Maîtriser le temps antérieur de la langue espagnole

En seconde, selon les établissement, on a souvent l'occasion de prendre l'espagnol comme deuxième langue vivante. Il s'agit là d'un très bon choix, puisque cette dernière, en plus d'être utile, possède une construction grammaticale souvent proche du français.

Alors qu'aujourd'hui, l'espagnol est parlé par près de 500 millions de personnes dans le monde, plaçant cette langue comme langue officielle dans 21 pays, apprendre le passé composé, par exemple, est très simple. Il suffit tout simplement de maîtriser les bases correctement. Normalement, vous le revoyez en seconde, profitez-en !

Le passé composé espagnol possède donc une construction relativement simple à assimiler, et se forme en deux parties :

Première partie

Comment construire le passé en espagnol ? Alors que le passé composé s'impose comme un temps de base en espagnol, il est important d'en maîtriser les bases !

Le passé composé espagnol se compose de l'auxiliaire "avoir" (haber) ainsi que du participe passé du verbe conjugué. Plutôt simple non ?

La première partie est donc le l'auxiliaire "avoir", haber, que l'on va conjuguer au présent de l'indicatif. Tout ceci donne alors :

  • (yó) he
  • (tú) has
  • (él, ella usted) ha
  • (nosotros nosotras) hemos
  • (vosotros vosotras) habéis
  • (ellos, ellas, ustedes) ha

Il suffira alors d'apprendre tout ceci par coeur, via des fiches, ou en se faisant aider d'une personne tierce, pour maîtriser en toute détente cette première partie, assez logique en soi !

Deuxième partie

Peut-on apprendre l'espagnol sans le passé composé ? L'Espagne est un pays riche, et la langue espagnole reflète à merveille cette richesse et cette pluralité.

La deuxième partie du passé composé espagnol va tout simplement se constituer du participe passé du verbe conjugué.

Pour le petit rappel, le participe passé régulier d'un verbe se forme à partir du radical, mais ça n'est pas tout ! Et oui, tout n'est pas si simple, car selon le groupe auquel le verbe appartient, le suffixe changera :

  • Verbe du premier groupe : Hablar : Hablar + -ado donc le participe passé du verbe hablar est "Hablado",
  • Verbe du deuxième groupe : Correr : Correr + -ido donc le participe passé du verbe correr est "Corrido",
  • Verbe du troisième groupe : Exitir : Existir + -ido donc le participe passé du verbe existir est "Existido"

On note donc que la terminaison est la même pour les verbes du deuxième et du troisième groupe, ce qui constituera la difficulté principale.

Les verbes irréguliers

Combien y a t-il de verbes irréguliers en espagnol ? Lorsqu'on parle du passé composé espagnol, on ne pense pas forcément toujours aux irrégularités, et pourtant, elles en font pleinement partie !

Comme dans bon nombre de langues, il existes de exceptions, et le passé composé espagnol ne manque pas à l'appel. Des verbes qui détonent des autres, des constructions inhabituelles, bref, des difficultés supplémentaires lors d'exercices et autres rédactions.

La seule solution, pour réussir à maîtriser ces constructions irrégulières, est, vous l'aurez compris, de les apprendre par coeur. Allez courage, ça ne demande pas tant de temps que ça, et c'est si utile !

Voici donc les participes passés irréguliers auxquels il va falloir vous habituer :

Hacer > HECHO
Escribir> ESCRITO
Decir > DICHO
Ver> VISTO
Poner> PUESTO
Volver> VUELTO
Morir> MUERTO
Abrir> ABIERTO
Freír>  FRITO
Romper> ROTO

Par ailleurs, et c'est bien connu, chaque langue possède ses petites aspérités, ses petits pièges, qu'il convient de savoir maîtriser au mieux pour ne pas tomber dans ces derniers. Le passé composé espagnol en fait partie aussi, et certains de ses participes passés peuvent parfois prêter à confusion. Et parmi eux, on retrouve :

Haber> HABIDO
Ser> SIDO
Ir> IDO
Estar> ESTADO
Tener> TENIDO

Utiliser le passé composé espagnol

Comment traduire le passé composé espagnol ? Quand le passé composé espagnol et l'usage de ce dernier se rencontrent !

Comme tous les temps, il est bien beau de savoir utiliser et construire le passé composé espagnol, mais reste à savoir comment l'utiliser, et dans quelles circonstances il se prête le plus. On pourrait lister trois cas de figure dans lesquels l'utilisation du passé composé est la bienvenue.

  • Il place une action dans un passé proche, un passé non révolu, et encore lié au présent au moment où l'on parle.

On pourra prendre l'exemple suivant, pour illustrer cette idée : Cet après-midi, Marie est venue me voir > Esta tarde, María ha venido a verme.

Dans une phrase, la présence d'adverbes, ou de locutions adverbiales comme hoy, esta mañana, ou encore este año, témoigne d'une période de temps qui n'est pas achevée, et entraîne ainsi l'emploi du passé composé.

A noter d'ailleurs que des trois séries de démonstratifs, este (a, os, as) est celui qui indique l'éloignement le moins important dans le temps d'où son emploi concomitant avec le passé composé pour bien montrer que le fait rapporté reste d'actualité et rattaché au 'présent' du locuteur.

  • Il place une action dans un passé plus ou moins proche, dont les conséquences sont toujours valides au moment où l'on parle : Je suis tombé la semaine dernière et je me suis cassé le bras > Me caí la semana pasada, y me he roto el brazo.
  • Il place une action dans un contexte de temps indéterminé : Il a toujours été joueur > Siempre ha sido jugador

Différents usages, qui notent bien que le passé composé espagnol est un temps incontournable, qu'il convient de savoir maîtriser. À noter également que le participe passé se construit toujours, et invariablement, avec "haber", et ne peut pas être séparé de l'auxiliaire.

Lorsqu'on emploie le passé composé pour former un temps composé, il est invariable. À contrario, quand on l'emploie seul, il se comporte comme un adjectif, et s'accorde avec le mot qui l'accompagne. Des petites subtilités qui sont toutefois importantes, si on souhaitent utiliser le passé composé correctement en espagnol !

Comprendre la construction du passé composé espagnol

Le passé composé se distingue donc en deux éléments, en deux parties : le groupe verbal et le radical.

Le groupe verbal est en réalité décliné en trois sections, dont les infinitifs se terminent respectivement en -ar, -er, et -ir. On pourra citer les exemples de Hablar (parler), comer (manger), et vivir (vivre).

Le radical est assez simple à trouver, puisqu'il s'agit là de retirer les terminaisons du groupe verbal (-r, -er et -ir) d'un verbe à l'infinitif. Ce qu'il vous reste est le radical !

En bref, le passé composé espagnol, s'il est un temps relativement simple de la langue hispanique, se doit malgré tout d'être maîtrisé jusque dans ses moindres détails. Car oui, savoir maîtriser totalement un point de conjugaison, c'est s'assurer que l'on réussira son examen de manière plus simple !

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (3,00/ 5 pour 6 votes)
Loading...

Thomas

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide