Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager
4

Trouver la bonne aiguille, mini-guide pour couturières

De Samuel, publié le 08/09/2017 Blog > Art et Loisirs > Couture > Comment bien Choisir ses Aiguilles de Machine à Coudre ?

« Je ne suis pas un couturier, je suis un artisan, un fabricant de bonheur. » Yves Saint-Laurent (1936-2008).

Selon l’un des plus grands couturiers de l’Histoire de France, apprendre à coudre, pourvu que l’on ait une bonne machine à coudre, serait donc un passeport vers le bien-être et le bonheur.

Acquérir tout le nécessaire de couture pour réaliser ses travaux de couture – confectionner un vêtement en tissu jersey, une robe mousseline, ou coudre du tissu d’ameublement – implique de mobiliser un certain coût et du savoir-faire.

Outre le fait de choisir sa machine à coudre, il importe aussi d’acheter une kyrielle d’accessoires de couture à ranger dans sa boîte à couture :

Du fil à coudre, du thermocollant, du mètre ruban satin, une canette ou plusieurs, des outils de coupe (comme les ciseaux de couture), tous les éléments indispensables du matériel de couture.

Si coudre et broder est désormais considéré comme une compétence mixte et non genrée – en ce sens que même les hommes apprennent à réparer une fermeture à glissière ou à coudre à la main un ourlet -, cela reste une activité majoritairement pratiquée par des couturières.

Hélas, les hommes sont souvent les grands patrons de la haute couture, à l’instar de Yves Saint-Laurent, tandis que ce sont bien souvent les femmes qui s’échinent sur leur machine à coudre mécanique ou industrielle.

Aussi peut-on déplorer le fait que l’on parle souvent d’astuces de couturière plutôt que de couturier

Ceci étant, l’une ou l’autre ne peuvent assembler leurs tissus d’habillement s’ils n’ont pas le Saint Graal de la couture : de bonnes aiguilles à coudre.

Souvent, l’on peste après sa machine à coudre Singer ou Pfaff parce qu’elle bloque, ou casse les points de couture (zigzag, point droit, etc.), sans même penser que c’est parce que leurs aiguilles ne sont pas adaptées.

Or acquérir la bonne aiguille pour passer le fil à coudre dans son chas, rendra la couture facile. Connaître quelle aiguille correspond au tissu que l’on a acheté est comme trouver une aiguille dans une botte de foin ?

Pas tant que cela. Dans cet article, Superprof recense les critères à retenir pour choisir de bonnes aiguilles à coudre.

Pourquoi l’aiguille de machine à coudre est-elle importante ?

L’aiguille à coudre est une des pièces maîtresses de la machine à coudre : elle permet une grande précision dans les travaux de couture raffinés et élaborés avec minutie.

Du tissu épais et dense nécessite des aiguilles robustes. Pour recoudre mon jean : une aiguille à bout rond ou une pointe en triangle ?

Une aiguille inadaptée à son objectif – une aiguille trop épaisse sur un tissu fin, ou un tissus trop épais cousu avec une aiguille trop fine – peut soit endommager la machine, soit laisser des trous de couture apparents sur le tissu.

On en conclut une règle fondamentale : à chaque tissu sa taille d’aiguille.

Avant de se rendre dans sa petite mercerie préférée pour coudre un noeud ou d’acheter ses articles de mercerie sur un site web, il faut donc bien regarder quel type d’aiguille convient à ma machine, et savoir que celles-ci ne s’adaptent pas à tous les tissus.

Les fonctions de base d’une aiguille sont quadruples :

  • Créer un passage pour le fil à coudre dans son support,
  • Permettre d’emmener le fil de l’aiguille dans son support,
  • Faire une boucle captée par le crochet,
  • Passer le fil de l’aiguille dans la boucle formée par le boucleur.

Une aiguille de machine à coudre se compose de 10 éléments dont chacun a sa petite fonctionnalité :

  • L’extrémité : à fixer sur la machine à coudre,
  • Le talon : partie épaisse de l’aiguille, il peut être plat ou rond,
  • La shoulder : partie entre le talon et l’ailette,
  • L’ailette ou cannelure latérale : partie où le fil passe, entre le talon et le chas (soumise aux frottements, elle chauffe),
  • La rainure longue,
  • La rainure courte,
  • Le chas : c’est le trou dans lequel le fil à coudre passe pour être entraîné vers le bas,
  • Le dégagement,
  • La pointe : elle permet la pénétration du fil à coudre dans le tissu,
  • La pointe finale.

Un super article – sur le site Coat industrial.com – a détaillé l’anatomie d’une aiguille à coudre, et illustre bien l’importance de choisir une aiguille à coudre adaptée à son projet de couture et à son cours de couture.

C’est, finalement, l’aiguille qui fait la qualité et la finition parfaite du vêtement à confectionner.

Les différents types et tailles d’aiguilles à coudre

Que l’on utilise une surjeteuse, une machine à coudre électronique ou mécanique, les aiguilles à coudre sont numérotées de 60 à 110 : c’est le diamètre de l’aiguille, exprimé en 100ème de millimètre.

Remarque importante :

Plus le calibre est élevé, plus l’aiguille – que l’on rangera soigneusement dans ses travailleuses -, est homologuée pour des tissus épais.

Et inversement, plus le tissu est léger, plus les fibres sont fines, et donc plus une aiguille à pointe fine est nécessaire pour ne pas trouer le tissu.

Pour confectionner des pulls en laine, il faudra des aiguilles à boule ronde. Conseils de ma maman : pour tricoter une écharpe, il faut une aiguille Stretch et un bon lainage.

En mercerie, les emballages dans lesquels sont vendues les aiguilles présenteront toujours des annotations pour indiquer le type d’aiguille et tous les tissus auxquels elles correspondent.

Les patrons de couture sont fin prêts et n’attendent qu’à passer à la couture du vêtement final ?

Voyons ensemble les types d’aiguilles et leurs tailles différentes : nous recensons 7 types d’aiguille machine à coudre.

  • Aiguille Standard : avec une pointe dite normale, elle s’adapte aux tissus popeline, satin, naturels (comme le tissu coton) et synthétiques. Elle est idéale pour coudre chemises, robes, costumes, draps, manteaux ou confectionner du linge de table. Hormis la taille 110, toutes les tailles peuvent être utilisées (60, 70, 80, 90 et 100),
  • Aiguille Jersey : dotée d’une pointe à bout rond, cette aiguille appréciera les tissus jersey et lycra. Les tailles compatibles sont 70, 80 et 90,
  • Aiguille Microtex : aiguille à pointe très fine, pour les tissus très fins. Mousseline, taffetas, fil de lin, voile, fil de soie et microfibres. Utiliser les tailles 60 et 80,
  • Aiguille Stretch : sert pour tricoter. Dotée d’une pointe à boule, elle convient pour la laine à tricoter et les rideaux. Les tailles utilisables sont 75 et 90,
  • Aiguille Cuir : sa pointe en triangle permet de coudre le cuir épais et du tissu simili cuir, avec des tailles de 80, 90 et 100,
  • Aiguille Jeans et tissus fermes : celle-ci a une pointe assez fine et chromée. Convient bien aux coutures sur jeans épais et bleu de travail, fausse fourrure, gabardine, plastiques et toile cirée, velours côtelé, denim. Une taille épaisse conviendra : 90, 100 et 110,
  • Aiguille Patchwork : avec une pointe fine, elle sert à piquer le tissu avec rembourrage. Choisir une taille moyenne de 75 et 90.

Il peut arriver que, dans l’empressement du travail de couturière, celle-ci omette de replacer les aiguilles à leur place.

Du coup, sitôt sorties de leur emballages initial, les identifier peut être synonyme de perte de temps ou au mieux, rébarbatif  : c’est pourquoi nous recommandons d’adopter un code couleur pour les repérer facilement.

Coller des gommettes assorties à chaque type d’aiguille (rouge pour jersey, noir pour cuir, bleu pour jean, blanc pour la toile de lin, par exemple), peut être un gain de temps incroyable pour les couturières désordonnées.

Choisir ses aiguilles en fonction du fil à coudre

Il est aussi essentiel de penser au fil à coudre avant de me lancer dans la comparaison des aiguilles pour ma machine.

Pourquoi ?

Parce que pour coudre un bouton, repriser une robe origami ou un ourlet de pantalon, nous n’utiliserons d’une part pas le même tissu, et d’autre part les fils à coudre seront différents.

L'épaisseur des couture va de pair avec celle des aiguilles à coudre. Quels fils de coton choisir pour alimenter ma canette ?

Et – sans mauvais jeu de mot -, de fil en aiguille, on en arrive à considérer que la texture du tissu impactera le type de fil utilisé. Des tissus épais tels que le cuir ou le jean nécessitent en effet du fil résistant et robuste, et de surcroît, de la même couleur.

De fait, puisque l’épaisseur du tissu influe sur celle de l’aiguille de la machine à coudre Pfaff ou de la machine à coudre Brother, il faut aussi une épaisseur de fil de couture équivalente.

Dans le cas d’une utilisation de tissus légers, (comme pour la couture coussin) un fil très fin à passer dans le chas de l’aiguille aidera à réduire les plis.

Une astuce pour choisir sa bobine de fil après avoir acheté un pack d’aiguilles :

Plus le chiffre de référence du fil est élevé, plus celui-ci est fin. Un fil de grosseur 100 est donc beaucoup plus fin qu’une bobine de fil de grosseur 30.

On récapitule : plus l’aiguille est grosse, plus les fils à coudre à acheter doivent être épais, et inversement.

Et qu’en est-il du changement de l’aiguille quand elle est endommagée ?

Quand et comment changer l’aiguille ?

Si l’aiguille que l’on utilise depuis des mois – pour coudre du tissu patchwork, du tissu lin ou du jersey – est endommagée, elle risque de se casser, de se plier ou de faire des coutures très irrégulières et hétérogènes.

Comment clipser un nouveau poinçon pour piquer mes draps ? Et voilà ! Mon aiguille à coudre s’est pliée en deux par laxisme sur les réglages…

L’aiguille ne doit pas être émoussée, ni courbée.

Chaque nouveau projet de couture doit occasionner un changement d’aiguille.

Pour passer d’une couture de tissu imprimé pour la tapisserie à une couture de tissus de décoration, ou pour faire de la broderie point de croix, l’aiguille devra changer. A retenir pour coudre une pochette, par exemple.

Comment, donc, changer mon aiguille ?

  1. Ôter la barre de l’aiguille en tournant le volant de la machine à coudre (la pièce servant à actionner l’aiguille, les griffes et le releveur de fil).
  2. Faire descendre le pied-de-biche,
  3. Prendre l’aiguille à la main nue, dévisser la vis du serre-aiguille,
  4. Retirer l’aiguille
  5. Insérer la nouvelle aiguille en tournant son côté plat du talon vers le dos de la machine à coudre,
  6. L’insérer jusqu’à atteindre la barre de l’aiguille et resserrer la vis du porte aiguille.

Alors, interrogation surprise : quel tissu pour quel type d’aiguille ?

Type d'aiguillePointeTaille de l'aiguilleType de tissu
Aiguille standardPointe normale60, 70, 80, 90, 100Tissus popeline, satin, naturels et synthétiques.
Aiguille JerseyBout rond70, 80, 90Tissus jersey et lycra
Aiguille MicrotexTrès fine60, 80Tissus très fins : mousseline, taffetas, fil de lin, voile, fil de soie et microfibres
Aiguille StretchPointe à boule75, 90Laine à tricoter et rideaux
Aiguille CuirPointe en triangle80, 90, 100Cuir épais et tissu simili cuir
Aiguille Jeans et tissus fermesPointe fine et chromée90, 100, 110Jeans épais et bleu de travail, fausse fourrure, gabardine, plastiques et toile cirée, velours côtelé, denim
Aiguille PatchworkPointe fine75, 90Piquer les tissus rembourrés

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar