Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Pourquoi connaître de la théorie en tant que guitariste ?

De Alexia, publié le 09/11/2018 Blog > Musique > Guitare > Faut-il Apprendre le Solfège pour Jouer de la Guitare ?

« Ce que je fais c’est entendre une émotion qui vient de mon coeur et j’essaie de la transcrire sur une basse ou une guitare ou un autre instrument. » Richard Bona

99 % des Français écoutent de la musique tous les jours selon Ipsos. Preuve qu’elle fait partie intégrante de la vie de presque chacun d’entre nous.

Cependant, ce n’est pas parce qu’on aime la musique qu’on la pratique.

Mais si vous voulez apprendre la guitare, vous devrez forcément vous confronter à la question : faut-il prendre des cours de solfège guitare ?

Vous n’avez toujours pas trouvé la réponse à cette question ? Peut-être parce que le solfège vous semble ennuyeux et vous éloigne de l’idée de jouer de la guitare.

On vous donne des pistes de réflexion dans cet article.

Doit-on passer par la case solfège pour apprendre la guitare ?

Pourquoi laisser de côté le solfège ? Un instrument, ça s’apprend à tout âge !

Mettons fin à ce suspense insoutenable tout de suite : non, le solfège n’est pas obligatoire pour apprendre à jouer de la guitare.

De nombreux guitaristes mondialement connus, Jimi Hendrix pour ne citer que lui, n’ont jamais appris le solfège en tant que tel.

La lecture de notes et la théorie musicale

Cependant, dans le solfège, on a tendance à mélanger beaucoup de choses. On imagine souvent les bancs de l’école et même parfois un professeur autoritaire et taciturne prêt à nous taper sur les doigts à la moindre erreur.

Cela ne donne pas trop envie…

Pourant, le solfège peut être divisé en deux parties distinctes :

  • La lecture de notes : sur une portée, vous êtes capable de dire que cette note est un sol, celle-ci est un do, et de les jouer ensuite sur votre instrument,
  • La théorie de la musique : c’est savoir ce qu’est un intervalle, une gamme majeure, une gamme mineure, un arpège…

Seul bémol : si vous souhaitez jouer de la guitare classique, le solfège est incontournable. La majorité des partitions de musique classique ne sont pas faites en tablatures donc mieux vaut apprendre la lecture de notes. Vous n’aurez cependant pas besoin de la théorie musicale à condition de simplement reproduire des morceaux.

Pour la majorité des guitaristes, la lecture de notes n’est pas obligatoire. Beaucoup de partitions pour guitare ont été traduites en tablatures. Il suffit alors de savoir comment lire une tablature guitare pour s’en sortir. Et c’est bien plus simple que d’apprendre les notes.

La tablature guitare permet de représenter les notes que vous devez jouer sur l’instrument sans avoir besoin de savoir les lire.

Attention cependant à trouver des tablatures qui indiquent la durée des notes et le rythme. Sinon, cela risque d’être compliqué !

A quoi sert la théorie à la guitare ? Apprendre le solfège peut vous aider à comprendre la musique.

Le solfège pour l’improvisation et la composition

Vous l’aurez compris, les débutants n’ont pas besoin d’apprendre à déchiffrer une partition. L’apprentissage du solfège n’est pas obligatoire et vous pourrez vous y pencher plus tard, après deux ou trois ans de pratique.

Pour débuter, mieux vaut réussir à maîtriser deux piliers de la guitare : le rythme et les accords.

Le plaisir de jouer est quasi-immédiat, s’en s’embarrasser de théorie qui peut être rébarbative et démotivante au début de l’apprentissage de la guitare.

Cependant, si vous aimez tout comprendre et que cela vous intéresse, ce ne sera qu’un plus dans votre maîtrise du manche de guitare.

En revanche, après quelques mois ou quelques années, si vous souhaitez composer et improviser, la théorie musicale va devenir incontournable.

Vous allez devoir comprendre comment sont construites les gammes, quels accords se placent sur quelles gammes pour vous permettre de gagner du temps et savoir quels accords vont bien ensemble.

Tout cela dans le but d’improviser avec plus de facilité et sans risquer la fausse note.

Est-ce que tout le monde est capable d’apprendre la guitare sans théorie ?

Pour débuter, la théorie n’est pas obligatoire.

Mais…

Si des artistes comme Kurt Cobain composaient à l’oreille ou comme Django Reinhardt ne connaissaient même pas le nom et les notes des cordes guitare ont réussi sans théorie, il s’agissait avant tout d’exceptions. De génies musicaux.

Ils possédaient une oreille incroyable et au risque de vous décevoir, les génies musicaux ne courent pas les rues. On en compte tout au plus une dizaine par siècle…

Quel musicien n'a pas besoin de théorie ? Hendrix reconnaîtra à la fin de sa carrière qu’il se sentait limité sans maîtriser le solfège.

Vous faites donc sans doute partie du commun des mortels. 

Force est de constater que votre oreille devra être développée et que vous devrez travailler dur pour maîtriser votre instrument à six cordes.

Dans le mesure où le solfège aide à écouter, maîtriser les notes, les gammes, les accords et les rythmes vous permettra de progresser plus rapidement et de mieux comprendre toutes les capacités de votre guitare.

L‘improvisation sans rien connaître de la théorie musicale vous enverra directement au casse-pipe. Vous pourrez vous servir de gammes différentes, de phrasés particuliers, d’un travail mélodique et de diverses figures rythmiques pour proposer des solos de guitare originaux.

Ne parlons même pas de la composition. La compréhension d’une structure harmonique et mélodique est indispensable pour progresser et faire parler votre inventivité.

Le solfège n’est pas un frein à la créativité, bien au contraire. Sa connaissance permet de s’ouvrir des portes et de découvrir que la musique n’a de limites que nos compétences.

Plus vous connaîtrez de gammes et d’enchaînements, plus vous serez capable de composer sans fausse note et de manière originale pour votre groupe de musique ou simplement pour vous.

Les différences de chacun face à l’apprentissage

Tout le monde est capable d’apprendre la guitare à l’oreille. Mais tout le monde ne devrait pas le faire.

Si certains seront très à l’aise dans l’apprentissage en autodidacte, se dégageant du temps pour travailler, écouter et reproduire encore et encore ce qu’ils entendent, d’autres auront besoin d’un professeur de guitare pour les guider et auront besoin de comprendre la structure d’un morceau avant de pouvoir le jouer.

Nous ne sommes pas égaux face à l’instrument.

Certains auront une oreille très développée grâce à un contexte familial favorable quand d’autres n’auront même pas le sens du rythme et devront l’apprendre.

Ainsi, apprendre le solfège permet de lisser ses différences d’oreille et de dire adieu à ses lacunes.

Hendrix a appris à jouer seul et sans solfège, mais à quel prix ?

On a tendance à ne voir que le résultat et pas le chemin parcouru. N’aurait-il pas pu être encore meilleur s’il avait appris la théorie musicale ? N’aurait-il pas gagné du temps ?

Peu importe le chemin emprunté, vous arriverez souvent au même résultat. La question est simplement de savoir en combien de temps. La destination n’est-elle pas plus importante que le voyage à vos yeux ?

Pourquoi ne pas prendre exemple sur les ô combien nombreux guitaristes célèbres qui ont aux appris le solfège et sont au moins aussi doués que Hendrix l’était !

5 bonnes raisons d’apprendre le solfège à la guitare

Quels guitaristes ont appris sans notes ? Apprendre la théorie musicale vous fera gagner un temps précieux. (source : YouTube)

Le solfège n’est pas obligatoire, en effet, mais une connaissance de la théorie musicale vous fera gagner un temps certain.

Vous êtes sûr que vous ne voulez pas vous y mettre ?

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, voici cinq nouvelles raisons d’apprendre le solfège à la guitare :

  • Le solfège est la langue des musiciens : connaître le solfège vous permet de mieux communiquer avec n’importe quel musicien de n’importe quel univers musical. C’est un outil universel qui vous permettra entre autres d’adapter à la guitare des morceaux écrits pour du piano classique, du violon ou de la flûte,
  • Le solfège fait travailler la mémoire visuelle : on entend pas seulement la musique mais on la voit également en suivant une partition. C’est une manière d’apprendre à entendre une note dans sa tête en la voyant simplement écrite sur une partition. Vous gagnerez du temps quand il s’agira de mémoriser des morceaux,
  • En sachant lire les notes, vous comprendrez mieux la théorie musicale : vous saurez lire les notes qui constituent un accord et mieux comprendre alors sa construction. Les deux fonctionnent de concert pour vous faire progresser en guitare,
  • C’est la seule notation du rythme reconnue : si le rythme est indiqué sur les tablatures, c’est à partir de la notation rythmique du solfège,
  • Être crédible : les musiciens classiques ne se posent pas la question, mais apprendre le solfège apporte une certaine crédibilité, notamment si vous souhaitez enseigner la musique. Sachant que le solfège n’est pas l’atout majeur des guitaristes, le connaître vous fait gagner des points face à vos pairs !

Ne vous découragez pas.

Si le solfège a souvent mauvaise presse, c’est parce qu’il s’agit encore une fois de théorie.

Mais devant un livre de mille pages, vous n’êtes pas obligé de tout lire d’un coup. Vous pouvez vous reporter au sommaire pour lire seulement les passages qui vous intéressent.

C’est la même chose avec le solfège. Vous pouvez commencer sans et en intégrer petit à petit dans votre apprentissage pour mieux comprendre votre instrument.

Allez, on se retrouve en cours de solfège ! 

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar