Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs Apuntes
Partager

Combien ça coûte de voyager dans l’agglomération romaine ? Mini-guide du coût de votre séjour !

De Samuel, publié le 19/08/2019 Blog > Langues > Italien > Quel Budget Prévoir pour Visiter Rome ?

« La plus coûteuse des dépenses, c’est la perte de temps. » Théophraste (-371;-288)

Que vous prévoyiez de faire un séjour linguistique pour apprendre l’italien, une visite de deux jours dans la ville éternelle ou un long séjour pour explorer l’histoire de la Rome antique et visiter les monuments de Rome, il va nécessairement falloir prévoir un budget quotidien ou mensuel à allouer.

Car Rome est la capitale de la troisième plus riche économie de la zone euro : l’Italie.

Selon un classement du Planificateur à Contresens, le coût de la vie en Italie serait 21 % moins élevé qu’à New-York. En guise de comparaison, le coût de la vie serait, en France, 16,14 % moins élevé qu’à New-York.

On dépensera donc, en théorie, moins d’argent en Italie qu’en France.

Mais les capitales étant toujours plus chères, qu’en est-il à Rome ?

Voici un guide de Rome et du budget à prévoir !

Combien ça coûte d’aller à Rome ?

Combien coûte le voyage pour aller en Italie ? Pour 25 €, on peut embarquer depuis Paris pour la capitale italienne… C’est édifiant !

Avant toute chose, puisque vous envisagez de partir pour la ville que l’on surnomme la « Cité éternelle », il faut comparer les prix des billets d’avions.

Le comparateur de vols Skyscanner permet de rechercher les meilleures offres. C’est un outil très pratique, surtout si vous êtes flexible sur la date du départ et du retour.

L’interface permet de trouver les vols pour Rome au départ de tous les aéroports de France en ne tapant que « France » dans le moteur de recherche pour les départs, et on peut élargir sa recherche à tout un mois complet.

Cela permet de voir les jours où les vols sont les plus abordables.

Or il se trouve qu’au départ des villes de France, on trouve des vols vraiment abordables pour Rome, même en haute saison.

Même en s’y prenant à la dernière minute, on trouve par exemple un aller simple de Paris à Rome pour 33 € en août 2019, à seulement quatre jours de délai.

Les prix sont encore moins élevés (15-20 €) avec un mois de délai.

C’est grâce aux (ou à cause des) compagnies low cost qui opèrent en France et en Italie, notamment les compagnies Ryanair, Vueling ou EasyJet.

Voilà une bonne nouvelle pour le budget d’un voyage à Rome, mais c’est en contrepartie une catastrophe d’un point de vue écologique…

Notez que bien que Skyscanner affiche des tarifs très bas, des frais sont souvent à rajouter lors du processus de réservation.

Cela résulte du fait que les compagnies low cost facturent de nombreux services afférents au vol, tel que le siège, l’enregistrement des bagages éventuels ou encore les repas pris à bord.

Pour récapituler, on peut donc aller à Rome pour 40 € ou 50 € aller et retour.

Si vous n’avez qu’un weekend en revanche, ce sera bien plus cher d’aller à Rome pour une visite de trois jours.

En effet, choisir des vols à date précise est souvent plus cher qu’en étant flexible sur les dates.

Il faudra s’y prendre longtemps à l’avance – quand on est salarié, on connaît souvent ses congés à l’avance – pour trouver des vols à un coût inférieur à 100 €.

Les dépenses de logement pour visiter Rome

Quel prix pour se loger dans le centre romain ? Où habiter dans les ruelles historiques de la capitale italienne ?

Une fois atterri à l’aéroport de Rome Fiumicino, il va falloir payer pour effectuer le transfert de l’aéroport au centre-ville.

Et il faudra ensuite rallier votre logement.

Comptez 14 € par personne pour prendre le train Leonardo Express qui permet de rejoindre le centre de Rome depuis l’aéroport.

Alternativement, les bus Terravision ne coûtent que 4 €, et permettent de rallier la gare Termini de Rome.

On vous recommande de réserver un logement à l’avance, avant même le départ afin d’être sûr de savoir où poser les valises la première nuit. Et évidemment, s’il s’agit de courts séjours à Rome, autant réserver à l’avance pour la totalité du voyage.

Plusieurs solutions s’offrent aux voyageurs pour dormir à Rome :

  • Le camping,
  • Les auberges de jeunesse,
  • Les Bed & Breakfast,
  • Les hôtels,
  • La location d’appartements (notamment Airbnb),
  • Le couchsurfing.

Le couchsurfing est évidemment l’option la plus économique, puisqu’elle est gratuite.

Le principe : on s’inscrit sur la plateforme, on trouve un(e) hôte, et on loge gratuitement chez lui/elle en échange de rendre quelques services payants ou non.

C’est un excellent moyen de rencontrer des Romains, d’échanger avec eux et d’apprendre à parler quelques mots italiens.

Il y a plusieurs campings autour de Rome, mais il ne seront évidemment pas dans le centre historique. A moins d’avoir loué un vélo électrique, ce sera rébarbatif de prendre le bus matin et soir pour rentrer.

En auberge de jeunesse, les tarifs sont souvent peu élevés : autour de 15 € à 20 € la nuit, mais dans des dortoirs.

Cela permet de dormir proche des sites et monuments incontournables de la ville – le Colisée de Rome, la visite des musées, la Chapelle Sixtine, le Panthéon et sa coupole, la Place d’Espagne, la Piazza Navona, la Basilique Saint-Pierre, le musée du Vatican, la Fontaine de Trevi, les ruelles du centre en style baroque, etc. -, mais il faut accepter la promiscuité et le manque d’intimité.

Enfin, la solution Airbnb peut s’avérer très confortable : le logement chez l’habitant permet parfois de louer pour pas cher un appartement entier ou une chambre dans un logement partagé, proche du centre-ville.

On trouve par exemple des annonces à partir de 23 € la nuit, et plus généralement autour de 35 € ou 40 € dans une maison à quelques minutes du centre-ville.

Combien dépenser pour la restauration à Rome ?

Manger dans la capitale italienne, ça coûte combien ? Et si on mangeait autre chose que des pâtes ce soir ?

Le budget pour se nourrir à Rome peut vite grimper en flèche, surtout si l’on ambitionne de faire un marathon des restaurants des quartiers du centre, notamment dans le Trastevere ou le vieux-centre.

Le coût varie logiquement selon que vous décidez de vous faire à manger, si vous mangez une pizza servie avec une bière ou si vous testez un grand restaurant du centre moderne.

Le coût pour les aliments de première nécessité est moins élevé qu’en France, notamment pour le pain, les légumes et les fruits.

Compter en moyenne entre 25 € et 50 € pour un dîner au restaurant à Rome, contre plutôt 20 € pour un déjeuner le midi.

La facture peut donc vite grimper si l’on vient pour une semaine à Rome et qu’on mange tous les jours au restaurant : 175 € pour 7 jours pour un repas de 25 € au restaurant par jour, 350 € pour deux repas par jour à 25 € le menu. Compter 280 € pour des menus à 40 € (une fois par jour) ou 560 € pour deux repas par jour par personne.

A la fin d’une visite très intéressante – les Catacombes, par exemple, sous la ville avec notamment la Domus Aurea -, offrez-vous un glacier pour goûter aux meilleures glaces à l’italienne de la ville !

En aparté, une glace se dit gelato en italien.

On en trouvera pour seulement 3 € le cornet : ce n’est pas cela qui alourdira votre budget !

Et surtout : évitez de naviguer sur un comparatif des bonnes adresses en ligne…

Parfois, les établissements sont bien notés alors qu’on peut avoir de mauvaises surprises.

Préférez à l’inverse viser sur place, les terrasses où il y a du monde, avec une carte affriolante.

Quel budget pour votre visite de Rome ?

Combien coûtent les attractions touristiques de la Cité éternelle ? Avec le Roma Pass, on économise beaucoup sur les visites culturelles de Rome !

Des vestiges de la civilisation des Étrusques et de l’Empire Romain, en passant par les musées du Vatican ou les 2 000 fontaines de la capitale italienne, il faudra mettre la main au portefeuille.

Le prix des visites culturelles est sans doute le deuxième poste budgétaire le plus important de votre voyage à Rome (après le logement).

La capitale italienne est un musée à ciel ouvert.

Dans la ville, se mêlent les ruines et les monuments antiques de l’Empire Romain, notamment le Forum Romain, l’amphithéâtre flavien du Colisée, les thermes de Caracalla, le Circus Maximus, etc. -, les monuments de la Renaissance (les basiliques et édifices du Saint-Siège du Vatican), les fontaines, la villa Borghese…

On ne pourrait tout citer en une seule phrase.

Chaque monument impliquera un coût d’entrée.

Alors pour réduire votre facture, vous pouvez opter pour des cartes de visite incluant un accès aux sites et monuments, avec en prime un billet coupe-file pour vous éviter les longues files d’attente aux entrées.

Le Roma Pass, par exemple, disponible pour 48 ou 72 heures (28 € ou 38,50 €).

Pour faciliter votre choix des visites, vous pouvez trouver sur le web une quantité pléthorique d’informations.

On vous conseille de lire un plan de Rome détaillé pour savoir où aller : ce peut être utile si vous n’avez aucune carte de Rome, si vous n’avez pas la Wi fi gratuite ou si la batterie de votre smartphone vous joue des tours…

Voici une étendue estimative des prix pour visiter les principaux monuments romains :

  • Colisée : 12 €,
  • Musées du Vatican : 16 €,
  • Coupole de la basilique Saint-Pierre : 8 € par adulte (ascenseur), 6 € à pied,
  • Thermes de Caracalla : 8 €,
  • Chapelle Sixtine : 16 €,
  • Forum Romain : 12 €.

En six monument, on a déjà dépassé le prix du Roma City Pass 1 jour !

Les pass pour Rome sont les suivants :

  • Omnia Vatican et bus hop on hop off : 113 €,
  • Roma City Pass : 1, 2, 3, 4, 5 ou 7 jours de 64,90 € à 119,90 €,
  • Roma Pass : 28 € pour 48 heures, 38,50 € pour 72 heures.

Prendre un pass pour optimiser les dépenses de son séjour à Rome est donc une solution avantageuse !

Voici pour finir un tableau récapitulatif et indicatif de vos futures dépenses à Rome :

 Petit budgetBudget moyenBudget élevé
Billets d'avion40 € - 50 €60 € - 70 €150 €
Logement0 € - 20 €35 € - 40 €Plus de 100 €
Nourriture/restauration25 € - 30 €40 € - 50 €50 € - 80 €
Visites culturelles, sites et monuments touristiques12 € - 15 € par monument
28 € ou 38,5 € avec la Roma Pass
12 € - 15 € par monument
28 € ou 38,5 € avec la Roma Pass
12 € - 15 € par monument
28 € ou 38,5 € avec la Roma Pass
Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar