Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quelle zone choisir pour séjourner idéalement dans la capitale portugaise ?

De Samuel, publié le 31/05/2019 Blog > Langues > Portugais > Le Top des Meilleurs Quartiers de Lisbonne !

« Mieux vaut rêver que d’être. Il est si facile de tout obtenir en rêve ! » Fernando Pessoa (1888-1935)

Cet écrivain Lisboète est enterré au Monastère des Hiéronymites, dans la ville de Lisbonne. Vous rêviez de faire un voyage au Portugal et vous avez désormais votre billet d’avion low cost en poche grâce à Ryanair pour visiter Lisbonne depuis Paris ?

Toujours à l’affût des bons plans, vous cherchez un quartier où loger dans la ville aux sept collines ? 

Sur 504 718 habitants, la pyramide des âges se compose de 25 % d’hommes et 27,7 % de femmes âgés de 25 à 64 ans : en trente ans, la capitale portugaise a perdu près de 300 000 habitants, en partie à cause du vieillissement de la population portugaise.

Alors que le centre de Lisbonne compterait jusqu’à plus de 4 000 immeubles désaffectés, notamment dans le quartier de la Baixa, la municipalité de Lisbonne doit faire face à une surpopulation touristique : 21 millions de touristes ont effectué des séjours dans l’agglomération en 2017.

Vous aussi, cherchez un quartier où loger à Lisbonne ? On vous éclaire sur les meilleures zones où séjourner dans la capitale du Portugal.

Le quartier de la Baixa

La Baixa, c’est la ville basse, le poumon commerçant et touristique du centre ville de Lisbonne.

Où dormir au Portugal ? Suivez le guide ! La Baixa, ville basse : c’est le cœur commerçant de la capitale portugaise.

Il se situe en contrebas des collines mais n’est pas un quartier du centre historique : il fut reconstruit à l’issue du tremblement de terre qui ravagea la ville en 1755, à l’instigation du Marquis de Pombal (1699-1782).

Le style du quartier est « pombalien » et c’est le quartier que l’on visite pour goûter aux fameux pasteis de Nata, aux pâtisseries portugaises, pour un week end ou pour une semaine.

Desservi par les transports en commun, il jouxte la gare à Cais do Sodré.

Un point de ralliement idéal pour partir découvrir les alentours de Lisbonne en train :

  • Sintra,
  • Estoril,
  • Les belles plages de sable de la côte Atlantique,
  • L’Alentejo,
  • L’Algarve au sud du Portugal.

Côté logement, les loyers risque d’être élevés si vous venez en période estivale, mais en écumant les sites de locations de vacances (Airbnb, Abritel notamment), vous tomberez peut-être sur un meilleur prix que ce que proposent les hôtels à Lisbonne !

Dans les alentours du quartier, vous verrez l’arc de triomphe de la rue Augusta, une rue rectiligne très commerçante reliant la Place du Commerce à la Place du Figuier (Praça da Figueira) et la statue de Jean Ier (roi du Portugal de 1385 à 1433).

Non loin, poursuivez avec la Praça dos Restaurades et la Praça Dom Pedro IV : ce sont deux des places les plus jolies et animées de la ville.

Votre séjour au Portugal sera facilité si vous optez pour la Lisboa Card : valable 24, 48 ou 72 heures, elle coûte 20 €, 34 € ou 42 € et permet de prendre les transports en commun gratuitement tout en visitant un large panel de musées et de monuments touristiques.

Elle permettra aussi d’établir vos itinéraires de visite en toute tranquillité, sans vous soucier des tickets de métro, des réservations à l’avance des musées.

Avant de partir pourquoi ne pas prendre des cours de portugais en ligne ?

Le quartier de l’Alfama

L’Alfama est un des poumons du centre-ville de Lisbonne. Plus ancien quartier, c’en est également l’un des plus pittoresques et des plus typiques de la ville.

Se loger dans les zones les plus pittoresques des villes : pour en ressentir l'âme populaire ! Quelles constructions modernes résisteraient si bien que l’Alfama à un séisme de magnitude 9 et au tsunami qui s’ensuit ?

Son nom provient de la langue arabe – alfa maa -, qui signifie « les mille sources ».

Il est situé entre le Château Saint Georges – Castelo São Jorge – et les quais du Tage et est réputé pour sa grande concentration de bars de fado, de restaurants et de bâtisses historiques.

Si vous souhaitez découvrir et vivre les traditions populaires portugaises, l’Alfama est l’un des incontournables de Lisbonne.

Et de toute façon, vous vous y conduirez presque automatiquement.

Perché sur sa colline à l’est du centre, c’est le quartier du Château Saint Georges – édifié par les Maures – et de la Cathédrale de Lisbonne.

Singularisé par ses ruelles étroites, ce quartier est très piétonnier et nécessite d’affûter ses mollets car le quartier se compose d’un dédale de ruelles enchevêtrées, souvent en pente.

Si vous le pouvez, il vaut mieux organiser son séjour à Lisbonne au mois de juin : c’est dans ce quartier que se déroulent les Fêtes de Lisbonne : il s’agit de la semaine des Festas dos Santos Populares (Fêtes des Saints Populaires), du 12 au 20 juin.

Du 12 au 13 juin, se tient la fête de Saint Antoine de Padoue, un jour férié à Lisbonne.

En plus d’être festif, le quartier offre de belles balades en découvrant l’histoire de la ville : le quartier résista au tremblement de terre de 1755, qui conserva ses ambiances de village Mauresque (rues, escaliers, linge pendu aux fenêtres).

La cathédrale – Sé de Lisboa – fut construite en 1147 en style gothique. C’est la plus ancienne église de la ville.

Pour profiter des points de vue imprenables sur le quartier, l’estuaire du Tage et les monuments de la vieille ville, montez au Miradouro de Santa Luzia.

Vous aimez les musées ? En redescendant, faites le musée du Fado et le musée des arts décoratifs.

Si c’est un quartier très central où loger pour ses vacances à Lisbonne, ce n’est en revanche pas là que vous trouverez les meilleures offres de logements : les loyers, ici, peuvent être chers.

Vous cherchez un cours portugais ?

Le quartier du Bairro Alto et du Chiado

En descendant vers l’ouest, dans le cœur du centre historique de Lisbonne, et en prenant l’ascenseur de Santa Justa, se dévoile le quartier du Bairro Alto.

L'expérience unique du Portugal : entre passé et présent ! Prendre le funiculaire pour voguer de bar en bar : un quartier au demeurant très dépaysant !

Vieilles maisons et petites boutiques en décor de fond, le quartier abrite une quantité pléthorique de bars, maisons de fado, et de restaurants.

Quartier le plus alternatif de la ville, c’est le centre de la vie nocturne des Portugais et Portugaises de Lisbonne : c’est l’endroit le plus réputé pour faire la fête à Lisbonne.

Si vous venez faire une visite de Lisbonne en été, vous y trouverez une population résolument jeune, festive et bobo.

Le Bairro Alto n’offre guère de choses intéressantes à voir en journée, mais c’est à la tombée de la nuit que, comme dans les villes du Portugal, on en ressent l’intérêt : les ruelles grouillent d’une population assoiffée errant de bars en bars jusqu’à l’aube.

Il faut cependant aimer le bruit et la fête pour choisir de loger dans cette zone. Pour du farniente, un séjour romantique ou des vacances en famille, on évitera !

Côté attractions du quartier, citons notamment l’église Saint-Roch (non, ce n’est pas Montpellier), ou igreja São Roque : elle abrite certains trésors de l’art religieux baroque portugais.

Si vous souhaitez flâner et contempler de belles vues sur la ville après un marathon des bars, passez au belvédère du Jardin Saint-Pierre d’Alcantara (Jardim de São Pedro de Alcântara), avec le point de vue sur la Baixa et le château Saint-Georges.

Prenez les funiculaires de Bica (Elevador da Bica) et de Gloria pour apprécier un mélange entre passé et modernité : le funiculaire est en service depuis 1890 et permet de descendre dans le quartier moderne du Chiado.

Le Chiado est un quartier commerçant qui vit le jour et qui se complète avec le Bairro Alto, son rival : plutôt chic et mode, le Chiado est populaire pour ses boutiques, ses théâtres, ses boutiques traditionnelles et ses monuments historiques :

  • la Place du Commerce,
  • L’arche de la rue Auguste (Arco da Rua Augusta),
  • Le Miradouro de Santa Catarina,
  • Le funiculaire de Bica,
  • L’ascenseur de Santa Justa,
  • Le couvent des Carmes.

Les rues en pentes et les façades bariolées d’azulejos ajoutent à l’atmosphère typique du quartier.

Loger dans les quartiers de Belém et Ajuda

Voici deux quartiers incontournables de la capitale portugaise, pourtant éloignés de 6 kilomètres de la Baixa : Belém et Ajuda.

Visiter le Portugal, c'est aussi explorer son passé peu glorieux, une page importante de l'histoire européenne. Le « padrão dos descubrimentos », dédié aux navigateurs Portugais : un des immanquables de Lisbonne.

Il est aisé d’y aller en train, en tram ou en bus depuis le centre.

C’est là, de l’autre côté du Pont 25 Avril, que se trouvent plusieurs monuments immanquables, notamment la Tour de Belém, le Monument des Découvertes et le Monastère des Hiéronymites.

La Tour de Belém est l’un des monuments les plus emblématiques de la ville.

Construite en bord de mer sur les quais du Tage entre 1514 et 1519 par le roi Manuel Ier de Portugal pour défendre l’entrée du port de Lisbonne, la tour de Belém revêtait un enjeu crucial pour le développement du Portugal au 16ème siècle.

Siècle des grandes découvertes et des navigateurs (mais aussi de l’esclavage, de la Traite des Noirs, de la colonisation de l’Amérique du Sud et autres joyeusetés de la Renaissance), le 16ème siècle fut aussi celui de l’essor du commerce international avec l’Europe, l’Inde et la Chine.

La Tour de Belém représentait à la fois le point de départ des navigateurs tels que Vasco de Gama et l’endroit où commencèrent les échanges commerciaux avec les autres continents.

Depuis 1983, le monument est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Autre incontournable, le Monument des Découvertes (Padrão dos Descobrimentos) : érigé à la mémoire des navigateurs Portugais des 15ème et 16ème siècles, il fut construit en 1960 – pour commémorer le 500ème anniversaire de la mort de Henri le Navigateur (1394-1460) – à quelques encablures de la Tour de Belém.

Le monument, haut de 50 mètres, prend la forme d’une caravelle avec Henri le Navigateur à la proue, tenant une petite caravelle, regardant l’horizon.

Une rose des vents de 50 mètres de diamètre a été dessinée au sol, montrant les itinéraires entrepris par les colonisateurs.

Enfin, votre voyage à Lisbonne doit comprendre une escapade au Monastère des Hiéronymites : monastère construit pour la première fois en 1502, il échappa au séisme de 1755, fut classé « monument historique » en 1907 et inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1983.

C’est par ailleurs ici que fut signé le Traité de Lisbonne par les chefs d’États et de gouvernements des pays membres de l’Union Européenne, le 13 décembre 2007.

Il ne vous reste plus qu’à prendre des cours de portugais !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar