Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quel meilleur moment pour débuter l’apprentissage sino-linguistique ?

De Hélène, publié le 06/09/2018 Blog > Langues > Chinois > À Quel Âge Peut-On Commencer À Apprendre Le Chinois ?

« Il est facile d’apprendre mille disciplines, mais il est difficile d’en connaître une à fond », Proverbe chinois

On le dit souvent, la langue chinoise, c’est un véritable casse-tête chinois et même ceux dont c’est la langue maternelle vous le diront… Pour autant, cela n’a pas empêché 100 000 élèves français, du primaire au supérieur, de la choisir comme LV2 ou LV3 dans l’enseignement. Pourquoi ? Parce que le chinois est une langue d’avenir, idéale pour ceux qui souhaitent travailler à l’international, ou bien s’inspirer du mode de vie chinois.

Si la Chine est une grande puissance économique et que la langue chinoise compte parmi les langues officielles de nombreuses organisations internationales, lire et écrire le chinois est difficile pour les non natifs. Quel est donc le meilleur âge pour débuter son apprentissage ? Réponse dans notre article !

Commencer le chinois dès l’enfance, à 5 ans

Peut-on apprendre la langue chinoise dès l'enfance ? L’alphabet, l’une des premières choses à apprendre pour comprendre le chinois

Le chinois est une langue très particulière, puisqu’elle est imagée, c’est une langue dessinée : l’alphabet est en effet une succession ou un assemblage de signes, appelés les « sinogrammes ». L’apprentissage du chinois se fait donc de trois manières :

  • En le lisant,
  • En l’écrivant,
  • En le parlant.

C’est un apprentissage difficile, et plus tôt on s’y met, mieux c’est. Alors, vous vous direz sans doute que de débuter l’apprentissage de la langue chinoise à 5 ans, c’est un peu prématuré… Pourtant, c’est loin d’être anodin ! En effet, plusieurs études ont prouvé qu’apprendre une langue étrangère très tôt favorise le développement cognitif des jeunes enfants : les idéogrammes vont ainsi stimuler leurs fonctions, car ils sont de véritables « éponges » !

Le saviez-vous ? Il y a entre 40 000 et 60 000 sinogrammes, à savoir les caractères chinois permettant de construire des mots…. Un véritable casse-tête pour tous les connaître ! 

D’autre part, certains enfants sont très précoces et peuvent exprimer un besoin, ou une envie de connaître une autre langue. C’est l’âge auquel ils se mettent à développer leur esprit critique. Nul doute que de connaître le chinois, c’est un atout pour leur avenir dès l’école maternelle !

Dans ce cas, l’apprentissage sera organisé autour de certains axes : l’alphabet, la calligraphie, les mots chinois courants. Cela permet aux enfants de transposer leur environnement avec cette nouvelle langue sans être perdu.

À ce jour, il faut savoir qu’il n’est pas possible de recevoir un enseignement linguistique dans les écoles maternelles ou primaires, sauf dans certaines écoles sélectives. Par exemple, 126 sections internationales ont été mises en place par l’Éducation nationale en écoles primaires, dont seulement 15 pour la langue chinoise. Les établissements dispensant les 3 heures d’enseignement hebdomadaires rattachés à ces sections sont répartis selon :

  • L’académie d’Aix-Marseille,
  • L’académie de La Réunion,
  • L’académie de Lyon,
  • L’académie de Montpellier,
  • L’académie de Nice,
  • L’académie de Paris,
  • L’académie de Rennes,
  • L’académie de Versailles.

C’est pourquoi, si vous souhaitez sensibiliser votre jeune enfant à la langue chinoise, il faudra aussi vous adresser à des associations spécialisées ou bien prendre des cours de langue particuliers. La pédagogie nécessaire est en effet un peu différente et doit avoir des aspects ludiques, que seuls des professionnels peuvent dispenser.

Les années lycées (14 – 18 ans) : idéales pour apprendre la langue chinoise

Pourquoi apprendre le chinois dès le lycée ? Les langues étrangères : un apprentissage qui débute généralement au collège ou au lycée

En général, le collège marque le début de l’apprentissage des langues étrangères selon le référentiel commun européen. On fait de l’anglais, de l’allemand et de l’espagnol, ou bien des langues européennes, comme l’italien ou le grec/latin.

Mais le meilleur âge pour débuter le chinois, c’est au lycée, à partir de 14 ou 15 ans. À cet âge-là, deux atouts garantissent la réussite de l’apprentissage :

  • D’une part, le jeune est plus alerte sur l’intérêt des langues étrangères pour son cursus ou sa vie quotidienne,
  • D’autre part, il dispose de plus de temps pour étudier une nouvelle langue qu’un professionnel en activité.

Pour beaucoup de lycéens qui commencent à apprendre la langue chinoise, il y a un projet de poursuites d’études dans un domaine commercial, linguistique ou international. Il s’agit donc d’un plus pour le CV et la culture personnelle. L’accent est mis sur les règles de grammaire, la conjugaison et la syntaxe. Il y a encore peu d’enseignements en compréhension orale : c’est la théorie qui l’emporte. On apprend l’écriture chinoise, la phonétique, le vocabulaire chinois, l’intonation…

Le but est d’assimiler un maximum de choses utiles dans le cadre d’un stage intensif et immersif de chinois, comme les formules de politesse ou ce que signifie littéralement une expression idiomatique courante.

Le nombre de lycéens étudiant le chinois est d’environ 45 000 élèves en France, ce qui représente une augmentation de 400% en 10 ans ! 

On pourrait penser que les dispositifs pour lycéens sont plus développés afin de répondre au besoin d’apprentissage du chinois… Eh bien, pas tant que ça ! En réalité, seuls 13 établissements proposent des cours de chinois dans le cadre d’une section internationale au lycée, dans les académies de :

  • Aix-Marseille,
  • Créteil,
  • La Réunion,
  • Lyon,
  • Montpellier,
  • Nice,
  • Paris,
  • Poitiers,
  • Rennes,
  • Versailles.

Grâce à ces sections, il est possible de partir en Chine en échange linguistique pour apprendre à parler le mandarin auprès de locuteurs natifs. Elles permettent, grâce au travail personnel et aux cours chinois individuels avec professeurs particuliers, d’apprendre à lire et à parler couramment le chinois,

Les cours particuliers, les associations ou les instituts de chinois sont donc d’autres options à envisager, surtout si l’adolescent souhaite passer une épreuve facultative du baccalauréat… En chinois !

Profiter de ses études supérieures (18 – 30 ans) pour apprendre la langue sino-asiatique

Quand faut-il apprendre le chinois ? Les études supérieures : le meilleur moyen pour concrétiser votre savoir sur la langue de Chine

La majorité des apprenants sinophones ont déjà leur baccalauréat en poche et débutent leur enseignement dès la première année des études supérieures. Ils veulent parler chinois pour plusieurs raisons :

  • L’apprentissage d’une nouvelle langue étrangère, en plus de l’anglais et du classique duo espagnol/allemand, est un véritable plus pour certaines filières,
  • Lorsque le projet professionnel de l’étudiant se dessine,
  • Parce que l’offre d’enseignements est plus développée à l’université et dans les grandes écoles,
  • L’accès à d’autres ressources sont possibles à partir de la majorité (formations en ligne, à distance, rencontres internationales).

De plus, l’étudiant est dans une dynamique d’apprentissage permanent, pas seulement linguistique : il est dans un esprit de « bachotage » et débuter le chinois n’est donc pas un problème. De plus, si l’étudiant se projette sur des études longues (de 3 à 5 ans), il peut espérer avoir un bon niveau à la fin de ses études. C’est du moins comme cela qu’il faut le voir !

Le meilleur âge pour apprendre le chinois, c’est entre 18 et 20 ans !

L’étudiant dispose par ailleurs d’assez de temps pour cumuler son apprentissage linguistique de chinois avec d’autres impératifs académiques. L’accent est mis sur la mise en pratique : les connaissances théoriques sont vite acquises, pour permettre une immersion totale dans un milieu professionnel.

Si la langue chinoise est proposée dans la plupart des établissements d’études supérieures, qu’il s’agisse d’écoles privées, d’universités ou de classes préparatoires, son enseignement peut différer :

  • Parfois, c’est seulement de la théorie : c’est généralement le cas chez les linguistes de formation,
  • Dans certains cas, on équilibre théorie et pratique : c’est le cas des diplômes universitaires en universités,
  • Enfin, la pratique est souvent une priorité dans les écoles privées (notamment de commerce) : la langue chinoise est vue comme une fin en soi pour obtenir des débouchés professionnels.

Vous l’aurez compris : la fleur de l’âge pour apprendre le chinois n’est autre que la majorité tout juste atteinte ! Disponibilité et intérêt permettent d’apprendre sereinement cette langue compliquée. Mais après tout, apprendre le chinois, c’est comme apprendre le russe ou l’arable : il faut s’y mettre !

Se former toute sa vie sur le plan des langues chinoises

Peut-on apprendre la langue de la Chine à n'importe quel âge ? Pouvez-vous déchiffrer ces signes chinois ?

Vous pensiez vraiment qu’un certain âge permet d’apprendre le chinois mieux qu’un autre ? Encore une fois, comme pour les langues étrangères en général, il n’y a pas d’âge pour débuter :

  • Chacun est différent face à la théorie linguistique et à la pratique (en termes d’accent, de prononciation),
  • Chacun possède un projet différent, et on n’apprend jamais le chinois par hasard, pour passer le temps.

Par conséquent, même si vous avez 60 ans, il est encore temps d’apprendre la langue chinoise ! La seule question, c’est comment concilier votre apprentissage de langue avec votre activité en cours ? Il existe plusieurs possibilités :

  • Les formations universitaires de type diplômes universitaires sont ouverts à tous, sans restriction d’âge et se déroulent généralement en fin de journée, du niveau débutant au niveau intermédiaire,
  • La formation chinois à distance permettent de s’initier, à son rythme, aux enseignements linguistiques,
  • Les formations en cours particuliers donnent toute la liberté pour organiser votre emploi du temps personnel et professionnel.

Pour progresser rapidement, les cours intensifs de chinois mandarin sont l’idéal, ou bien le séjour linguistique dans une ville chinoise. C’est l’occasion de découvrir, en même temps, toute la beauté de la culture chinoise. Les cours de chinois en ligne sont très bien si vous n’avez que peu de temps à consacrer aux langues vivantes.

Les effectifs d’apprenants sinophones se répartissent ainsi : sur 100 000 apprenants en France, 50 000 sont intégrés au cursus académique du primaire au baccalauréat, 20 000 sont en études supérieures, et 30 000 sont inscrits dans des instituts indépendants ou des formations linguistiques dans les associations. 

Les associations et les instituts indépendants peuvent aussi jouer un rôle d’initiation au chinois auprès de néophytes de la langue chinoise : c’est un bon début pour voir si la langue vous plaît ! Si c’est le cas, vous pouvez ensuite trouver une formation adéquate en France, en accord avec votre objectif. Pour pratiquer, rien de mieux que de vous rendre sur le terrain, et de préparer un voyage en Chine !

Qu’il soit professionnel ou personnel, si votre objectif est d’apprendre le chinois, c’est possible ! D’ailleurs, mieux vaut débuter votre apprentissage au plus tôt, dans l’espoir d’avoir de meilleures facilités dans la continuation. Mais débuter à 18 ans, 40 ans ou 75 ans, ça ne change rien. Le plus important, c’est votre volonté ! Alors, prêts à vous lancer ?

PS : n’oubliez pas de nous dire quel âge vous avez, ou aviez, lors de votre premier cours de chinois ! 

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar