"Si aider les autres vous paraît trop difficile, essayez au moins de ne pas leur nuire." Dalaï-Lama

Un enfant sur dix est concerné par le harcèlement scolaire, selon le rapport d’Eric Debarbieux, président du Conseil scientifique des États généraux de la sécurité à l'École, remis au gouvernement (2018).

Le harcèlement à l'école n'est pas forcément facile à repérer chez les enfants et adolescents victimes de harcèlement et encore moins chez les enfants faisant subir les moqueries et les violences en milieu scolaire à leurs camarades.

Voici quelques pistes pour vous apprendre à repérer les signes alarmants en tant que parent, le plus important étant de rester vigilant.

Les meilleurs professeurs de Soutien scolaire disponibles
Pierre-thomas
5
5 (29 avis)
Pierre-thomas
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Chrys & chris
5
5 (143 avis)
Chrys & chris
64€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Julien
4,9
4,9 (49 avis)
Julien
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Angelina
5
5 (33 avis)
Angelina
39€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pierre
5
5 (26 avis)
Pierre
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Koffi felicien
4,9
4,9 (33 avis)
Koffi felicien
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Adrien
5
5 (48 avis)
Adrien
45€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Olivier
5
5 (107 avis)
Olivier
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pierre-thomas
5
5 (29 avis)
Pierre-thomas
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Chrys & chris
5
5 (143 avis)
Chrys & chris
64€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Julien
4,9
4,9 (49 avis)
Julien
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Angelina
5
5 (33 avis)
Angelina
39€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pierre
5
5 (26 avis)
Pierre
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Koffi felicien
4,9
4,9 (33 avis)
Koffi felicien
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Adrien
5
5 (48 avis)
Adrien
45€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Olivier
5
5 (107 avis)
Olivier
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Les différentes formes de harcèlement

Quelles sont les formes de persécution scolaire ?
Harceler sur les réseaux sociaux, c'est aussi agresser.

Le harcèlement peut prendre différentes formes à l'école :

  • Des violences physiques : coups, blessures...
  • Des violences psychologiques : moqueries, menaces, humiliations, intimidation, insultes, brimades...
  • Des violences sexuelles : agression sexuelle, gestes à connotation sexuelle...
  • Du cyber-harcèlement : insultes, harcèlement moral, appels constants, humiliations sur les réseaux sociaux, rumeurs... (25 % des collégiens déclarent avoir connu au moins une atteinte via les nouvelles technologies selon une étude de 2017).

En tant que parent, il peut être difficile de faire la différence entre un cas de véritable harcèlement et une attitude violente ou une bagarre de cour de récréation.

Pour que ce soit du harcèlement, il faut réunir trois éléments :

  1. De la violence psychologique
  2. La répétition des actes
  3. L'intention de nuire.

Pour porter plainte, il faut d'ailleurs prouver que ce n'est pas la première fois que l'acte se produit et qu'il est clairement intentionnel.

Quels sont les signes que mon enfant est un souffre-douleur ?

Il n'est pas facile pour un adulte de reconnaître les situations de harcèlement et de savoir si son enfant est victime de harcèlement.

Faire la part des choses entre des disputes de récré et un cas de harcèlement est souvent compliqué pour un adulte.

Surtout qu'en règle générale, votre enfant ne viendra pas vous dire qu'il est victime de moqueries parce qu'il pense pouvoir régler le problème seul, parce qu'il a peur des représailles de la part de l'agresseur ou parce qu'il a peur de vous décevoir.

Vous pouvez parfois voir que votre enfant se sent mal mais l'adolescence est souvent faite de hauts et de bas et il n'est pas facile de savoir si c'est normal ou pas.

De manière générale, sans dramatiser mais sans minimiser les faits non plus, il est important de rester attentif à tout changement de comportement chez votre enfant. N'hésitez pas à en discuter avec votre enfant. Cela l'incitera à se confier et lui montrera qu'il peut le faire avec vous.

Quels sont les signes de harcèlement scolaire ?
Votre enfant a-t-il des amis ?

Voici quelques repères pour vous aider.

Mon enfant ne veut plus aller à l'école

Le harcèlement psychologique, physique ou sexuel peut entraîner une conséquence directe : l'enfant n'a plus envie d'aller à l'école.

  • Il a du mal à se lever le matin
  • Il rejette l'école alors qu'il aime y aller d'habitude
  • Il a envie de rester à la maison
  • Il a peur de prendre le bus
  • Il est souvent en retard
  • Il vous réclame de l'argent (en cas de racket)
  • Il vous demande de l'accompagner (alors qu'il va à l'école seul d'habitude) ou de venir le chercher à la sortie...

Tout cela doit vous alerter : votre enfant est peut-être victime de harcèlement moral, physique ou sexuel.

Mon enfant a souvent des bleus et/ou son matériel est détérioré

Votre enfant a souvent des bleus sur le corps. Il rentre à la maison couvert de boue, avec des blessures ou le pantalon troué. Il vous dit qu'il est tombé ou qu'il s'est pris une porte ou une baie vitrée.

Il "perd" ses affaires très souvent (trousse, cahiers, manteau), il "casse" souvent son matériel scolaire.

Il subit peut-être des agressions répétées et des faits de harcèlement de la part de camarades de classe.

Le changement d'humeur ou de comportement

Même si l'adolescence est un moment compliqué et que les hormones peuvent être à l'origine de sautes d'humeur régulières, soyez attentif si ceux-ci durent.

Un enfant qui devient grognon, agressif, se renferme sur lui-même, devient moins sociable, n'a plus envie de faire ses activités extra-scolaires qu'il adore normalement (sport, art...) ou maussade alors qu'il était joyeux et extraverti, n'est pas un bon signal.

De même, s'il passe plus de temps sur son téléphone qu'auparavant, sursaute dès qu'il reçoit une notification ou change d'attitude à la lecture d'un message, vous devez vous inquiéter : il est peut-être victime de brimades.

La chute des résultats scolaires

Les problèmes de harcèlement peuvent aussi entraîner une baisse des résultats scolaires. L'enfant est préoccupé et il est déconcentré de son travail. Il ne pense qu'à ne pas subir de violence scolaire de la part de plusieurs élèves.

Plus rarement, il peut volontairement avoir des mauvaises notes pour tenter de se faire apprécier de ses agresseurs, les bons élèves étant souvent mal vus.

En classe, les professeurs peuvent observer un changement de comportement. Votre enfant peut être plus insolent que d'habitude pour se conformer aux attentes des élèves harceleurs ou au contraire il peut s'effacer complètement alors qu'il participait en classe.

Si le professeur vous fait part d'un changement de comportement en classe, ne le prenez pas à la légère.

Des signes de stress ou d'anxiété

D'autres signes de stress ou d'anxiété peuvent être synonymes de harcèlement :

  • L'enfant ou adolescent présente des difficultés à s'endormir
  • Vous constatez de la fatigue, ses yeux sont cernés
  • Il se plaint de maux de tête ou de ventre fréquents, surtout au moment de se rendre à l'école
  • Il a perdu l'appétit ou au contraire il mange beaucoup plus qu'avant
  • Il perd du poids

"Il peut également faire des cauchemars, développer de l'eczéma, perdre ses cheveux, avoir des dérèglements hormonaux, notamment pour les filles (retard de règles par exemple), voire un retard de croissance", explique la psychologue Hélène Romano.

Comment détecter un cas de harcèlement scolaire ?
Ses résultats scolaire sont-il constants ?

L'isolement

Vous constatez que votre enfant n'a pas d'amis, qu'il est isolé.

"Il n'est pas invité aux anniversaires de ses petits camarades, et n'a les coordonnées de personne. D'ailleurs, s'il manque un cours et qu'il souhaite le rattraper, il ne saura pas qui contacter", précise Hélène Romano.

Dans la cour de récréation, l'enfant harcelé aura tendance à jouer seul, à se mettre en retrait et parfois même à se cacher dans les toilettes ou au CDI. Il mangera vite à la cantine pour se cacher rapidement. Il évitera les endroits les plus fréquentés par ses camarades de classe.

A la maison, il ne voudra pas fêter son anniversaire.

Et si mon enfant était un harceleur : les signes qui doivent vous alerter

Encore plus compliqué à détecter : si votre enfant est un harceleur.

N'importe quel enfant peut harceler ou être harcelé à un moment de sa scolarité. Ça ne dépend pas forcément de son éducation, pas la peine de culpabiliser de ce côté-là.

En revanche, ne soyez pas dans le déni : votre enfant peut très bien perpétrer des actes de harcèlement à l'encontre d'un ou de plusieurs de ses camarades.

"Généralement, les parents ne s’aperçoivent pas de cela quand leur enfant est à la maison, puisqu'il fait plutôt profil bas et parle peu. C'est bien souvent le responsable éducatif qui vient les informer de son attitude, à leur grande surprise", souligne la psychoclinicienne.

Il existe trois types de profils d'enfants harceleurs selon la psychologue Hélène Romano.

Les harceleurs suiveurs

Il ne sont pas à l'initiative des comportements de harcèlement mais suivent le groupe, souvent de peur d'être harcelés.

Votre enfant peut ainsi être témoin passif et subir la loi du silence.

Quelques signes qui doivent vous alerter :

  • Un décrochage scolaire ou une baisse des résultats scolaires
  • Un changement soudain de comportement : agressivité envers vous par exemple
  • Des troubles d'ordre dépressif s'il se met à culpabiliser.
Comment savoir si mon enfant est un agresseur ?
Votre enfant pourrait-il être un harceleur ?

Les harceleurs leaders

Le meneur ou leader est à l'origine du harcèlement. Il n'intègre pas les règles qui permettent de vivre en société. Ces enfants ont souvent une mauvaise estime d'eux-mêmes et ne montrent pas de signes d'empathie (ou peu).

Pour les repérer, c'est plus complexe :

  • Ils sont très entourés
  • Ils prennent soin d'eux et de leur apparence
  • Ils ne respectent pas les règles et les limites (mais parfois uniquement à l'école et pas à la maison)
  • Ils sont moqueurs et montrent peu d'empathie envers les autres.

Si vous entendez votre enfant se moquer d'un camarade, le surnommer avec méchanceté ou le mettre à l'écart du groupe, vous devez vous inquiéter de son comportement.

Les harcelés-harceleurs

Il arrive enfin qu'un enfant ayant été harcelé répète le traumatisme qu'il a subi.

Son comportement est souvent inquiétant :

  • Auto-destruction : alcool, cigarette, drogue, scarification...
  • Négligence
  • Isolement
  • Développement d'une phobie scolaire.

Apprendre à repérer les signes de harcèlement permet de mieux faire de la prévention du harcèlement et de lutter contre les violences à l'école, qu'elles soient verbales, physiques ou sexuelles.

Même s'il n'est pas toujours simple en tant que parent de savoir si son enfant est harcelé ou harceleur, vous devez rester attentif à tout changement de comportement et d'attitude. N'hésitez pas à contacter le numéro vert 3020. 

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

1er cours offert

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

5,00 (1 note(s))
Loading...

Alexia

Passionnée de danse, de musique et de voyages, je suis curieuse et j'aime apprendre et découvrir sans cesse de nouvelles choses.