspond à "je vous serais reconnaissant" (toujours au conditionnel).

Faut-il utiliser le futur ou le conditionnel du verbe être ?
L'utilisation du futur implique la terminaison -ai. (source : Isabelle Kessedjian)

Les ré n'aiment pas les si.

Enfin, n'oubliez pas que les ré n'aiment pas le si. Dans une proposition principale, la conjonction si ne pourra pas être suivie du conditionnel ou du futur, n'en déplaise à Petit Gibus de La Guerre des Boutons qui déclare : "Si j'aurais su, j'aurais pas venu". On ne peut pas non plus dire si je serai ou si je serais. Il faut dire si j'étais (riche) ou si je suis (en retard). Il s'agit d'un si de condition. Vous connaissez maintenant les règles du conditionnel et du futur et les astuces imparables pour ne plus jamais vous tromper entre je serai et je serais. 

Need a Français teacher?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,44/5 - 9 vote(s)
Loading...

Alexia

Passionnée de danse, de musique et de voyages, je suis curieuse et j'aime apprendre et découvrir sans cesse de nouvelles choses.