Les limites de ma langue sont les limites de mon univers - Ludwig Wittgenstein

Apprendre à parler anglais, n’est pas toujours facile quand on est Français et l’une des principales difficultés est de reproduire correctement les sons. En effet, la langue de Shakespeare, si elle est l'une des langues les plus parlées dans le monde et la langue la plus appris à l'école, porte avec elle quelques petites difficultés.

Et parmi ces difficultés, comment ne pas évoquer l'accent ? On retrouve de très (très) nombreux types d'accents anglais, de l'accent gallois, à l'accent américain, en passant par l'accent écossais ou encore irlandais. En bref, une multitude de manières d'approcher la langue, qui apportent des difficultés en plus pour l'apprendre. 

De cette manière, avoir un excellent accent anglais est possible mais cela présuppose du travail car il existe des différences notoires dans la grammaire et dans la façon dont s’articule chaque son. C'est bien la également la force de cette langue : une richesse incomparable lorsqu'il s'agit de la parler, selon les profils.

Progresser en anglais cela passe par la prononciation et l'anglais "oral". Alors si cet élément est si important, pourquoi ne pas essayer d'améliorer votre accent anglais ? Ca vous intéresse ? Voici nos conseils ! 

Ne pas viser la perfection

Peut-on apprendre l'accent en cours d'anglais ?
Travailler son accent anglais au téléphone ou en conversation, c'est aussi savoir ne pas aller trop vite, et se fixer des objectifs atteignables.

Sauf si vous avez des parents anglophones, vous ne pourrez jamais obtenir l’accentuation parfaite qu’ont les Anglais. Il en va même dans l'autre sens : un anglais ne pourra jamais parler français de la plus belle des façons. Mais après tout, c'est ce qui fait notre charme, et la différence sera très confusante malgré tout.

Il n'en reste pas moins que notre phonétique, notre manière d’utiliser nos sons gutturaux, nasaux et dentaux ne sont pas du tout les mêmes que celles qu’utilisent les anglo-saxons. C'est ainsi, mais il faut partir de ce présupposé que l'accent anglais parfait n'existe pas !

Bien évidement, à école et en cours d'anglais, on nous a appris à mettre l’accent sur la grammaire en répétant des exercices plutôt que de faire attention à la manière dont on pouvait s’exprimer. C'est la raison pour laquelle aujourd'hui, nous allons essayer de rétablir cela aussi.

Même si vous parlez avec un anglais quelque peu bancal, même si vous intervertissez les mots, à partir du moment où vous vous faites comprendre, les Anglais vous excuseront. C'est en cela que l'accent peut entrer en jeu aussi. Car au final, il faut partie intégrante de l'apprentissage de la langue de Shakespeare.

Imaginez vous parler un français parfait en prononçant tous les "S" ou en distinguant toutes les syllabes ? Il y a fort à parier qu'on vous comprenne tout de suite moins facilement !

Il est préférable d’avoir un bon accent pour avoir une discussion plutôt que de faire attention à l’ordre des mots, même si avoir les deux est la panacée. Mais rassurez vous, avec un bon professeur, petit à petit, l'oiseau fait son nid !

Par exemple, ne prenez pas pour modèle Jean Dujardin dans l'un des ses grands succès au cinéma !

Pourquoi améliorer sa prononciation en anglais ?

Le langage est la feuille de route d’une culture. Il vous indique d’où vient et où va son peuple - Rita Mae Brown

Mais si l'accent possède des contours bien flous pour nous, apprenant et apprenante, pourquoi améliorer sa prononciation en anglais ? Il y a bien plus qu'une seule raison, et en voici certaines :

  • Pour bien se faire comprendre : c’est une raison évidente mais qui est majeure ici. En effet, on apprend une langue étrangère pour communiquer et l’anglais fait partie des langues les plus utilisées au monde avec l’espagnol et le chinois. Cela va éviter des incompréhensions et par conséquent des frustrations autant de votre côté que de celui de votre interlocuteur : ces incompréhensions génèrent des a priori négatifs, on aura l’impression que vous n’êtes pas motivé à apprendre l’anglais, que vous n’essayez pas de faire d’efforts. Alors qu'avec un bon accent, les choses peuvent prendre une nouvelle tournure.
  • Pour montrer que vous avez un bon niveau en anglais: il ne suffit pas d’être ultra bon au niveau de la grammaire, de l’orthographe, de l’accord des temps si l’on ne parvient pas à vous comprendre. L'accent agit aussi comme une vitrine face à vos interlocuteurs et à vos interlocutrices, pensez-y !
  • Pour booster votre niveau en anglais: vous pouvez faire des exercices de grammaire ou étudier la langue de façon scolaire et être incapable de parler correctement tandis que si vous parlez tous les 10 minutes en anglais, vous allez vous améliorer sur tous les tableaux (et en cours d'anglais). C'est ce à quoi vous pouvez accéder avec les séries et les films en VO,
  • Apprendre à reconnaître des accents : en parlant de séries en VO, apprendre à travailler et à améliorer son accent anglais permet nécessairement de se familiariser avec tous ceux qui existent, de la Californie en passant par l'Angleterre. Une petite dose de culture générale en plus, à laquelle on ne dit pas non !
  • Gagner en valeur professionnelle : Eh oui, selon son métier, parfois, avoir un accent irréprochable en anglais est un gage de qualité, qui pourra vous démarquer d'autres profils à compétences égales. Cela vaut le coup de prendre quelques cours en plus non ?

Et en complément, il est possible de :

Les premiers points importants de l'accent en anglais

Peut-on améliorer son accent anglais en ligne ?
L'accent anglais est un accent comme les autres, qui a pourtant la spécificité de ne ressembler à aucun autre.

Pour éviter les problèmes de compréhension, espérer devenir bilingue anglais un jour et avoir une sérieuse base d’accentuation en anglais, il existe deux ou trois petits trucs à savoir et qui vous sauveront dans n’importe quelle conversation.

Des petits trucs qui, si vous ne les connaissez pas, pourraient même accueillir quelques moments de gêne ou d'incompréhension. Et parmi ces "petits trucs", on retrouve :

  • Le « h » aspiré : n’oubliez jamais de l’accentuer si vous ne voulez pas éviter les contresens. Par exemple, le verbe « ate » (manger au passé simple) et « hate » (détester) n’ont pas du tout la même signification. Apprenez à accentuer votre h aspiré : vous pouvez pour cela vous mettre devant un miroir ou une vitre et prononcer le fameux. Si de la buée apparaît, c’est que vous êtes sur la bonne voie.
  • Le terrible « the » qui ne se prononce ni comme un « s », ni comme un « d » et encore moins comme un « t ». Placez le bout de votre langue entre vos incisives du haut et dites le son « z » tout en retirant votre langue en arrière. Cela peut paraître ridicule en français, mais en réalité, il n'y a rien de plus anglais dans la prononciation !
  • Le « r » anglais n’a rien à voir avec le « r » français : faites attention à ne pas le rouler car cela n’existe pas dans la langue de Shakespeare. Et le cas contraire, cela pourrait donner de petits moments de gêne !

Voici donc trois piliers pour bien commencer à améliorer son accent ! À vous de jouer, place à l'entraînement !

Comment bien prononcer les mots en anglais.
Quelques conseils pour améliorer votre accent en anglais. Promis, en suivant quelques recommandations assez simples à mettre en place, vous pourrez prendre l'accent d'un (presque) british. Let's go !

Se faire comprendre en anglais

Votre prononciation n’a pas besoin d’être parfaite, rappelons-le, mais votre objectif est de reproduire le plus fidèlement possible les sons pour vous faire comprendre. Car lorsqu'on apprend une nouvelle langue et une linguistique différente, tout est d'abord affaire de communication.

Si vous êtes débutant, n’en faites pas une obsession, les choses vont venir petit à petit mais vous devez pratiquer tous les jours, du moins de façon récurrent et régulière. C'est de cette manière que les choses entreront dans votre esprit au fil des cours et des efforts. 

Il est inutile de vouloir dissimuler votre propre accent, c’est ce qui fait votre personnalité mais vous pouvez néanmoins reproduire au mieux les sons que vous entendez tout en conservant l’intonation et les spécificités de votre langue maternelle. Savoir reproduire l'accent pour mieux se l'approprier, telle est la clé !

L’accent français n’empêche pas de se faire comprendre au-delà La Manche et cela peut même éveiller l’intérêt de votre interlocuteur anglophone qui trouvera votre accent charmant et sympathique. So frenchy, comme on dit !

Mais il y a des limites à ne pas dépasser, il ne faut qu’il soit trop marqué. En tous cas, il faut réussir à le rendre le plus "anglais" possible, c'est là tout l'enjeu ! 

Améliorer son accent en anglais

Comment mieux parler en cours d'anglais ?
Pour améliorer son accent anglais, la conversation et les contenus en VO restent les meilleurs solutions !

Plus vous connaissez de langues, plus vous êtes humain - Tomáš Garrigue Masaryk

Pour bien prononcer les sons en anglais, vous devez être conscient de ces nouveaux sons, des éventuelles nuances, des intonations et autres accents toniques qui ne sont pas les mêmes que pour le français.

Même si l’apprentissage de l’anglais ne met pas la conversation et l’oral au premier plan, il est important d’y prêter une attention sérieuse. Et pourquoi pas d'en faire un enjeu personnel en parallèle ?

Mais comment faire ?

Vous devez apprendre la phonétique anglaise, c’est à-dire prendre conscience de tous les sons en anglais qui n’existent pas en français. Cet exercice est parfois difficile à mettre en place tout seul, c'est la raison pour laquelle vous pouvez vous faire aider d'un professeur particulier.

Mais une chose est sûre : vous avez besoin de pratiquer, encore et encore !

De l'entrainement

Vous devez effectivement entrainer vos oreilles à distinguer ces nouveaux sons, ainsi que votre appareil vocal pour les reproduire.

Une autre recette consiste à apprendre du nouveau vocabulaire ou encore de répéter celui que l’on connaît déjà mais en se concentrant sur la phonétique et sur la prononciation.

Il s'agit là d'une nouvelle façon de percevoir les mots, qui induira une nouvelle manière de les apprendre, de les approcher, et, de ce fait, de les prononcer.

Vous n'y arrivez pas ? C'est trop difficile ? Il existe des supports pour vous faciliter la tâche !

Plusieurs sites Web, des ebooks, des livres avec CD ou DVD existent pour suivre de tels exercices avec enregistrements sonores (voir notre article sur les sites pour apprendre à parler anglais). Mais n'oubliez pas que, selon vos moyens, le professeur est bien souvent la valeur sûre pour entraîner un accent.

Prendre des cours d'anglais

En effet, vous pouvez aussi suivre des cours d’anglais : il existe des cours d'anglais du soir pour les adultes, mais aussi des associations et des centres culturels qui proposent des cours avec des professeurs.

Le professeur va alors s'imposer comme une figure de guide, de support, qui ouvrira la voie vers un apprentissage plus simple de l'accent. Dès que vous ferez une petite erreur, il sera là non pas pour vous punir, mais bel et bien pour vous faire comprendre comment l'ajuster.

Non seulement vous devrez et pourrez échanger en anglais mais votre interlocuteur saura corriger vos erreurs en vous faisant chanter, en vous faisant réciter un texte ou encore en vous laissant discuter librement avec d’autres anglophones. On y prendrait presque du plaisir !

Dans cette atmosphère très anglophone (cours anglais), vous allez progresser au niveau de votre accent sans compter que vous allez considérablement enrichir votre culture et votre pratique de la langue. Combo gagnant, merci professeur !

Mais penchons nous davantage et plus en profondeur sur ce qui nous intéresse vraiment aujourd'hui : l'accent anglais ! Comment se compose-t-il ?

L’accent tonique

De quelle manière améliorer son accent anglais ?
Autour de la table, vous voici bientôt paré(e) à discuter sans malentendu ni quiproquo en anglais !

Pour les francophones, l’accent tonique pose souvent des problèmes mais dans la langue anglaise, c’est très important car cela peut modifier totalement la prononciation d’un mot. Une première difficulté qu'il va donc falloir surmonter, afin de parler un anglais le plus pointu possible !

Si vous ne placez l’accent tonique où il faut, il y a de forts risques qu’on ne vous comprenne pas, vous risquez de faire un contresens si énorme qu’on vous regardera de travers. Comme dans bon nombre de langues finalement !

Apprendre où se place l’accent tonique est donc une priorité pour améliorer sa prononciation en anglais et être capable de parler à son prof d'anglais. C'est d'ailleurs lui qui pourra vous être d'une grande aide pour vous corriger et vous conseiller.

Quand vous feuilletez un dictionnaire ou que vous faites une recherche sur Internet, des symboles spécifiques sont indiqués à côté des mots pour montrer quelle prononciation utiliser. A vous de voir si ces indications peuvent vous suffire, et bien souvent, c'est le cas. N'hésitez pas à vérifier, si vous n'avez pas de prof, avec des vidéos sur internet.

Une syllabe accentuée est une syllabe plus longue, ou plus forte, ou plus aigue qu’une syllabe non-accentuée.

C’est une syllabe que l’on va nettement entendre par rapport aux autres.

Ces autres syllabes non accentuées contiennent souvent des voyelles dites réduites et c’est pour cela que l’on a l’impression que les anglophones parlent si vite ou qui n’articulent pas. Et bientôt, ce sera peut-être à votre tour !

Les règles d’or pour avoir un bon accent

Avant toute chose, vous devez vous exposer le plus possible à la langue anglaise : livres, films, musique, conversation, vidéos sur Internet, vous devez baigner dans un environnement anglophone.

Plus vous habituerez vos oreilles et votre cerveau à entendre de l’anglais, plus il s’adaptera et commencera à intégrer certaines tournures de phrases ou des sonorités spécifiques. C'est de la pure logique. Mais est-ce aussi simple à dire que simple à mettre en place ? Aujourd'hui : oui !

Usez voire abusez des opportunités qui vos sont proposées de nos jours sur le Web en écoutant, par exemple, des podcasts, en suivant les informations sur une webradio, en regardant la TV sur Internet, en regardant vos films préférés ou des vidéos étrangères en anglais.

Ces petits moments de plaisir mis bout à bout, contribuent de façon efficace à améliorer votre accent anglais.

Prenez le temps de consacrer au minimum 10 à 15 minutes chaque jour pour écouter uniquement de l’anglais : vous vous rendrez même compte que petit à petit, grâce à cette écoute apparemment passive et somme toute intense vous allez vous améliorer.

Concentrez-vous sur la prononciation des sons différents du français : en effet, en anglais comme ailleurs, il existe de nombreux sons que l’on peut retrouver en français et certains sont assez faciles à reproduire mais d’autres sont plus ardus.

Repérez ces mots et entrainez-vous à les répéter. Vous verrez, patience, tout bien à point à qui sait attendre !

Voici une petite vidéo pour vous aider dans votre démarche :

S’il le faut, notez-les dans un carnet, dans un cahier ou sur votre tablette pour vous faire « une liste de mots à travailler ».

Pratiquez régulièrement mais pas trop pour autant : comme dit précédemment, 15 minutes par jours suffisent. C’est LE véritable succès pour améliorer votre accent en anglais. Et n'oubliez pas, il n'y pas d'âge pour apprendre à parler anglais. Et notamment pour apprendre à "bien" le parler !

Les sessions brèves permettent de vous focaliser sur un problème en particulier et d’y travailler efficacement, votre cerveau y est plus réceptif.

Imitez les sons que prononcent les Anglais ou les Américains dans leur langue maternelle : essayez de bien les écouter et imitez leur façon de faire, que ce soit sur un mot ou sur une phrase. Ce travail de répétition est primordial dans votre apprentissage.

Pour les férus de cinéma, mémorisez certaines scènes en anglais et si vous aimez chanter ou écouter de la musique, apprenez les paroles des chansons par cœur et répétez-les avec le fond sonore.

Répétez devant vos films préférés en VO pour améliorer votre accent !
Répétez devant vos films préférés en VO pour améliorer votre accent ! Une technique qui permet de lier le plaisir et l'efficacité, afin d'adopter le meilleur des accents !

Même si cela paraît difficile au départ, vous allez rapidement prendre le pli et vous apprendrez tout en vous amusant. Vous pourrez aussi vous entrainer à parler anglais en voyage.

Il s'agit d'un cran au dessus, mais si vous avez l'occasion de rencontrer des locaux en Angleterre, en Irlande ou encore aux Etats Unis, profitez en !

Enfin, une dernière chose est de lire à voix haute : des articles de magazines, des blogs, ou des livres en version originale, l’important est que vos yeux (et toujours votre cerveau) s’habituent à voir l’écriture anglaise.

Tout en lisant à voix haute, faites attention à votre prononciation, repérez les sons qui vous posent le plus de difficultés. Et gardez votre motivation car il y a de bonnes raisons pour apprendre l'anglais. L'oral est une superbe méthode pour "oraliser" les choses, précisément, et les rendre plus concrètes !

En synthèse pour améliorer votre accent, suivez-ces derniers conseils :

  • Écoutez-vous
  • Ralentissez!
  • Imaginez ...
  • Observez-vous
  • Copier les experts
  • Pratique l'anglais seul
  • Trouver un ami de langue
  • Faites attention à l'intonation et au stress
  • Chantez une chanson,
  • Et tout devrait bien se passer !

Rappelez-vous, aucun d'entre eux est une solution instantanée, mais ils vont tous vous aider à atteindre vos objectifs dans le cadre d'une pratique régulière.

Une façon de savoir si toute votre pratique fonctionne est de vous enregistrer avec une caméra. Utilisez une caméra et pas seulement un enregistreur de son, car il est important de voir comment vous parlez,et pas non seulement vous entendre.

Vous n'avez pas besoin de télécharger un logiciel spécial pour vous enregistrer; La plupart des ordinateurs et des appareils mobiles ont des enregistreurs vidéo intégrés.

Vous pouvez utiliser PhotoBooth sur un Mac ou un Movie Moments sur un ordinateur Windows.

Votre téléphone ou appareil mobile dispose également d'une application de capture vidéo, habituellement dans le cadre de l'application appareil photo.

Pour conclure,j e pense que la meilleure façon d'améliorer son accent anglais est de répéter des mots auprès de locuteurs natifs. Je recommande l'utilisation de la technique appelée "Shadowing".

L'ombre consiste essentiellement à copier ce que l'on entend quand on l'entend.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.youtube.com et recherchez la «technique d'ombre».

Vous pouvez appliquer cette technique lors de l'utilisation de News dans les niveaux.

Eh bien voilà, vous voici désormais prêt(e) à conquérir le monde avec votre accent anglais. Motivé(e) pour le travailler ? Let's go ! 

Besoin d'un professeur d'Anglais ?

Vous avez aimé l'article ?

4,29/5 - 17 vote(s)
Loading...

Simon

SuperPROF et Digital Addict ♥ Véritable passionné du partage de connaissances et militant pour une meilleure transmission des savoirs !