Le cercle chromatique présente l'enchaînement des couleurs primaires, secondaires et tertiaires autour d'un cercle.
Cette harmonie a été étudiée de tous temps par les arts. Et le cercle chromatique du chimiste* Eugène Chevreul (1786-1889), qui fut à l'origine de la peinture impressionniste est considéré comme le document de référence. (Chevreul était un chimiste qui travaillait pour l'industrie de la teinture pour tissus à la Manufacture des Gobelins)

La roue chromatique est identique en synthèse additive et soustractive:
ce sont les rôles des couleurs représentées qui changent (les couleurs
primaires deviennent les couleurs secondaires et inversement). Pour ne pas les mélanger, on place au centre ce que donne le mélange des trois couleurs primaires : blanc en synthèse additive (lumière), noir en synthèse soustractive (matière).

Quel que soit le cercle chromatique représenté, on observe toujours les règles suivantes :

  • les trois couleurs primaires sont placées en gros et sont situées à 120 ° les unes des autres
  • les trois couleurs secondaires sont placées exactement au milieu de deux couleurs primaires
Besoin d'un professeur d'Arts plastiques ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 2 vote(s)
Loading...

Margaux

Spécialiste des arts et loisirs, je partage avec vous mes cours sur ces différentes thématiques !