Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment devenir pianiste autodidacte ?

De Alexia, publié le 10/08/2018 Blog > Musique > Piano > Comment Apprendre à Jouer du Piano Seul ?

« La technique du piano est en vérité très simple, mais il faut des années pour la maîtriser. » Glenn Gould

La moitié des Français ayant appris un instrument de musique et étant étudiant en deuxième ou troisième cycle ont appris à jouer du piano en 2017, selon Statista.

Apprendre la musique et les bases du piano peut se faire de multiples manières : conservatoire, école de musique, cours particuliers…

Mais ces différentes méthodes ont l’inconvénient d’être soit difficiles à intégrer, soit coûteuses. Par ailleurs, en tant qu’adulte débutant, il est très compliqué de trouver une formation musicale.

Pourquoi ne pas apprendre le piano en autodidacte ?

Dans cet article, vous trouverez quelques conseils pour réussir à apprendre le piano débutant sans prendre des cours.

Les écueils à éviter quand on apprend le piano seul

Avant toute chose, il vaut mieux prendre conscience de la difficulté d’apprendre à jouer du piano et à lire la musique seul. Mais si vous êtes là, c’est que votre motivation est grande !

Et la motivation, vous allez en avoir besoin, ainsi que de la rigueur, de la discipline et de la régularité.

Comment devenir pianiste seul ? Avoir un piano chez soi est déjà un bon début pour progresser !

N’achetez pas n’importe quelle méthode !

La première chose à savoir est que le matériel ne fera pas de vous un bon pianiste.

Ainsi, la seule chose essentielle pour apprendre le piano est de posséder un piano ou a minima un synthétiseur/clavier.

Avant d’acheter la dernière méthode de piano à la mode, installez-vous derrière votre instrument et laissez courir vos doigts sur les touches. Vous connaissez certainement déjà une mélodie sans avoir jamais pris de cours de piano ou appris le solfège.

Ecoutez les différentes sonorités, apprenez à différencier les sons graves et aigus, essayez de retrouver des mélodies simples à l’oreille comme Au Clair de la Lune, la musique de Tetris ou celle de Mario.

Vous pouvez aussi prendre quelques cours de piano en associations.

Méfiez-vous des partitions gratuites sur internet !

Généralement, quand on souhaite apprendre le piano seul, ce n’est pas dans l’optique de devenir un pianiste mondialement connu mais simplement de jouer quelques airs qu’on apprécie.

Il est facile alors de se précipiter sur internet pour trouver la partition.

Or les partitions gratuites comportent souvent des erreurs de rythme, de mesure, de notation ou de doigtés. Vous risquez donc d’apprendre des choses fausses à base de retranscription de fichiers midi !

Au contraire, une partition payante sera éditée par un professionnel et vous assurera donc une partition piano de qualité.

N’hésitez pas à vous rendre en magasin de musique pour avoir les conseils d’un professionnel.

Ne pas respecter les doigtés !

L’écueil le plus grave pour un débutant est de ne pas respecter les doigtés d’une partition. Ce sont les chiffres imprimés au-dessus ou en-dessous des notes. Ils correspondent tous à un doigt :

  1. Pouce,
  2. Index,
  3. Majeur,
  4. Annulaire,
  5. Auriculaire.

Ne pas respecter le doigté est malheureusement une erreur courante. On ne fait pas forcément attention et pourtant c’est très important !

Si vous n’y prenez pas garde dès le début, vous allez prendre de mauvaises habitudes et vous ne pourrez pas atteindre la fluidité et la vitesse demandées sur certains morceaux. Vous serez alors bloqué dans votre apprentissage du piano.

Négliger le travail du rythme

Le métronome n’est pas là pour faire joli ! Il faut apprendre à s’en servir dès l’apprentissage des premiers accords de piano.

Le rythme est très important ! C’est ce qui fera la différence entre une prestation réussie et un jeu d’amateur quelconque.

C’est le rythme qui donne envie de taper des mains et de danser lorsqu’on écoute du rock, de la pop ou du jazz.

C’est aussi grâce au rythme qu’on minimise les fausses notes. Pratique, non ?

Si vous voulez travailler l’improvisation, c’est carrément obligatoire, notamment en groupe !

Prenez donc l’habitude de travailler n’importe quelle partition, après déchiffrage, au métronome, même à rythme très lent.

Brûler les étapes

En tant que débutant, on souhaite souvent aller trop vite.

Apprendre le solfège et pouvoir jouer des morceaux au piano demande du temps, surtout en autodidacte.

Ne tentez pas de jouer des morceaux trop compliqués rapidement. Vous risquez de vous décourager et vous ne progresserez pas plus vite.

Maîtrisez bien une notion avant de passer à une autre et travaillez une main après l’autre.

Quelle méthode de clavier suivre ? Il faut pratiquer quotidiennement pour s’améliorer ! (source : Sud Ouest)

Est-ce possible d’apprendre à jouer du piano sans prof ?

Commencer le piano sans professeur de piano, à moins de s’appeler Mozart, Beethoven ou Bach, cela demande du travail !

Quand on est seul, la méthode et l’organisation sont primordiales.

On doit à la fois préparer ses séances de piano, jouer et s’observer jouer pour pouvoir se corriger.

Ce n’est pas donné à tout le monde, la préparation de la séance et l’observation faisant normalement partie des compétences clés des professeurs particuliers (ou non) de piano.

Sans cours de piano débutant gérés par un professeur, vous risquez de ne pas apprendre à jouer de la bonne manière.

Certains défauts et points de blocage pourront alors faire leur apparition :

  • Les erreurs de doigtés fréquentes et facilement corrigées par un professeur. Mais en autodidacte, il suffit simplement d’être très rigoureux dans la partition musicale,
  • L’incompréhension du rythme : d’où l’importance d’investir dans un métronome,
  • Un mauvais positionnement des bras ou des poignets : là où un professeur vous corrigera dès le début, seul, ce sera plus difficile. N’hésitez pas à vous filmer pour vérifier votre posture.

Vous l’aurez compris, il est possible d’apprendre le piano seul mais il faudra être multi-tâches pour corriger ses erreurs en même temps que d’apprendre le piano facilement.

Les écoles de piano peuvent vous aider au début.

Les difficultés de l’apprentissage en autodidacte

Apprendre à lire une partition sans cours de solfège, c’est déjà compliqué mais l’autodidacte se posera différentes questions.

Comment travailler seul son solfège ? L’autodidacte sera confronté à pas mal de difficultés !

Par quoi commencer ?

Pour commencer, mieux vaut choisir une méthode de piano à suivre. Demandez conseil en magasin de musique pour choisir la méthode vous convenant.

Ne négligez pas non plus les bases du solfège que vous pourrez trouver dans un livret et achetez aussi un livre de partitions faciles.

Le texte, c’est un début mais la vidéo, c’est quand même autre chose ! Dirigez-vous vers une leçon de piano en ligne pour apprendre comment jouer de manière plus ludique.

Plusieurs choses sont essentielles au début pour apprendre le piano en ligne :

  • Délier les doigts,
  • Travail main gauche, main droite,
  • Travailler les gammes main droite puis main gauche, puis les deux mains simultanément,
  • Travail sur plusieurs octaves,
  • Travail sur quelques accords
  • En parallèle : apprendre des morceaux abordables. Privilégiez les musiques de films plutôt que les grands morceaux de la musique classique !

Evaluer la difficulté d’une partition

En tant que débutant, si l’apprentissage du solfège peut être compliqué, savoir si une partition est trop difficile pour son niveau peut l’être aussi.

Voici quelques astuces pour savoir par quelles partitions débuter :

  • La longueur du morceau : jouer des morceaux plutôt courts et dans différents styles musicaux,
  • Les écarts de doigts et les mouvements des mains : évitez les notes trop éloignées les unes des autres. En tant que débutant, on n’a pas encore la souplesse nécessaire dans les doigts et c’est bien normal !
  • La rythmique : choisissez-en une simple en rythme binaire symbolisé sur la partition par C, 4/4, 3/4 ou 2/4,
  • Le tempo : évitez les tempos trop rapides au début, marqués sur la partition par de nombreuses double-croches ou des triple-croches,
  • L’accompagnement et l’indépendance des deux mains : choisissez des morceaux avec un accompagnement léger, c’est-à-dire peu de notes réalisées avec la main gauche.

Comment continuer de progresser ?

Arrivé à un certain niveau, vous aurez sûrement l’impression de stagner et ne saurez plus quoi faire pour continuer à progresser rapidement.

Il sera alors bénéfique de prendre quelques cours avec un prof particulier. Il pourra vous donner de nouveaux exercices pratiques en plus de vous corriger sur certains points qui peuvent poser problème.

Il fera l’état des lieux de votre progression pour vous rassurer et vous donner d’autres pistes de réflexion. C’est un excellent moyen d’apprendre à jouer les nuances, l’expression et le renforcement des doigts.

Un nouveau souffle dans votre apprentissage pour un regain de motivation et d’engagement !

Quelques morceaux de piano accessibles aux débutants

Comment apprendre le piano sans l'aide de personne ? Allez au travail ! (source : I am Amazed By)

Pour progresser, il est important de choisir des chansons qui vous plaisent selon votre style de musique de prédilection.

Voici quelques morceaux de piano parfaitement accessibles aux apprentis pianistes pour vous aider :

  • Mistral Gagnant de Renaud,
  • Let It Be des Beatles,
  • My Heart Will Go On de Céline Dion,
  • Gymnopédie n°1 d’Erik Satie,
  • La Lettre à Elise de Beethoven,
  • Hallelujah de Leonard Cohen,
  • My Baby Just Cares For Me de Nina Simone,
  • No Surprises de Radiohead,
  • Imagine de John Lennon,
  • Dream On de Aerosmith,
  • Comptine d’un Autre Eté de Yann Tiersen (et toutes les autres de Yann Tiersen !),
  • Breakfast in America de Supertramp,
  • Angie des Rolling Stones,
  • Someone Like You de Adele,
  • Back to Black de Amy Winehouse.

Et si vous preniez quelques cours de piano au Conservatoire ?

Définitions « apprendre le piano seul »

Apprendre le piano seul, ça veut aussi dire acquérir de nouveaux termes de vocabulaire.

Que signifie adagio ?

Adagio veut simplement dire doucement en italien.

Qu’est-ce qu’un canon ?

Un canon, ce sont deux voix ou plus qui jouent une même mélodie de manière différée.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar