« Celui qui déclare être trop vieux pour apprendre l’a probablement toujours été. » H.S. Haskins

Et oui ! Il n’y a pas d’âge pour apprendre la langue anglaise. Au niveau collège, on apprend à prononcer les mots anglais, les chiffres, le vocabulaire de base, les quantifieurs et il faut aussi connaître les articles indéfinis et définis.

En 2014, 99 % des élèves étudiaient l’anglais dans les classes du second degré, un pourcentage en hausse puisqu’en 1995, il étaient 93 % à choisir cet enseignement.

Comment dire un, une, la, le en anglais ? Voici notre mini fiche de cours sur les articles définis et indéfinis.

L’article défini « the » en anglais

Les francophones commencent souvent leurs phrases par « the » comme ils le font pour la langue française, avec « le », « la » ou « les ».

Ne pas se tromper dans le contexte pour l'article défini. Dire « The cat is cute » ou « Cats are cute » ? L’emploi de « the » en langue anglaise.

C’est un faux ami de l’apprentissage des langues, car en anglais, l’inclusion de l’article défini dépend principalement du contexte.

On s’explique :

Si la phrase concerne une généralité – les enfants en général, par exemple -, on dira Children sans écrire ni prononcer l’article « the ».

Mais si l’on parle d’un groupe d’enfants parmi les autres, alors on emploiera l’article : The children.

Exemple :

  • Children prefer playing football instead of going to school (les enfants préfèrent jouer au football plutôt qu’aller à l’école) : ici, dans le sens d’une vérité générale,
  • The children prefer playing football instead of going to school : ici, on désigne 2, 5, 10, x enfants parmi les autres, que l’on a déjà cités précédemment, et qui préfèrent jouer au foot.

Pourquoi ? La règle est la suivante :

L’article The est invariable en genre et en nombre : il s’emploie aussi bien pour le singulier que le pluriel, aussi bien au masculin qu’au féminin. Il renvoie à ce qui est connu, défini et identifié.

Quatre règles commandent l’emploi de the en anglais.

Lorsque le sujet est déjà connu

Le renvoi à du déjà-connu nécessite l’emploi de the et peut concerner des personnes, des lieux, des événements connus ou supposément connus de toutes et tous.

Par exemple, lorsque le nom qui est décrit est déjà connu de l’interlocuteur : I saw an excellent documentary yesterday : it was about the yellow vests movement in France (j’ai vu un excellent documentaire hier : c’était sur le mouvement des Gilets Jaunes en France).

Lorsque le sujet a déjà été évoqué

Si le sujet a déjà été cité dans la conversation, l’emploi de l’article the est nécessaire :

  • There are three apples and one orange : apples are good, but the orange is not good anymore (il y a 3 pommes et une orange : les pommes sont bonnes, mais pas l’orange),
  • A cat and two dogs are sleeping : the cat is so cute ! (un chat et deux chiens dorment : le chat est trop mignon !),
  • Next year, I’ll go to the United States (l’année prochaine, j’irai aux États-Unis).

Pour une situation en cours

Si le sujet en question est connu de tous, et/ou en évidence.

Exemple : Can I have the bread please ? (Puis-je avoir le beurre s’il vous plait ?), ou When do you leave ? At 6 a.m : I got the flight by 8.30 ! (Quand pars-tu ? A 6 heures du matin : j’ai l’avion à 8h30 !).

Devant un complément et une préposition

The s’utilise devant un nom accompagné d’un complément, introduit par une préposition : à la fin, au début de, etc.

  • He kissed her at the end of the movie : il l’a embrassée à la fin du film,
  • At the beginning of the 20th century, nature was wild : au début du 20ème siècle, la nature était sauvage.

Devant une proposition relative

On dira the devant un titre, un métier : the President, the waiter (serveur), the craftman (l’artisan), etc. :

  • To the waitress : please, can I get the menu ? A la serveuse : puis-je avoir le menu s’il vous plait ?,
  • He said to the minister that it was unfair : il a dit au ministre que c’était injuste.

Devant les superlatifs

Les règles du choix de l'article défini. Pour dire « tu es le plus fort », on emploie toujours l’article défini (you’re the strongest).

Enfin, on emploie the devant tous les superlatifs : the best, the worst, the nearest, the closest, etc.

L’article indéfini a/an en anglais

Qu’en est-il de l’article à appliquer si l’on évoque pour la première fois un nom dans la phrase ?

L’article indéfini n’a pas de pluriel et contrairement au français, il ne s’accorde pas avec le genre.

Il s’utilise avec des noms dénombrables employés au singulier.

En outre, il permet d’évoquer un élément parmi d’autres.

L’article indéfini anglais prend deux formes : et an, comprenant généralement deux règles :

  • Devant une voyelle phonétique, on utilise l’article an an elephant, an apple, an animal, an iphone, an orange, etc.,
  • Devant une consonne, on utilise l’article a cat, a computer, a tie, a pen, a coin, a fridge, etc.

Voici les cas spécifiques où et an s’emploient.

Devant un nom

Devant un nom définissant une personne ou un objet, devant les noms de métiers : a doctor, a nurse, a copywriter, a butcher, a boxer, an actor, an electrician, a writer, etc.

Devant le temps ou la mesure

Le temps, la fréquence ou la mesure en anglais correspond au « par » en français : x fois par.

Ainsi emploie-t-on l’article ou an pour les jours, les semaines, les mois, les repères spatio-temporels.

Exemple : I used to play the guitar two hours a day (je jouais de la guitare deux heures par jour) / I go to the doctor twice a month (je vais chez le docteur deux fois par mois).

Quelques exceptions

Il arrive en anglais qu’un mot commençant par une voyelle ne produise pas une voyelle phonétique.

Comment ça ?

Cela prévaut pour les mots commençant par la lettre « u », qui se prononce « iou » en anglais, comme pour dire « yes » ou « yaourt » : on doit alors mettre l’article a union, a university, a uniform.

Par ailleurs, certains mots commençant par un « h » non aspiré requièrent l’article an an hour, par exemple. Mais on dira « a hospital » car le « h » est aspiré pour ce dernier mot.

L’article « zéro » en anglais

Traval make people feel good : l'omission de "the" au pluriel. Les voyages au général, ouvrent l’esprit : en anglais, on applique l’article zéro !

Ce n’est pas tout.

La langue française ne le connaît pas, mais l’anglais applique l’omission de l’article pour parler d’une situation générale, pour les noms dénombrables pluriels et les noms indénombrables abstraits.

C’est l’article zéro, ou l’ensemble vide : dans la phrase I don’t like cats (par exemple), on ne met pas d’article car on signifie le dégoût pour les chats en général.

Exemples :

  • I go to work : je vais au travail, sous-entendu « the job »,
  • I love speaking about politics (j’aime parler de la politique),
  • I like school (j’aime l’école, au sens apprendre à l’école) / I like the school (j’aime cette école, au sens de cet établissement).

Voici les cas où l’on n’utilise aucun article avant le nom en anglais :

  • Devant les noms dénombrables pluriels : cats are my favourite animals (les chats sont mes animaux préférés),
  • Devant les noms abstraits : I hate racism (je déteste le racisme),
  • Devant les noms d’aliments et de matériaux : I prefer chocolate than ice cream (je préfère le chocolat à la glace),
  • Pour désigner une activité, un jeu : Football is one of ths most popular sports (le football est l’un des sports les plus populaires),
  • Avec les noms de saison, de couleurs, de langues, de maladies : My favourite season is spring (ma saison préférée est le printemps),
  • Avec les lieux géographiques, les noms de jours et de mois : I’ve been to Canada ten years ago (je suis allé au Canada il y a dix ans).

On ne pourrait en effet pas dire I hate the racism car on ne peut parler d’un racisme parmi les autres dans ce contexte. C’est le racisme, la discrimination au sens large qui est évoquée dans la phrase.

On ne peut dire I’ve been to the Canada car l’article the suggère que l’on parle d’un Canada parmi les autres, ce qui est absurde car il n’y a évidemment qu’un seul pays au monde s’appelant Canada…

Si l’on dit par exemple The dolphin is blue, on signifie « le dauphin est bleu » mais si l’on souhaite dire que tous les dauphins sont bleus, on utilise l’article zéro : dolphins are blue.

Voici un petit tableau pour mieux vous y retrouver dans cette jungle d’articles :

 Règle généraleExemple d'utilisationExceptions 
Article "the"Sujet déjà connu
Situation en cours
Devant une proposition relative
Devant un complément et une préposition
Devant les superlatifs
You are the best !
At the end of the movie
The cat is white
Article "a"Devant les mots commençant par une consonneA cat, a car, a white wall, a computer, etc.Quand le h est non aspiré, on utilise "an" : an hour
Article "an"Devant les voyelles phonétiquesAn orange, an apple, an iphone, an areaLes mots commençant par "u" : a university, a union
Article zéroDevant les dénombrables pluriels, les noms abstraits, les métiers, les lieux géographiques, les jours, les moisAustralia is a great country
Chocolate is succulent
I hate winter

Quelques conseils pour ne pas se tromper

Pour éviter de vous tromper, voici quelques conseils pour mieux réviser.

En anglais, si le nom propre est précédé d’un titre honorifique ou d’un grade, alors on n’utilise pas d’article : President Obama, Quenn Victoria, Detective Holmes, etc, même si l’on dira the President, the Minister, the King.

Les noms d’instruments de musique, par ailleurs, sont toujours précédés de l’article the, contrairement aux noms de sports : I play the guitar, not tennis.

Un mot commençant par une voyelle peut avoir un son consonne en anglais : a european country, a year, a university, a union.

Il est souvent difficile de savoir si un substantif (de la nature du nom) possède une valeur de généralisation ou si sa valeur ne se limite qu’à un élément parmi d’autres.

La confusion peut vite arriver pour certains noms dénombrables au pluriel et d’autres qui sont indénombrables au singulier. Voici comment ne pas se tromper :

  • Cars are expensive : on parle ici des voitures en général (sens : les voitures sont toujours chères),
  • The cars are expensive : on parle ici de quelques voitures dans un magasin (sens : ces voitures sont chères),
  • Water is essential : l’eau (valeur générale) est essentielle, sous-entendu pour vivre,
  • The water is not safe : comprendre ici que cette eau n’est pas potable.

Vous y êtes ? Passons à quelques exercices !

Exercices corrigés pour s’entraîner

Apprentissage de l'anglais et des bases au collège : on apprend aussi des erreurs ! S’entraîner sur a, an, the et l’article zéro : en multipliant les exercices, on peut mémoriser rapidement.

Faites les exercices sans regarder la correction.

Exercice 1

Trouver l’article qui convient :

  • His mother is ……. doctor,
  • He loves ……….. whisky,
  • I hate ……. coffee,
  • I used to play ………. drums twice …….. week,
  • Do you have …….. car ? Could you drive me back to home ?
  • ……… cat is hangry : he plays with ….. mouth.

Exercice 2

Choisir entre a, an, ∅ ou the :

  • I’ve been to …… Australia two times,
  • He has been to …….. United States last year,
  • Once ….. year, I clean my car,
  • Look ! There’s ….. kangaroo over here !,
  • …… Computers are my favourite hobby.

Corrigé de l’exercice 1 :

  • His mother is a doctor,
  • He loves whisky,
  • I hate the coffee,
  • I used to play the drums twice a week,
  • Do you have a car ? Could you drive me back to home ?
  • The cat is hangry : he plays with a mouth.

Corrigé de l’exercice 2

  • I’ve been to ∅ Australia two times,
  • He has been to the United States last year,
  • Once a year, I clean my car,
  • Look ! There’s a kangaroo over here !,
  • ∅ Computers are my favourite hobby.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucune note pour le moment)
Loading...

Samuel

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide