Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment s’y prendre pour écrire sa lettre de motivation de changement d’orientation ?

De Thomas, publié le 05/12/2017 Blog > Soutien scolaire > Orientation Scolaire > Lettre de Motivation pour se Ré-Orienter – Guide

« Vivre, c’est changer – voilà la leçon que les saisons nous enseignent. » Paulo Coehlo

Dans la vie, quand on fait des choix, il peut arriver qu’on se trompe.

Même les personnes les plus expérimentées peuvent se tromper.

Il faut donc déjà avoir conscience que ce n’est pas une tare de se fourvoyer dans son orientation.

L’important est de savoir l’analyser suffisamment pour trouver une solution rapide. Et dans le processus de changement d’orientation, l’étape déterminante est la lettre de motivation.

C’est cette lettre qui fera la différence auprès des gens influents.

Si aujourd’hui encore, beaucoup de personnes feront leur métier toute leur vie, les Français changent en moyenne 4,5 fois d’employeur dans leur vie. Qui dit changement d’employeur, dit parfois faire une formation pour se reconvertir.

Voici donc quelques notions, quelques éléments pour mettre toutes les chances de son côté avant de rédiger une lettre de motivation et de l’envoyer.

En remplissant ces étapes vous aurez tous les moyens en votre possession pour réussir votre réorientation.

Soyez donc attentifs !

Savoir précisément pourquoi on choisit de changer d’orientation

Changer d’avis dans un domaine aussi important que l’orientation professionnelle ne peut pas être le fruit du hasard.

Encore moins celui d’un caprice parce que « c’est trop dur ».

Avant de vous ré-orienter, posez-vous les bonnes questions. C’est le fruit d’une réflexion mûrie et en accord avec l’entourage. Aussi bien éducatif que personnel.

Avant d’entamer la procédure (qui peut parfois être longue) et de donner sa lettre de démission, il faut se poser des questions, et surtout en avoir les réponses.

Voici donc les interrogations à avoir, à se poser.

En quoi me suis-je trompé ?

Les raisons d’une mauvaise orientation ne sont pas si nombreuses que cela.

Une mauvaise orientation vient habituellement d’une réflexion incomplète sur ses envies professionnelles ou d’une hésitation.

  • Vos parents ou vos professeurs vous ont-ils poussé vers des études qui ne vous correspondaient pas ?
  • Aviez-vous réellement envie de faire des études longues ?
  • Etes-vous plutôt manuel ou intellectuel ?
  • Préférez-vous travailler dans un bureau ou à l’extérieur ?
  • Pourquoi avez-vous envie d’entamer une reconversion professionnelle ?
  • Quel métier vous conviendrez le mieux ?
  • Que souhaitez-vous vraiment faire ?
  • Le salaire est-il l’élément le plus important dans votre carrière ?
  • Etc.

Il faut également prendre en compte le contexte global comme votre situation personnelle et familiale. Ce contexte peut faire changer d’avis sur le choix d’orientation (rallonger ou raccourcir la durée).

  • Est-il viable de changer de carrière ?
  • Avez-vous des enfants à charge ?
  • Votre conjoint soutient-il votre changement de vie ?
  • Vivez-vous loin de votre famille ?
  • Avez-vous envie de vous rapprocher d’eux ?
  • Avez-vous besoin de suivre une formation ?
  • Combien de temps pouvez-vous être en recherche d’emploi ?
  • Etc.

L’expérience personnelle et la mutation du caractère propre au jeune âge peut faire aussi changer d’avis.

Quand on est jeune, on peut avoir subi le sempiternel « passe ton bac d’abord » puis « fais des études pour trouver du travail » de nos parents. Et avoir fait des études pour leur faire plaisir sans y prendre goût et pour faire un travail qui ne nous donnera pas pleinement satisfaction.

Le rapport au travail a également un impact sur notre envie de changement.

Si vous ne trouvez plus aucune motivation à aller au bureau et que vous rechignez à la tâche, peut-être cela vient-il uniquement de l’employeur. Ou le problème est plus profond et c’est réellement les tâches que vous exercez qui ne vous conviennent pas ou plus.

Le point commun à tous ces prétextes doit être la motivation maximale à changer.

Vouloir changer d’orientation ne doit pas être pris à la légère, surtout si cela fait plusieurs années que vous exercez le même travail. Cela doit être une intime conviction. Quelque chose d’inéluctable pour votre bien-être et votre envie de travailler.

Ai-je vraiment trouvé mieux ?

Changer de voie peut être bien et courageux.

Comment changer d'orientation et motiver ses envies ? Nouvelle ambition ? Nouveau cursus ? Pensez à prendre le temps de la réflexion.

Mais comme nous l’avons dit précédemment, il faut être sûr de soi. Ainsi demandez conseils, renseignez-vous afin d’être sûr de votre deuxième choix.

Il faut être sûr de soi avant de commencer le processus de changement.

En effet, si le droit à l’erreur est admis, il ne doit pas y avoir deux, trois ou quatre erreurs dans un choix de parcours. Vous risquez de perdre du temps, de l’argent et d’apparaître comme quelqu’un de versatile.

Ainsi, avant de savoir comment rédiger une lettre de réorientation et d’envoyer une candidature spontanée sur un coup de tête, mieux vaut s’être renseigné sur le poste que l’on vise. Plus on est rigoureux, plus on a de chance de ne pas se tromper.

Pour cela, plusieurs options s’offrent à vous et peuvent être combinées :

  • Les fiches métiers de l’Onisep qui vous en diront davantage sur le métier que vous visez : diplôme requis, fiche de poste, métiers associés, salaire…
  • Des témoignages de professionnels : si vous n’en trouvez pas sur Internet, n’hésitez pas à démarcher des professionnels autour de chez vous afin de convenir d’un rendez-vous pour parler de leur métier autour d’un café ou au sein de leur entreprise. C’est aussi un moyen pertinent d’avoir des contacts pour son réseau,
  • Demander de l’aide à Pôle Emploi si vous y êtes inscrit : il est possible de rencontrer des professionnels via Pôle Emploi mais également de suivre des stages de courte durée afin de découvrir un métier et pourquoi pas décrocher un job,
  • Participez aux portes ouvertes des écoles si vous souhaitez changer de formation (comptabilité gestion, BTS tourisme, DUT info communication, BTS commerce international…),
  • N’oubliez pas les forums de discussion sur Internet pour découvrir le métier qui vous fascine et vous fait rêver !

Le processus de changement continue ensuite par la rédaction de cette fameuse lettre de motivation dont on va parler maintenant.

Quelles sont les infos importantes à mettre dans la lettre de motivation ?

Une lettre, ça ne s’écrit pas comme ça. La rédaction d’une lettre de motivation pour postuler à une offre d’emploi demande du temps et de la réflexion.

D’ailleurs, il y a des formations professionnelles où l’on apprend à rédiger correctement une lettre, notamment de motivation.

Il y a des règles à respecter pour que ce document soit valide, cohérent, légitime.

A commencer par l’aspect général, le visuel.

Le travail sur la mise en page : comment faire une lettre de motivation ?

Au niveau de l’aspect global le plus important est ceci : rendre cette fameuse lettre attractive, lisible et attirante à l’œil.

Tout d’abord, hors de question d’envoyer au chef d’établissement une lettre manuscrite. Cela ne se fait plus, à part si c’est expressément demandé dans l’annonce. Sinon, cela risque d’être rédhibitoire pour vous !

Une lettre rédigée à l’ordinateur est propre, aérée et surtout neutre.

Et heureusement que je n’ai pas eu à rédiger de lettre de motivation à la main. Vu mon écriture, je pense que je n’aurais été embauchée nulle part ! 

Comment présenter et mettre en forme sa lettre de motivation ? Il faut qu’elle soit rédigée à l’ordinateur, pour favoriser la neutralité.

L’idée, c’est de privilégier le contenu, et non le contenant.

Aérez votre lettre, découpez-la en paragraphes. Un paragraphe correspond à une idée générale. Ne mélangez pas les idées. Veillez à être clair et concis.

Souvenez-vous que toutes les informations de CV et lettre de motivation doivent être contenues sur une seule page A4.

Ainsi vous favoriserez une lecture active et rapide.

Et vous n’en serez que plus percutant. Mais je vous l’accorde, la rédaction demande réflexion et esprit de synthèse.

Les infos pratiques obligatoires à faire apparaître dans la lettre de motivation

Si l’on met les infos sur le récit de votre parcours de côté, on peut jeter notre dévolu sur les éléments obligatoires à mettre dans la lettre :

  • Vos infos personnelles (en haut à gauche) : Vos nom prénom, adresse, code postal, téléphone et adresse mail. Il est important de vous restituer auprès de la personne qui va vous lire et qui ne vous connait pas forcément. Pas besoin de mettre votre date de naissance qui sera elle à réserver au CV,
  • La date et le lieu de rédaction de la lettre (en haut à droite),
  • L’objet de la lettre (en-dessous, aligné à gauche ou centré). Dans ce cas, « lettre de candidature pour intégrer … » (précisez la formation) ou « lettre de candidature pour le poste de … » (précisez le poste). L’objet est primordial, évidemment,
  • Les deux formules de politesse (une en ouverture, l’autre en fermeture). Les outils traditionnels pour ouvrir et fermer la lettre. Attention toutefois à ne pas aller chercher des formules trop compliquées et pas naturelles. En ouverture, contentez-vous d’un « Madame Monsieur » d’usage. C’est mieux si vous connaissez le nom de la personne à qui vous vous adressez. En fermeture, après avoir précisé « je reste à votre entière disposition pour un éventuel entretien de recrutement », terminez par « dans l’attente de votre réponse, je vous prie de croire en mes sentiments distingués » ou « dans l’attente de vous rencontrer, je vous prie d’agréer mes sincères salutations »,
  • L’adresse de l’entreprise (en haut à droite, sous la date et le lieu de rédaction) précédée de la formule « à l’attention de … » : seulement si vous envoyez une lettre de motivation par courrier postal et non un mail de motivation.

Pour un mail de motivation, les conseils ci-dessus ne s’appliquent pas tous : écrivez directement dans le corps du mail et mettez l’objet en position « objet » du mail. Oubliez la partie sur vos informations personnelles et l’adresse de l’entreprise.

Comment rédiger sa lettre de motivation ? Attention à ne pas rester trop longtemps devant votre écran !

Faire transparaître votre motivation dans le plan de votre lettre

Quand on veut transmettre un message, faire passer une idée, il faut la structurer.

Chaque paragraphe doit faire transpirer une idée.

Une idée que vous développez avec quelques exemples mais une idée.

Et pour une lettre de ce type trois paragraphes suffisent.

Dans le premier, vous expliquez en quelques mots votre parcours.

Votre chemin de vie, celui qui vous amène à la situation présente. Au niveau scolaire ou professionnel, mais aussi au niveau privé (sans rentrer trop dans le détail bien sûr).

Dans le deuxième vous expliquez le cheminement qui vous a poussé à vouloir vous réorienter.

Veillez à y être précis. C’est probablement le paragraphe le plus important car non seulement vous racontez ce qui s’est passé, mais en plus vous donnez pour la première fois votre envie pour l’avenir.

Enfin dans le troisième paragraphe, vous vous mettez en avant.

Vous mettez en avant vos atouts. Sans être too much bien sûr.

Expliquez également que ce changement vous sera bénéfique, que ce sera l’occasion de retrouver une voie qui cadre avec vos souhaits.

Tout ceci avant de solliciter un entretien avec les personnes décideuses.

La structure « je », « vous », « nous » fonctionne aussi pour une lettre de réorientation

Ecrire une lettre de motivation, c’est veiller à ne pas uniquement parler de soi. Que ce soit pour un premier emploi, pour un job d’été ou pour une reconversion professionnelle, il est important de montrer que l’on a fait des recherches sur l’entreprise et que l’on souhaite réellement l’intégrer.

Si le CV donne une première impression sur vous, la lettre de motivation doit venir confirmer l’envie du recruteur de vous recevoir pour un entretien.

Le première paragraphe de la lettre est consacrée au « je ». Dès la première phrase, c’est le moment de vous mettre en avant, d’évoquer les points forts de votre parcours mais surtout d’exposer votre situation actuelle, le pourquoi de votre changement de vie, vos envies et vos motivations pour la suite.

Attention à rester toujours positif sans rejeter vos expériences passées. L’idée est de démontrer comment vous en êtes venu à vous intéresser à un nouveau métier ou secteur, tout en reliant vos expériences passées avec ce changement (si possible).

Exemple : Actuellement chef de projet au sein de [entreprise], depuis x années, j’aimerais aujourd’hui intégrer un poste pour lier mes compétences dans le domaine du numérique à ma passion pour le domaine de [domaine de reconversion]. 

Les exemples de lettres de motivation sur Internet peuvent vous aider à avoir au minima la structure et la marche à suivre.

La deuxième partie doit être consacrée au « vous », l’entreprise à laquelle vous adressez votre lettre. Car au-delà d’une réorientation, c’est aussi une demande d’emploi que vous émettez. Que ce soit en réponse à une annonce ou en candidature spontanée, il faut s’intéresser à l’entreprise.

Vous voulez intégrer cette entreprise en particulier pour ce poste en particulier.

Ne faites pas de lettre de motivation générique. Ou plus précisément : cette partie doit être personnalisée systématiquement. C’est une excellente manière de se démarquer d’autres candidats.

L’idée est de montrer que vous avez bien cerné les enjeux de l’entreprise et du poste que vous visez. Essayez de creuser un peu et ne restez pas sur des enjeux trop évidents.

Exemple : Pour le développement de votre entreprise, vous avez besoin d’un [intitulé du poste] avec l’expérience du web qui soit également capable de comprendre les attentes des passionnés de [domaine de reconversion]. 

Dans la dernière partie, c’est le moment de se projeter vers l’avenir. Montrez pourquoi vous êtes le candidat idéal pour le poste à même de répondre à la problématique d’entreprise.

C’est le paragraphe qui doit donner envie de vous contacter. Vous pouvez mettre en lien vos expériences passées, même si elles sont différentes du poste visé, pour montrer que vous êtes la personne qu’il faut à l’entreprise !

Exemple : Je travaille actuellement sur [poste actuel] ; autant de connaissances que je souhaite mettre au service de votre projet de [projet de l’entreprise].

Vous pouvez retrouver de nombreux autres conseils sur le site « Fuyons la Défense ».

Quels sont les détails qui peuvent faire la différence en votre faveur ?

Si on veut mettre tous les moyens de notre côté il faut faire attention au détail.

Le seul impact que cette lettre doit avoir auprès de son destinataire, c’est celui du contenu. Du message envoyé.

Votre motivation et votre enthousiasme doivent transparaître dans cette lettre de motivation. Attention à ne pas sembler désespéré, c’est à mille lieues du message que l’on souhaite faire passer.

Concentrez-vous alors sur certains détails qui peuvent faire la différence. En votre faveur bien sûr.

Soyez-sûr de vous quant à votre futur scolaire et professionnel. Le but est de faire comprendre qui vous êtes en quelques mots.

La mise en forme, et la tonalité de votre lettre

Dans votre lettre de motivation en vue d’une réorientation c’est votre personnalité qui doit ressortir.

Vous devez donner en quelques mots un aperçu de votre façon d’être.

Pour ça, adaptez votre langage et votre vocabulaire.

Musclez plus précisément le paragraphe dans lequel vous vous décrivez.

C’est le moment où vous vous mettez un peu à nu.

Celui où vous faites comprendre à votre interlocuteur que vous méritez d’avoir la chance de changer.

Que ce changement sera bénéfique et productif pour l’entreprise que vous visez.

L’important est donc de faire ressortir votre personnalité.

Soyez convaincant.

L’orthographe et la syntaxe, une évidence mais quand même

Cela peut paraître couler de source mais il est important de le rappeler.

La forme compte autant que le fond. Une faute d’orthographe est mal perçue auprès d’un recruteur et peut vous valoir le poste.

Le premier conseil, c’est de rédiger une première ébauche de votre lettre à la main, sur une feuille de papier. On fait généralement moins de fautes d’orthographe en écrivant avec un stylo qu’à l’ordinateur.

Vous pourrez alors la relire, avant de la peaufiner.

Veillez à vous relire et à la faire relire à votre entourage.

Faites la lire également à quelqu’un à l’aise avec l’orthographe dans l’idée de débusquer les fautes d’orthographe mais également de trouver la meilleure tournure de phrase possible ou les erreurs de syntaxe qui peuvent se glisser.

Les fautes d’accent, de conjugaison, de grammaire ne doivent pas vous échapper.

Faites attention également à ne pas vous répéter et à varier les plaisirs au niveau des champs lexicaux.

Évitez les répétitions, les expressions lourdes et surtout les phrases trop longues. Privilégiez les phrases courtes et évitez les formules toutes faites.

La technique, c’est : une phrase, une info.

Multiplier les éléments dans la même phrase, c’est le meilleur moyen de perdre le lecteur, surtout lorsque l’on veut convaincre.

Un dictionnaire de synonyme peut donc s’avérer être un allié précieux dans lé rédaction d’une bonne lettre de motivation.

A qui demander conseil à la relecture ?

Vous voulez vous diriger vers un emploi plus manuel ? Pensez à vous former. Tout le monde n’est pas apte à donner son avis sur votre lettre de motivation.

Un avis c’est bien, plusieurs c’est mieux.

Surtout lorsque cela concerne un texte aussi important.

Profitez donc de l’avis de votre entourage direct et indirect.

Dans un premier temps, vos proches. Votre famille, vos frères et sœurs à l’aise avec ce genre de réflexion, et vos personnes de confiance dans ce cercle-là. Ce sont eux qui vous connaissent le mieux, et qui sont le plus à même de vous aider à trouver vos qualités à mettre en avant.

Surtout en ce qui concerne le paragraphe sur votre histoire personnelle, votre parcours, votre passé.

Si on élargit le cercle, vous avez aussi les professionnels de l’éducation qui sont compétents pour ça.

La conseillère d’orientation dans un premier temps, peut vous aider à rédiger votre lettre. Les employés du CIO le plus proche sont également efficaces et peu avares de conseils.

Et dans un dernier temps n’hésitez pas à faire appel à des associations, voire même des forums virtuels. Avec les réseaux sociaux et internet, vous trouverez forcément une personne qui vit la même chose que vous.

Chaque année ce sont plus de 25 000 étudiants qui changent d’orientation.

Vous trouverez des lettres types et tous les conseils nécessaires. 

Et avec tous ces conseils vous serez fin prêts à franchir le pas avec réussite.

Dernier conseil : triez les conseils que l’on vous donnera. Plus vous consultez de personnes différentes, plus elles risquent de se contredire et plus vous risquez d’être perdu.

Mieux vaut avoir déjà une idée de ce que l’on souhaite faire ressortir et ne pas mettre en application tous les conseils de Pierre, Paul ou Jacques.

Définitions « lettre de motivation pour se réorienter »

Rédiger une lettre de motivation pour se réorienter n’est pas forcément chose aisée. Il faut veiller à mettre en lien ses expériences passées avec sa nouvelle ambition pour ne pas perdre son interlocuteur.

Que signifie versatile ?

Une personne versatile est une personne qui change facilement d’avis et d’opinion. Dans le cadre d’un emploi, c’est une personne qui ne sait pas ce qu’elle veut.

Qu’est-ce qu’une lettre de motivation réussie ?

Une lettre de motivation réussie doit donner envie au recruteur de vous contacter en vue d’un entretien.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar