Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Coach de vie professionnelle : quel est le déroulement des séances ?

De Samuel, publié le 26/11/2018 Blog > Développement Professionnel > Comment Préparer Son Cours de Coaching Professionnel ?

« Un travail opiniâtre vient à bout de tout. » Virgile (-70;-19)

Les séances de coaching en entreprise se déroulent souvent sur la base d’un accord tripartite entre le coach, l’entreprise et le salarié.

Se former pour devenir coach dans une relation d’aide, c’est-à-dire valider toutes les formations diplômantes ne suffit pas : il faut savoir préparer chaque séance d’accompagnement individuel.

Selon une étude Odoxa menée en mai 2017, il ressort que 85 % des Français estiment qu’il est bon de changer de métier au moins une fois dans sa vie active est une bonne chose.

Par ailleurs, 50 % des sondés ont déjà fait une reconversion professionnelle vers un nouveau métier.

Dans cet article, la rédaction du mag de Superprof se penche sur comment préparer une séance pour aider les actifs à réaliser leurs objectifs professionnels ?

Coacher les travailleurs : la séance exploratoire !

Avant même de se rencontrer pour un premier entretien individuel entre le coaché et le cabinet de coaching, il faut bien sûr poser les bases de la relation de confiance, c’est-à-dire faire connaissance.

C’est ce que les coachs appellent souvent la séance exploratoire.

Quel est le déroulement des programmes d'accompagnement professionnel ? Pour trouver des clients, il faut savoir préparer ses cours en fonction de chaque personne, chaque problème…

Durant cette phase, le coach individuel instaure un échange – en face à face, par skype ou par téléphone -, au cours duquel il va demander quels sont les objectifs, la nature de la demande et les motivations de ses futurs clients.

Partant, le but est de questionner « quels sont les éléments qui ont réussi à motiver à pousser la porte du cabinet de coaching ».

Et là, on se rendra compte qu’il y a du coaching pour absolument tous les motifs :

  • Changer de métier,
  • Gestion de carrière,
  • Acquérir des compétences spécifiques pour grimper les échelons,
  • Gagner en estime de soi,
  • Améliorer la connaissance de soi,
  • Exercices pratiques pour apprendre à mieux gérer le stress,
  • Analyse de la demande de tel ou tel « marché »,
  • Explorer les métiers d’avenir,
  • Coaching de prise de parole en public,
  • Apprendre la communication non violente,
  • Gestion des conflits,
  • Gestion des ressources humaines, etc.

Les postes à responsabilités et les enjeux économiques, géopolitique, environnementaux, sociaux et financiers d’un grand groupe peuvent mettre le personne cadre dirigeant dans des situations très complexes et/ou inconfortables.

Par exemple, il faut savoir gérer son stress face à des investisseurs étrangers, connaître les éléments clés d’un marché pour gagner en compétitivité ou avoir confiance en soi pour la prise de décision, etc.

On peut vouloir être coaché pour pouvoir exercer une fonction à un haut niveau hiérarchique, se remettre en question pour tout simplement changer de vie professionnelle.

En somme, il y a autant de raisons de solliciter un coach personnel qu’il n’y a d’enjeux à surmonter.

Dans un second temps de l’entretien, le coach pro valide l’adaptation du plan d’action avec la problématique soulevée par son client, ce afin de construire une ligne directrice à suivre.

Sur cette base, il sera possible de proposer un cycle de coaching personnalisé en convenant des modalités des séances : rythme, fréquence et durée des séances, lieu et horaires, honoraires.

A ce stade, les outils du coaching seront expliqués au client coaché.

Attention : il faut noter que le coach ne peut pas tout faire, il est essentiel que le coaché s’implique intégralement dans ce plan d’accompagnement personnel, auquel cas il sera difficile de constater des résultats concrets.

Normalement, cette première séance ne donne lieu à aucune facturation et aucun engagement du coaché, mais juste à l’évaluation de la pertinence – et de la faisabilité – du projet professionnel.

Préparer une séance de coaching : la séance type !

Qu’il s’agisse de faire du coaching de vie professionnelle à des salariés particuliers ou d’être coach en entreprise, le « manager coach » a un grand rôle à jouer dans la relation d’aide.

Préparer les séances de coaching : pour le bien-être au travail. Faire gravir des sommets à ses clients : « grâce à mon coach pro, je suis parvenu au sommet de ma carrière ! »

Dans un premier lieu, il s’agira de faire un retour sur les mises en action depuis la séance précédente.

C’est un peu comme un élève en cours de musique : à chaque cours particulier, le professeur lui demande de répéter le morceau vu précédemment, ou bien il fait répéter un exercice de solfège, pour évaluer le travail réalisé à domicile.

En coaching professionnel, c’est pareil : après avoir passé au crible les points positifs acquis et après la prise de recul sur les leçons à tirer d’éventuels échecs, le coach va procéder à la mise au point d’une stratégie nouvelle.

Ensuite, il convient de préparer le sujet du jour : en fonction de l’avancement sur le parcours du coaché, il faudra faire preuve de flexibilité et de capacités d’adaptation.

Parfois même, et comme tous les cours de soutien scolaire à domicile, il faut savoir improviser sans que cela ne se remarque.

Même si l’on a scrupuleusement préparé la séance et que l’on a tous les outils du coaching à disposition, il y a toujours des obstacles inopinés qui viennent perturber la séance.

Une évolution de situation non prévue, une baisse de motivation de la personne coachée, et hop, toute la préparation de cours s’envole !

Il faut donc savoir composer avec les humeurs ou les tempéraments de chacun.

La séance se terminera par une phase de bouclage récapitulatif, une étape incontournable pour définir le prochain plan d’action et son calendrier.

Les séances de coaching personnel : comment se préparer ?

Lorsqu’il est sollicité à l’initiative d’un client particulier, le coaching individuel se déroule sous la forme d’entretiens en face-à-face (le plus souvent), ou en visioconférence sur Skype (mais moins évident).

Gérer sa carrière : un pari sur l'avenir ou une stratégie ? Grâce aux séances de mon coach pro, j’ai réussi à prendre la place du Manager : un vrai coup de poker !

Le nombre de séances peut osciller entre 3 et 20 selon la nature et l’objectif à réaliser.

Il est bien entendu plus aisé d’aider à prendre du recul ou à faire un bilan de compétences que de faire du coaching de dirigeants, ce qui demandera bien plus de temps et de séances.

Les séances seront espacées d’une à deux semaines, afin de laisser du temps pour travailler sur les conseils prodigués à la séance précédente : ainsi une séance comportera-t-elle une partie d’analyse des progrès réalisés.

Cela, pour mettre en place de nouvelles actions à réaliser.

Le coaché sera invité entre chaque séance à mettre en application les progrès réalisés. Mais durant ce laps de temps, que fait le coach personnel ?

En phase avec la progression de cours, il doit préparer un certain nombre d’exercices pratiques à soumettre à son client-élève, avec des mises en situation :

  • Coaching organisationnel : de nouvelles manières de s’organiser,
  • Penser autrement aux difficultés pour prendre du recul et les surmonter,
  • D’autres façons de se percevoir : pour aider l’affirmation de soi,
  • Mise en situation de crise : pour gérer les conflits,
  • Apprendre l’animation de réunion, etc.

Les métiers du coaching professionnel ont vocation à faire de l’accompagnement professionnel : les fondamentaux reposent donc sur la confiance, ce que le coaché dit à son coach ne peut donc évidemment pas être répété ou retranscrit à son entreprise !

Lorsqu’il est financé par l’entreprise, le coaching prend la forme d’un contrat tripartite en relation avec le coach, le salarié et sa direction des ressources humaines.

En fait, le coaching en entreprise va suivre sensiblement le même protocole de préparation des séances que pour un particulier, mais l’enjeu sera plus élevé.

Le rôle du coach lors d’un entretien de coaching !

« Excitation, attention, crainte, doute, appréhension, curiosité, stress, incertitude, la première séance est une expérience subtile et forte où dansent les émotions. »

Cette phrase est tirée d’un livre co-rédigé par Jean-Marc Parizet et Sophie Berger, et dont le titre est Réussir la première séance de coaching, un guide avec cartes, repères, questionnaires et outils, paru en 2014.

Comment préparer un accompagnement au changement efficace ? Le coach professionnel, un influent au service du bien-être ?

La première séance est toujours en effet, la reine de toutes les appréhensions.

Le premier rôle du coach personnel est de créer une relation de confiance au sein de laquelle le client coaché pourra divulguer toutes les informations nécessaires à la résolution de ses problématiques.

On peut avoir des problèmes ayant trait à la sphère émotionnelle, renvoyant à des traumatismes ou douleurs familiales ou à des barrières psychologiques.

Ainsi le coach doit-il se montrer empathique, à l’écoute active de son client et surtout, ne jamais le juger sur quoi que ce soit.

Pour sortir son client de sa zone de confort et l’aider à atteindre ses objectifs, il faut que le coach puisse établir un bon questionnement : poser les bonnes questions aide à clarifier, élargir un champ de vision, changer de perspective, etc.

Cela ne s’improvise pas, mais on apprend ce pilier du métier de coach dans une école de coaching telle que l’ICF, l’International Coach Federation.

Il s’agit de faire émerger des clés permettant au client de trouver lui-même les solutions.

Ensuite, le coach tient un rôle prépondérant dans l’évaluation de la validité et de la faisabilité des stratégies envisagées : apprendre à parler davantage au travail, ou se poser en conciliateur aidera davantage, par exemple, au développement de carrière qu’en cherchant à se confronter aux autres.

Un ensemble de techniques et outils de coaching sont mobilisables pour effectuer une supervision efficace : facilitateur de prises de conscience, le coach établir comment donner réponse au questionnement (par la programmation neuro linguistique (la PNL), l’approche systémique, analyse transactionnelle, etc.).

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar