"La peinture pour moi n'est qu'un moyen d'oublier la vie. Un cri dans la nuit. Un sanglot raté. Un rire qui s'étrangle." Georges Rouault

Tous les lycées ne dispensent pas forcément les explorations créations et activités artistiques. En Ile-de-France par exemple, 250 lycées proposent un enseignement facultatif arts.

En classe de seconde, les lycéens peuvent choisir l'option arts plastiques et en première en lycée général et technologique. Ils peuvent continuer cette option jusqu'au bac.

Pour un impact plus important, les lycéens sont invités à choisir dès la première une spécialité arts parmi arts du cirque, arts plastiques, cinéma-audiovisuel, danse, histoire des arts, musique ou théâtre.

Quel est le programme ? Comment se déroulent les épreuves ? Réponses dans l'article !

Choisir la spécialité arts plastiques pour le bac

Pourquoi choisir le bac littéraire arts ?
Tous les supports sont acceptés à l'oral. Servez-vous des corrigés du bac pour préparer l'épreuve orale.

En classe de première (générale et technologique), il sera demandé à l'élève de choisir une spécialité. L'élève peut alors choisir la spécialité arts plastiques.

En classe de terminale, les futurs bacheliers continuent sur la même lancée.

Les objectifs et enjeux en première pour cette spécialité sont :

  • Le développement et l'amélioration de la pratique plastique et artistique,
  • L'enrichissement de la culture artistique et des représentations culturelles,
  • La reconnaissance et l'analyse des données et dimensions sensibles des pratiques plastiques,
  • Le développement de la curiosité pour la création artistique et culturelle en général.

En terminale, il s'agit de

  • Comprendre la nature et la diversité des démarches artistiques,
  • Réfléchir sur la pratique et la technique de l'expression artistique,
  • S'interroger sur les conditions et enjeux de la création artistique selon un contexte historique et culturel donné.

Les compétences des lycéens sont travaillées grâce à la représentation, la figuration et la construction de l'image. Le lien entre arts plastiques et arts du paysage ainsi qu'entre art, sciences et technologies ou entre art, théâtre, musique et danse sera également étudié.

Bien sûr, il ne faut pas laisser les autres matières de côté : histoire géographie, langues vivantes, physique chimie, maths... Réviser le bac peut prendre du temps et tout le monde n'est pas capable de s'investir dans des travaux personnels pour les épreuves du baccalauréat art.

Il faut également réfléchir aux débouchés post bac et avoir une idée de ce que l'on souhaite faire comme études supérieures en écoles d'art, écoles de journalisme ou autres écoles spécialisées.

Comment prendre des cours de dessin en ligne ?

Le programme

La spécialité se déroule sur 4h en première et 6h en terminale, un gros volume horaire sur un emploi du temps de lycéen.

Le programme sera dense et consistera en des analyses d'oeuvres et en un travail sur la culture artistique. Des débats collectifs sont aussi organisés par les professeurs pour travailler l'argumentation des élèves, leur écoute et leur sens critique. Des ateliers de création et de conduite de projet sont aussi mis en place pour développer aussi bien le travail individuel et le travail collectif afin de réussir à collaborer avec la vision des autres.

Comment constituer son dossier d'arts plastiques pour l'épreuve finale ?
Pendant votre scolarité, n'hésitez pas à demander un accompagnement personnalisé.

Les épreuves

L'enseignement de spécialité arts est sanctionné à la fin de l'année de terminale.

Deux épreuves sont prévues :

  • Un écrit de 3h30,
  • Un oral de 30 minutes.

L'écrit se déroule en deux parties.

La première partie est notée sur 12 points. Il s'agit d'une analyse méthodique d'un corpus d'oeuvres (entre 3 et 5) et d'une réflexion sur certains aspects de la création artistique. Vous devrez alors mobiliser vos connaissances et compétences pour conduire une réflexion argumentée suivant la consigne.

La deuxième partie, notée sur 8 points, consiste à choisir entre deux sujets proposés :

  • Un commentaire critique d'un document sur l'art : vous rédigez un commentaire critique, personnel et argumenté d'une à deux pages à partir d'un document (textuel, visuel ou combinant les deux) relatif à l'art et accompagné d'une consigne.
  • Une note d'intention pour un projet d'exposition : à partir d'une consigne, vous choisissez une oeuvre du corpus de la première partie pour présenter vos intentions d'exposition de cette oeuvre en justifiant les modalités envisagées. Rédaction d'une à deux pages, obligatoirement accompagnée de schémas et croquis.

L'épreuve orale est de 30 minutes avec 10 minutes de préparation maximum. L'exposé de l'élève dure 10 minutes et l'entretien dure 10 minutes.

Le temps de préparation sert à disposer dans la salle d'examen, sans commentaires d'accompagnement les éléments du projet de l'élève (réalisations plastiques et dossier). Il est possible de prendre un peu de temps pour diffuser des captations de quelques réalisations ne pouvant pas être transportées ou des extraits numériques ou vidéographiques.

Auparavant, un document de synthèse et le carnet de travail du candidat ont été transmis au jury 15 jours maximum avant l'épreuve, après avoir été visés par le professeur de la classe et le chef d'établissement.

Pour votre exposé, vous devrez présenter une ou plusieurs oeuvres conduites durant l'année sur le support de votre choix (papier Canson, toile, photographie, bois...) au format de votre choix à condition de respecter le format Raisin (50 x 65 cm). Tout doit tenir dans un carton à dessin.

Durant cette présentation, vous exposez vos intentions, votre démarche artistique, les moyens et les processus mobilisés. Vous pouvez aussi nourrir votre exposé d'expériences personnelles et de rencontres faites dans ce cadre.

Cette partie sera notée sur 12 points et devra comporter des travaux et un carnet de travail (croquis), vu en cours de dessin.

Au cours de l'entretien, vous serez amené à trouver des liens entre vos réalisations et les oeuvres présentés par l'examinateur (en lien avec le programme de l'année). Essayez d'y réfléchir en amont. Vous recevrez un retour critique de votre projet et votre présentation. Vous serez amené à développer et préciser votre réflexion et vos influences.

Les capacités de rédaction et d'argumentation de l'élève sont particulièrement appréciées. Les candidats libres passent cette épreuve dans les mêmes conditions. Cette deuxième partie est notée sur 8 points pour une épreuve notée sur 20 points en tout.

Besoin de cours de dessin ?

L'épreuve de rattrapage

L'élève peut être amené à passer l'épreuve de rattrapage s'il a échoué. Dans ce cas, c'est un oral de 30 minutes avec 30 minutes de préparation divisé comme suit :

  • 15 minutes consacrées à l'interrogation sur des documents hors programme limitatif. Il s'agit d'évaluer les connaissances du candidat et son appropriation de questionnements induits par les documents. Cette première partie est notée sur 10 points,
  • 15 minutes sur des documents issus du programme. Cette partie est notée sur 10 points.

Vous pouvez aussi suivre des cours de peinture en association.

Option histoire des arts dans les séries générales et technologiques

Comment se déroule l'épreuve orale d'arts plastiques ?
N'hésitez pas à présenter vos carnets de recherche et de croquis à l'épreuve pour approfondir votre argumentation.

Peu importe votre spécialité, il est possible de continuer l'arts plastiques tout au long du lycée pour son propre plaisir et/ou pour améliorer sa moyenne au bac. L'option est facultative pour tous, y compris à ceux ayant choisir la spécialité arts plastiques.

Si votre avenir est plutôt dirigé vers sciences po ou d'autres classes préparatoires pour une école d'architecture, en audiovisuel, école de management ou sciences de l'ingénieur, l'option arts plastiques sera plutôt un loisir qu'un véritable plan de vie.

Tout dépend de ce que vous souhaitez entreprendre après le bac, mais les points au bac général de l'option arts peuvent vous permettre d'obtenir une mention.

Le programme

Le volume horaire sera de 3 heures par semaine.

Les heures de cours se partagent entre l'étude des oeuvres et thèmes de référence et la réalisation des travaux de l'élève pour la constitution de son dossier à présenter à l'oral.

Pour l'année 2020-2021, voici le programme de première : L'art du portrait en France, XIXe- XXIesiècles et la liste d'oeuvres plastiques et graphiques à l'appui du programme :

  • Ben (Benjamin Vautier dit), Ben le bon, Ben le méchant, 1995, sérigraphie, 42 x 28,5 cm, coll. part.,
  • Blanche Jacques-Émile, Jeanne Julie Régnault, sociétaire de la Comédie-Française, 1889, pastel sur toile, 157 x 76 cm. Musée national du château de Versailles,
  • Boldoni Giovanni, Le comte Robert de Montesquiou, 1897, huile sur toile, 116 x 82 cm. Musée d'Orsay, Paris,
  • Carpeaux Jean-Baptiste, Le prince impérial et son chien Néro, 1865, marbre, 140 x 65,4 x 61,5 cm. Musée d'Orsay, Paris,
  • César (César Baldaccini, dit), Victoire de Villetaneuse, 1965, fer soudé, 223 x 90 x 100 cm. Nouveau musée national de Monaco,
  • Claudel Camille, L'implorante, 1899, bronze, 28,6 x 34,6 x 21 cm. Musée Rodin, Paris,
  • Dantan Jean-Pierre, Portrait-charge de Franz Liszt, dit à la chevelure, 1836, plâtre, h 24 cm. Musée Carnavalet, Paris,
  • Dubuffet Jean, Personnage hilare (portrait de Francis Ponge), 1947, huile et plâtre sur carton, 60,5 x 45,5 cm. Stedelijk Museum, Amsterdam,
  • Foujita, Autoportrait dans l'atelier, 1926, huile sur toile, 81 x 60,5 cm. Musée des beaux-arts de Lyon,
  • Freund Gisèle, André Gide, Paris, 1938, épreuve chromogène, 30,5 x 20,5 cm. Centre Pompidou - Musée national d'art moderne, Paris,
  • Ingres Jean-Auguste Dominique, Napoléon 1er sur le trône impérial, 1806, huile sur toile, 260 x 163 cm. Musée de l'Armée,
  • Journiac Michel, Hommage à Freud, 1972, impression noir et blanc sur papier, 34 x 23,5 cm. Courtesy galerie Patricia Dorfmann, Paris,
  • Krull Germaine, Autoportrait à l'icarette, v. 1925, tirage gélatino-argentique, 23,6 x 17,5 cm. Centre Pompidou-musée national d'art moderne, Paris,
  • Lartigue Jacques-Henri, Valéry Giscard d'Estaing, 1974, photographie positive couleur, ©La Documentation française. Bibliothèque nationale de France, Paris,
  • Matisse Henri, Nu assis, 1909, huile sur toile, 33,5 x 41 cm. Musée de Grenoble,
  • Opalka Roman, 1965/1 à l'infini, détail 2075998, 1965, photographie noir et blanc, 31 x 24 cm. Centre Pompidou - musée national d'art moderne, Paris,
  • Pei-Ming Yan, Funérailles pape Jean-Paul II, 2003, huile sur toile, 250 x 250 cm. Coll. part.,
  • Philipon Charles, Les poires, lithographie, parue dans La caricature n° 56, 24 novembre 1831,
  • Picasso Pablo, Homme nu assis, 1908-1909, huile sur toile, 96 x 76 cm. Lille Métropole Musée d'art moderne, d'art contemporain et d'art brut (LaM), Villeneuve d'Ascq,
  • Rheims Bettina, Sarah Constantin, Délivrez-nous du mâle, 2017, photographie positive couleur, 145 x 108 cm. Courtesy galerie Xippas,
  • Signac Paul, Opus 217Sur l'émail d'un fond rythmique de mesures et d'angles, de tons et de teintes. Portrait de Félix Fénéon, 1890, huile sur toile, 73 x 92 cm. Museum of Modern Art, New York,
  • Veilhan Xavier, Tony 2016, aluminium et peinture polyuréthane, 175, 67 x 50 cm. Galerie Nara Roesler, coll. part.,
  • Cavalier Alain, Six Portraits XL, 2017,
  • Clouzot Henri-Georges, Le mystère Picasso, 1955,
  • Gance Abel, Napoléon, 1927,
  • Mnouchkine Ariane, Molière, 1978,
  • Ophuls Max, Lola Montes, 1955,
  • Pialat Maurice, Van Gogh, 1991,
  • Pollet Jean-Daniel et FARGIER Jean-Paul, Jour après jour, 2006,
  • Tati Jacques, Mon oncle, 1958,
  • Varda Agnès, Les plages d'Agnès, 2008,
  • Bizet Georges, Carmen, 1875,
  • Brel Jacques, Les flamandes, 1959,
  • Prévert Jacques, Kosma Joseph, interprété par Montand Yves, Barbara, 1946,
  • Ravel Maurice, Daphnis et Chloé, 1912,
  • Saint-Saens Camille, Le carnaval des animaux, 1886,
  • Anouilh Jean, Antigone, 1944, notamment dans la mise en scène de Nicolas Briançon au théâtre Marigny, 2003,
  • Beckett Samuel, En attendant Godot, 1952, notamment dans la mise en scène de Luc Bondy au théâtre de l'Odéon, 1999,
  • Gallienne Guillaume, Les garçons et Guillaume, à table !, 2008, notamment dans la mise en scène de Guillaume Gallienne au théâtre de l'Ouest parisien, 2008,
  • Li Blanca, Salomé, 1995, créé au Quartz de Brest en octobre 1995,
  • Musset Alfred de, Lorenzaccio, 1834, notamment dans la mise en scène de Franco Zeffirelli à la Comédie française, 1977,
  • Brétécher Claire, Agrippine, éd. Claire Brétécher, 1988.

Voici le programme de terminale : Question transversale : art et émancipation

Comment les arts et les artistes ont-ils accompagné et participé à - voire, pour certaines expressions artistiques, participé de - ces mouvements d'émancipation, tant politiques que sociaux au sens large ?

« Émancipation [...]

1. Acte juridique qui affranchit un mineur de l'autorité parentale ou de la tutelle, et lui donne l'usage des droits civils attachés à la majorité ; l'état qui en résulte. L'émancipation peut être prononcée dès l'âge de seize ans. Émancipation légale, qui résulte de plein droit du mariage.

2. Action d'affranchir, de s'affranchir d'une domination ou d'une servitude, d'une contrainte. L'émancipation des esclaves. L'émancipation politique des colonies. L'émancipation de la femme.

3. Fig. Action de libérer, de se libérer d'une dépendance d'ordre moral ou intellectuel, de préjugés, d'erreurs. L'émancipation des esprits. » Dictionnaire de l'Académie française, 9e édition, t. 1, Paris, Imprimerie nationale, 1992, p. 778.

Vous cherchez un cours de peinture ?

L'épreuve

L'option n'est pas sanctionnée par une épreuve finale. Elle est évaluée tout au long de l'année et la moyenne dans la matière compte pour votre moyenne au bac général.

Savez-vous comment trouver son prof de peinture sur internet ?

Cours peinture : conseils pour la constitution de son dossier pour l'oral

Quel sujet aborder pour l'épreuve orale ?
En panne d'inspiration pour votre dossier de candidature ?

Vous pouvez travailler tous les médiums que vous souhaitez et même les mixer : fusain, crayon, crayons de couleur, feutre, peinture à l'huile, peinture acrylique, collage, photo. Vous pouvez présenter de l'art figuratif, de l'art abstrait, de l'expression libre, de l'accumulation, du pop art, de l'art brut...

Si vous réalisez des sculptures, vous ne pourrez pas les apporter, il faudra les prendre en photo et les intégrer au dossier dans un format demi-raisin au minimum ou en format numérique.

Si vous présentez des vidéos (de 3 à 6 minutes), il faudra intégrer des images à votre dossier et les présenter accompagnées d'explications et de références.

Soyez curieux et donnez du sens à vos réalisations pour récolter le plus de points possibles.

Quel thème choisir ?

Le thème choisi par votre dossier doit être en lien plus ou moins étroit avec le programme et la fiche pédagogique présentée au dossier.

Rassurez-vous les thèmes sont très larges ! Vous pourrez sans nul doute le rattacher au thème qui vous fait vibrer. Choisissez d'abord votre propre thème et trouver ensuite comment le lier à un des thèmes décidés par l'Education Nationale.

Si vous n'avez pas d'inspiration, commencez par dessiner ou peindre des travaux indépendants et voyez si vous y trouvez un lien. N'hésitez pas à demander de l'aide à vos professeurs.

Bien sûr, il vaut mieux essayer de trouver un thème original que le jury n'aura pas vu 1000 fois. Si vous séchez, un conseil : choisissez un thème philosophique, abstrait. Ils ont l'avantage de plaire au jury et en plus ils sont fourre-tout (le tout est de savoir argumenter votre choix ^^).

Voici des idées de thème que vous pouvez reprendre et développer :

  • L'éphémère,
  • L'enfance,
  • Le souvenir ou le passé (bonne excuse pour présenter des réalisations un peu floues),
  • La vieillesse,
  • L'amour, le désir (le rouge s'y prête bien),
  • L'attente,
  • Le mouvement,
  • La fenêtre,
  • Le reflet,
  • L'ego,
  • L'orgueil et tous les autres péchés capitaux,
  • Les diktats,
  • L'absence,
  • La vie/la naissance,
  • La joie,
  • La différence,
  • La solitude,
  • La maladie,
  • L'eau ou un autre élément (terre, feu, air),
  • L'histoire,
  • Une couleur,
  • Le rêve...

Vous avez compris l'idée ? Alors à vos pinceaux !

Et qui sait, plus tard vous intégrerez peut-être une école d'art reconnue !

Besoin d'un professeur de Dessin ?

Vous avez aimé l'article ?

4,00/5 - 4 vote(s)
Loading...

Alexia

Passionnée de danse, de musique et de voyages, je suis curieuse et j'aime apprendre et découvrir sans cesse de nouvelles choses.