"Informatique : alliance d'une science inexacte et d'une activité humaine faillible." Luc Fayard.

Vous prenez des cours pour apprendre la programmation et le développement web ? Vous allez commencer à programmer votre premier logiciel ? Vous envisagez de devenir développeur web ?

Vous avez raison : connaître la programmation vous offre le double luxe de bien gagner votre vie (si vous êtes bon) et de ne jamais être au chômage.

Les développeurs et programmeurs ont un revenu mensuel brut moyen, en 2020, compris entre 2 100 € en début d'activité et 4 000 € voire plus.

Selon une enquête Pôle Emploi réalisée en 2019, 79 % des entreprises des technologies du numérique souffrent d'une pénurie de candidats et 76 % des recrutements sont jugés difficiles en raison d'une pénurie de candidats au profil inadéquat.

Savoir programmer des pages web et programmer des applications mobiles est un travail qui implique de respecter plusieurs étapes.

Superprof se met dans la peau d'un professionnel du développement informatique : quelles sont les phases de la programmation web ?

Les meilleurs professeurs de Programmation disponibles
Laurent
4,9
4,9 (64 avis)
Laurent
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Robin
4,9
4,9 (31 avis)
Robin
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Houssem
5
5 (49 avis)
Houssem
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pierre-thomas
5
5 (16 avis)
Pierre-thomas
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Augustin
4,9
4,9 (25 avis)
Augustin
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Frédéric
5
5 (35 avis)
Frédéric
45€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Flore
5
5 (12 avis)
Flore
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Sylvain
4,6
4,6 (20 avis)
Sylvain
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Laurent
4,9
4,9 (64 avis)
Laurent
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Robin
4,9
4,9 (31 avis)
Robin
20€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Houssem
5
5 (49 avis)
Houssem
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pierre-thomas
5
5 (16 avis)
Pierre-thomas
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Augustin
4,9
4,9 (25 avis)
Augustin
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Frédéric
5
5 (35 avis)
Frédéric
45€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Flore
5
5 (12 avis)
Flore
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Sylvain
4,6
4,6 (20 avis)
Sylvain
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Définir le projet et un cahier des charge au préalable

Avant toute chose, et avant-même d'élaborer un cahier des charges (qui sera en quelque sorte une feuille de route dans le pilotage du projet web), il est essentiel de pouvoir définir votre projet web.

En agence ou chez l'annonceur, vous aurez à faire à de nombreux interlocuteurs : le client (qui sera souvent une personne vous sollicitant pour le compte d'une entreprise), mais aussi les autres services d'une agence ou d'une start-up.

On pense notamment aux dirigeants (CEO et COO), aux chefs de projets web, aux responsables de contenu (Content Manager), aux responsables marketing (CMO), aux experts et consultants SEO, etc.

Comment apprendre à coder ?
Les programmeurs débutants auront bien du mal à comprendre ces lignes de code !

La définition du projet web

Durant cette phrase préparatoire, les développeurs et les programmeurs vont donc décrire le projet tel qu'ils l'imaginent, dans un langage littéraire (en français, donc) : l'usage, le mode de fonctionnement, la présentation, la finalité, la nature, l'objectif, etc.

Cette étape s'appelle également la phase de cadrage, ou la phase d'analyse.

C'est la phase au cours de laquelle on va rassembler toutes les informations nécessaires à la production de l'outil numérique.

Le programmeur professionnel va logiquement se questionner sur l'objectif du programme à développer.

Ensuite, il faut penser aux relations qui existeront entre les données et les utilisateurs : de plus en plus, le métier consiste à programmer des solutions qui vont permettre de maximiser la satisfaction de l'expérience utilisateur.

En d'autres termes, le codage informatique implique de coder pour l'utilisateur : c'est ce qu'on appelle l'UX en informatique, les lignes de code informatique visant à concevoir un produit au service des utilisateurs.

Vous allez ensuite estimer le temps que va prendre le développement.

Vous verrez s'il s'agit de coder un site ou des applications web avec un langage qui permet de programmer rapidement : HTML et CSS, par exemple, ou PHP.

Ou bien au contraire s'il s'agit d'un projet nécessitant de nouveaux langages de programmation, jusque-là inconnus (Javascript, Python, etc.).

Enfin, il convient de se demander à quels besoins le projet peut-il répondre : coder un programme doit nécessairement permettre de répondre à des besoins.

L'élaboration du cahier des charges

Il faudra d'abord décrire de façon précise le fonctionnement du programme : la configuration matérielle de l'application, par exemple, s'il s'agit d'une application mobile :

  • La machine client et la machine serveur,
  • Le type d'hébergement,
  • Le système d'exploitation requis,
  • L'indépendance s'il s'agit d'une application multi-plateformes,
  • La configuration réseau et les différents protocoles (notamment en HTTP ou HTTPS).

Le cahier des charges est validé ?

C'est alors que la développement en tant que tel, peut commencer.

Où trouver des cours programmation arduino ?

Les phases de développement d'un programme informatique

Au cours de cette étape de programmation du logiciel ou de l'application, le professionnel passe à la rédaction du code source.

Par où commencer pour développer un site web ?
Devenir développeur et webdesigner : un métier du web très recherché et très bien payé !

Ce sont des textes à encoder par le biais d'un éditeur de texte.

A ce stade, la plupart des programmeurs utilisent le simple éditeur de texte "Edit" ou le bloc notes de Windows.

Mais on peut également utiliser d'autres éditeurs de texte et IDE (pour Integrated Development Environment) tels que Sublime Text, Atom, Notepad++, TextMate, UltraEdit, Coda, ou CodeShare, etc.

Sublime Text est l'un des plus appréciés. Il permet de rédiger avec une syntaxe colorée qui distingue les mot clés, labels, les mots réservés, les signes de ponctuation, les chaînes de caractères, les nombres, les liens, etc.

Pour faire simple, le code source est un ensemble de lignes de code adaptées à l'esprit humain.

Il faut également penser à choisir un langage : le langage choisi va pouvoir exprimer les subtilités de l'algorithme de façon complète (langage de bas niveau ou langage de haut niveau, tels que le C++, le JavaScript).

C++ est souvent décrit comme le langage le plus utilisé après Python.

Le Javascript est un langage utilisé pour créer des interfaces utilisateur, utilisé en programmation de site web grâce à Node JS (pour faire du frond-end).

Le langage Python est le langage de programmation le plus utilisé : dans l'intelligence artificielle, la finance, en médecine, dans la recherche scientifique et en programmation.

Le PHP a été l'un des langages les plus employés au monde, notamment parce qu'il permet de créer des sites web avec WordPress.

Enfin, le langage Java est un langage de programmation orientée objet.

Une fois le code source rédigé, il faut ensuite le traduire dans un langage cette fois compréhensible par l'ordinateur (pour la version desktop), le smartphone ou la tablette (en version mobile).

Cette transcription, ou conversion, se fera à l'aide de deux moyens :

  • L'interprétation,
  • La compilation.

L'interpréteur va analyser le code source et exécuter chaque ligne lue par l'algorithme. Cette étape prend du temps car la machine doit interpréter et convertir chaque ligne avant de l'exécuter.

Comment dire à un collègue que son code est brouillon ?
"Regarde ! Il y a plein de bugs sur l'appli ! Tu peux vérifier tes lignes de codes ?

La compilation, elle, est une traduction du code source en langage-machine effectuée en une seule fois : on obtient le code objet.

Elle suit plusieurs étapes :

  • L'analyse lexicographique,
  • L'analyse syntaxique,
  • L'analyse sémantique,
  • La génération du code et l'optimisation.

Cette phase permet de hiérarchiser le code, de le rendre fluide et d'accélérer la vitesse d'exécution de l'interface-utilisateur.

Prêt pour des cours programmation ?

La phase de l'édition de liens pour créer un programme informatique

Les codes sources obtenus sont également nommés "modules sources". Sitôt compilés, ils permettent d'obtenir des "modules objets".

Ceux-ci doivent être rassemblés tous ensemble pour former le code exécutable.

C'est là qu'intervient l'éditeur de liens, le "linker".

Apprendre à programmer avec tel ou tel framework et maîtriser chaque langage informatique nécessitent plusieurs années d'entraînement.

C'est un domaine où l'autoformation est reine : il faut sans cesse évoluer, remettre en cause ses savoir-faire, se renouveler et s'adapter aux nouvelles tendances du web.

Ne vous reposez jamais sur vos bases de la programmation !

Au cours de la phase d'édition de liens, il faut savoir que le compilateur ne peut savoir à quels emplacements se trouvent les variables et les fonctions composant les modules objets.

C'est la raison pour laquelle ces modules sont relogeables, ou relocatables en anglais.

Vient ensuite l'assemblage.

Avec un assembleur, la tâche consiste à rassembler les modules objets en regroupant tous les segments de même nature (code, données, liens, etc.).

Vous cherchez des cours programmation c ?

Le déboguage du programme informatique

Le processus de déboguage est une phase de test fondamentale dans la création de tout système de programmation.

Comment maîtriser les langages de programmation ?
"Et dire que les développeurs comprennent cet écran !"

Même en programmation de haut-niveau, il faut bien savoir si l'outil que l'on a développé est fonctionnel ou non, s'il s'exécute rapidement, si son score en référencement SEO est bon (les développeurs utilisent par exemple l'outil Lighthouse).

Tout simplement, on va tester les bugs dans le code, dans les bases de données, chercher pourquoi le code ne fonctionne pas, etc.

On considère que déboguer un site prend plus de temps que de rédiger le code lui-même.

Pour améliorer vos compétences en programmation, il va donc falloir apprendre à déboguer le code développé pour chaque programme.

Il est absolument impossible de faire des programmes sans erreurs en une seule écriture : il faudra toujours tester vos résultats et vous pourrez toujours trouver de quoi améliorer et optimiser le code.

Il faut alors se poser certaines questions :

  • Pourquoi le script réagit ainsi ?,
  • Pourquoi l'erreur se produit-elle ?

Il faut ensuite tester plusieurs hypothèses pour vérifier ou infirmer la provenance et les circonstances du bug.

Cette phase implique de pouvoir se remettre en question et de réfléchir à la façon d'organiser les projets en modules, de nommer les variables, etc.

En somme, c'est un travail de finitions : c'est un peu comme un peintre en bâtiment qui passe aux finitions avec un pinceau à réchampir après avoir enduit les murs au rouleau.

Cette opération est donc souvent négligée par les développeurs qui ne daignent accepter que leurs langages informatiques sont mal écrits ou dysfonctionnels.

Mais c'est une étape incontournable dans l'apprentissage de la programmation.

Rassurez-vous : il existe des outils performants de déboguage, qui permettent à vos programmes d'être exécutés pas à pas.

Au cours de l'audit, les scans s'arrêtent aux endroits critiques repérés, pour vous permettre de consulter ou modifier les variables et tester la réaction du programme.

Du coup, le débogueur aide à connaître le comportement du programme développé, à savoir qu'il s'exécute d'une autre manière que prévue mais scrupuleusement de la façon dont vous l'avez écrit !

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

1er cours offert

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

5,00 (1 note(s))
Loading...

Samuel

Passionné d'écriture, de voyages et de musique, j'aime découvrir et apprendre de nouvelles choses. Rédacteur SEO, j'essaie d'écrire pour vous, lectrices et lecteurs, avant de rédiger pour les moteurs de recherche. Littéraire, j'aime aussi jongler avec les mots et boxer avec les phrases.