Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Vous venez d’avoir le DECOP pour orienter les élèves ? Voici des idées d’endroits où travailler !

De Samuel, publié le 18/07/2019 Blog > Soutien scolaire > Orientation Scolaire > Où Enseigner En Tant que Conseiller d’Orientation Scolaire ?

« Lorsque tout semble aller contre vous, souvenez-vous que les avions décollent toujours face au vent. » Henry Ford (1863-1947)

Orienter les élèves sur leurs choix d’orientation, être conseiller d’éducation, favoriser l’insertion professionnelle des élèves, bref, devenir conseiller ou conseillère d’orientation est un beau projet professionnel qui nécessite un parcours du combattant pour y parvenir.

Il y aurait en France, 4 400 personnes qui auraient choisi le métier de conseiller d’orientation psychologue (COP).

Mais avec le nouveau statut de la profession – les COP ayant fusionné en un corps unique avec les psychologues scolaires -, l’effectif total de Psychologues de l’Éducation Nationale (PsyEn) a littéralement augmenté.

Où enseigner quand on est conseiller d’orientation scolaire ? Voici notre étude sur le sujet.

Être conseiller d’orientation auprès des élèves

Le Psy-EN (psychologue de l’Éducation Nationale), spécialité EDO – parcours éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle -, est le nouveau statut rassemblant les psychologues scolaires et les conseillers d’orientation-psychologue scolaire.

Comment appliquer les recommandations des conseils de classe ? A cet âge, on ne pense guère à son avenir…

Ce dernier intervient majoritairement auprès des élèves inscrits dans les établissements scolaires relevant du ministère de l’Éducation Nationale.

En France, ces personnels de l’éducation sont recrutés sur concours, après avoir validé un Master 2 de psychologie.

Le psy-EN travaille donc auprès d’un public d’adolescents, et sa mission est d’accompagner des profils d’élèves très hétéroclites :

  • Élèves en difficulté,
  • Élèves en manque d’information sur leur avenir professionnel,
  • Élèves en situation de handicap,
  • Élèves en réorientation scolaire,
  • Élèves en décrochage scolaire ou en échec scolaire, etc.

Le rôle du conseiller psychologue scolaire est donc de proposer des débouchés à ses élèves, en adéquation avec l’offre de formation, leurs aptitudes personnelles, leur personnalité et tout en prenant en compte les problèmes d’appariement sur le « marché de l’emploi ».

En aparté, on parle d’appariement du marché du travail – en macroéconomie – pour désigner le fait qu’il existe un décalage entre l’offre et la demande de travail, entre les compétences demandées par les employeurs et celles acquises par les candidats.

En tant que membre de l’équipe éducative, le psy-EN est donc parfois amené à intervenir en classe, devant 30 ou 35 élèves, notamment pour présenter les filières, renseigner les élèves sur l’admission post-bac (ou Parcoursup), parler de la vie étudiante, proposer des tests d’orientation, etc.

Il faut être sûr de soi car élèves et étudiants ne seront pas forcément réceptifs aux conseils du conseiller d’orientation : les lycéens ont l’âge où ils se rebellent, ont le sentiment d’être de jeunes adultes et de tout connaître, or ils n’écoutent pas toujours les adultes.

Les conseillers d’orientation travaillent donc essentiellement dans les collèges et lycées publics, auprès des élèves en manque d’orientation.

Le périmètre d’action du conseiller psychologue en établissement scolaire est large puisqu’il peut être amené à officier à la fois dans les lycées d’enseignement général, dans un lycée professionnel et technologique ou encore dans un « SEGPA », section d’enseignement général et professionnel adapté.

Il se destine à tout élève ayant besoin de conseils sur son parcours scolaire et professionnel.

En accord avec le chef d’établissement, les conseillers principaux d’éducation (CPE) et les enseignants, le conseiller-psychologue scolaire peut mener des entretiens individuels avec les élèves afin de leur fournir un suivi adapté à leur personnalité.

C’est en cela que le métier de psychologue prend tout son sens : l’accompagnement des élèves en difficulté pour construire leur projet d’orientation nécessite de trouver l’origine des difficultés et des blocages, afin de travailler avec eux sur la motivation, les méthodes d’apprentissage et pour leur redonner confiance en eux.

Le psy-EN est également un maillon de la chaîne éducative puisqu’il travaille de concert avec les équipes pédagogiques des établissements du second degré.

Être conseiller d’orientation auprès des équipes éducatives

Les conseillers d’orientation peuvent tenir des permanences dans les collèges et lycées afin de renseigner les élèves sur leurs études supérieures et sur la vie professionnelle.

Les conseillers d’orientation scolaire sont amenés à parler à un groupe de 30 personnes !

A ce titre, ils travaillent en qualité de conseillers techniques auprès du personnel enseignant, et du chef d’établissement – le « dirlo », ou proviseur -, car ils sont un solide point d’appui pour répondre aux questions de ces derniers.

Ils peuvent aider à la construction de projets d’orientation, échanger avec les CPE et les professeurs principaux, permettant un suivi des élèves et une aide à l’adaptation de certains dans le milieu scolaire.

Par exemple, cela peut être suivre un élève en classe de seconde qui ne parvient pas à s’épanouir dans son nouveau lycée, un élève de 6ème ne trouvant pas ses repères lors de cette première année du collège.

Le psychologue de l’Éducation Nationale peut donc participer à des visites d’établissements, à des salons, mener des séances d’information.

Ou quand le conseiller d’orientation scolaire devient un acteur de la salle des profs…

Il peut ainsi organiser des présentations sur les professions de tel ou tel secteur.

Souvent, on peut prendre rendez-vous avec la personne en charge de l’orientation directement auprès des assistants d’éducation, en vie scolaire.

Le système éducatif est relatif à un rouage dans lequel chaque maillon est interdépendant des autres.

Au sein d’un établissement scolaire, nombreux sont les projets scolaires et les idées de projets éducatifs soulevés par les personnels enseignants.

Le COP peut aider à mobiliser des ressources pédagogiques et de la documentation, notamment pour ce qui concerne l’orientation professionnelle, le monde professionnel des différents secteurs d’activité.

Les autres lieux d’exercice du conseiller d’orientation

Quelles portes ouvrir : voilà l’enjeu premier de l’orientation scolaire !

Ce n’est pas tout !

Le conseiller d’orientation scolaire peut également assister au conseil de classe de chaque trimestre et prodiguer de précieux conseils aux professeurs sur l’évolution psychologique d’un ou une élève en difficulté.

Le métier de conseiller requiert de fortes qualités humaines et sociales en sus de la psychologie.

Car les conseillers d’orientation et psychologues scolaires – qu’ils soient fonctionnaires titulaires, fonctionnaires stagiaires ou contractuels – sont aussi amenés à avoir un entretien individuel avec un ou plusieurs parents d’élèves, notamment pour faire le point sur d’éventuelles difficultés d’un élève durant sa scolarité.

Un conseiller d’orientation et psychologue scolaire travaille également en étroite collaboration avec le CIO, le centre d’information et d’orientation.

Ils peuvent aussi donner des séances d’information pendant les vacances scolaires, puisque le centre d’information et d’orientation reste souvent ouvert lorsque les collèges et lycées ont fermé leurs portes.

C’est là qu’on y trouve les fameuses brochures de l’ONISEP sur les études après le bac (commerce, marketing, droit, finances, sciences po, CPGE, langues, économie, histoire, etc.).

L’une des fonctions premières d’un CIO est l’accueil du public.

Le rôle du CIO est d’analyser la demande, d’être à l’écoute, d’aider aux choix d’orientation pour favoriser la réussite scolaire des élèves et d’aider à élaborer des solutions face à des problèmes personnels des élèves, des parents ou même par extension, à tout adulte nécessitant des conseils sur son parcours de formation.

Ainsi, des conseils personnalisés seront donnés durant toute l’année scolaire aux demandeurs suivant l’orientation vers tel ou tel domaine, sur les évolutions de carrières, sur les difficultés scolaires éventuelles.

C’est un lieu de ressources pour les personnels de l’Education Nationale, qui peuvent puiser de l’information pour bâtir leurs séquences (revues, CD-ROM, informations sur les diplômes, les écoles, les métiers, les concours, les données économiques et sociales, les formations, etc.).

Le conseil d’orientation dans le secteur privé

Michel, psychologue de l’Education Nationale : « attention, si tu t’engages en sciences humaines et sociales, les débouchés sont maigres… »

On quitte le milieu scolaire pour trouver d’autres cercles d’action du conseiller d’orientation : dans le domaine privé, nombre de psychologues s’installent en profession libérale en tant que coachs.

Le coaching sportif et le coach de vie se développent, pourquoi pas le coaching scolaire ?

Il n’y aurait qu’un conseiller d’orientation psychologique de l’Education Nationale pour 1 600 élèves dans le système scolaire.

Or selon un sondage réalisé en mai 2018 par Harris Interactive pour Indeed, seuls 50 % des étudiants à l’université se sentent suffisamment informés sur le fonctionnement du marché du travail.

Il y a une demande potentielle forte pour aider ceux qui estiment s’être trompés de cursus.

On trouve par exemple des coachs – à la fois psychologues et professionnels des ressources humaines – dans les cabinets de conseil Recto Versoi.

Vous n’êtes pas satisfait du COP de votre établissement d’enseignement secondaire ?

On trouve aussi le réseau Trouve ton avenir, qui propose des ateliers d’orientation personnalisée, avec des échanges et des tours de table avec l’élève et sa famille, la possibilité d’effectuer un bilan d’orientation et/ou un bilan de compétences, l’analyse des résultats scolaires, etc.

Ils s’intéresseront à tous les facteurs permettant d’accompagner l’élève au cours de son année scolaire.

Les séances se destinent plus particulièrement aux élèves de terminales qui recherchent la bonne formation universitaire après leur baccalauréat, à valoriser leur expérience professionnelle en début de carrière pour l’emploi, mais aussi aux adolescents de 3ème et de 2nde.

Vous ne trouvez pas votre bonheur ?

Vous pouvez aussi prendre des cours particuliers auprès de nos coachs scolaires sur Superprof !

On trouve, dans toute la France, 4 335 intervenants inscrits comme professeurs d’orientation scolaire sur la plateforme de soutien scolaire : profitez-en et recevez un conseiller à domicile !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar