« Les mathématiques peuvent être définies comme une science dans laquelle on ne sait jamais de quoi on parle, ni si ce qu'on dit est vrai. » Bertrand Russell

Selon les chiffres publiés par le ministère de l’Éducation Nationale, la rentrée 2019 a confirmé l’intérêt des élèves pour les mathématiques. 64 % des élèves ont choisi la spécialité maths dans le parcours scolaire. Un engouement qui dépasse largement les 11 autres disciplines proposées.

Mais sur tous ces élèves qui choisissent la spécialité maths en première, combien seront ceux qui continueront à étudier les maths en terminale ?

Pour prendre votre décision, voici tout ce qu’il faut savoir sur la spécialité maths en terminale.

L’intérêt de continuer les maths en Terminale

Avec la nouvelle réforme du bac, il est assez compliqué pour les élèves de comprendre les conséquences de leurs choix de lycéens sur leurs futures études. Il n’existe que trop peu de recul sur la nouvelle réforme, et personne ne peut prédire si choisir les maths en spécialités ou en option aura des conséquences sur le programme Parcoursup.

Quel intérêt de choisir les maths au lycée ?
Les mathématiques vous passionnent ? Pourquoi ne pas choisir l'enseignement de spécialité ?

Mais alors que les élèves naviguent dans le flou, quelques indications semblent se propager.

L’enseignement de spécialités en mathématiques est une matière non obligatoire que les élèves peuvent choisir en première parmi 12 autres matières. En classe de première, les élèves en choisissent alors trois, puis deux en terminale. Il est donc possible pour les élèves de première ayant suivi l’enseignement de spécialités mathématiques d’arrêter cet enseignement.

La raison est souvent que le niveau est assez élevé en cours de maths, et que certains élèves préfèrent choisir l’option maths complémentaires qui demandent légèrement moins d’investissement et implique un coefficient moins élevé pour le bac.

Mais alors pourquoi continuer la spé maths en terminale ?

Il s’agit avant tout de se poser la questions de quelle importance prend les maths dans votre projet d’études supérieures. En fin de première, on commence à se faire une petite idée sur la suite de ses études et chaque élève commence à se renseigner.

Certaines professions demandent quelques connaissances en mathématiques comme par exemple les métiers en relation avec l’économie, ou bien pour devenir vétérinaire. Cependant, vétérinaire ne demande pas autant de connaissances en maths que pour devenir mathématicien ou ingénieur.

Il convient donc à chaque élève de poser des questions aux professionnels ou futures écoles pour comprendre quelle est la place des mathématiques dans le cursus.

Le choix dépend aussi beaucoup du niveau de chaque élève. En continuant la spé maths en terminale, les élèves s’engagent à passer une épreuve avec un coefficient 16. Si vous avez des difficultés, il est peut-être plus sage de laisser de côté les mathématiques en spécialité et choisir plutôt une option.

Le déroulement de l’enseignement mathématiques en Terminale

Tout comme l’ancienne filière scientifique, l’enseignement de spécialité maths demande un investissement important de la part des élèves. En effet, les cours de maths sont donnés à raison de 6h par semaine, et ce, jusqu’au vacances de printemps. Pourquoi ? Car les examens des matières de spécialités se déroulent au retour des vacances.

Le programme de maths doit donc se faire sur une vingtaine de semaine, pas plus. Autant vous dire que le professeur n’aura pas le temps de traîner. C’est pourquoi il est largement recommandé pour chaque élève de fournir un travail personnel conséquent.

Pour bien maîtriser les chapitres, il est essentiel de retravailler les exercices chez soi et d’en faire de nouveaux. Ce travail ne peut pas être fait en classe. Le professeur vous donnera bien sûr des exercices types pour vous faire avancer, mais sans travail personnel, vous irez droit dans le mur.

Êtes-vous prêt pour des cours de maths ?
Il est nécessaire d'avoir des bases solides pour réussir les cours de maths au lycée.

Les élèves de terminale ayant choisi spécialité maths peuvent également choisir l’option de maths expertes, ce qui leur rajoute 3h de plus par semaine dédiées à l’enseignement mathématiques. Les lycéens se retrouvent alors avec un total de 9h de cours de maths dans la semaine.

La motivation doit être au rendez-vous !

Le programme en spécialité maths Terminale

Vous vous en serez doutez, le programme de la spécialité maths en terminale est assez conséquent. Et tout cela doit être vu en l’espace de 27 semaines à raison de 6h par semaine. Voici donc le programme détaillé :

  • Combinatoire et dénombrement (Principes additifs et multiplicatifs, dénombrement des k-listes d’éléments distincts ou non, permutations, dénombrement des combinaisons, triangle et relation de Pascal),
  • Suites et récurrence (Principe de raisonnement par récurrence, définition de la convergence et de la divergence d’une suite, théorèmes de comparaisons sur les limites (dont suites géométriques), théorème de la limite monotone),
  • Fonctions : limite, continuité, dérivées (Limite d’une fonction, continuité d’une fonction, image d’un intervalle, TVI et corollaire, dérivée d’une composée, dérivée seconde, convexité, point d’inflexion),
  • Géométrie dans l’espace (Bases et repères de l’espace, calcul vectoriel dans l’espace : combinaisons linéaires, systèmes d’équations paramétriques de droites et de plans, orthogonalité dans l’espace et calcul de distances, produit scalaire et propriétés (identités remarquables, polarisation), vecteur normal à un plan, équation cartésienne de plan, projeté orthogonal, problèmes divers),
  • Fonction logarithme (Définition, propriétés et relations caractéristiques, limites et dérivée, étude de fonctions comportant des exponentielles et des logarithmes),
  • Primitives et équations différentielles (Équation différentielle, recherche de primitive, équations différentielles du premier ordre),
  • Calcul intégral (Notion de primitive, définition de l’intégrale, calcul d’intégrales, intégration par parties,
  • Probabilités discrètes (Schéma de Bernoulli, loi binomiale, variables aléatoires, espérance et propriétés).
  • Concentration, loi des grands nombres (Inégalité de Bienaymé-Tchebychev, inégalité de concentration, loi des grands nombres),
  • Algorithmique (Notion de Listes),
  • Vocabulaire ensembliste et logique (Appartenance, inclusion, union, intersection, réciproque et contraposée d’une implication, disjonction des cas, raisonnement par l’absurde).

Tous les chapitres ne peuvent pas faire l’objet d’un exercice à part entière. Certains d’entre eux sont donc intégrés à d’autres exercices comme c’est le cas pour le thème combinatoire et dénombrement.

Comment se passe l’examen de mathématiques en Terminale ?

Exit les épreuves du bac en fin d’année ! Désormais, la majorité des épreuves du bac se déroule en contrôle continu, autrement dit, tout au long de la scolarité des lycéens. Ces épreuves se répartissent entre la première et la terminale.

Comment sont évalués les élèves de mathématiques ?
Prêt pour l'épreuve de mathématiques en contrôle continu ?

Les élèves qui ont choisi la spécialité mathématiques en terminale doivent alors passer une épreuve écrite au printemps qui dure pas moins de 4 heures ! Il faut donc être prêt à tenir ! De plus que le coefficient est de 16, comme pour toutes les spécialités.

Si les élèves choisissent en plus l’option de maths expertes, pas d’épreuve en plus ! L’option sert uniquement à booster la moyenne. Autrement dit, si vous obtenez de bonnes notes toutes l’année, celles-ci peuvent relever votre note de l’épreuve de spécialité. Intéressant non ?

Cependant, l’option demande aussi plus de travail étant donné que vous êtes noté en continu. Cela veut également dire plus de pression et d’investissement dans les mathématiques.

Les débouchés après la spécialité maths en Terminale

Suivre des cours de mathématiques en spécialités développe l’esprit de réflexion et d’argumentation. Avec le programme chargé de terminale, les élèves apprennent à manier les formules pour analyser, calculer, expliquer les résultats, maîtriser des logiciels, etc. Il s’agit d’une discipline de base pour les sciences.

Concrètement, la spécialité maths en terminale est faite pour les élèves désirant continuer des études dans le domaine scientifique et pourquoi pas commercial.

Continuer en spécialité maths en terminale est notamment recommandé pour les élèves désirant entrer dans une école d’ingénieur ou bien continuer les études en prépa scientifique. En revanche, si vous souhaitez étudier l’économie ou la sociologie, l’option des maths complémentaires peut éventuellement faire l’affaire.

En effet, en plus d’être adéquate pour la prépa scientifique, la spécialité vous ouvre les portes de nombreuses filières sélectives les filières des facs de Maths, Eco-Gestion, Médecine mais aussi des grandes écoles comme HEC, Les Mines, et bien d’autres encore.

Même si rien n’est figé avec le programme Parcoursup, il est vivement recommandé de suivre l’enseignement de spécialité et l’option si vous souhaitez faire des études purement scientifiques, et seulement l’enseignement de spécialité si vous vous dirigez vers des études de commerce.

Choisir l’option maths expertes en Terminale

L’option de maths experte en terminale ajoute 3h de cours par semaine tout au long de l'année. Les élèves y étudient notamment les nombres complexes, la forme algébrique, les modules et arguments, les formes trigonométriques et exponentielles, les équations polynomiales, les graphes et les matrices ou encore l’arithmétique.

Pourquoi choisir l'option maths en terminale ?
Si vous aimez vraiment les maths, l'option est faite pour vous !

Encore une fois, le choix dépend du niveau de l’élève, de son envie et de son choix d’orientation.

Sachez que cette option est réservée uniquement aux élèves suivant la spécialité, contrairement à l’option de maths complémentaires qui est conseillée pour les personnes ayant suivi la spécialité en première sans avoir continué en terminale.

Ne choisissez l’option maths expertes que si vous vous sentez déjà à l’aise avec l’enseignement de spécialité et que vous souhaitez faire carrière dans les domaines scientifiques, car il faudra s'accrocher !

Bon courage dans votre parcours !

 

Besoin d'un professeur de Maths ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Isaline

Journaliste voyageuse et ethnologue de formation, je me passionne pour tout ce qui m'entoure. Des initiatives solidaires aux comportements animaliers, en passant par la musique, la photographie et les sciences.