Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quel cursus suivre pour savoir peindre comme un pro ?

De Alexia, publié le 17/05/2018 Blog > Art et Loisirs > Dessin > Apprendre la Peinture en Ecole d’Art !

« La peinture vient de l’endroit où les mots ne peuvent plus s’exprimer. » Gao Xingjian

En 2017, les cinquante écoles des beaux-arts reconnues par le Ministère de la Culture ont formé près de 11 000 étudiants en France.

Alors si vous l’avez l’âme créative et que vous êtes passionné par la peinture ou le dessin, pourquoi ne pas intégrer une école d’art pour apprendre la peinture comme un pro ?

Les formations en école d’art sont diverses et variées, on vous détaille les critères à prendre en compte pour suivre un cursus en arts appliqués.

Le profil : Êtes-vous fait pour une école d’art ?

Comment intégrer un cursus de peinture ? Soyez créatifs !

  • Vous avez passé votre scolarité à dessiner, gribouiller, peinturlurer tous vos cahiers de cours pendant vos cours au collège et au lycée, et même pendant les épreuves du baccalauréat,
  • Vous préférez faire des croquis, regarder des oeuvres d’art, lire un livre sur l’histoire de l’art quand vous vous ennuyez,
  • Votre créativité n’a pas de limite, vous pouvez inventer vos propres histoires à l’acrylique, à la gouache ou au crayon à papier,
  • Vous êtes capable de dire quel artiste peintre a réalisé une peinture à l’huile, simplement en analysant le style, parce que vous passez beaucoup de temps dans les musées,
  • Pendant les vacances scolaires, vous préférez faire des ateliers créatifs, de collage, découpage, assemblage pour créer une fresque picturale à votre image ou repeindre votre table de chevet,
  • Vous ne sortez jamais sans votre bloc et votre crayon.

Si vous vous reconnaissez dans le profil dressé ci-dessus, il n’y a pas de doute, vous êtes un créatif !

Encore faut-il savoir si vous êtes vraiment fait pour une école des beaux arts.

Chaque année, des milliers d’étudiants tentent le concours d’entrée d’une école nationale supérieure d’arts plastiques. 50 d’entre elles dépendent du ministère de la Culture et sont particulièrement prisées.

« Oui, les beaux-arts ont un côté élitiste, et il faut s’accrocher car il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus. Mais, dans cet élitisme, il ne faut pas oublier que chacun a sa chance. Peu importe d’où tu viens, tu as ta place parce que tu es capable d’utiliser, de jouer avec l’art pour t’exprimer à l’envi. » Nsani, 26 ans, prépa de Beaune puis beaux-arts de Nantes.

Il n’existe pas de profil type pour intégrer une école des arts. Mais il faut être déjà au fait de différentes techniques de dessin en ayant pris des cours de peinture et des cours de dessin.

Quelles sont les qualités requises ?

  • Une grande capacité de travail,
  • Une bonne pratique du dessin et d’autres pratiques artistiques (sculpture, gravure, graphisme, dessin modèle vivant, fusain, peinture acrylique…),
  • Une créativité sans faille,
  • De la persévérance : intégrer une école est difficile mais c’est une excellente manière de se rendre compte du marché du travail de cette branche exigeante et parfois ingrate,
  • Une grande autonomie,
  • Être curieux, ouvert sur le monde,
  • Avoir une bonne capacité de réflexion.

Améliorez vos connaissances en peinture grâce à un cours de peinture en association.

Le dossier : Comment intégrer une école d’art ?

Les écoles d’art sont de plus en plus demandées. Il y a bien souvent 5 fois plus de candidats que de places disponibles. Les exigences des écoles vont de ce fait crescendo.

Développer sa culture artistique et être impliqué

Etudier l’art au lycée à travers une spécialité, une option ou le bac STD2A permet de gagner des points niveau culture artistique. Mais en sortant du bac, n’hésitez pas à vous tourner vers les classes préparatoires. Le niveau en dessin demandé à l’entrée en école est très exigeant.

« Montrer qu’on s’intéresse à divers médiums – quelques dessins, photos, peintures, des tests de sculpture et pas que des dessins ou que des vidéos. » Orlane 20 ans, étudiante à l’École supérieure d’art et de design de Valenciennes. « Il faut avoir connaissance d’artistes contemporains, vivants, c’est important. Sincèrement, motivation et expérimentations sont les qualités-clés. Tout le monde a sa chance, il n’y a pas de profil type. » (Le Monde, 31 mars 2017)

Avoir une personnalité propre

N’hésitez pas à faire une prépa comme MANAA (mise à niveau en arts appliqués sur le site admission post bac) avant de vous lancer dans les concours d’entrée. Cette année de préparation vous permettra de développer votre propre style et de préparer votre dossier qui sera le véritable reflet de votre orientation artistique dans plusieurs médiums.

On n’a souvent pas la maturité nécessaire au sortir du lycée pour tenter directement les écoles d’arts. Rien ne vous empêche de le faire mais ne vous fermez pas de portes et inscrivez-vous en même temps dans une prépa pour vous laisser le temps de développer votre propre style.

Attention à bien choisir sa prépa pour ne pas sortir « formaté » et ne plus du tout se distinguer d’autres candidats. Mais la formule est payante : 95 % des étudiants en classes préparatoires réussissent les examens d’entrée aux beaux-arts de Paris ou d’ailleurs.

Quels sont les profils types recherchés par les formateurs en art ? Développez vos compétences dans tous les domaines artistiques !

Bien choisir son école

Cibler l’école qui vous correspond sera bien plus payant que d’envoyer votre dossier à toutes les écoles des beaux arts de France. Ainsi, vous constituerez un dossier en adéquation avec l’enseignement de l’école et vous aurez bien plus de chances d’être pris !

De plus, l’école aura vraiment quelque chose à vous apporter pour développer votre savoir et votre technique en adéquation avec votre personnalité.

Chaque école propose différentes spécialités :

  • Arts décoratifs,
  • Arts graphiques,
  • Arts visuels,
  • Communication visuelle et infographies,
  • Design d’espace…

A vous de voir ce que vous préférez expérimenter !

Les débouchés sont divers : peintre, illustrateur, sculpteur, designer, ébéniste, graveur, infographiste, dessinateur, photographe…

Besoin de prof de peinture ? Cherchez sur internet !

Préparer le concours d’entrée

3 % d’admis en première année à l’ENSAD, 5 % à l’ENSCI, la sélection à l’entrée en école est une réalité.

Chaque école dispose de ses propres modalités de concours mais il existe des classiques :

  • L’épreuve de dessin,
  • L’épreuve de culture générale artistique,
  • L’épreuve orale : le moment où l’on montre son book devant un jury. Il faut être capable de le défendre et avoir une certaine cohérence dans celui-ci.

Votre book doit présenté une dizaine ou quinzaine de travaux artistiques très variés pour montrer l’étendue de votre talent et votre capacité à vous adapter à tous médiums. Les jurés cherchent des candidats sensibles à différentes pratiques. Ils vous poseront également des questions plus classiques sur votre motivation à intégrer leur établissement et vos projets.

Certaines ont opté pour une épreuve de langue étrangère. Renseignez-vous !

Il peut également y avoir une épreuve pratique en groupe. L’important est d’être soi-même. Les examinateurs recherchent des personnalités et veulent voir la manière de communiquer du futur étudiant et son comportement au sein d’un groupe de travail.

Quelles sont les épreuves au concours d'entrée des beaux-arts ? Soignez la préparation de votre book.

Le coût : Est-ce possible d’étudier la peinture avec un petit budget ?

Les écoles des beaux arts sont publiques. Elles préparent au Diplôme National d’Art. Il y en a une cinquantaine en France qui proposent des formations artistiques en 3 à 5 ans.

Les écoles des beaux arts ont des frais de scolarité modérés pris en charge lorsque l’on est boursier. Elles sont présentes dans la plupart des grandes villes françaises même si la plus réputée est évidemment celle de la capitale.

Il est également possible d’étudier gratuitement dans les Écoles Nationales Supérieures d’Art (ENSA), les Conservatoires Nationaux Supérieurs (CNS) mais également les écoles du patrimoine telles que l’École du Louvre ou l’Institut National du Patrimoine et les Écoles Supérieures d’Arts Appliquées (ESAA). Ces dernières sont au nombre de sept : Boulle, Duperré, Estienne, Olivier de Serres à Paris, l’ESAAT à Roubaix et les lycées La Martinière-Diderot à Lyon et Alain Colas à Nevers.

Dans toutes ses écoles, les frais de scolarité annuels sont généralement de moins de 500 €. Si vous êtes boursier, vous n’aurez pas à les payer. Les bourses sont calculées en fonction du quotient familial.

Les BTS sont également gratuits et proposent de nombreuses options pour se diriger vers les métiers d’art.

Les écoles nationales d’art privées (Les Gobelins, Arts Décos) ne sont en revanche pas accessibles à toutes les bourses. Entre 5000 et 7 000 € l’année, il faut venir d’un milieu aisé pour pouvoir s’offrir ce luxe.

Là où le bât blesse, c’est quand l’étudiant doit intégrer une prépa et c’est fortement conseillé. L’année coûte généralement entre 800 et 7 000 €… L’entrée est très sélective également et il faut être capable de débourser une telle somme pour une année de préparation. Une année à l’Atelier de Sèvres dépasse les 7 000 € alors que l’année en MANAA ne coûte rien.

En effet, il existe des préparations aux écoles des beaux arts gratuites, à l’instar des MANAA, des prépa en lycée ou de l’EPSAA. Mais attention à vérifier que ces prépa vous permettent d’intégrer la formation que vous souhaitez. Certaines ne sont pas reconnues pour intégrer un BTS arts appliqués.

L’avantage de suivre une prépa dans un établissement moins prisé, outre l’aspect financier, c’est également le formatage moins important des élèves.

Combien coûte une année en école d'arts appliqués ? Il faut être capable de peindre sur tous les supports !

Vous êtes encore au lycée ? Prévoyez de suivre le cours d’arts plastiques pour avoir des points en plus au bac.

Définitions « apprendre la peinture en école d’art »

Si vous souhaitez intégrer les beaux arts, il va falloir bosser votre culture générale artistique et avec elle le vocabulaire lié à la peinture et au dessin.

Qu’est-ce qu’un cercle chromatique ?

C’est une représentation en cercle des couleurs utilisées en peinture. Il est utilisé pour voir quelles sont les couleurs les plus faciles à marier.

Qu’est-ce qu’un diptyque ?

C’est un tableau ou une sculpture réalisé-e sur deux panneaux fixes ou mobiles. Généralement les deux sujets se regardent et se complètent l’un et l’autre.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar