Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Le monde du piano : 300 ans d’héritage d’un instrument de prestige

De Samuel, publié le 06/09/2016 Blog > Musique > Piano > Tout Savoir sur le Piano et son Histoire

Il faut remonter aux aurores du 18ème siècle pour voir naître l’arrière grand-père du piano tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Né en Italie, remodelé plusieurs fois en Allemagne, mis en application industrielle aux États-Unis, et désormais présent dans tous les styles de musique du monde entier, le piano est riche par son histoire et par ses fonctionnalités.

Autrefois réservé à l’élite et à la haute bourgeoisie, cet instrument se démocratise depuis la seconde moitié du 20ème siècle.

Aujourd’hui, même la classe moyenne peut désormais apprendre à jouer du piano, en achetant son propre instrument – électronique, synthétiseur ou piano droit – et en prenant des cours de piano.

Toute personne qui souhaite débuter le piano ou qui est mélomane est supposée être intéressée par l’histoire de son instrument.

Pour bien jouer du piano, il est donc intéressant d’en connaître la culture.

Voici une présentation générale de tout ce qu’il faut savoir sur l’univers du piano.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Retour sur l’histoire d’un instrument de musique de prestige : le piano

C’est Bartolomeo CRISTOFORI, un florentin, qui inventera la première mouture de l’instrument à clavier : le Clavicorde, nommé Gravecembalo col piano e forte. 

Le clavier depuis l'époque classique, de multiples évolutions. Inventé en Italie à Florence, le piano est un instrument relativement jeune.

Le piano émerge de l’évolution du clavicorde et du cymbalum, des instruments à cordes frappées.

B. Cristofori (1655-1731) développe l’idée que des touches sur lesquelles appuyer actionneraient des marteaux qui viendraient frapper des cordes.

Peu à peu, le procédé évolue, et une famille alsacienne d’origine allemande améliore les plans et la frappe des marteaux : la famille Silbermann.

Vers 1770, le piano-forte est né. C’est l’instrument phare de l’époque classique en musique de J.S Bach (1685-1750) à W. A. Mozart (1756-1791) jusqu’à F. Schubert (1797-1828).

La fin du 19ème siècle voit l’essor de la révolution industrielle, et dans son sillage, de nettes améliorations du piano-forte :

  • évolution de la sonorité, amélioration de la justesse
  • flexibilité des touches, souplesse du clavier
  • travail sur la résistance des cordes en acier

Pour les firmes industrielles en ces années 1850-1870, le piano devient un débouché économique, un marché florissant à exploiter.

Le premier grand fabricant industriel de pianos est allemand, et s’appelle Blüthner. Les pianos deviennent plus esthétiques, plus robustes, plus puissants.

La marque contribue à attribuer au piano son rang d’instrument de prestige et à s’inscrire dans l’histoire du piano.

Ce n’est que vers 1880-1890 que le piano tel qu’on le connaît prendra sa forme.

Lors, on recensera 20 firmes productrices de « piano moderne » en 1885, dont Blüthner, Broadwood, Pleyel, Erard et  Stein, qui concentrent à elles seules 70% de la production mondiale de pianos.

La révolution industrielle et les travaux scientifiques sur les problèmes d’acoustique et de mécanique bouleversent le travail des artisans d’atelier, qui ne peuvent appliquer les grands procédés d’usinage à l’oeuvre.

Afin de développer leur image et de se placer sur ce nouveau marché concurrentiel, les firmes cherchent l’image des grands pianistes de leurs temps pour gagner en compétitivité.

Beethoven, Schubert, Chopin prêtent ainsi leurs noms aux grandes manufactures productrices de pianos.

Le piano devient un instrument que l’on convoite pour la beauté de sa musique, et un meuble de prestige désiré pour la finesse de son cadre en fonte.

A l’aube du 20ème siècle, le cuir enveloppant les têtes de marteaux est remplacé par de la laine de mouton, enjolivant encore la sonorité des touches du piano.

Le piano s’internationalise en Amérique (la firme Steinway est encore pionnière dans le domaine du piano) et en Asie (dont la célèbre Yamaha au Japon, créée sous l’ère Meiji).

Jouer du piano devient un plaisir mondial. Grâce aux recherches sur l’excellence et la qualité de jeu, l’industrie du piano reste de nos jours encore florissante.

L’ère du numérique et du web 2.0 ne contreviennent pas à la vie de ce « noble » instrument : aujourd’hui, le piano électronique offre les mêmes sonorités qu’un piano droit mais en étant mobile, léger, peu encombrant et démontable.

Le développement du piano électronique a permis à la classe moyenne de découvrir l’instrument et de démarcher des professeurs de piano pour apprendre à jouer de cet instrument.

Depuis les années phares du jazz (1940-1950), l’âge d’or du tango (1930-1950), l’essor du rock depuis les années 1960 et le développement de la société de consommation (issue des « Trente Glorieuses »), on retrouve désormais le piano partout :

au cinéma, à la télévision, à la radio, dans les festivals de musique, dans les gares SNCF, dans les écoles de musique, au cours de musique au collège, et dans nombre de ménages français.

Comment donc, apprendre cet instrument à l’histoire si riche ?

Peut-on apprendre le piano par des tutoriels sur internet ?

Prendre des cours de piano en ligne est un bon moyen d’apprendre à jouer du piano. Internet offre à priori de grande possibilités pour bénéficier d’une méthode de piano adaptée au niveau de chacun.

Tout internaute quel que soit son âge et son niveau peut regarder des tutoriels sur des sites tels que Youtube ou Dailymotion.

Le tutoriel est une courte vidéo de dix ou quinze minutes associée à un petit article expliquant en détail chaque étape de l’apprentissage d’une activité.

Regarder des tutoriels permet d’appendre à jouer vos morceaux de piano sans supporter le coût des cours de musique, mais attention : il faut se méfier de certains supports car n’importe qui peut se filmer et proposer ces « tutos pour apprendre le piano« .

Regarder un tutoriel pour jouer son morceau de piano comporte plusieurs avantages :

  • le pianiste autodidacte ou débutant peut décortiquer le morceau petits bouts par petits bouts
  • normalement, l’on peut voir les doigts de l’internaute sur le clavier en même temps que la musique
  • l’on fait travailler son oreille musicale
  • l’on a affaire à des arrangements parfois simplifiés
  • l’on s’évite de lire la partition, l’apprentissage est accéléré
  • les accords de piano sont décomposés
  • l’on peut s’attaquer à un morceau plus difficile que son niveau actuel

Voici un exemple de tutoriel sur Youtube pour apprendre à jouer le morceau Mistral Gagnant de Renaud :

Le tuto peut être une bonne méthode d’apprentissage du piano, mais à utiliser en complément de ses enseignements.

  • Un tutoriel ne tire pas la sonnette d’alarme lorsqu’un mauvais doigté s’immisce
  • Une vidéo montre comment faire, elle n’incite pas à donner une méthode générale
  • L’écueil du tutoriel est que l’élève a un comportement mimétique et non compréhensif de la musique

Le tuto c’est bien donc, mais il est toutefois recommandé de regarder des tutoriels lorsque l’on a déjà acquis un certain niveau.

Avant de passer aux vidéos en ligne, optez pour des cours de piano traditionnels, avec un prof compétent et adapté à votre niveau.

Les tutoriels vidéos permettent d’assimiler un morceau plus rapidement en complément du cours avec son prof de piano. Vous pourrez peut-être de cette façon jouer les morceaux les plus difficiles.

Quels sont les morceaux de piano les plus difficiles à jouer ?

Apprendre à jouer un morceau difficile au piano requerra beaucoup de volonté car vous serez mis au pied de murs, de prime abord infranchissables.

La difficulté de jouer une chanson de piano difficile : rien n'est impossible. Déchiffrer un morceau de musique complexe peut parfois nous faire nous arracher les cheveux. Patience !

Il faudra répéter, puis répéter, et répéter encore votre partition de piano. Mais si vous vous lancez tout de même, par goût du défi, voici quelques morceaux difficiles voire très très difficiles à jouer :

En musique classique

  • La symphonie n°5 de Beethoven, écrite de 1804 à 1808
  • Sonate au clair de lune, 3ème mouvement, Beethoven
  • La sonate pour piano n°18 en ré majeur de W.A Mozart
  • Le boléro de M. Ravel, composé en 1928
  • La toccata en ré mineur de J. S. Bach (1703-1707)

En jazz

  • Libertango, d’A. Piazolla (1921-1992)
  • Yesterdays, d’Art Tatum (1909-1956)
  • Caravan, de M. Petrucciani (1962-1999)
  • Take the A train, D. Ellington (1899-1974)

Des morceaux difficiles mais plus abordables

  • Comptine d’un autre été, Y. Tiersen
  • Fly, bande originale du film Intouchables, de L. Einaudi
  • Son Bleu, du chanteur Renaud
  • La balade de Johnny Jane, de S. Gainsbourg

Vous les avez tous joués, même ceux des plus grand jazzmen ci-dessus ? Vous êtes un virtuose !

Quels sont les plus grands pianistes du monde ?

Un pianiste virtuose qui rentre dans l’histoire culturelle et dans les anales du piano est un artiste qui est capable, du bout de ses doigts, de mettre des millions de spectateurs en émoi et de les faire frissonner à la première note.

Les chanteurs les plus célèbres jouent du piano comme des virtuoses. Le pianiste Elton John, connu mondialement, compose 80% de ses chansons au piano.

C’est impossible de les lister tellement il y en a.

Et si la musique a longtemps représenté un médium d’expression des populations martyrisées, du moins pauvres et populaires, il y a aussi énormément de génies du piano qui sont décédés à l’ombre des projecteurs.

Mais faisons tout-de-même l’effort de citer quelques uns des plus grands pianistes du monde.

Des compositeurs de musiques de films

  • Hans Zimmer
  • John Williams
  • Yann Tiersen

Des grands pianistes internationaux

  • Martha Argerich
  • Yundi Li
  • Lang Lang
  • Ievgeni Kissin
  • Radu Lupu
  • David Kadouch

Des pianistes de chanson française

  • Renaud
  • Serge Gainsbourg
  • Jacques Brel
  • Jean-Jacques Goldman
  • Michel Berger
  • Pierre Roche (compositeur piano avec Charles Aznavour)

Tous ces pianistes, vivants ou décédés, ne se sont pas faits connaître dans le même courant musical. Ils ont tous en commun une chose : le piano.

Hormis les grands pianistes de jazz où il est presque impossible de reprendre leurs morceaux, vous pourrez toujours vous amusez à réinterpréter les morceaux de Yann Tiersen, Jacques Brel ou Renaud, ou bien apprendre à jouer les musiques de films de Hans Zimmer.

Bon courage !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar