Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Savoir lire une partition en étant batteur

De Alexia, publié le 18/07/2018 Blog > Musique > Batterie > Batterie : Apprendre les Bases du Solfège Rythmique

« La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil. » Friedrich Nietzsche

Guitare électrique, flûte, trompette ou batterie, la musique prend une place importante dans la vie des Français qui écoutent en moyenne 17h de musique par semaine selon Ipsos.

Certains pratiquent un instrument mais peu la batterie. Peut-être est-ce votre cas ?

Buddy Rich était autodidacte, tout comme le batteur de Slayer, Dave Lombardo. Ils ne savaient pas lire une partition batterie.

Mais devons-nous suivre ces exemples ?

Apprendre la batterie devrait aussi passer par l’apprentissage du solfège.

Pas de panique, on vous explique comment lire une partition et progresser en batterie !

Pourquoi apprendre le solfège rythmique à la batterie ?

Comment apprendre les percussions ? Pour gagner en indépendance !

Le solfège fait peur à de nombreux batteurs et beaucoup préfèrent se contenter des tablatures ou de l’écoute à l’oreille. Si l’exercice est louable, il existe de nombreuses raisons d’apprendre le solfège de la batterie.

Et rassurez-vous, le solfège rythmique est bien plus facile que les cours de solfège musical que l’on trouve en école de musique pour apprendre le piano, le violon ou le violoncelle.

En 15 minutes durant votre cours de batterie, vous pourrez déjà commencer à comprendre.

En apprenant le solfège rythmique, vous pourrez ainsi :

  • Déchiffrer n’importe quelle partition de batterie,
  • Lire les méthodes de batterie pour progresser rapidement,
  • Connaître la valeur et la place de chaque note,
  • Visualiser les rythmes,
  • Ecrire vos partitions pour ne plus oublier le rythme travaillé d’une semaine sur l’autre en cours de musique ou en répétition,
  • Développer votre créativité en notant vos compositions rythmiques,
  • Communiquer avec les autres musiciens (guitariste, bassiste, trompettiste…).

Quelle est la notation rythmique ?

Comment apprendre à lire la musique ? Hé oui, les partitions servent aussi pour la batterie !

La notation rythmique est là pour aider les batteurs en mal de rythme. Parfois, l’oreille ne suffit pas à reproduire un morceau à la batterie, surtout si on en manque !

Attention, la notation n’est pas forcément standardisée. En effet, chaque batteur monte sa batterie comme il l’entend. Il peut ne pas avoir une grosse caisse mais deux, deux pédales, une caisse claire, pas de charleston, 10 cymbales et 5 cloches s’il le veut.

Ainsi, il est difficile d’avoir une notation homologuée. Il peut également y avoir des différences entre notation française et américaine, mais généralement, on s’y retrouve !

Le livre de batterie « Guide to Standardized Drumset Notation » de Norman Weinberg est une bonne base pour une notation la plus complète possible de la batterie.

La portée

La portée en solfège, ce sont les cinq lignes horizontales et parallèles sur lesquelles sont écrites les notes.

La première ligne est la plus basse et la dernière ligne la plus haute. Les interlignes sont les espaces entre les lignes et sont donc au nombre de quatre.

Bon, clairement en batterie, la portée est là pour lisser toutes les partitions des musiciens, car ce seront davantage des symboles que des notes qui s’y trouveront.

Les symboles servent à savoir où et quand frapper.

La clé

Il n’y a pas de clé en batterie ! Cet instrument n’est pas harmonique, le symbole de la clé est donc remplacé par deux barres horizontales.

Aucune transposition n’est nécessaire.

Les deux barres indiquent clairement qu’il s’agit d’une partition batterie et pas d’une partition piano par exemple.

Apprendre à lire une partition n'est pas sorcier ! Donner tout ce que vous avez dans votre groupe de musique !

La signature rythmique

Située en début de portée, la signature rythmique définit la durée d’une mesure. Elle peut également apparaître en milieu de morceau si elle change.

Elle est composée de deux chiffres l’un sur l’autre :

  • Celui du haut définit le nombre de temps d’une mesure,
  • Celui du bas, la durée d’un temps.

Par exemple à 6/8 signifie qu’il y aura 6 temps avec une durée de « 8 » chacun.

Les chiffres du bas sont définis en fonction des durées standards :

  • 4 correspond à une noire, donc à 1 temps,
  • 8 correspond à une croche donc un demi-temps,
  • 16 correspond à une double-croche donc un quart de temps,
  • Etc.

En rock, généralement les rythmes sont de 4/4 (4 temps d’une durée d’une noire) ou de 6/8 (6 temps d’une durée d’une croche).

Bien sûr, il faut s’adapter selon le style de musique que l’on souhaite jouer.

Les symboles de percussion à la batterie

En batterie, les notes correspondent à l’endroit où il faut taper. Mais comme rien n’est normalisé, il est essentiel d’avoir une légende avec chaque partition.

Les symboles de fûts

Comment jouer d'un instrument quand on est batteur ? Il vaut mieux connaître les rudiments du solfège. (source : Blog Batteur Débutant)

Jouer de la batterie avec une partition demande un peu de pratique. Passons à la lecture à proprement parler.

  • La caisse claire est représentée dans la troisième interligne (en partant du bas) marquée d’une note pleine. La queue, que l’on appelle hampe, est dirigée vers le haut pour une frappe normale. Pour utiliser la technique du cross-stick, la note pleine sera remplacée par une croix (x),
  • La grosse caisse est sur la première interligne, hampe vers le bas. S’il y a une deuxième grosse caisse, elle sera marquée de la même manière sur la première ligne,
  • Les toms se positionnent plutôt sur le haut de la portée. Le tom alto sera sur la dernière ligne, hampe vers le haut. Les toms médium seront sur la quatrième interligne et la quatrième ligne, tandis que le tom basse sera sur la deuxième interligne.

Le coup sur la pédale de charley est absent de cette partition pour ne pas alourdir et ne pas vous embrouiller en tant que débutant !

Les symboles de cymbales

Comment se familiariser avec les percussions ? Une partition batterie est différente d’une partition guitare. (source : Blog Batteur Débutant)

La notation des cymbales se situe résolument au-dessus de la cinquième ligne :

  • Le charley est noté d’une croix, hampe vers le haut. Il est généralement fermé mais pour montrer le changement entre l’ouverture et la fermeture (avec la pédale), on peut lui ajouter un « o » pour ouvert et un « + » pour fermé,
  • La crash est positionnée sur une ligne au-dessus du charley et c’est une croix barrée horizontalement, hampe vers le haut,
  • La ride est positionnée sur la cinquième ligne. C’est une croix, hampe vers le haut,
  • La splash ou la cymbale chinoise est posée sur la ligne au-dessus du charley; c’est un trait surmonté d’une croix, hampe vers le haut,
  • La cloche a une forme de triangle barré et est située sur la ligne au-dessus du charley.

Les durées et notations

Rythme binaire ou ternaire, triolet, modification de tempo, jeu de la main gauche… Le batteur est amené à faire de l’improvisation mais doit également guider les autres instruments.

Les sons, même en batterie, ont une durée et il existe parfois des silences.

Lire la musique peut être utile pour jouer de la batterie. Saurez-vous reconnaître ce titre de Michael Jackson ? (source : Un Batteur à Berlin)

Les notes

Les notes sont toutes liées entre elles. Elles ont des durées proportionnelles :

  • Une ronde vaut deux blanches,
  • Une blanche vaut deux noires,
  • Une noire vaut deux croches,
  • Une croche vaut deux double-croches,
  • Une double-croche vaut deux triple-croches…

Petit récapitulatif :

NomDuréeEquivalence
Ronde4 temps4 noires
Blanche2 temps2 noires
Noire1 temps
Croche1/2 temps1 noire = 2 croches
Double-croche1/4 temps1 noire = 4 double-croches
Triple-croche1/8 temps1 noire = 8 triple-croches
Quadruple-croche1/16 temps1 noire = 16 quadruple-croches

Les silences

En musique, on ne joue pas toutes les notes. Il est commun de laisser des silences. Et ces silences sont marqués par des figures :

  • Le bâton de pause,
  • La pause,
  • La demi-pause,
  • Le soupir,
  • Le demi-soupir,
  • Le quart de soupir,
  • Le huitième de soupir,
  • Le seizième de soupir…

L’utilisation d’un métronome est parfois nécessaire pour bien se caler sur les temps car les intervalles ne sont pas toujours les mêmes entre les éléments de l’instrument.

Comment lire une partition pour un batteur ? Les durées sont parfois différentes. (source : Blog Batteur Débutant)

Est-on obligé d’apprendre le solfège rythmique pour jouer de la batterie ?

Buddy Rich, Dave Grohl, John Bonham, Keith Moon… De nombreux grands batteurs sont autodidactes (ou l’étaient à leurs débuts).

Mon père, Thierry, joue de la batterie depuis quelques dizaines d’années maintenant. Je lui ai posé quelques questions sur son apprentissage et ce qu’il pense du solfège rythmique.

Voici ses réponses.

Comment as-tu appris la batterie ? 

J’ai appris à jouer de la batterie en 1981, j’avais 16 ans, en écoutant des disques et en reproduisant les rythmes que j’entendais à la batterie. J’ai d’abord commencé par une rythmique blues, assez lente, pour être capable de bien décortiquer le morceau.

Lorsque je suis arrivé à faire ce que j’estimais bon, je suis passé à un tempo plus rapide. En premier lieu sur l’album Highway to Hell de ACDC, puis sur le rockabilly des Stray Cats et le punk rock des Clash. L’album London Calling est très complet pour la batterie.

Trois ans plus tard, j’ai commencé à jouer avec des copains.

Comment jouer de la batterie sans solfège ? Ecrire la musique permet de la retenir !

Pourquoi ne pas avoir appris le solfège rythmique ? Est-ce un handicap ? 

Je n’ai pas éprouvé le besoin d’apprendre le solfège à la batterie. L’écoute à l’oreille me suffisait pour comprendre où et quand taper.

Ça n’a jamais été un handicap pour moi ! Je pense que le solfège est impératif quand on joue avec un big band ou en studio avec d’autres artistes utilisant des partitions.

Et pour retenir un rythme, ce n’est pas compliqué sans le noter ? 

Pas du tout ! Pour moi, tout est dans la tête !

Au sein du groupe, ça se passe au feeling. Le contrebassiste (dans mon groupe), le guitariste ou moi-même amène une idée qu’on développe au fur et à mesure tous les trois, pour donner vie à un nouveau morceau.

Définitions « solfège batterie »

Tous les instruments de musique méritent qu’on s’attarde un peu sur le solfège, afin de comprendre la notation musicale et tirer ainsi le meilleur de son instrument.

Qu’est-ce que le cross-stick ?

Le cross-stick est une technique consistant à coller la baguette contre la peau de sa main pour étouffer le bruit et atténuer la résonance. Le son obtenu en frappant le cercle ressemble au clic d’un métronome.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 1,00 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar