Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Où séjourner dans la capitale chinoise ? Voici un mini-guide complet sur la ville de Beijing !

De Samuel, publié le 19/06/2019 Blog > Langues > Chinois > Quels Sont les Différents Quartiers de Pékin ?

« Il voyage plus vite celui qui voyage seul. » Rudyard Kipling (1865-1936)

De toutes les destinations et circuits en République Populaire de Chine – Chine intérieure, Shanghai, Nankin, Shenzen, Chengdu, Canton, etc. -, c’est la ville de Pékin qui vous attire le plus ?

Pourquoi ?Pour découvrir l’histoire de la Chine (de la Chine impériale à la Chine moderne), voir la Grande Muraille de Chine ou les incontournables de Beijing.

Selon Easyexpats, un budget de 2 000 € à Paris serait équivalent à 1 289 € de dépenses à Pékin. Soit, un coût de la vie comparatif jusqu’à 64,5 % plus faible à Pékin qu’à Paris.

Mais il faudrait compter entre 300 €et 450 € pour pouvoir louer une chambre en colocation dans le centre-ville de Pékin : le logement, dans la capitale chinoise, ça coûte cher !

Aussi, quelle zone choisir pour se loger à Beijing ? Superprof se fait guide de voyage et référence pour vous les meilleurs quartiers où loger à Pékin.

Se loger au nord du centre historique : Shichahai

Shichahai est un quartier regroupant trois lacs dans le centre historique de Pékin et plus précisément, dans la Cité Impériale, au nord-ouest de la Cité Interdite.

Se loger près de la Cité Interdite ? Les trésors de Pékin à deux pas de chez vous !

C’est une zone pittoresque où choisir de séjourner car on s’y trouve à proximité d’un grand nombre de temples et des sites incontournables pékinois, dont certains sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO :

  • Le Grand Canal Pékin-Hangzhou,
  • La cité interdite et le Palais Impérial
  • La Place Tiananmen,
  • Le Temple des Ancêtres impériaux,
  • le Mausolée de Mao Zedong,
  • Le musée national de Chine,
  • Le musée d’art national de Chine.

Le quartier se compose de trois lacs : Qianhai, le « lac avant’, près du parc Behhai, le lac Houhai – « lac arrière » – et le lac Xihai, le « lac de l’Ouest ».

Pour cette raison, le quartier est surnommé le « plan d’eau de la capitale ».

Cette zone est le point de départ du Grand Canal, plus grand canal ancien du monde, long de 1 794 kilomètres, dont les parties les plus anciennes remontent au 5ème siècle avant J-C, sous la dynastie des Zhou.

C’était le poumon commerçant de la ville de Beijing et de nombreuses demeures royales y furent édifiées.

On trouve à proximité, une dizaine de temples taoïstes et bouddhistes, de célèbres résidences à l’instar de celles du prince Gong et du prince Chun.

Alors que le quartier perdit son rôle stratégique sous la dynastie Ming, le quartier de Shichahai demeure de nos jours une zone prisée, très populaire. Les Chinois est les touristes y viennent pour flâner sur les rives des lacs, pique-niquer, faire du patin à glace en hiver.

On peut y louer des embarcations pour naviguer sur le lac et le Grand Canal, errer au grès des temples et des palais.

C’est également une zone où l’on trouve une forte concentration de hutongs – les maisons traditionnelles chinoises – et de nombreux bars.

Pour vos prochaines vacances, tentez de vous loger chez l’habitant : vous y verrez les plus beaux sites de la capitale, ses vestiges et sa culture. C’est à la fois le quartier historique, commerçant et le meilleur endroit où sortir le soir dans la ville de Pékin.

Auprès des rives du lac, la zone est calme car les bars se trouvent dans les ruelles alentours, ce qui ajoute à l’intérêt du quartier.

Se loger à Pékin : le district de Dongcheng, au centre-ville !

Accolé sur le flanc est aux trois lacs du centre historique, le district de Dongcheng se trouve implanté au niveau de l’Ancien Palais de la Cité Interdite, s’étire du quartier des affaires – le CBD – jusqu’à la Place Tian Anmen (ou Tiananmen).

Comme souvent dans les pays asiatiques, on s’aperçoit (ici à Wang Fu Jin) que les grandes villes ont su conjuguer modernité avec tradition : la cuisine chinoise au pied des ambassades !

On pourra y visiter en sus, le Temple du Ciel, le Temple de Confucius, le Palais Impérial et – encore – la Cité Interdite (ancienne demeure des empereurs).

En plus de ce marathon de visites culturelles, se rajoutent au programme beaucoup de musées : le musée national, le musée d’art de Chine, le théâtre d’art du peuple de Beijing, ou l’Institut Central du théâtre moderne.

La rue Wangfujing est la rue principale du quartier. C’est l’une des rues commerçantes les plus réputées de la capitale chinoise.

C’est un poumon commerçant de la ville depuis le milieu de la dynastie Ming. Plusieurs siècles plus tard, sous la dynastie Qing, le quartier continuait d’attirer les riches du pays puisque dix maisons y furent construites pour y loger les princes et les princesses.

Le nom de la rue – Wang Fu – signifierait même « résidence d’aristocrate – en cours de chinois mandarin.

Autre intérêt notoire : le quartier est entièrement piétonnier, les voitures ne peuvent y circuler.

Revers de la médaille : la rue est souvent noire de monde, saturée de locaux et de touristes venus faire leur shopping et/ou ramener des souvenirs de voyage (thé, pinceaux et encre de Chine, objets et vêtements artisanaux, etc.).

Vous cherchez à vous promener hors des sentiers battus ?

Ce n’est pas vraiment le bon quartier pour y trouver la quiétude absolue : comme toutes les grandes villes chinoises, Beijing est très peuplée et il risque d’y avoir du monde autour de vous à peu près tout le temps !

Dongcheng est donc un quartier fréquenté, idéal où loger pour un voyage en petit groupe ou pour un voyage individuel, et constitue un bon point de départ pour vos escapades pékinoises.

Vérifiez bien les périodes d’affluence, car les hôtels et les appartements – déjà chers – peuvent être pris d’assaut, et leurs prix peuvent grimper en flèche en haute saison.

Par exemple en été, ou pendant le Nouvel An Chinois.

Vous souhaitez trouver un cours de chinois enfant paris ?

Chaoyang, le district privilégié des expatriés

On quitte un peu les zones touristiques pour évoquer un quartier que l’on ne vous conseillera peut-être pas si vous passez par une agence de voyages sur mesure pour organiser votre séjour en Chine.

Loin du quartier de Shichahai, on trouve des zones moins surpeuplées où flâner aux beaux jours : l’est de Beijing.

C’est un vaste arrondissement enroulé à l’est autour du centre historique, regroupant le célèbre quartier de Sanlitun et le centre-ville moderne de Pékin.

Il pourrait symboliser la transition de l’Empire du Milieu et du pouvoir communiste vers l’économie de marché – centres commerciaux, gratte-ciels futuristes -, mais on y trouve également de multiples espaces verts et des petites échoppes où goûter aux produits de la cuisine chinoise traditionnelle.

Il s’agit d’un quartier qui séduit les expatriés et les classes sociales les plus aisées.

La raison ? Les infrastructures y sont très accessibles, on y trouve de nombreux centres commerciaux, des écoles internationales et un grand nombre de restaurants.

C’est un mode de vie en Chine moderne que le quartier offre à ses hôtes, paisible, mais en zone périurbaine : à l’extrémité nord ou orientale du quartier, on se trouve à plus de 20 kilomètres des lacs de Shichahai.

Vous aurez moins de dépaysement qu’ailleurs lors de votre séjour en Chine.

Toutefois, ce peut être une bonne idée de quartier où loger si vous venez pour travailler à Pékin ou pour prendre des cours de chinois dans une école de langue internationale.

Voici quelques incontournables du quartier :

  • Le Blue Zoo de Beijing,
  • La tour Beijing Olympic,
  • Le musée national du film chinois,
  • Le parc Tuanjiehu,
  • Le quartier de Sanlitun,
  • Les quais de la Tonghui River.

Autre avantage : la proximité d’avec l’aéroport international de Pékin.

Si votre voyage en Chine se termine – par exemple -, que votre vol low cost est prévu pour le lendemain assez tôt, se loger à l’est de Chaoyang peut représenter un choix stratégique.

Pourquoi ?

Tout simplement pour avoir moins de temps à passer dans le métro, surtout si votre vol Paris-Pékin décolle tôt le matin.

Le district d’Haidian, une ville dans la ville

Situé au nord-ouest du centre-ville de Pékin, Haidian est une subdivision administrative de la ville, accolée au centre historique.

Le Palais d’été, dans le district d’Haidian : la Silicon Valley chinoise, où se côtoie le bouddhisme et les nouvelles technologies de pointe… Contrastant !

Le district abrite la plupart des grandes universités de Pékin, le technopôle Zhongguancun – la Silicon Valley chinoise -, de nombreux sièges d’entreprises informatiques et enfin, le Parc des Bambous Pourpres.

Le district est quatre fois plus grand que la ville de Paris en elle-même : 431 km² contre 105,4 km² pour la capitale française !

Autant dire que la zone est très étalée !

Peut-on d’ailleurs parler de « quartier » ?

2,24 millions de personnes résident officiellement à Haidian…

C’est donc une ville dans la ville. Et qui plus est, une ville moderne : elle attire les travailleurs des métiers du web et les start-up spécialisées dans les nouvelles technologies.

Les autorités chinoises entendent bien rivaliser avec la Californie pour que Haidian ne devienne la nouvelle Silicon Valley chinoise : c’est donc un quartier gentrifié, voire bobo, qui attire des milliers d’étudiants.

A ne pas manquer : le quariter de Wudaokou, une zone jeune et décontractée où sortir le soir.

Les étudiants et les artistes s’y réunissent à loisir, ce qui garantit plutôt une bonne ambiance !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar