Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Visiter Beijing, la capitale chinoise : à quel moment de l’année partir ?

De Samuel, publié le 06/06/2019 Blog > Langues > Chinois > Quand Est-il Conseillé de Visiter Pékin ?

Un proverbe breton dit « qui trop écoute la météo, passe sa vie au bistrot. »

Si l’on cherche dans un guide de voyage à quel moment visiter Beijing pour ses prochaines vacances, on verra sûrement que les meilleures saisons sont le printemps, ou le mois de septembre.

Selon le site Voyages Chine, 42 % des voyageurs choisissent de visiter la Chine entre avril et mai, et 39 % d’entre eux viennent visiter Pékin entre septembre et octobre.

Si le climat est une variable importante pour venir à Beijing, il faut également considérer les périodes d’affluence liées aux événements culturels et à la tradition chinoise.

Alors, quand visiter la capitale de la Chine ? Voici notre mini-guide !

Visiter Beijing : le climat de la capitale chinoise

Capitale de la République populaire de Chine – par opposition à la République de Chine à Taïwan -, Beijing ou Pékin est située dans le nord-est du pays, à une latitude de 39° nord, soit sur un parallèle équivalent à Ankara (Turquie), Naples (Italie), Valence (Espagne) ou New-York.

L'air pollué des grandes villes chinoises : choisir sa période de visite ! Même s’il ne fait pas froid au printemps, la pollution peut rendre l’atmosphère irrespirable à Pékin…

La capitale chinoise se trouve à 110 kilomètres de la mer de Bohai, entourée par les montagnes et à proximité de la Grande Muraille de Chine qui autrefois, constituait la limite nord du territoire chinois.

Le climat de Beijing est continental, avec des hivers froids et secs et des étés chauds et humides : les températures estivales peuvent parfois dépasser les 45 °C durant les épisodes de canicules et les vagues de froid en hiver peuvent faire dégringoler le mercure jusqu’à -25 °C.

Aussi, l’année à Pékin est marquée par une forte pluviométrie en été, avec 160,1 et 138,2 millimètres sur juillet et août : il pleut en deux mois environ 50 % de toute les précipitations de l’année (532 mm par an).

Cela équivaut à 13 jours de pluie en juillet, pour une température moyenne de 27 °C : vous l’aurez compris, la chaleur – torride en été – se fait d’autant plus suffocante que l’atmosphère est humide.

A contrario, les relevés météorologiques de Pékin font état d’une température moyenne de 20,8 °C en mai et 25,1 °C en juin, avec des températures maximales moyennes respectives de 26,7 °C et 30,5 °C.

Le printemps est marqué par une faible pluviométrie et un ensoleillement très généreux, entre 230 et 270 heures de soleil par mois.

A l’année, Beijing enregistre 2 555,9 heures d’ensoleillement, un niveau comparable à l’ensoleillement annuel de la Drôme (26) ou des Pyrénées-Orientales (66) en France.

Cependant, s’il fait bon se balader dans les ruelles de la vieille ville au printemps et en septembre, il faut aussi savoir que la ville est soumise à de nombreux problèmes environnementaux, liés notamment à la pollution (industrialisation, circulation automobile, épuisement des ressources en eau potable, etc.).

De fait, Pékin est l’une des villes où la qualité de l’air est la pire du monde.

Vous voulez visiter la Cité Interdite – l’ancien palais impérial construit au 15ème siècle par Yongle, le troisième empereur de la dynastie Ming -, errer sur la Place Tiananmen, découvrir l’histoire de la Chine ou partir vers les autres villes chinoises (Tianjin, Nanjin, Shanghai, etc.) ?

Consultez bien la météo, fluctuante d’une année à l’autre !

L’été et l’hiver dans la capitale chinoise : à éviter ?

Beijing signifie, en chinois mandarin, la capitale du nord, par opposition à Nankin (ou Nanjin), la capitale du sud.

Affronter le froid hivernal de Beijing : il faut bien se couvrir ! « Winter is coming »…. La Grande Muraille enneigée, ou comment visiter ce monument sans les touristes…

Visiter Pékin en hiver

L’hiver n’est pas la saison la plus conseillée pour un voyage en Chine car les températures y sont froides, voire glaciales.

Les immeubles sont donc surchauffés et on peut donc souffrir des amplitudes thermiques importantes entre l’intérieur et l’extérieur (gorge sèche, coups de froid, etc.).

Mais c’est pourtant la période de la basse saison touristique, il y aura donc très peu de touristes pour visiter les sites incontournables de la capitale :

  • La cité impériale,
  • La Place Tian anmen,
  • La Grande Muraille,
  • Les temples dont le Temple du Ciel, lieu de sacrifices sous les dynasties Ming et Qing, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO,
  • Le musée nationale de Chine, les Tombeaux des Ming.

Autre avantage de visiter l’Empire du Milieu en hiver : on peut trouver un billet d’avion vraiment pas cher depuis Paris, Hong-Kong ou Chengdu et de nombreuses réductions sur les prix des logements, en raison de la faible demande globale à cette période.

La proximité avec le désert de Gobi en Mongolie abaisse les températures jusqu’à -20 °C ou parfois -30 °C dans la capitale du pays : entre décembre et mars, la ville peut se revêtir d’un petit manteau blanc, ce qui peut plaire aux enfants lors d’un voyage en famille.

Même pour un court séjour en Chine, il faudra donc remplir votre sac de voyage de vêtements chauds pour affronter le froid !

Visiter Pékin en été

Inversement, la période qui va de juin à août est la plus chaude de l’année, la plus peuplée et la plus chère : ce n’est donc paradoxalement pas le meilleur moment de l’année où venir à Beijing.

Voici les températures moyennes estivales à Pékin :

  • Juin : 20 °C à 34 °C,
  • Juillet : 25 °C à 36 °C,
  • Août : 26 °C à 34 °C.

Ce ne sont là que des moyennes, ce qui signifie que certains jours, le mercure peut frôler les 45 °C. Cela serait, en France, des records de canicule…

A cela, il faut ajouter l’humidité de l’air, très élevée en été, et la pollution qui encrasse les poumons et la peau…

Même si les autorités chinoises et le parti communiste chinois tentent de réduire l’impact de la pollution, Beijing est tout de même une mégalopole de 21,5 millions d’habitants : une surpopulation qui peut paraître insoutenable pour certains, surtout si l’on ajoute à cela l’affluence touristique !

En 2017, plus de 60 millions de touristes ont visité la Chine !

Vous aurez donc du mal à photographier le patrimoine architectural de Pékin sans avoir une horde de touristes au premier plan sur la photo !

L’automne et le printemps à Pékin : la meilleure période ?

Enfin, il faut savoir qu’un pays comme la Chine dispose d’une très courte saison automnale : on quitte l’été torride pour vite arriver en hiver avec les premières gelées matinales.

Voyager à Pékin sans suffoquer ni claquer des dents : mai et juin sont les meilleurs mois ! Alors que la nature se réchauffe, la saison printanière est la meilleure saison pour visiter Beijing.

L’automne s’étale officiellement entre septembre et octobre mais suivant les années, celui-ci ne peut durer que dix jours ou une semaine tout au plus.

L’automne du nord de la Chine est plutôt frais le matin et doux en journée, c’est une période favorable pour partir à la découverte des grands sites touristiques du pays : après Beijing, voir Tianjin, Shanghai, Xi’An, Chengdu, Guilin.

Cette saison est également marquée par une faible pluviométrie, cependant que les température dégringolent au fil des jours.

Le printemps est quant à lui, la seconde meilleure période pour visiter Pékin.

Entre avril et mai, la ville se réchauffe après un hiver glacial, les fleurs éclosent – magnolias, pommetiers et lilas -, c’est encore la saison sèche et il ne fait pas trop chaud : à peine plus de 20 °C.

Le printemps correspond à la basse saison en Chine, ce qui permettra de bénéficier de tarifs avantageux lors de chaque excursion, à quelques exceptions près : par exemple, le 1er mai, la Chine célèbre la Fête du Travail ce qui peut faire doubler les prix des hôtels et des centaines de millions de touristes affluent vers les sites touristiques de la capitale.

Vous cherchez d’autres informations sur la Chine que la météo ou le climat ?

Suivez avec nous les périodes à éviter ou à privilégier selon vos goûts !

Les dates des événements à forte affluence à Beijing

La Chine est le pays le plus peuplé du monde, avec une population estimée à 1,5 milliards d’individus.

Les festivités du changement d'année en janvier : préférer d'autres périodes. Le Nouvel An chinois est l’un des événements de très forte affluence : les prix sont multipliés par 3 ou 4 !

Alors autant vous dire de suite qu’il sera bien difficile de trouver un vol pas cher lors du Nouvel An Chinois ou en plein été.

Il n’y a pas besoin d’être spécialiste de la Chine pour savoir quand partir; mais il faut bien se renseigner sur les périodes d’affluence car celles-ci vont fortement impacter votre séjour.

On ne vient pas visiter Beijing durant les fêtes chinoises traditionnelles si on aime voyager dans le calme, par exemple.

Dans la mesure du possible, il est conseillé d’éviter les jours fériés, la Fête Nationale, le Nouvel An Chinois ou la Fête de la Lune ainsi que les périodes de vacances scolaires.

Voici une petite liste des fêtes traditionnelles célébrées à Pékin :

  • Nouvel An Chinois : 24-31 janvier 2020, 11-18 février 2021,
  • Fête Nationale : du 1er au 7 octobre,
  • Fête des morts : du 4 au 7 avril,
  • Fête du Travail, du 1er au 4 mai,
  • Fête des bateaux de dragon, du 7 au 9 juin 2019, du 25 au 27 juin 2020,
  • Fête de la lune, du 13 au 15 septembre 2019.

Lors de ces événements, les transports sont littéralement bondés, les prix augmentent et les rues s’emplissent de monde.

Lors du Nouvel An Chinois par exemple, des centaines de millions d’étudiants et de travailleurs rejoignent leur famille au même moment, depuis les aéroports, les gares et les routes chinoises.

Cela provoque un tel déplacement de population chaque année, que l’événement est même comparé à des migrations d’oiseaux !

Ces festivités donnent lieu à des congés de la « Fête du Printemps » et trouver un billet d’avion ou de train devient de plus en plus difficile. Les prix des hôtels sont multipliés par deux ou trois.

C’est donc une semaine à éviter, sauf si l’on veut absolument contempler les danses de lions et de dragons dans les rues, goûter aux yuanxiao lors de la Fête des Lanternes (dernier jour du nouvel an chinois).

La Fête Nationale chinoise se déroule du 1er au 7 octobre de chaque année. Elle provoque un pic d’affluence aux lieux touristiques et ce n’est vraiment pas la meilleure période pour visiter la ville.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar