« La seule chose qui soit mieux que chanter c’est chanter encore. » Ella Fitzgerald

Les passionnés de chant ne voient généralement que les bénéfices de la pratique. Selon une étude allemande réalisée en 2004 par l'Institut musical de l'Université de Frankfort, le chant aiderait notamment les protections naturelles à se renforcer contre la maladie. Chanter serait également bon pour le moral et donnerait confiance en soi.

Certaines pratiques du chant aident également à se détendre. C’est notamment le cas lorsque l’on chante avec le ventre, autrement dit, en utilisant le diaphragme pour diffuser l’air. Mais y a-t-il que des avantages à cette pratique ?

Utiliser le ventre pour ne pas abîmer les cordes vocales

Quand on débute les cours de chant, il est fréquent d’entendre comme conseil de chanter avec le ventre. En effet, chanter avec le ventre est une technique qui permet d’utiliser essentiellement l’air pour sortir des beaux sons de sa bouche, et cela, sans tirer sur les cordes vocales.

Pourquoi utiliser le diaphragme pour chanter ?
Essayez de ne pas trop forcer sur la voix. Cela pourrait avoir de mauvaises répercussions à long terme.

Comme le dit Marcel Pagnol :

« Ce n’est pas en ouvrant la gorge d’un rossignol que l’on découvrira le secret de son chant. »

Naturellement, la plupart des chanteurs amateurs utilisent la gorge pour chanter. C’est la technique qui nous paraît être la plus naturelle. Cependant, et vous avez dû vous en apercevoir si vous aimez chanter régulièrement, la gorge se sert lorsque l’on chante. Cela est dû au fait que les cordes vocales travaillent trop. Quand la gorge fait légèrement mal, il est temps de s’arrêter et de passer à la méthode du chant par le ventre.

La technique consiste alors à utiliser le diaphragme pour contrôler son air et le faire sortir petit à petit. Il ne faut pas tout sortir d’un coup sinon vous risqueriez de manquer de souffle.

Utiliser cette technique permet alors de reposer les cordes vocales. À long terme, cette méthode est utilisée par les professionnels du chant pour éviter les blessures des cordes vocales. Effectivement, en sollicitant trop les cordes vocales, des nodules peuvent apparaître. Ces nodules résultent d’une inflammation des cordes vocales due aux frottement répétitifs et peuvent provoquer une extinction de voix.

Il est donc beaucoup plus prudent d’utiliser au maximum sa respiration par le ventre pour éviter ces frottements et que votre voix ne déraille.

Chanter avec le ventre : gagner en intensité

Sauf quelques exceptions, quand on chante, on aime être écouté. On chante alors pour un public, que cela soit ses proches ou un public d’inconnus dans la rue ou sur scène. Mais encore une fois, forcer sur ses cordes vocales pour que l’on nous entende de plus loin est une très mauvaise idée.

La technique du chant par le ventre est alors beaucoup plus efficace afin d’être entendu à plusieurs mètres au loin.

En effet, chanter par le ventre consiste à expulser l’air emmagasiné pour sortir un son. C’est donc cet air qui va servir à chanter plus fort. Plus le chanteur a d’air dans ses poumons et plus le son sera amplifié. Il suffit de tester.

Respirez bien profondément, bloquez votre respiration, puis au moment d’expirer, émettez un son du type « ou ». Le son sera généralement plus fort au début, quand vous avez encore beaucoup d’air, que sur la fin où vous commencez à en manquer.

Grâce à cette méthode, vous pourrez alors chanter des morceaux et faire entendre votre voix sans avoir à forcer sur vos cordes vocales. Les résultats seront impressionnants.

Les professeurs et conférenciers utilisent parfois aussi cette technique pour être entendus de loin.

Bien sûr, il ne faut pas oublier de chanter la bouche bien ouverte. Vous risqueriez sinon de perdre en volume sonore puisque l’air n’aura que très peu d’espace pour être évacué. Il faut être capable de trouver un juste milieu pour que la voix porte sans avoir à ouvrir la bouche de manière totalement démesurée.

Comment utiliser le diaphragme pour chanter ?
Plus besoin de micros pour que tout le monde vous entende; une bonne respiration se chargera de porter votre voix.

Chanter avec le ventre pour améliorer ses capacités respiratoires

Utiliser la technique du chant avec le ventre permet de gagner en endurance respiratoire et donc d’améliorer ses capacités. Un processus très utile quand il s’agit d’enchaîner plusieurs phrases musicales sans pouvoir reprendre son souffle.

En utilisant les cordes vocales, et donc en ayant une capacité respiratoire normale, cela peut être compliqué et il arrive parfois que les chanteurs aient besoin de reprendre leur souffle en plein milieu d’une phrase… Cette reprise de respiration n’est alors pas très discrète.

En chantant avec le ventre, les chanteurs peuvent apprendre à contrôler leur souffle et donc à l’économiser pour pouvoir finir une phrase musicale avant de reprendre du souffle.

La respiration par le souffle est pourtant naturelle quand nous sommes bébés ou bien endormis. Le ventre gonfle et se dégonfle au moment de l’inspiration et l’expiration. Chanter avec le ventre n’est donc pas naturelle en étant éveillé, mais reste cependant tout à fait possible.

Pratiquer la respiration abdominale plutôt que thoracique permet de prendre de plus grandes inspirations et ensuite de contrôler son débit d’air en fonction du rythme de la chanson. Les chanteurs peuvent notamment s’entraîner en réalisant l’exercice des bulles.

À l’aide d’une paille, soufflez dans un verre d’eau au moment de votre inspiration. Lors de l’inspiration, comptez jusqu’à 4 secondes, puis soufflez durant 10 secondes. Puis recommencez en soufflant pendant 15 secondes. Enfin diminuez le temps d’inspiration. Vous finirez par comprendre comment économiser votre souffle pour durer plus longtemps. Les bulles doivent alors être de même intensité du début jusqu’à la fin.

Pour quelle raison chanter avec le ventre ?
Apprendre à respirer au bon moment est essentiel pour réussir à devenir chanteur et ne pas manque de souffle en plein milieu d'une phrase.

Chanter avec le ventre pour se détendre

Quoi de mieux que de pratiquer son activité favorite tout en se relaxant ? Chanter avec le ventre permet de se détendre et de se sentir apaisé après le cours de chant.

Non seulement le chant apporte une sorte de réconfort et de confiance en soi, mais les exercices de respiration utilisés pour s’entraîner à chanter avec le ventre permettent aussi de relâcher les nerfs.

Essayez par vous-même : inspirez profondément a plein poumons, bloquez votre respiration quelques secondes, puis relâchez en expirant tout doucement. En réalisant plusieurs fois cet exercice, non seulement vous travaillerez la respiration abdominale mais vous détendrez vos muscles jusqu’à vous faire bailler.

Cette technique est utilisée en début de cours de chant afin de prendre des automatismes au moment de la pratique vocale. Ils sont également utilisés pour calmer les enfants avant de rentrer en classe ou bien pour calmer les nerfs avant un entretien d’embauche.

Chanter détendu est extrêmement important pour gérer au mieux les notes et ne pas se sentir crispé. Si les chanteurs sont stressés (cela peut notamment être le cas avant un spectacle) la voix peut trembler et la respiration peut se couper. Pour se relaxer, il est essentiel de se tenir droit, autant pour se détendre que pour faire passer l’air correctement.

Chanter avec le ventre : attention à ne pas trop en faire

Utiliser la méthode du chant par le ventre n’est pas toujours bon, et surtout si cela est fait dans les mauvaises conditions. La respiration doit rester un processus naturel et trop la forcer ou la contrôler peut parfois inverser les bénéfices.

Comment apprendre à chanter avec le ventre ?
Prendre des cours de chant avec des professionnels peut permettre de bien maîtriser la technique et de ne pas faire n'importe quoi.

À trop vouloir contrôler la respiration par le diaphragme, certaines personnes se trouvent plus stressées et ne se détendent pas du tout. La technique n’est donc pas adaptée à tous et chaque chanteur est encouragé à demande un accompagnement à un professionnel pour être sûr du résultat.

En effet, certaines personnes en voulant gonfler le ventre, vont contracter les abdominaux et donc bloquer le diaphragme, ce qui est totalement l’inverse de l’effet recherché.

Chanter avec le ventre est donc une technique qui demande de l’entraînement et qui ne doit pas être prise à la légère.

Tout comme les exercices de respiration qui peuvent donner le tournis s’ils sont réalisés trop longtemps et trop fréquemment. En effet, le trop plein d’oxygène peut provoquer des vertiges.

Conclusion

Il existe plus d’avantages que d’inconvénients à la pratique du chant par le ventre. C’est pourquoi de nombreux professionnels utilisent cette méthode. Pour se détendre, pour chanter plus fort, pour gérer au mieux sa respiration, la méthode a déjà fait ses preuves.

Le seul inconvénient de la pratique est qu’elle demande de l’entraînement et qu’il peut être contre-productif de réaliser les mauvais gestes.

C’est pourquoi nous vous recommandons de vous faire accompagner dans la démarche par un coach vocal ou professeur de musique afin d’être sûr de ne pas prendre de mauvaises habitudes et d’abîmer votre santé.

Besoin d'un professeur de Chant ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Isaline

Journaliste voyageuse et ethnologue de formation, je me passionne pour tout ce qui m'entoure. Des initiatives solidaires aux comportements animaliers, en passant par la musique, la photographie et les sciences.